|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
9 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 9

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Magnanville : Confondu par son ADN, un nouveau suspect interpellé lundi matin mis en examen et écroué. ’o... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2017 16:26
La maman de Mathis lance une campagne d'affichage et demande de l'aide. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/12/2017 13:12
Les enfants sans-abri face à l'hiver..... ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/12/2017 11:49
De nouvelles fouilles vont être menées pour retrouver le corps de Narumi, disparue à Besançon (Doubs). La dernière chance peut-être de confondre le suspect principal. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/12/2017 10:31
Dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Mariah Woods, on apprend que la fillette de 3 ans était maltraitée et violée par son beau-père. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/12/2017 10:25
Meurtres de la gare de Perpignan. : Moyens spécifiques pour un procès hors normes Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/12/2017 10:23
Affaire Grégory Villemin : Le procureur général de Dijon menacé par une lettre anonyme. Un nouveau corbeau ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/12/2017 10:13
Affaire Grégory Villemin: Murielle Bolle a-t-elle dit la vérité en 1984 ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 05/12/2017 12:51
Affaire Grégory Villemin: Marcel Jacob aurait "10 témoins supplémentaires" pour confirmer son alibi. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 05/12/2017 12:47
Disparus de l'Isère : "il faut chercher encore .Enquêtes de région : retour sur l"affaire Fiona et Les disparus de l'Isère Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 05/12/2017 12:16

ATTENTION : Tentative d'enlèvement Belgique, France , partout dans le monde ...

Publié par Walda Colette Dubuisson le 22-11-2017 (3243 lectures) Articles du même auteur
Nouvelles tentatives d’enlèvement : Nos enfants sont TOUS susceptibles d’être victimes un jour ou l’autre « personne n’est à l’abri » « Aucun lieu n’est privilégié ». Ces derniers temps, nos enfants y échappent, vu qu’ils ont été mis en garde par leurs parents !!!

Parents, mettez vos enfants en garde SANS CRÉER LA PANIQUE, nous en avons beaucoup parlé sur ce site…
Un rappel parmi tant d’autres :
Des mesures spécifiques que confirme le ministère de l'Éducation nationale, qui recommande aux élèves d'effectuer le chemin entre l'école et leur domicile en groupe et non seul, de faire part de tout événement suspect «sans toutefois semer la panique».

*********************************************

07/05/2017 :FRANCE, Pontoise : des parents inquiets après les tentatives d’enlèvement.
A la sortie de l’école primaire du quartier de Marcouville, la prudence est de mise depuis les agressions de quatre jeunes filles.
*********************************************
14/04/2017 : Tentative d'enlèvement à Havelange Belgique: "On a essayé de me prendre Yanis"."Qu’allons-nous faire? Ne plus laisser sortir nos enfants ?"
************************************************
12/04/2017 : Tentative d'enlèvement dans une camionnette blanche à Dottignies: "On ne sait pas ce qu'ils auraient fait avec notre fils"
***********************************
05/02/2014 : La police grand-ducale a lancé hier soir un appel à témoin après l'agression d'une jeune fille de 13 ans à Echternach, rue de la Chapelle vers 17 heures.

Un homme est arrivé dans le dos de la victime, lui mettant une main sur la bouche pour l'empêcher de crier. L'adolescente a subi des attouchements mais a pu s'enfuir.


--------------------------------
01/02/2014 : FRANCE SAINT-ETIENNE-AU-TEMPLE (51).Plusieurs adolescentes approchées par un inconnu Une enquête a été diligentée par le parquet de Châlons-en-Champagne après le signalement d’un inconnu circulant à bord d’un fourgon blanc, par deux adolescentes de 11 et 13 ans, dont le comportement leur a paru plus que suspect.
----------------------


31/01/2014 : Tentatives d’enlèvement : parents, et enfants, soyez prudents : Le Procureur du Roi d’Arlon, M. Damien Dillenbourg, publie le communiqué suivant:voir communiqué en bas de l'article
-------------------------

La semaine dernière, un garçon de 8 ans a été victime d’une tentative d’enlèvement dans le centre de Steinfort, au Grand-Duché, juste à côté d’Arlon. Un fait d’autant plus interpellant qu’il intervient quelques jours après une autre tentative, à Heinsch. Le papa du jeune Luxembourgeois témoigne.

En tout : 5 tentatives d'enlèvement connues dans la région
Voir la suite:


Étrange coïncidence. Outre un fait qui serait survenu à Halanzy (Aubange) mais qui n’a pas fait l’objet d’une plainte, au moins deux tentatives d’enlèvement plus ou moins similaires se sont déroulées à dix jours d’intervalle, à Arlon et Steinfort, à quelques kilomètres de la frontière belge. Jeudi dernier, un garçon de 8 ans rentrait chez lui quand il a été approché dans le centre de Steinfort par un homme d’une quarantaine d’années.

« Mon fils rentrait à la maison à pied, avec deux camarades. Il ne restait qu’une centaine de mètres, quand ses deux amis ont pris une autre direction. C’est alors qu’une voiture s’est mise à rouler à sa hauteur », raconte le papa du garçon. « Le conducteur lui a proposé à trois ou quatre reprises de le reconduire chez lui. Il a simplement répondu « non », et a poursuivi son chemin. Mais la voiture a continué à le suivre. »

Il aura fallu l’arrivée d’un autre véhicule pour que le suspect s’en aille. « Cela faisait déjà un certain temps que la voiture suivait les enfants. Mais j’ai l’impression qu’il a attendu que l’un d’entre eux soit isolé pour l’aborder », souligne le papa.

Les parents ont très rapidement donné l’alerte en signalant ces agissements suspects à la police locale. Laquelle a publié un appel à témoins dans la foulée, jugeant que les propos de l’enfant « étaient très crédibles. »

L’enfant y décrit l’homme qui l’a abordé : âgé d’environ 40 ans, les cheveux en brosse coiffés avec du gel, portant une veste noire, une barbiche, et s’exprimant en luxembourgeois d’une façon très particulière. Selon l’enfant, « entre les phrases, l’homme respirait en soufflant entre les dents ».

Le véhicule qu’il conduisait pourrait être un vieux modèle de limousine Mercedes noir avec « éventuellement » des plaques d’immatriculation belges.


