|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
17 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 17

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

Chambéry : Touraine évoque un cinquième décès suspect. ( RAPPEL)

Publié par Walda Colette Dubuisson le 20-02-2018 (2063 lectures) Articles du même auteur
25-01-2014 : Il se passent des choses étranges à Chambéry : que ce soient les décès suspects de bébés ..

OU LE LIEU OU ON PERD LA TRACE DE CERTAINS ," soit disant" DISPARUS VOLONTAIRES ...
Il serait bien que la justice se penche, aussi, là dessus et approfondisse ses investigations !!!


La ministre de la Santé Marisol Touraine a évoqué vendredi lors d'une conférence un cinquième décès suspect d'un nourrisson à l'hôpital de Chambéry. Elle a expliqué que l'hypothèse "la plus probable" pour expliquer ces disparitions était "un accident de production isolé survenu (...) sur le site de production du laboratoire Marette". Le laboratoire conteste.

L'enquête sur la mort de quatre nourrissons dans l'hôpital de Chambéry progresse. Vendredi lors d'une conférence de presse, la ministre de la Santé Marisol Touraine a évoqué un cinquième décès de bébé nourri par poche de nutrition Marette. Celui-ci remonterait à décembre 2012, et s'ajouterait aux disparitions avérées de Mattéo en mars 2013 et de Chloé, Théo et Millie en décembre 2013.

Et alors que le laboratoire Marette avait été dans un premier temps mis hors de cause, la ministre a annoncé que "l'hypothèse la plus probable" pour expliquer ces disparitions était "un accident de production isolé survenu le 28 novembre sur le site de production du laboratoire Marette".

Incriminé, Marette nie en bloc

C'est ce laboratoire qui a fourni les poches de nutrition incriminés à l'hôpital. Selon Marisol Touraine, "il n'y a pas de lien entre les pratiques de l'hôpital de Chambéry et la contamination des poches", même si des remarques peuvent être faites à l'hôpital "sur certains points de vigilance" comme les conditions de conservation ou le respect des dates limites.

L'avocat du laboratoire a réagi dans la journée, pour contester cette hypothèse d'accident de production isolé. Pour Me Matthieu Lemaire, selon les investigations menées par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), "aucun élément ne permet en l'état d'imputer l'origine des germes au laboratoire Marette". Bref, termine l'avocat, les conclusions de la ministre "me paraissent bien hâtives".

Par Pierrick de Morel : http://www.franceinfo.fr/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
7 - 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10