|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
13 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 13

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Meurtre d'Alexia Daval : La demande de mise en liberté de Jonathann Daval rejetée. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/10/2018 12:16
Affaire Anaïs Guillaume : le procès de Philippe Gillet aura lieu du 18 au 29 mars. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/10/2018 10:31
Disparition de Sophie Le Tan : Affaire Le Tan : les étonnantes recherches Internet de Jean-Marc Reiser... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 15:39
DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ. À propos de Théo, «Si vous savez quelque chose, parlez»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 12:43
Disparition Sophie Le Tan : du sang retrouvé "en grande quantité" chez Jean-Marc Reiser, sa version mise à mal. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 10:35
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan: les nouvelles révélations accablantes sur Jean-Marc Reiser. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 10:30
Le petit Bastien, mort dans une machine à laver :Meurtre du petit Bastien : le traumatisme de sa grande sœur qui a tout vu! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/10/2018 11:54
Le petit Bastien, mort dans une machine à laver...“Je l’ai mis dans la machine pour lui faire peur”: les horribles déclarations du père ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 14:25
Meurtre d'Alexia Daval, 29 ans. La demande de confrontation entre Jonathann et la famille d'Alexia acceptée. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 11:47
L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais.Nordahl Lelandais : ce que dit l'expertise psychiatrique . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 10:18

Disparition inquiétante de Lydian Massenet 28 ans . ( RAPPEL)

Publié par Walda Colette Dubuisson le 13-06-2018 (2242 lectures) Articles du même auteur
FRANCE/international.

13/06/2018 : L’enquête sur la disparition de Lydian Massenet a connu une série de couacs au départ. Ce qui a contribué à ce qu’elle change de mains. Explications de la sœur de Lydian... (A savoir que l’enquête a été retirée aux fonctionnaires du commissariat de Soissons et confiée aux gendarmes…)

Pffffffffff ON NE COMPREND PAS L’ATTITUDE DE CERTAINS POLICIERS !!!
******************************************
03/02/2018 : Les gendarmes de Soissons vont enquêter sur la disparition de Lydian Massenet
L'enquête a été retirée aux fonctionnaires du commissariat de Soissons. La gendarmerie a repris l'affaire depuis un mois.
************************************
01/02/2018 : «Lydian Massenet n’avait aucune raison de disparaître ce soir-là» affirme le procureur.
***********************************
01/01/2018 : Employé d’une entreprise de téléphonie de Soissons dans l’Aisne,
Lydian Massenet est introuvable depuis décembre 2016.
Le jour où la vie de toute une famille a basculé. ( Vidéo)
**************************************
11/11/2017 : Les parents de Lydian Massenet évoquent leur fils ( vidéo)
La vie de Corinne et Yves Massenet est entre parenthèses depuis la disparition de leur fils cadet Lydian, dont on est sans nouvelles depuis le 30 décembre 2016.
************************************
07/04/2017 : Lydian Massenet est toujours porté disparu. Aux dernières nouvelles, l’enquête dirigée par la juge d’instruction du TGI de Soissons examine les quelques pistes de ce dossier incompréhensible pour tous ceux qui connaissent ce jeune homme, parfaitement équilibré selon ses proches.
**************************************************
04/03/2017 : Deux mois après la disparition de leur fils à la sortie du Loft à Soissons, les parents de Lydian Massenet doivent gérer un quotidien... dans l’espoir de son retour.
************************************
31/01/2017 Aisne : un jeune homme de 28 ans a disparu de Soissons depuis le vendredi 30 décembre, aux alentours de 3 heures du matin. Celui-ci a été vu pour la dernière fois à la sortie de la discothèque du Loft, à Soissons.
Lydian Massenet n’a pas donné de nouvelles depuis un mois : le vide !


Depuis sa compagne et ses amis n’ont plus de nouvelles. Son téléphone portable est coupé. Sa voiture n’a pas bougé de là où il l’avait garée .

C’est un mystère complet que la nomination d’un juge d’instruction, jeudi, va peut-être débloquer. Afin d’éclaircir une disparition jusque-là, inexpliquée. Certes, il y en a plus que l’on imagine, des majeurs ou mineurs qui du jour au lendemain disparaissent. Celle de Lydian Massenet, 28 ans, Laonnois d’origine mais travaillant à la boutique SFR de Soissons, plonge tous ses amis dans une incompréhension totale.

Nous avons retracé avec Adrien, son collègue, cette soirée du 29 au 30 décembre qu’ils ont passée ensemble. Jusqu’à la sortie à 2 h 15 du Loft, la discothèque où lui, Vincent un ami, et Chloé, une amie, avaient décidé de terminer leur soirée.

