|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
23 Personne(s) en ligne (23 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 23

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Syndrome du bébé secoué : une nourrice avoue avoir tué Rose, cinq mois. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/06/2018 15:07
Accusé du meurtre de Laëtitia Bauwens, Cédric Maton est en aveux partiels. L’acte d’accusation du parquet général est accablant et pointe des éléments troublants. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/06/2018 12:13
Disparition d'un gendarme de Montpellier à La Réunion : Mathieu Caizergues est déclaré décédé... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/06/2018 19:33
Les parents de Narumi à Besançon pour rencontrer le juge d'instruction. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/06/2018 19:26
Mathis Jouanneau, disparu le 4 septembre 2011 , devrait avoir 15 ans ce 20 juin 2018. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/06/2018 19:58
Nelly BALMAIN & Eric FORAY le point sur les disparus de la Drôme. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/06/2018 14:52
Disparition de Léa Petitgas, des recherches dans l'Edre. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/06/2018 12:11
Le père de Vicente « Jason Lopez » va comparaître Jeudi 21/06/2018 devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/06/2018 16:47
L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais . Une vidéo circule sur les réseaux sociaux prétendant montrer Nordahl Lelandais au Fort de Tamié. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/06/2018 13:01
Harcèlement scolaire : de la dépression au suicide ... Violence à l’école : comment réagir quand mon enfant en est victime ? Une vidéo LCI .fr Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/06/2018 18:01

La Commission de la Chambre offre une plus grande protection aux mineurs non accompagnés . STOP à la traite d'êtres humains

Publié par Walda Colette Dubuisson le 26-03-2014 (1423 lectures) Articles du même auteur
BELGIQUE : En 2013, on a signalé la présence de quelque 80 mineurs non accompagnés européens dont un quart était victime de traite des êtres humains.



(Belga) La Commission de la Justice de la Chambre a adopté jeudi une proposition de loi de Nahima Lanjri et Carina Van Cauter qui offre une plus grande protection aux mineurs d'âge européens non accompagnés.

Depuis 2002, les mineurs étrangers non accompagnés bénéficient des services d'une autorité de tutelle qui leur assure aide et protection dans leurs démarches administratives et de séjour.

En 2013, on a signalé la présence de quelque 80 mineurs non accompagnés européens dont un quart était victime de traite des êtres humains.

"La désignation d'un tuteur pour les mineurs non accompagnés provenant d'un État membre de l'Union européenne n'était pas possible. Notre initiative législative permet cette option", a indiqué mardi Nahima Lanjri alors que Carina Van Cauter a souligné qu'ils bénéficieront d'une protection et d'une assistance leur permettant d'être réunis avec leurs parents.

L'extension de la loi concerne les mineurs provenant d'un pays de l'Union européenne mais aussi de l'Espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège) ou de Suisse.

Source : (Belga)

Qu'est la traite d'êtres humains ?


La traite des êtres humains regroupe plusieurs formes d'exploitations des êtres humains, les plus courantes étant la prostitution, l'esclavage et le travail forcé mais on peut aussi y inclure - entre autres - le prélèvement d'organes1 ou la mendicité forcée2. Le terme de trafic d'êtres humains peut être utilisés dans la presse mais le terme juridique exact est le terme traite des êtres humains. Une journée mondiale y est associée, le 30 juillet proclamée « Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains ».

LIRE LA SUITE :
CLIC
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 14/07/2016 15:44  Mis à jour: 14/07/2016 15:44
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4049
 Re :Un vaste réseau d'esclaves découvert en Roumanie, 90 personnes au total sont suspectées de "trafic de personnes et de trafic de mineurs"!!!
Image redimensionnée

© ap.

Cinq personnes, dont deux enfants, qui vivaient enchaînées et exploitées par des familles d'une commune du sud de la Roumanie, ont été libérées mercredi par la police dans le cadre du démantèlement d'un réseau de traite d'êtres humains, ont annoncé des sources judiciaires.


Quatre-vingt-dix personnes au total sont suspectées de "trafic de personnes et de trafic de mineurs" dans cette affaire. La justice soupçonnent également des viols et des agressions sexuelles à leur encontre.