Source : http://www.sudinfo.be/

Image redimensionnée


CONSEILS

Des mesures spécifiques que confirme le ministère de l'Éducation nationale, qui recommande aux élèves d'effectuer le chemin entre l'école et leur domicile en groupe et non seul, de faire part de tout événement suspect «sans toutefois semer la panique».
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/11/2017 16:36  Mis à jour: 22/11/2017 16:36
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 ATTENTION : Tentative d'enlèvement . Une fille kidnappée avertit les parents de 3 choses à faire afin d'éviter l'enlèvement de leur enfant ...
Elizabeth Smart a lancé un avertissement aux parents après son enlèvement... le site Shared rapporte que la jeune femme avait été kidnappée de sa demeure en 2002, à Salt Lake City.

Le soir de son enlèvement, sa soeur, Mary Katherine, faisait semblant de dormir dans la même chambre. Un homme étrange est entré dans la pièce avec un couteau, pour enlever Elizabeth. Mary Katherine a toutefois remarqué que le suspect avait déjà fait des petits boulots pour sa famille.

Le suspect, nommé Brian David Mitchell, avait traîné la jeune fille sur un terrain de camping dans les montagnes. Avec sa femme, Wanda Eileen Barzee, l'homme a abusé de sa victime durant neuf mois.

La jeune fille a finalement été retrouvée vivante, et son histoire a depuis attiré l'attention de bien des médias.

Aujourd'hui, mariée et mère de deux enfants, Elizabeth Smart travaille en tant qu'avocate pour assurer la sécurité des enfants.

Elle donne trois trucs aux parents, afin d'éviter que ce qui lui est arrivé ne se produise avec leurs enfants.

Voici donc ce que tout parent devrait enseigner à ses enfants.

1. Assurez-vous que vos enfants savent que vous les aimez inconditionnellement. Et assurez-vous également qu'ils savent ce que signifie l'amour inconditionnel.

2. Assurez-vous que votre enfant comprenne que personne n'a le droit de les blesser, ou de leur faire peur, de quelque façon que ce soit. Qu'il s'agisse d'un ami, d'un membre de la famille, d'une connaissance, d'un professeur...

3. Assurez-vous que votre enfant comprenne qu'il doit vous faire part d'une telle situation, si cela se produit.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/11/2017 16:18  Mis à jour: 22/11/2017 16:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 ATTENTION : France, tentative d’enlèvement à Idron : un appel à la vigilance diffusé...
Une enquête a été ouverte ce mardi à la suite d’une tentative

Une jeune fille a été victime d’une tentative d’enlèvement ce mardi matin vers 8 h 30 à Idron, alors qu’elle se trouvait à proximité d’un arrêt de bus. Un homme qui circulait à bord d’une camionnette blanche l’aurait abordée. Nous ignorons si celui-ci s’est montré menaçant mais toujours est-il que la victime - mineure mais dont l’âge n’a pas été précisé - a eu suffisamment peur pour aller se réfugier dans une maison voisine.

Un homme d'une quarantaine d'années

L’occupant des lieux a aussitôt prévenu la police. Ce mardi soir, Cécile Gensac, procureur de la République, a confirmé les faits, indiquant qu’une enquête est en cours au commissariat de Pau. L’homme recherché serait âgé d’une quarantaine d’années et ses cheveux seraient « gris-blancs », selon le signalement diffusé dans l’après-midi par le collège des Lavandières à Bizanos.

Même si la victime n’est pas l’une de ses élèves, l’établissement a souhaité appeler les familles à la vigilance, via l’application Pronote, indiquant que les faits se sont déroulés dans une commune de son secteur. « Nous l’avons fait par mesure de prévention. Il s’agit de rappeler aux élèves qu’il peut y avoir des sollicitations et qu’il ne faut pas y répondre », indique la principale adjointe.

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/10/2017 10:11  Mis à jour: 11/10/2017 10:11
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 ATTENTION : Une fillette de 12 ans a pu éviter un enlèvement de peu, à Saint-Trond: un homme dans une voiture immatriculée en Roumanie a tenté de la kidnapper...
Un drame a vraisemblablement été évité, ce mardi soir, à Brustem, section de la ville de Saint-Trond, dans le Limbourg. Une fillette de 12 ans a en en effet pu échapper de peu à un enlèvement, à en croire nos confrères du Belang van Limburg.

Les faits remontent à mardi, en début de soirée. Alors qu’elle était sur son vélo en route vers le terrain du club de football de Zepperen-Brustem, dans lequel elle est affiliée, une jeune fille de 12 ans a vu sa route brusquement coupée par une camionnette noire. La porte coulissante s’est alors ouverte et un individu a tenté d’attraper la fillette par le bras, expliquent nos confrères. Heureusement, elle a pu s’échapper et prendre la fuite.

Arrivée au terrain, elle a immédiatement raconté les faits : « Elle a remarqué que la voiture était noire avec, à côté de la plaque, un « RO », comme Roumanie », a expliqué un responsable du club. Le père de la fillette s’est rendu à la police le soir même pour porter plainte.

Le club a, de son côté, appelé les parents des enfants affiliés à la prudence.

http://www.sudinfo.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/09/2017 11:06  Mis à jour: 30/09/2017 11:06
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Un homme dans une voiture rouge essaie d'enlever une fille de 15 ans à Braine l'Alleud ( Belgique): des ouvriers sont intervenus.
Un fait qualifié de tentative d'enlèvement a été perpétré jeudi après-midi à Braine-l'Alleud, a-t-on appris vendredi auprès du parquet du Brabant wallon.

Une jeune fille âgée de 15 ans a été abordée par un automobiliste circulant à bord d'une voiture rouge, jeudi vers 13h00 dans l'avenue de la Paix. Le conducteur lui a posé plusieurs questions avant de proposer à l'adolescente de monter dans son véhicule. Celle-ci refusant d'obtempérer, l'automobiliste se serait alors montré insistant. Des ouvriers qui ont assisté à la scène sont alors intervenus, mettant le suspect en fuite.

Un signalement du véhicule a été transmis aux forces de l'ordre, précise le procureur du roi du Brabant wallon.

http://www.rtl.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 18/07/2017 13:04  Mis à jour: 18/07/2017 13:04
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 ATTENTION : Belgique ->Colfontaine: une nouvelle tentative d'enlèvement a bien eu lieu ce vendredi !!!
Nous vous l’annoncions dans notre édition de ce samedi, une nouvelle tentative d’enlèvement s’est bien déroulée dans le Borinage ce vendredi, à Colfontaine plus précisément. La police boraine enquête.