« Nous sommes sortis un peu plus tard que d’habitude, le 29 décembre de la boutique, explique Adrien, puisque le lendemain, Lydian devait participer à un recrutement. Nous avions nettoyé la salle où devait avoir lieu l’entretien ». Ce jour-là, c’est une soirée de retrouvailles qui est prévue. Lydian récupère Vincent, un ancien collègue, remonté du Sud de la France, spécialement pour les fêtes de fin d’année.

Quand le trio arrive à l’appartement d’Adrien, il n’est pas question d’aller au Loft. Passer la soirée au Havana, oui, mais pas plus loin.


« Il est assez timide »


« Pendant la période où nous sommes au Havana, Lydian est resté avec nous. Lorsque nous sortions pour fumer, il sortait avec nous, même si ce n’est pas un fumeur. C’est pour cela que lors de notre séjour au Havana, il n’a rencontré personne. Lydian n’est pas quelqu’un qui va spontanément vers quelqu’un en dehors de son groupe d’amis. Il est assez timide. » Ce n’est qu’au Havana, que le groupe décide de finir la soirée au Loft.

« Ce n’était pas prévu. Mais là, comme Lydian n’allait pas revoir Vincent avant plusieurs mois, on décide d’aller au Loft. » À ce moment-là, le téléphone portable de Lydian est déchargé. « On s’était amusé chez moi, à envoyer des messages sur Snapchat, à téléphoner, faire des selfies. Lydian avait bien commencé à recharger son portable mais quand nous sommes partis au Havana, il n’était qu’au tiers de sa batterie. Il est tombé à zéro au Havana. »

Au Loft, pour Adrien, la sortie à 2 h 15 s’explique d’une seule façon : prendre l’air. « En deux ans, nous sommes sortis environ une vingtaine de fois. Jamais Lydian ne nous a quittés sans nous le dire. Pour moi, il est juste sorti prendre l’air. Peut-être parce qu’il avait fumé une cigarette, que nous avions bu un peu, et que nous n’avions que grignoté. D’ailleurs, le chien a bien marqué au niveau du pont de la Crise. Après, pourquoi partir dans la direction où il est vu à 2 h 15 ? Et si c’est lui qui dort sur le banc, pourquoi ne revient-il pas à la boutique ? »

Adrien aboutit à la même conclusion que les proches de Lydian : ce n’était pas un comportement habituel. « Je suis persuadé que quelqu’un sait des choses et ne le dit pas ». Avec l’ouverture de l’information judiciaire depuis jeudi, on peut espérer que cette personne parle. Ou avoue.


Stéphane Massé http://www.aisnenouvelle.fr/region/un ... de-trace-jna16b111n443911

Si vous avez la moindre information, appelez le commissariat de Soissons :++33 ( 0 ) 3 23 76 72 00
Ou le poste de police d'urgence le plus proche


**********************************

07/04/2017 : Lydian Massenet est toujours porté disparu. Aux dernières nouvelles, l’enquête dirigée par la juge d’instruction du TGI de Soissons examine les quelques pistes de ce dossier incompréhensible pour tous ceux qui connaissent ce jeune homme, parfaitement équilibré selon ses proches.

Une fois l’information de ce corps retrouvé sans vie dans le bois de Craonnelle publiée sur le site de L’union, un nombre conséquent d’internautes a imaginé que l’on avait retrouvé le corps de Lydian Massenet, le jeune Laonnois travaillant à la boutique SFR de Soissons. Il a disparu dans la nuit du 30 décembre dernier, à la sortie de la discothèque le Loft à Soissons. Il aurait été vu une dernière fois vers 3 h 15 du matin par une caméra vidéo de la rue adjacente au loft. Depuis ce jour, sa famille n’a aucune nouvelle, et il n’y a aucun mouvement sur les comptes bancaires ni ceux des réseaux sociaux.

http://www.lunion.fr/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/06/2018 17:05  Mis à jour: 13/06/2018 17:05
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Disparition inquiétante de Lydian Massenet 28 ans. L’enquête sur la disparition de Lydian Massenet a connu une série de couacs au départ. Ce qui a contribué à ce qu’elle change de mains. Explications de la sœur de Lydian...
« Nous sommes tombés de haut. Un grand sentiment d’incompréhension… » Dans la bouche de Jessica Avez, les mots sont sans détour. La sœur de Lydian Massenet est sans doute celle qui entretient le plus la quête de son frère, disparu depuis maintenant un an et cinq mois, sur les réseaux sociaux.

Ce jour-là, ces mots, elle les entend dans le bureau de la juge d’instruction qui suit le dossier. « Elle nous a dit que 15 jours après la disparition de Lydian, un directeur d’école avait appelé en urgence la police. Dans une de ses poubelles, les containers jaunes, se trouvent des traces de sang en grande quantité ». Mais surprise, rien ne sera fait. Pas le moindre prélèvement pour déterminer l’origine de ce sang… Histoire, comme il est évoqué dans les enquêtes, de fermer une à une, les différentes hypothèses.

