|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
23 Personne(s) en ligne (23 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 23

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Double-meurtre de Montigny-lès-Metz : Francis Heaulme "n'avouera jamais, on peut pratiquement le dire"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/11/2019 11:54
Affaire Estelle Mouzin : audition cruciale sur l’alibi de Fourniret. L" audition de Monique Olivier, ex-femme de Michel Fourniret, prévue jeudi. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/11/2019 08:18
La famille de Théo Hayez furieuse: voici les conclusions de la police concernant la disparition du jeune homme…( Vidéos) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 17:14
Dino Scala : le violeur en série était Monsieur Tout-le-Monde. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:41
Alexia Daval. - Vidéo- Jonathann Daval a reconnu avoir «procédé à la crémation» du corps, affirme le procureur de Besançon Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:31
Ce soir sur FR3 à 21h 07 .Téléfilm : «La Maladroite», l’enfant martyre qui nous chavire... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:16
Disparition de Lydie Logé en 1993 : une information judiciaire ouverte pour "séquestration suivie de mort" après la garde à vue de Michel Fourniret Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 16:07
Des nouvelles photos de Théo Hayez prises le jour de sa disparition font leur apparition sur les réseaux: «C’est exactement ce que nous espérions!»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 10:00
Michel Surprenant cherche toujours sa fille 20 ans après sa disparition. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 09:47
Affaire Elodie Kulik : retour sur une enquête hors norme ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2019 15:14

Un réseau de prostitution moldave agissant dans la Marne démantelé !!!

Publié par Walda Colette Dubuisson le 01-10-2015 (1223 lectures) Articles du même auteur
Trois individus d'origine moldave ont été interpellés : le proxénète présumé et deux de ses supposés complices, occasionnellement chargés de surveiller et transporter les prostituées.

http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=1001

L'enquête avait démarré en juillet, après que des gendarmes de la brigade motorisée de Sézanne aient remarqué la présence de plusieurs prostituées étrangères sur un parking de la RN4, à Courgivaux, village marnais tout proche de la Seine-et-Marne. Les surveillances commençaient avec des militaires planqués dans la végétation jouxtant le parking, là où quatre jeunes femmes d'origine moldave enchaînaient les passes.

Un homme était identifié : il déposait les prostituées le matin, les reprenait le soir pour les ramener en région parisienne ; la journée, il tournait régulièrement à proximité du parking et gardait le contact par SMS. Des téléphones étaient placés sur écoute. « Les conversations sont très claires », assurait, hier, le lieutenant Garraud, directeur opérationnel de ces investigations menées conjointement par la section de recherches (SR) de Reims et la brigade de recherches d’Épernay. Des clients étaient également auditionnés.

Assez prudent pour ne pas rester trop longtemps au même endroit, le principal mis en cause prenait soin de déplacer les prostituées vers d'autres parkings de Seine-et-Marne puis de l'Aisne. Des récentes écoutes téléphoniques, au cours desquelles le proxénète présumé mentionnait d'autres projets du même type, permettaient de déclencher, mercredi, une opération judiciaire.

Trois individus d'origine moldave étaient interpellés : le proxénète présumé et deux de ses supposés complices, occasionnellement chargés de surveiller et transporter les prostituées. Au cours des quatre jours de garde à vue, « l'un des complices du patron a reconnu qu'il touchait 70€ à chaque fois qu'il déposait et recherchait les filles sur le parking », précisait le lieutenant Garraud. Comme toujours, ces jeunes majeures étaient venues en France suite à des promesses d'Eldorado ; le lendemain de leur arrivée, privées de leurs papiers, elles avaient été mises sur le bord de la route.

La tête présumée de ce réseau, en France depuis deux ans, est déjà connu de la justice pour vol ; l'un de ses complices n'affiche un lointain antécédent judiciaire pour séjour irrégulier ; le troisième mis en cause était jusqu'alors inconnu de la justice. Poursuivis des délits de proxénétisme aggravé et traite des êtres humains aggravée, ces trois-là comparaîtront cet après-midi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne.