La victime est cette fois-ci un jeune garçon de 11 ans. Il se promenait à vélo, en début d’après-midi, quand il a été interpellé par deux hommes circulant dans une camionnette blanche. C’était non loin de la rue de Pâturages et de la rue Joffre. Pour la victime, il s’agirait d’un véhicule vito blanc. Les deux hommes à l’intérieur ont ouvert le carreau et lui ont demandé de venir, sinon « ils le prendraient ». Il a pris peur. Il est parti en abandonnant son vélo et s’est réfugié dans un garage. C’est le garagiste qui a donné l’alerte. L’enquête est en cours. Ce fait n’est pas sans rappeler la tentative qui a lieu quelques jours auparavant (cf. notre édition du 10 juillet) à Saint-Ghislain. Luna et son amie avaient elles aussi été interpellées non loin du lycée Charles Plisnier. A priori, ce n’est pas le même véhicule, mais il s’agit peut-être des mêmes suspects. L’auteur porterait des tatouages sur le visage.

http://www.laprovince.be
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 15/07/2017 14:51  Mis à jour: 15/07/2017 14:51
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 ! Tournai: tentative d'enlèvement d'une ado de 15 ans près d'une école de la ville. Attention: déjà 13 alertes «tentatives d’enlèvements» en 4 mois en Wallonie.!
Sur les réseaux sociaux, les alertes pour tentatives d’enlèvement se multiplient. Principales régions touchées: le Hainaut et le Namurois.

Même chose au niveau des plaintes à la police. C’est souvent la même histoire qui est relatée: un ou des auteurs, à bord d’un véhicule, interpelle(nt) un enfant seul en rue et tentent de le faire monter à bord.
Dans tous les cas, les victimes approchées ont fui. Nous avons feuilleté les archives presse 2017: rien que d’avril à mi-juillet, pas moins de 13 récits de tentatives d’enlèvement en Wallonie!

http://charleroi.lanouvellegazette.be ... ements-en-moins-de-4-mois
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 07/05/2017 14:55  Mis à jour: 07/05/2017 14:55
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Re : FRANCE, Pontoise : des parents inquiets après les tentatives d’enlèvement. A la sortie de l’école primaire du quartier de Marcouville, la prudence est de mise depuis les agressions de quatre jeunes filles.
Il mesure environ 1,70 m, est de couleur noire, âgé entre 35 et 40 ans, porte une barbichette et de grosses bagues dorées aux doigts. Depuis le 22 avril, cet homme, suspecté d’avoir agressé de jeunes filles, est activement recherché par la police nationale et municipale de Pontoise. Dans les rues du quartier de Marcouville, où il aurait sévi déjà quatre fois, les parents s’inquiètent et redoublent de vigilance. « Je ne laisse plus ma fille aller chercher le pain toute seule, je ne la lâche pas d’une semelle » assure une maman sur le qui-vive.

Ce samedi 22 avril, une fillette de 11 ans avait été abordée par un homme et menacée à l’arme blanche avant d’être entraînée dans les sous-sols de la cité. Ses cris avaient interpellé quelqu’un, mettant l’agresseur en fuite.

La police fait alors le rapprochement avec d’autres cas similaires. « Quatre fillettes ont été agressées dernièrement dans le quartier de Marcouville, précise-t-on en mairie. Il n’y a pas eu d’agression sexuelle mais des tentatives d’enlèvement sous la menace d’un couteau. Elles ont toutes réussi à s’échapper ou à mettre l’agresseur en fuite en attirant l’attention de passants. »

Bien qu’un suspect ait été interpellé le 22 avril, il avait rapidement été innocenté. Grâce aux descriptions de plusieurs témoins, les forces de l’ordre ont pu définir le profil de l’agresseur, désormais activement recherché. Ces derniers jours, ils font du porte-à-porte pour mettre en garde les habitants.

« On fait encore plus attention que d’habitude, admet Swann, papa de trois jeunes enfants. On voit aussi que les policiers sont présents, c’est rassurant. » Mais à la sortie de l’école Ludovic Piette, tout le monde ne reste pas si calme. « Je deviens parano », avoue cette maman célibataire. « On ne les laisse plus jouer dehors jusqu’à 18 heures comme avant », confie un groupe de trois autres mères inquiètes.

Pourtant, l’équipe pédagogique tente d’apaiser les psychoses. « Les enfants ne sont pas trop perturbés donc on évite d’en parler à l’école, confirme-t-on dans la cour de récréation. On rappelle juste aux parents de ne pas les laisser sans surveillance. »

leparisien.fr http://www.leparisien.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 14/04/2017 13:22  Mis à jour: 14/04/2017 13:22
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Re : Tentative d'enlèvement à Havelange Belgique: "On a essayé de me prendre Yanis"."Qu’allons-nous faire? Ne plus laisser sortir nos enfants ?"
Image redimensionnée


Thérèse Lomba a eu très peur lundi, lorsqu’un homme s’est approché de son fils.

Yanis, 10 ans, est le petit dernier d’une famille de quatre enfants. Aujourd’hui, s’il se remet tout doucement de ses émotions, c’est grâce à l’intervention d’un voisin. La rue du Criel, à Havelange, est encore en émoi.

Thérèse explique : "Il était 19 h 30 lundi. On venait de rentrer et Yanis est allé jouer dehors. Avec un petit voisin, ils se mettent souvent juste à côté d’un arbre au fond du jardin et font signe aux voitures qui passent sur la grand route. L’une des voitures s’est arrêtée et a fait demi-tour. L’occupant du véhicule a fait signe à mon fils pour qu’il aille près de lui, ce qu’il n’a pas fait. L’individu s’est alors approché à pied jusqu’à arriver contre la clôture de notre jardin. Yanis a eu la peur de sa vie et est parti en courant, en sortant par l’autre côté du jardin pour se réfugier chez le voisin. Celui-ci m’a appelé. J’ai cru que Yanis avait fait une bêtise, puis il m’a expliqué. Nous avons été voir près où la voiture s’était garée mais l’individu était déjà reparti."

Thérèse a rapidement averti la police locale à qui elle a donné la description d’un homme basané, roumain ou marocain, âgé entre 35 et 40 ans, barbu et moustachu, qui circulait à bord d’une petite Peugeot blanche. Yanis a trouvé son attitude "bizarre".