L’origine de cette incongruité se trouve à la tête du commissariat de Soissons. À cette période, se trouve une commissaire qui entretient des relations compliquées avec certains de ces hommes, officiers, sous-officiers et agents.
Ce jour-là, lorsque la patrouille informe « la patronne », le surnom de la commissaire, de cette découverte, les hommes de terrain ont le droit à une fin de non recevoir. En clair, on ne va pas déclencher l’artillerie lourde pour ces traces de sang ! Sauf que le contexte, proximité géographique et temporelle avec la disparition de Lydian, inciterait à, au moins, prélever et mettre cette poubelle de côté. Il n’en est rien. Et difficile d’aller à l’encontre de la nº1. Or cette information n’arrivera sur le bureau de la juge d’instruction qu’avec la prise de commandement du nouveau commissaire, Romain Garric, qui débloque pas mal de choses. Le nouveau commissaire est d’ailleurs immédiatement marqué par cette histoire.
Chacun des participants à ce fait de l’histoire sera ensuite doublement entendu et auditionné. Par la juge d’instruction, mais aussi par les hommes de l’inspection générale de police nationale.

*** Un autre point surprendra aussi la famille de Lydian, même si elle était déjà au courant pour un des amis du disparu. Ce proche, témoin direct dans l’histoire, n’est autre que le fils d’un policier qui a été en poste à Soissons. Dans le cercle rapproché de Lydian, se trouve également, une seconde personne, elle aussi, fille de policier. Dont le papa est encore en poste dans l’Aisne. Or, cette proximité avec le groupe d’enquête issu du commissariat de Soissons, n’est pas anodine. Ce genre de situation est un des cas qui peut pousser à une délocalisation de l’enquête (voir plus bas). Simplement pour le confort de travail des enquêteurs, bien avant de connaître le niveau d’implication des amis dans l’enquête sur cette disparition. Là aussi, un fait qui peut surprendre, et permettre de comprendre cette délocalisation, décidée dans le dernier trimestre de l’année 2017.

C’est la section de recherches d’Amiens de la gendarmerie qui a repris le travail. À zéro, et ceci notamment, avant que les éléments du début de l’enquête ne deviennent caducs (les bornages des téléphones portables par exemple).

Nous avons offert à la commissaire, en poste au démarrage de l’histoire, la possibilité d’amener son point de vue. Sans résultat.

Vidéo et article publié le 19/04/2018 -> http://www.aisnenouvelle.fr/72496/art ... -au-demarrage-de-lenquete
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 03/02/2018 16:05  Mis à jour: 03/02/2018 16:08
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Les gendarmes de Soissons vont enquêter sur la disparition de Lydian Massenet.
Mercredi, le procureur de Soissons a tenu un point presse concernant la disparition de Lydian Massennet. Ce jeune homme âgé de 28 ans au moment des faits avait disparu à la sortie d'une boite de nuit de Soissons dans la nuit du 29 au 30 décembre depuis sa famille est sans nouvelles.


L'enquête semble aujourd'hui prendre un nouveau départ. La section de recherches de la gendarmerie de Soissons est chargée du dossier.


Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/02/2018 12:42  Mis à jour: 01/02/2018 12:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 «Lydian Massenet n’avait aucune raison de disparaître ce soir-là» affirme le procureur
Deux pistes semblent écartées dans la disparition inexpliquée du jeune Laonnois Lydian Massenet, à Soissons en 2016, selon le procureur de la République de Soissons : le départ en Syrie et un lien avec l’affaire Lelandais.

Mettre fin à certaines rumeurs. Voici la principale raison pour laquelle le procureur de la République à Soissons, Frédéric Trinh, a organisé ce mercredi après-midi un point presse au sujet de la disparition de Lydian Massenet, jeune Laonnois, employé de la boutique SFR de Soissons.

Deux pistes semblent définitivement écartées par le représentant du pouvoir public : celle d’un départ en Syrie, et un quelconque lien avec l’affaire de Nordahl Lelandais. « Les vérifications ont permis de voir que cet homme-là ne se trouvait pas à Soissons, le 30 décembre 2016, jour de la disparition de Lydian Massenet. »

Ce départ en Syrie – une radicalisation – semblait d’ailleurs écarté par tous les proches de Lydian que L’union avait rencontrés et sollicités. L’autre information de cette communication est que l’enquête a quitté le giron de la police, pour être reprise à zéro par la section de recherche d’Amiens de la gendarmerie.

« Un groupe spécial a été créé pour continuer et reprendre l’enquête », explique Frédéric Trinh. Groupe qui a pris ses quartiers dans l’Aisne et reçoit l’apport ponctuel d’enquêteurs soissonnais.



