|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non résolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
16 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 16

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans Ă  nous deux.
Depuis 22 ans nous portons Ă  bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Alice Beuzelin,21 ans lors de sa disparition ( RELANCE)

Publié par Walda Colette Dubuisson le 21-01-2020 (3876 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée
LE Havre (Seine-Maritime).

21/01/2020: Il y a 8 ans disparaissait Alice Beuzelin. OĂą es-tu Alice ?
*****************************
21/01/2019: Alice est disparue depuis le 21/01/2012 : Ne l'oublions pas ...
*****************************
22/01/2017 :Il y a un 5 ans, Alice BEUZELIN disparaissait.
Depuis, aucune nouvelle...
*****************************
22/01/2016 : Il y a 4 ans, Alice BEUZELIN disparaissait.
La jeune femme n’a plus donné de ses nouvelles depuis le 21/01/12, 12h30, dernier SMS qu’elle a envoyé à sa sortie de l’IUT de Caucriauville au Havre.
******************
06/03/2014 Une étudiante havraise, dont la famille réside à Cany-Barville (Seine-Maritime), est portée disparue depuis le samedi 21 janvier 2012 . Son sac à main retrouvé sur la falaise d'Etretat
Depuis : aucune trace !!! ???


http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=217

RAPPEL DES FAITS en 2012 :

Alice Beuzelin, âgée de 21 ans, est étudiante à l'Institut universitaire et technologique (IUT) du Havre, sur le site du quartier de Caucriauville. La dernière trace laissée par la jeune femme serait un message écrit avec son téléphone à sa sortie de ses cours, ce samedi-là. Elle était ensuite censée rejoindre son appartement havrais pour récupérer des effets personnels. Puis aller passer le week-end chez ses parents à Cany-Barville.

Le jour même, des promeneurs ont retrouvé à Etretat une pochette contenant ses papiers d'identité et son téléphone portable, objets qui ont été confiés aux gendarmes. Aucune hypothèse n'est écartée mais la piste d'un suicide est privilégiée car cette découverte a été faite près d'un chemin en bordure de falaise, dans le secteur de la pointe de la Courtine.

Les gendarmes Ă  sa recherche
La communauté de brigades de gendarmerie de Criquetot-l'Esneval, la brigade des recherche de la compagnie de Fécamp et la section de recherche de Seine-Maritime ont été chargées d'enquêter. Dès les premières heures d'investigations, l'hélicoptère Dragon 76 de la Sécurité civile a été sollicité pour survoler le littoral dans le secteur etretatais. Des recherches pédestres ont également eu lieu. Les enquêteurs se sont aussi rendus dans son logement au Havre, sans y trouver d'indice particulier sur le scénario de sa disparition.


---------------------------------------------
La disparition d'Alice Beuzelin, il y a un an, reste une Ă©nigme pour les enquĂŞteurs

Publié le Samedi 16 Février 2013 à 21:52 | Actualisé le Samedi 16 Février 2013 - 23:16 source : http://www.infonormandie.com/


C'était le samedi 21 janvier 2012. Elle n'a jamais depuis donné signe de vie. Sa famille, ses amis, les réseaux sociaux et la presse ont remué ciel et terre pour tenter de la retrouver. La gendarmerie, en charge de l'enquête, a fait d'énormes investigations : recherches, battues, auditions, analyses techniques... Rien n'a permis de savoir ce qu'est devenue la jeune femme.

Son sac à main retrouvé sur la falaise d'Etretat

Étudiante à l'Institut universitaire et technologique (IUT) du Havre, Alice Beuzelin a disparu à sa sortie des cours. Elle devait récupérer des affaires dans son appartement havrais et aller ensuite passer le week-end chez ses parents à Cany-Barville. Elle n'est jamais venue.

Son sac à main a été retrouvé par des promeneurs ce samedi vers 15 heures en haut de la falaise d'Etretat, dans un endroit difficile d'accès. A l'intérieur, il y avait ses papiers d'identité, son téléphone portable et une paire de lunettes.

Beaucoup d'hypothèses

Immédiatement, les gendarmes ont pensé à un suicide. Mais les battues et les recherches entreprises autour de la falaise avec l'hélicoptère de la sécurité civile Dragon 76 et le chien pisteur de la gendarmerie n'ont pas permis de retrouver la jeune fille. Les abords de la plage ont été également passés au peigne fin à la faveur de la marée basse.

A partir de là, toutes les hypothèses ont été imaginées : homicide, enlèvement crapuleux, suicide, fugue... Plus d'un an après cette disparition, les enquêteurs en sont au même point, même s'ils privilégient la thèse du suicide. Au terme de lourdes investigations, ils ont en effet mis de côté la piste criminelle et celle de l'enlèvement.

"L'enquête n'est pas fermée"

Décrite comme une jeune fille "secrète", Alice Beuzelin avait très peu d'amis. Elle échangeait sur Facebook avec quelques personnes qu'elle ne connaissait que virtuellement. D'ailleurs, le dernier SMS qu'elle a envoyé ce samedi était pour un de ces "amis" virtuels demeurant à Bordeaux.

Son compte bancaire, son téléphone, son ordinateur, son appartement : toutes ces vérifications n'ont apporté aucun élément pouvant aider les enquêteurs. Tout est resté muet à partir de ce samedi 21 janvier 2012.

"Nous n'avons à ce jour aucun élément nouveau, mais l'enquête n'est pas fermée", confiait il y a quelques jours à Infonormandie un officier de la gendarmerie.

Malgré tous ces mois passés, l'appel à témoins est toujours d'actualité. Appeler la brigade de gendarmerie d'Etretat au 02 35 27 00 17 ou celle de Criquetot-l'Esneval au 02 35 27 20 17. Pour la France
De l’étranger : appelez le poste de police le plus proche



Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 21/01/2020 09:21  Mis Ă  jour: 21/01/2020 09:21
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5421
 Il y a 8 ans disparaissait Alice Beuzelin. OĂą est-tu Alice ?
Il y a un 8 ans aujourd’hui, le 21 janvier 2012, Alice BEUZELIN disparaissait.

La jeune femme n’a plus donné de ses nouvelles depuis le 21/01/12, 12h30, dernier SMS qu’elle a envoyé à sa sortie de l’IUT de Caucriauville au Havre.

Alice alors agée de 21 ans vivait au Havre pour ses études en DUT GTL.

Une personne a ramené une petite pochette contenant ses papiers d’identité et son téléphone portable à la gendarmerie d’Etretat .

A sa sortie de cours, elle était censée passée à son appartement pour prendre ses sacs et rentrer chez ses parents jusqu’au dimanche soir, qui vivent à Cany Barville.

Soit elle prend un bus ou le train pour rentrer. Sauf qu’elle n’est pas passée à son appartement, puisque les gendarmes ont retrouvés sa valise toute prête, son ordinateur portable et son lit défait.

Toutes personnes susceptibles d’avoir une information qui pourrait aider sa famille, peu prendre contact auprès de la Gendarmerie d’Etretat au : +33 (0)2 35 27 00 17

Ou tout autre poste de police/gendarmerie le plus proche Merci .

http://arnaudmouillard.fr/
RĂ©pondre
DĂ©poser un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
7 - 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10