"Depuis, Yanis n’ose plus sortir, il pleure, appelle au secours la nuit. Les voisins sont inquiets aussi. L’été approche, les journées s’allongent. Qu’allons-nous faire? Ne plus laisser sortir nos enfants ? J’habite ici depuis 6 ans et le quartier est calme mais nous devons être vigilants pour nos enfants. Voilà pourquoi j’ai parlé de ce problème sur Facebook. L’attitude de ce monsieur n’était pas celle d’un passant qui demandait des renseignements. Pour moi, il a voulu enlever Yanis."


JVE http://www.dhnet.be/actu/faits/tentat ... fca#.WPCrept8pPI.facebook
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/04/2017 13:47  Mis à jour: 12/04/2017 13:47
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Re :BELGIQUE : Tentative d'enlèvement dans une camionnette blanche à Dottignies: "On ne sait pas ce qu'ils auraient fait avec notre fils";
L’affaire est prise très au sérieux par la police de Mouscron. Deux individus, qui circulaient dans une camionnette blanche, ont tenté d’attirer un enfant de 4 ans avec un petit chiot. Les faits se sont produits ce dimanche en début d’après-midi à la rue du Quevaucamps à Dottignies. La maman est intervenue et les deux hommes ont pris la fuite.

C’est une famille encore sous le choc que nous avons pu rencontrer hier. Deux jours après les faits, elle se demande encore ce que voulaient ces deux individus qui ont tenté d’attirer leur enfant de 4 ans à l’aide d’un petit chiot.

http://www.nordeclair.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/02/2017 09:17  Mis à jour: 01/02/2017 09:17
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Re : ATTENTION : Deux tentatives d’enlèvement dans le Valenciennois ?
C’est un papa inquiet qui nous a contactés « afin que les autres jeunes filles restent vigilantes ». Samedi matin, sa fille de 17ans aurait été victime d’une tentative d’enlèvement alors qu’elle se rendait jusqu’à une station de tramway d’Anzin.

Témoignage.

Il est près de 7 h 15 ce samedi matin. Une épreuve de Bac blanc attend Mélusine (1). La jeune fille de 17 ans se rend à pied, jusqu’à la station de tramway qui doit la mener jusqu’au lycée de l’Escaut. Elle se trouve donc à Anzin, le long de l’avenue Anatole-France, non loin de la clinique vétérinaire du Musée lorsqu’elle « s’est fait interpeller par deux individus », relate son père.

Les deux hommes circulent, d’après le témoignage de la lycéenne, à bord d’une Clio grise flanquée d’un A à l’arrière. Ils s’arrêtent à la hauteur de la jeune fille et commencent à lui demander la route pour se rendre jusqu’au centre-ville de Valenciennes. Mélusine leur indique le chemin. C’est alors que le passager lui aurait demandé de monter dans le véhicule. La jeune fille refuse. « Il est alors sorti de sa voiture. Et il lui a crié méchamment : «Monte dans la voiture on t’a dit !» Puis il a essayé de l’attraper. Elle a réussi à lui échapper. Et elle a couru se réfugier au laboratoire d’analyse médicale qui était ouvert. »

« Elle était en pleurs, elle a vraiment eu très peur »

Lorsque son père arrive, quelques minutes plus tard, pour la récupérer, « elle était en pleurs. Elle a vraiment eu très peur. Elle a quand même voulu passer son épreuve du Bac blanc. Mais elle n’était vraiment pas bien. » Ce lundi, en fin de journée, la famille a donc déposé plainte auprès du commissariat d’Anzin. Et une enquête de police a été ouverte dans la foulée.

Fait troublant, une autre jeune fille décrit, deux jours plus tôt sur sa page Facebook, des faits similaires qui lui seraient arrivés devant la gare de Valenciennes. La jeune fille explique qu’elle attendait son petit ami « au niveau des bus ». Une « petite Clio grise avec un A » se serait arrêtée à sa hauteur. « Il m’a demandé de monter, j’ai refusé. Et de là, il est descendu pour me choper. Mais heureusement, il y avait une vieille dame et un monsieur qui étaient là », décrit l’internaute. Ces derniers seraient donc intervenus et auraient fait fuir l’homme. Pour l’heure, nous ignorons si cette jeune femme s’est fait connaître des services de police.

(1) Prénom d’emprunt.

http://www.lavoixdunord.fr/112058/art ... utm_campaign=page-fan-vdn
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 10/05/2016 14:40  Mis à jour: 10/05/2016 14:40
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Re : ATTENTION : Un appel à témoins lancé dans la Drôme après la tentative d'enlèvement d'une enfant
La fillette de 10 ans rentrait de l’école lundi lorsqu’un homme aurait tenté de la faire monter dans sa voiture…

La scène n’a duré que quelques minutes, mais l’enfant a tout de même eu le temps d’enregistrer des informations essentielles. Lundi midi, une fillette de 10 ans aurait été victime d’une tentative d’enlèvement à Saint-Rambert d’Albon, dans la Drôme, alors qu’elle retournait à l’école après avoir déjeuné chez elle.

Sur le chemin, un automobiliste l’aurait abordée et lui aurait agrippé le bras à travers la vitre passager pour la forcer à monter dans la voiture, relate ce mardi Le Dauphiné Libéré.
L’enfant, paniquée, a pu s’enfuir, au moment où un riverain de la route Buissonnières est sorti de chez lui en voiture, mettant, sans le savoir, le ravisseur en fuite.
Un homme aux cheveux blancs bouclés

La petite fille a alors couru jusqu’à son école, où l’alerte a été donnée à ses parents. Contactés par la famille, les gendarmes ont lancé lundi un appel à témoins. Selon les éléments recueillis auprès de la jeune victime présumée, l’homme recherché circulait à bord d’une petite voiture gris clair cinq portes.

L’automobiliste, assez âgé, aurait les cheveux blancs bouclés et porterait des lunettes, précise le quotidien régional. Toutes les personnes susceptibles d’avoir assisté à la scène ou pouvant avoir des renseignements sont invitées à contacter les forces de l’ordre au 04 75 31 00 25. ( FRANCE)

http://www.20minutes.fr/lyon/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 23/01/2016 16:18  Mis à jour: 23/01/2016 16:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Re : ATTENTION :Tentative d'enlèvement à Seraing ce vendredi: un cas similaire signalé à Nandrin ( BELGIQUE)
Tentative d'enlèvement à Seraing ce vendredi: un cas similaire signalé à Nandrin, la même camionnette blanche évoquée

C’est un message inquiétant qu’a laissé sur Facebook un habitant de la région de Liège ce vendredi. L’homme affirme en effet que sa nièce de 11 ans a été victime d’une tentative d’enlèvement à Seraing, alors qu’elle se rendait à l’école.