L’intervention des gendarmes a d’ailleurs été régulière dans cette histoire, car les plongeurs de la gendarmerie de Noyon sont venus plusieurs fois sonder l’étang qui se trouve juste à côté de Conforama. « Il ne sera pas vidé car les différentes plongées ont permis d’évacuer l’hypothèse du corps ici », précise le procureur.

Les militaires amiénois ont donc recommencé une grande opération d’enquête de voisinage, notamment le long de l’avenue de Château-Thierry, où se situe le Loft, la discothèque, l’un des derniers endroits où Lydian a été aperçu.

Un porte-à-porte long mais qui pourrait déboucher sur un indice, permettant enfin de débloquer cette affaire, pour l’instant, incompréhensible. « Lydian Massenet n’avait aucune raison de disparaître. Et pourtant, dès le lendemain matin, on a su que c’était une disparition inquiétante. »

Encore de longs efforts d’enquête
Depuis ce 30 décembre 2016, il n’y a aucun mouvement sur les comptes. Le téléphone n’a pu être borné puisque la batterie était à plat depuis 22 heures, le soir de la disparition.

Des recoupements sur les images de l’avenue de Château-Thierry et le bornage de téléphones de l’entourage de Lydian et des acteurs de la soirée est en cours. « Les efforts d’enquête se poursuivront longtemps, en espérant qu’un jour, nous aurons un début de réponse, surtout pour la famille. »

Stéphane Massé http://www.lunion.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/01/2018 17:26  Mis à jour: 01/01/2018 17:26
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Lydian Massenet est introuvable depuis décembre 2016.( Vidéo)
Le jour où la vie de toute une famille a basculé

Le 29 décembre 2016, après son travail, le Laonnois Lydian Massenet passe la soirée avec des collègues, à Soissons. Après avoir quitté leur point de ralliement, ils font une première halte au Havana avant de rejoindre la discothèque Le Loft. Vers deux heures du matin, le jeune homme quitte la boîte de nuit sans prévenir ses amis. Son portable est déchargé. On ignore où il est allé.

Tout ce qu’on sait, c’est ce qu’il n’a pas fait :

> Reprendre sa voiture. Sur la vidéosurveillance de la boîte de nuit, on le voit partir vers la droite, alors que sa Polo était garée sur la gauche.

> Dormir chez son collègue, qui se trouve toujours dans la discothèque. Il ne s’est pas non plus rendu chez son frère, qui réside à Soissons.

Une enquête au long cours

Dès le lendemain de la disparition, de nombreuses pistes ont été envisagées. Lydian Massenet a-t-il été victime d’un accident ? D’un acte malveillant ? Est-il parti volontairement avec quelqu’un ou tout seul ? A-t-il pu se suicider ?
Depuis le 26 janvier 2016, une information judiciaire est ouverte et confiée à la juge Bénédicte Alibert à Soissons. C’est elle qui coordonne les investigations.
Le véhicule du jeune homme a été expertisé. Ses comptes en banque ont été étudiés et sont toujours sous surveillance. Aucun mouvement n’y a été signalé. Des fouilles ont été réalisées dans la rivière Crise et l’étang de Chevreux : elles n’ont rien donné.
“L’enquête se poursuit, affirmait fin novembre 2017 le procureur de Soissons, Frédéric Trinh. Aucune piste n’est exclue. Nous ferons officiellement le point sur l’enquête en janvier.”


Plusieurs hypothèses:

*Le départ volontaire
*La radicalisation
*Le suicide
*La mauvaise rencontre
*L’accident avec un tiers

*L’affaire de cœur qui tourne mal:

Lydian n’était pas en couple à l’époque de sa disparition. Il avait eu une rupture deux ans auparavant, après une longue histoire. Il s’en était remis.
Depuis le jeune homme avait des fréquentations mais elles ne duraient pas. Il s’était inscrit sur des sites de rencontre comme « j’adopte un mec.com ». La justice avait demandé à accéder aux comptes pour espérer y trouver des indications sur une possible histoire de cœur. Et dans son entourage proche, Lydian ne laissait pas insensible ses amies. Une histoire aurait-elle éclaté ce soir-là ? Une jalousie qui se transforme en drame ? Crédible.



Témoignages de sa sœur et de ses parents ->
http://reportages.lunion.fr/lydian-ma ... aru-depuis-decembre-2016/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/11/2017 15:04  Mis à jour: 11/11/2017 15:05
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Les parents de Lydian Massenet évoquent leur fils ( vidéo)
La vie de Corinne et Yves Massenet est entre parenthèses depuis la disparition de leur fils cadet Lydian, dont on est sans nouvelles depuis le 30 décembre 2016.

Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
1 + 7 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10