Par Mathieu Livoreil : http://www.lunion.com
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 28/02/2018 14:12  Mis à jour: 28/02/2018 14:12
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4917
 ISÈRE, proxénétisme à Grenoble : un réseau démantelé par la PJ .
Six personnes ont été interpellées hier matin dans la région grenobloise par les enquêteurs locaux de la Direction inter-régionale de la PJ dans le cadre d’une enquête ouverte il y a plusieurs mois sur un réseau de proxénétisme suspecté d’exploiter des prostituées roumaines. Selon les premiers éléments d’information, les victimes ne seraient pas des jeunes femmes issues de la communauté rom, mais plus largement des ressortissantes roumaines recrutées dans ce pays pour venir se prostituer à Grenoble.

Considéré comme le chef du réseau, un Roumain fait partie des personnes placées en garde à vue, ainsi que deux de ses compatriotes, des prostituées soupçonnées d’exploiter par ailleurs d’autres jeunes femmes. L’une des prostituées faisait commerce de ses charmes au bec de l’Echaillon, en bordure de la RD 1532, d’autres travaillant dans des chambres d’hôtel ou des appartements de l’agglomération.

Un hôtelier grenoblois soupçonné d’avoir facilité le travail du réseau en accueillant les prostituées et leurs clients fait partie des suspects.

http://www.ledauphine.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 07/07/2016 13:56  Mis à jour: 07/07/2016 13:56
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4917
 Re : Un important réseau de proxénétisme et trafic de drogue démantelé à Paris !
Un vaste réseau de trafic de drogue et de proxénétisme impliquant plus de vingt personnes à Paris et en banlieue vient d'être démantelé au terme d'une enquête très imporante qui s'est déroulée sur plusieurs mois et a conduit à plusieurs vagues d'arrestations.

L'enquête commencée en 2015, s'est accélérée en janvier 2016. Alors qu'ils enquêtent depuis quatre mois sur deux frères d'une trentaine d'années à la tête d'un trafic de drogue sur Paris et Villiers-le-Bel (Val d'Oise) et en "affaire" avec un troisième homme dirigeant un réseau de proxénétisme dans un appartement de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), les policiers tentent une première arrestation.

Mais un grain de sable va faire échouer cette tentative. Par hasard, la voiture d'un des suspects est emmenée en fourrière. Or les responsables de
la fourrière détectent le dispositif de surveillance placé sur le véhicule et, vont en informer les trafiquants, évidemment en échange d'une rémunération. Les trafiquants parviennent ainsi à échapper aux policiers.

Pour les policiers, les conditions d'une nouvelle opération ne se présenteront à nouveau qu'en mai 2016. C'est à ce moment qu'ils vont pouvoir démanteler le réseau.


Au total, une centaine d'hommes seront mobilisés pour interpeller 15 personnes dont les trois "têtes de réseau", des "nourrices" (chargées de garder la drogue à leur domicile), "des revendeurs". Les policiers saisissent également "65 kg de résine de cannabis, 3kg d'herbe, 1 kg de cocaïne, de la MDMA (drogue de synthèse), dix armes de poing, une kalachnikov, un fusil d'assaut à lunette, des munitions, 4.000 euros, des téléphones cryptés, des montres de luxe".

Sur les 15 personnes interpellées, 13 ont été déférées et 12 incarcérées.

Les policiers ont identifié six autres suspects dont cinq revendeurs de drogue dans l'agglomération parisienne avec des livraisons à domicile. Fin juin, ils ont été interpellés à Paris, en Seine-Saint-Denis, dans le Val-de-Marne et le Val d'Oise. De l'herbe et de la cocaïne ont été saisis. Le réseau de drogue fournissait 800 consommateurs

Enfin, la dernière vague d'interpellations s'est déroulée ces derniers jours. Elle concerne les "complices" du réseau. Il s'agit d'un homme qui blanchissait l'argent grâce à une boutique de vêtements dans l'est parisien et des trois employés de la fourrière qui avaient révélé le dispositif de surveillance aux trafiquants contre de l'argent. Ils ont été arrêtés pour entrave à la justice. L'enquête a également révélé une "comptabilité occulte" de la fourrière de Levallois-Perret.

http://france3-regions.francetvinfo.fr
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
2 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10