Voici le message publié sur Facebook par T.R., l’oncle inquiet : « Ce matin vers 8h30, à hauteur du jardin perdu à Seraing, ma nièce de 11 ans, qui se rendait à l’école, a été victime d’une tentative d’enlèvement. Heureusement elle a réussi à prendre la fuite et se réfugier auprès d’une passante. Les auteurs des faits (deux hommes, le passager, cheveux noirs et barbe noire assez longue, serait âgé d’une quarantaine d’années et pas très frais… comme l’a décrit la petite) circulaient dans une vieille camionnette blanche (style Ford Transit) avec du rouge sur l’avant (capot, ailes ? elle n’a pu être plus précise que cela) et vitres teintées sur les côtés. »

Plus inquiétant encore, ce ne serait pas le premier cas dans la région : « Lors de la déclaration à la police, mon frère a appris qu’il y aurait eu une autre tentative hier du côté de Nandrin sur une autre petite fille et la même description du véhicule. Donc soyez vigilants, et n’hésitez pas à contacter la police de Seraing si vous les apercevez ».

Soyez donc très prudents !


http://www.lameuse.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/04/2015 12:13  Mis à jour: 06/04/2015 12:15
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 ATTENTION : Tentative d'enlèvement, MEFIEZ VOUS ET EVITEZ DE SORTIR SEULE ... Où que ce soit !!!L.B 16 ans, a failli être enlevée à Tournai: "L'individu circulait dans une Audi A3 gris métallisé"
Laura Beniest, 16 ans, a failli être enlevée à Tournai: "L'individu circulait dans une Audi A3 gris métallisé"

Alors qu’il a été question d’enlèvements d’enfants à la fin des années 90, il semble que cela existe encore et toujours de nos jours. En effet, Laura Beniest y a été confrontée voici une dizaine de jours. C’est parce qu’elle a eu beaucoup de chance qu’elle peut en témoigner aujourd’hui…

Image redimensionnée

B.LIBERT/D.R. http://www.nordeclair.be/

Laura marchait dans la rue Saint-Eleuthère à Tournai quand elle a été abordée.


Le 25 mars dernier, Laura Beniest, 16 ans, est allée se balader dans les Bastions à Tournai durant son mercredi après-midi de congé. Habitant la résidence Carbonnelle, la jeune fille a décidé de rentrer chez elle à pied. Et, malheureusement pour elle, cette courte distance aurait pu lui être fatale… « Il était aux alentours de 17h ou 17h30 lorsque je me suis retrouvée à quelque 200 mètres de mon domicile », raconte l’adolescente. « Je me trouvais dans la rue Saint-Eleuthère et j’écoutais de la musique à l’aide d’écouteurs. C’est à ce moment-là que j’ai été accostée. »

En effet, une voiture arrivant en sens inverse de la marche de Laura, s’est arrêtée à sa hauteur. « Bloquant la route, plusieurs voitures se trouvaient derrière l’Audi A3 gris métallisé de la personne de couleur noire qui m’a interpellée. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, portait des rastas ainsi qu’une veste de couleur camel. Directement, je l’ai trouvé très bizarre. »

Alors que l’homme semblait juste demander son chemin au départ, il a rapidement dévié des cartes routières. « Lorsqu’il m’a appelé, il voulait que je lui indique le chemin de la Grand-Place de Tournai. C’est ce que j’ai fait, mais il ne s’est pas contenté de mes renseignements. En effet, il m’a alors dit : « je te propose un deal ». Il m’a donc proposé 300 euros pour coucher, ce à quoi j’ai répondu que c’était non. Il a ensuite dit que c’était 400 euros puis 500. Comme je répondais à chaque fois non, il a ouvert sa portière afin de m’attraper. »

Heureusement, lorsque Laura s’était approchée de l’auto, elle avait attiré l’attention d’une conductrice bloquée par l’Audi. « J’avais fait une mimique pour montrer que je n’étais pas à l’aise. Du coup, dès que l’homme a ouvert sa portière, j’ai foncé dans la voiture de cette dame. »

La dame a alors reconduit la jeune fille chez elle. Toutefois, l’homme de couleur ne s’est pas arrêté là. « Il nous a suivies jusque devant chez moi. J’ai vraiment eu beaucoup de chance que cette dame soit présente, sans quoi je n’aurais pas pu m’échapper. C’en était terminé pour moi, j’en suis certaine. Tant la dame que moi, nous avons eu très peur. »

Malheureusement, aucune des deux femmes n’a relevé le numéro de plaque de la voiture. « Vingt minutes après ce qui s’est passé, je pleurais évidemment beaucoup et nous avons donc appelé la police. Cette dernière a fait un tour du quartier afin de voir si l’homme ne rôdait pas, mais elle n’a rien trouvé. »

Si la jeune fille n’a pas porté plainte parce qu’elle juge ne pas avoir suffisamment d’éléments pour permettre à la police de retrouver l’individu, elle invite les jeunes filles à faire attention. « Elles doivent vraiment être sur leurs gardes, ça peut arriver à tout moment. La preuve, il n’y a plus d’heure pour ce genre de choses puisque ça m’est arrivé vers 17 heures, soit en pleine journée. À présent, je prends mes précautions et me balade avec une bombe lacrymogène. Ce n’est pas grand-chose pour assurer ma défense, mais c’est déjà ça… »

L.D.
http://www.nordeclair.be
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 23/08/2014 12:56  Mis à jour: 23/08/2014 13:44
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Re: ATTENTION : Méfiance à Quiévrain ( Belgique proximité frontière Française-> Bavay) : plusieurs enfants approchés par un individu louche
Qui est donc cet homme qui a semé la panique parmi les enfants d’Audregnies (Quiévrain), lundi ?



La trentaine, de forte corpulence, les cheveux foncés plaqués en arrière, l’individu qui se fait appeler Sébastien Renault s’est fait remarquer alors qu’il tentait de convaincre un groupe d’enfants de 8 à 10 ans de les emmener au restaurant. « Ce sont les vacances scolaires, nous sommes dans un tout petit village, donc je permets à mon fils de 8 ans d’aller jouer à l’agoraspace près de la Grand-Place avec ses amis », explique une maman.« Lundi, ils ont été approchés par un type louche. Il avait l’air sale, il était là à pied et s’est adressé à eux en leur disant qu’il faisait de la télévision, qu’il était célèbre et en les invitant à manger. Devant les refus, il s’est adressé à une autre bande d’adolescents (14-15 ans) en face, en prétextant qu’il pouvait leur obtenir des téléphones ‘iPhone’. »

Les enfants ont, heureusement, compris que les propositions de cet inconnu étaient à prendre avec beaucoup de prudence. « Ils sont rentrés à la maison, perplexes, un peu paniqués. Le papa d’un enfant est tout de suite sorti pour s’expliquer avec l’homme. Il lui a répondu qu’il cherchait un endroit où dormir et manger. Un discours complètement contradictoire puisqu’au départ il voulait emmener les enfants au restaurant. Le papa lui a demandé de partir, de laisser les enfants tranquilles. La police a été prévenue », nous dit la maman. L’homme aurait également été signalé à Angre. Il a ensuite pris la direction d’Elouges. « Plusieurs parents sont partis en voiture à sa recherche, histoire qu’il soit confronté à la police et voir plus clair dans sa façon d’agir. Mais ils ne l’ont pas trouvé. Depuis, les enfants sont sur leurs gardes et nous, parents, on ne sait pas si on peut encore les laisser sortir seuls. Cet homme n’a rien fait de vraiment répréhensible mais qu’est-ce que ça cache ? On entend tellement de choses effrayantes de nos jours. Ce n’est pas rassurant ».

Lien : http://www.sos-enfants.org/modules/ne ... om_rootid=515&#comment515
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/08/2014 16:11  Mis à jour: 13/08/2014 16:12
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 BRAVO !!! deux fillettes de 8 et 12 ans mettent en déroute un kidnappeur et le font arrêter!

Une fillette de 8 ans et sa sœur de 12 ans, ont mis leur agresseur en déroute et l'on fait arrêter.


Un homme d'une soixantaine d'années a été arrêté le 7 août en Haute-Vienne après avoir tenté d'enlever une fillette de 8 ans, dont le sang-froid, avec sa sœur de 12 ans, a mis l'agresseur en déroute, et dont le témoignage a permis l'arrestation, a-t-on appris mercredi auprès du parquet. Les faits, révélés cette semaine, remontent au 4 août : les deux sœurs faisaient du vélo devant la maison de vacances familiale à Châteauponsac, à 45 km de Limoges, lorsqu'un homme en voiturette, après plusieurs passages, s'est arrêté pour leur demander son chemin.

"Les deux fillettes ont agi remarquablement et avec un sang-froid qu'il faut souligner"


Dans un geste très rapide, sans leur laisser le temps de répondre, l'homme a soulevé la plus petite des deux et tenté de la mettre dans son coffre. C'était sans compter sur sa résistance et le soutien courageux de sa grande sœur, qui s'est mise à crier pour alerter le voisinage et a donné plusieurs coups de pieds à l'agresseur. "Les deux fillettes ont agi remarquablement et avec un sang-froid qu'il faut souligner", a indiqué à une correspondante de l'AFP le procureur de Limoges, Michel Garrandaux.

L'homme avait été condamné en 2000 pour tentative de meurtre

Pris de panique, l'agresseur a finalement lâché l'enfant et sauté dans sa voiture. "Il est parti si précipitamment qu'il n'a pas refermé son coffre", a précisé le magistrat. Avec l'aide des deux filles, les gendarmes ont pu appréhender le suspect trois jours après, en recoupant les éléments fournis par les enfants (une voiture sans permis de couleur bleue, et de quoi établir un portrait-robot), et le fichier des délinquants sexuels : l'homme avait été condamné en 2000 pour tentative de meurtre, et en 2008 pour agression sexuelle.

A l'arrivée des gendarmes à son domicile, le suspect a eu cette phrase : "Vous venez pour les petites filles...". Il n'a pas opposé de résistance, et a reconnu les faits lors de son audition. Il a été placé en détention préventive à la maison d'arrêt de Limoges dans l'attente de sa comparution le 17 octobre devant le tribunal correctionnel pour "tentative d'enlèvement ou de séquestration avec libération avant le septième jour", délit passible de 10 ans d'emprisonnement, a-t-on précisé de même source.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 04/04/2014 13:51  Mis à jour: 04/04/2014 18:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Un homme, originaire de Seclin, arrêté après une tentative d'enlèvement sur une fillette de deux ans à Jemeppe-sur-Sambre ( Belgique)
Une tentative d’enlèvement d’une mineure a eu lieu mercredi 02/04 soir à Jemeppe-sur-Sambre (province de Namur), a indiqué jeudi le parquet de Namur. Les parents de la victime ont vu à temps qu’on essayait d’enlever leur fille et ont prévenu la police.



Les faits se sont déroulés mercredi vers 22h dans un café de Jemeppe-sur-Sambre. Un homme rôdait autour de cette mineure d’âge et a tenté de l’enlever, indique le parquet sans révéler plus de détails.

Les parents, qui travaillent dans ce café, se seraient rendus compte à temps, grâce à un client, que l'homme tentait d'enlever Alexandra, leur fille. Le Seclinois aurait mis la mais sur la bouche de la fillette et tenter d'escalader un muret pour s'enfuir avec elle. «» C’était un client régulier qui venait chez nous depuis cinq six mois. On surveillait régulièrement pour voir ce que la petite faisait et puis, on ne l’a plus vue , raconte la maman à Sudinfo.
Une cliente qui venait de sortir pour fumer, m’a demandé s’il était normal que la petite crie après moi. Elle était au fond de la cour. J’ai tout de suite couru pour voir ce qui se passait.
Je n’ai jamais couru aussi vite. Cet homme a sauté au-dessus d’un muret en tenant ma fille dans les bras, la main sur sa bouche. Je l’ai suivi et j’ai aussi sauté le muret. Quand il a vu que je le suivais, il a laissé tomber ma fille. » Le père aurait alors frappé l'homme, auteur de cette tentative d'enlèvement.

Arrêté par la police, le Seclinois a été présenté au parquet de Namur pour tentative d’enlèvement sur mineur..

Selon les autorités judiciaires , il serait déjà connu de la justice française pour des faits de mœurs. Selon l'Avenir, une perquisition menée par la police a permis de retrouver des documents vidéos et photos à caractère pédopornographique.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 08/02/2014 13:41  Mis à jour: 08/02/2014 13:42
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 .!!!!! ATTENTION : VRAIES tentatives d’enlèvement, FAUX PORTRAITS ROBOT SUR FACEBOOK : la police assure NE PAS EN AVOIR CE JOUR !!!
Luxembourg Publié le 06.02.14 14:04

Agressions d'enfants: un faux portrait-robot circule sur Facebook
Sur les réseaux sociaux, le portrait-robot d'un agresseur sexuel circule en ce moment. Renseignement pris auprès de la police grand-ducale et piste remontée sur Facebook, il ne s'agit pas de l'agresseur présumé qui terrorise le Luxembourg.
(SK) - Ce portrait-robot est diffusé en ce moment sur Facebook accompagné de commentaires qui laissent entendre qu'il aurait été émis par la police grand-ducale. A l'heure où nous écrivons ces lignes, il avait déjà été partagé 844 fois.

Renseignements pris auprès de la police - surpris par ce mode de communication inhabituel des forces de l'ordre -, elle n'assure ne pas avoir diffusé ce portrait. D'ailleurs, elle ne dispose pas encore d'un portrait-robot de l'auteur présumé des tentatives d'enlèvement.

Nous avons donc remonté le fil des partages avec l'aide d'un porte-parole de la police et retrouvé l'origine du portrait. Il émane d'un avis de recherche diffusé le 31 janvier dernier par la par police de Braunschweig en Basse-Saxe dans le cadre d'une enquête pour agressions sexuelles sur deux petites filles.
La police rappelle de ne pas prendre pour argent comptant tout ce qui est diffusé sur les réseaux sociaux et de surtout bien vérifier qui diffuse ce type d'informations afin de ne pas entretenir un sentiment d'insécurité dangereux.


En voilà un
: http://www.wort.lu/fr/view/agressions ... -52f3884ce4b083149d498342

En voilà un deuxième : http://www.sudinfo.be/928920/article/ ... rudenc#ancre_commentaires
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/02/2014 11:06  Mis à jour: 06/02/2014 11:06
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 ARLON - La psychose s’installe sur la frontière entre la province et le Grand-Duché suite aux 5 tentatives d'enllèvement !
ARLON - La psychose s’installe sur la frontière entre la province et le Grand-Duché. La raison? Depuis le début du mois de janvier, ce ne sont pas moins de cinq tentatives d’enlèvement qui ont été répertoriées tantôt au Grand-Duché, tantôt dans le sud de la province et plus particulièrement à Arlon et à Aubange.

Deux ont eu lieu au Grand-Duché, à Steinfort et Kleinbettingen, et trois, côté belge, à Arlon et près d’Aubange. Les agresseurs visent visiblement les enfants âgés de 8 à 12 ans. Les polices des deux côtés de la frontière prennent les choses très au sérieux.

Deux nouvelles tentatives mardi

Mardi, c’est une gamine qui était abordée par un homme suspect et une autre fillette agressée.

La police pense qu’il s’agit d’actes de pervers qui tenteraient, sans doute de kidnapper les enfants.

La police grand-ducale a annoncé qu’elle avait ouvert une enquête après ces deux nouvelles tentatives de kidnapping.

Mardi matin, en effet, aux abords de l’école primaire située rue Dellheicht près du centre-ville d’Esch-sur-Alzette, une fillette de 11 ans a été abordée par un homme. La victime a réussi à s’enfuir et a informé un enseignant de sa mésaventure. La section de recherche et d’enquête criminelle de la métropole du fer a été chargée de l’affaire.

L’après-midi, vers 17 h, à Echternach, cette fois, c’est une jeune fille de 13 ans qui a été attaquée par-derrière alors qu’elle se trouvait dans la rue de la Chapelle, près du terrain de football. Le suspect lui a mis la main devant la bouche pour éviter qu’elle ne crie et a essayé de l’empêcher de s’enfuir. Il n’a pas réussi. La victime a filé et a donné l’alerte.

Suspect de 20 à 30 ans, de type européen et aux lunettes rondes

La jeune adolescente a pu donner un signalement à la police. Le suspect a entre 20 et 30 ans, est blanc, de type européen, corpulent et a le visage rond. Il mesure 1,75 m. Il portait des lunettes rondes et il était habillé avec un jean de couleur claire troué et une veste noire de type sport.

La police grand-ducale recherche une femme qui se trouvait dans la rue au moment des faits et qui aurait vu la scène. Elle et les autres éventuelles personnes ayant des renseignements à donner pour faire avancer l’enquête doivent contacter le 113.

Jeudi dernier, les autorités judiciaires du Grand-Duché et de Belgique se réunissaient pour coordonner leur action.

Source: http://www.lavenir.net/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 05/02/2014 12:57  Mis à jour: 05/02/2014 12:57
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 La police grand-ducale lance hier soir un appel à témoin après l'agression d'une jeune fille de 13 ans à Echternach, rue de la Chapelle vers 17 heures.
Un homme est arrivé dans le dos de la victime, lui mettant une main sur la bouche pour l'empêcher de crier. L'adolescente a subi des attouchements mais a pu s'enfuir.

Voici la description de l'agresseur: entre 20 et 30 ans, corpulent, le visage rond, la peau claire, de type européen, les cheveux bruns clairs et très courts, il n'était pas rasé, mesure environ 1m75 et porte des lunettes rondes en métal.

L'homme portait un jean clair à trous et une veste noire (peut-être une veste de sport).

Appelez le 113 si vous avez la moindre information sur cette agression.

Ce matin, une petite fille de 11 ans était abordée par un homme à Esch/Alzette, quelques jours après d'autres enfants à Arlon et Steinfort.

Source: https://www.facebook.com/wort.lu.fr
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 02/02/2014 13:54  Mis à jour: 02/02/2014 13:54
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 ATTENTION : Tentative d'enlèvement à SAINT-ETIENNE-AU-TEMPLE (51). (FRANCE)
SAINT-ETIENNE-AU-TEMPLE (51). Une enquête a été diligentée par le parquet de Châlons-en-Champagne après le signalement d’un inconnu circulant à bord d’un fourgon blanc, par deux adolescentes de 11 et 13 ans, dont le comportement leur a paru plus que suspect.

Le 7 janvier, alors qu’elles rejoignaient le domicile familial de Saint-Étienne-au-Temple, elles auraient été approchées, selon leurs déclarations, par un individu qui, au volant de son véhicule, les aurait suivies de près, sur le bord de la route menant de l’arrêt de bus scolaire à leur habitation située rue de Chantraine, face aux entreprises Rocha, en direction de l’Épine.

« Il gardait la tête tournée vers nous, sans rien dire »

« C’était un mardi, vers 17h30, se souvient Lucie, l’aînée. Le bus venait de nous déposer. La voiture est arrivée dans notre dos, puis s’est garée un peu plus loin devant nous, au niveau de la rue des Artisans, sans éteindre le moteur. Le conducteur a ensuite reculé puis s’est mis à rouler à côté de nous, très doucement, à la même vitesse que nous. Sa vitre était à moitié baissée. »

Et sa petite sœur d’ajouter : « Il ne regardait même pas la route, mais gardait la tête tournée vers nous, sans rien dire ».

De quoi effrayer la grande sœur. « Alors, on s’est mis à courir jusqu’à la maison, poursuit-elle. Puis, il a fait demi-tour dans le lotissement. Une fois chez moi, j’ai regardé par la baie vitrée, seulement il n’était déjà plus là. »

D’autres signalements

dans le secteur


Mais plus inquiétant encore, le fameux fourgon se trouvait encore sur les lieux le lendemain matin, vers 7 heures, au moment de partir à l’école. « Le moteur tournait et le plafonnier était allumé, raconte Lucie. Il semblait attendre. Le temps d’aller chercher ma mère, il avait disparu. »

Le cas de ces deux sœurs ne semble cependant pas isolé. Le 10 janvier, une autre collégienne de 11 ans, demeurant elle aussi à Saint-Étienne-au-Temple, dit également avoir été suivie par un fourgon blanc.

De même que dans le village proche de Cuperly, quelques jours plus tard, où une adolescente du même âge aurait aussi été filée par un véhicule similaire, alors qu’elle promenait son chien.

Éviter l’effet de psychose

Ces signalements n’ont pas manqué d’être pris très au sérieux par le parquet châlonnais tandis que le maire de la commune, Jean-Paul Thilly, préférerait pour sa part éviter tout effet de psychose parmi ses administrés. « Il n’y a rien de fondé » se contente-t-il de conclure.

Une enquête de voisinage a en tout cas été menée par les gendarmes, en plus d’une surveillance opérée pendant une dizaine de jours sur le secteur. Les adolescentes et leurs parents ont été entendus, de même que le chauffeur de bus scolaire. Toutefois, sans résultat. Aucun rapprochement avec d’autres faits n’a pu, non plus, être établi pour le moment, mais les hommes de la compagnie de gendarmerie de Châlons-en-Champagne poursuivent leur enquête.

« Il y a quelque chose d’inquiétant, admet cependant le procureur de la République, Christian de Rocquigny, mais nous devons rester prudents. » D’autant plus prudents, d’ailleurs, que la description du suspect diverge quelque peu d’une adolescente à l’autre.

Pour certaines, il s’agirait en effet d’un homme âgé de 30 à 40 ans, aux cheveux courts et à la peau blanche. Pour d’autres, d’un homme à la peau plus mate.
Source : http://www.lunion.presse.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 31/01/2014 16:20  Mis à jour: 31/01/2014 16:26
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Tentatives d’enlèvement : parents, et enfants, soyez prudents : Le Procureur du Roi d’Arlon, M. Damien Dillenbourg, publie le communiqué suivant:
«Ces derniers jours, trois cas d’agissements suspects liés à des mineurs âgés de 11 à 12 ans se sont produits en Belgique, dans l’arrondissement judiciaire d’Arlon. Ces enfants ont, à chaque fois, été invités à monter dans une voiture par un inconnu.

Deux cas similaires se sont produits à Steinfort et à Kleinbettingen au Grand-Duché de Luxembourg.

La situation est prise au sérieux par les autorités belges et luxembourgeoises qui mènent une enquête minutieuse en étroite collaboration, afin d’identifier et interpeller la ou les personnes qui auraient commis les agissements en question. Une réunion de coordination s’est tenue aujourd’hui 30 janvier entre les Parquets de Luxembourg et d’Arlon et les services de police des deux pays.

Il n’existe actuellement aucun motif pour que les parents et les enfants modifient leurs comportements, au-delà des précautions habituelles.

Si ce n’est déjà fait, les parents sont invités à informer leurs enfants qu’en aucun cas ceux-ci ne doivent accepter de monter dans une voiture avec une personne inconnue.


En cas d’observation d’un comportement suspect, toute personne est invitée à contacter le numéro d’urgence des services de police (113 au Grand-Duché de Luxembourg et 101 en Belgique).

Ce communiqué est établi et diffusé conjointement par les autorités judiciaires et policières des deux pays.»
Source : http://www.lavenir.net/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/01/2014 15:46  Mis à jour: 30/01/2014 15:48
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3448
 Re: ATTENTION : Tentative d'enlèvement à Arlon ( Belgique ) Tentative d'enlèvement à Steinfort: 4 autres cas dont 1 à Kleinbettingen...
Mercredi dernier, dans le centre de Steinfort, un automobiliste louche a abordé un petit garçon. Il semble à présent que ce ne soit pas un cas isolé.

Nous vous avions parlé la semaine dernière d'une tentative d'enlèvement à Steinfort. Un garçon de 8 ans avait été abordé par un homme dans une voiture et encouragé à monter dans le véhicule. Quand une autre voiture était arrivée, l'homme avait démarré.

Il apparaît à présent qu'il ne s'agit pas d'un cas isolé. Selon des informations RTL, il y aurait eu en tout 5 cas ces 10 derniers jours. Dont un, le 24 janvier à Kleinbettingen. La Police nous l'a confirmé jeudi midi.

Les 3 autres cas se sont produits du côté belge de la frontière, à Aubange et à Arlon.

En l'espace de 10 jours, un homme a donc tenté d'emmener dans sa voiture des garçons d'une dizaine d'années. La Police belge enquête en collaboration avec la Police luxembourgeoise.

Selon la description du garçon de Steinfort, il s'agirait d'un homme d'une quarantaine d'années parlant luxembourgeois. Il aurait les cheveux en brosse et porterait une barbe.

http://5minutes.rtl.lu/fr
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
0 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10