Les enquêteurs sont intervenus dans une maison de la commune rurale de Berevoiesti, à 170 km au nord de Bucarest, où ils ont découvert les victimes "attachées avec des chaînes ou des sangles", "battues" et "humiliées", "privées de nourriture ou recevant des restes", selon les procureurs chargés de la criminalité organisée (DIICOT).

Les victimes auraient été "enlevées dans des lieux publics - près d'églises ou de gares - ou à leur domicile". Elles étaient ensuite contraintes à "faire le ménage, s'occuper des animaux ou couper illégalement du bois et le transporter à cheval", selon le parquet.


Le réseau, constitués d'habitants de Berevoiesti selon les premiers éléments de l'enquête, est soupçonné d'avoir réduit au rang d'esclaves une quarantaine d'adultes et de mineurs depuis 2008.

Les autorités ont mené mercredi quarante perquisitions dans cette commune et saisi plus de 50.000 euros ainsi que trois fourgonnettes et neuf tronçonneuses.

http://www.7sur7.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 10/07/2016 15:10  Mis à jour: 10/07/2016 15:10
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4049
 Re : STOP traite d'êtres humains !!!Une chef de district au Malawi annule 850 mariages précoces et renvoie les jeunes filles à l'école !
Pionnière dans la lutte pour les droits de la femme et des enfants au Malawi, Theresa Kachindamoto a brisé 850 mariages précoces pour renvoyer les filles à l'école.
Theresa Kachindamoto est née dans le district de Dedza au Malawi. Après avoir travaillé 27 ans dans un autre district, elle est revenue à Dedza pour y devenir chef de district. Horrifiée par la vue de fillettes mères à douze ans, elle a décidé de lutter contre cette pratique. "Je ne veux pas de mariages précoces", a-t-elle déclaré à l'organisation U.N Women. "Aucun enfant ne devrait accomplir des tâches ménagères quand il est censé aller à l'école."

Aussi a-t-elle tenté de limiter au maximum les mariages précoces. Si l'année passée, elle a fixé l'âge légal du mariage à 18 ans, le "droit coutumier", où un consentement mutuel entre les parents d'enfants peut suffire, permet de contourner la loi.

Kachindamoto a ordonné aux 50 fonctionnaires du district de conclure un accord destiné à bannir le mariage précoce de Dedza. "Que vous le vouliez ou non, je vais mettre fin à ces mariages", a raconté la chef de district à la chaîne d'informations arabe Al Jazeera.

Elle a suspendu les fonctionnaires qui refusaient d'obtempérer jusqu'à ce qu'ils annulent les mariages. En juin 2015, elle a prononcé pas moins de 330 suspensions et renvoyé les jeunes filles à l'école, en payant parfois les frais d'inscription. Grâce à sa volonté de fer, 850 mariages précoces ont été annulés au cours de ces trois dernières années.

La dot

D'après une étude des Nations Unies de 2012, plus de la moitié des jeunes filles au Malawi sont mariées avant leurs 18 ans. Ces mariages précoces expliquent les résultats déplorables du pays au niveau de l'indice de développement, une norme internationale pour presque tous les états membres des Nations Unies sur la santé, l'éducation et la prospérité économique. En Afrique, les jeunes filles sont souvent données en mariage, parce que la dot permet d'alléger les difficultés financières des familles.

"Je dis toujours aux parents: si vous envoyez vos enfants à l'école, vous aurez tout à l'avenir", explique Kachindamoto à l'organisation U.N. Women.

Menaces de mort

Si le travail de Kachindamoto est digne d'éloges, tout le monde dans le district ne partage pas cet avis. Elle s'est déjà attiré les foudres de nombreux parents, et fait l'objet de menaces de mort. Pourtant, elle reste déterminée à changer les lois et les esprits en faveur des femmes de Malawi. "Une fois qu'elles ont terminé leurs études, elles peuvent être et faire ce qu'elles veulent", affirme-t-elle. (RDC)
http://www.levif.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 05/05/2016 16:11  Mis à jour: 05/05/2016 16:11
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4049
 Re : Le nombre de mineurs étrangers non accompagnés a presque quadruplé en un an !!!
Le nombre de mineurs étrangers non accompagnés (MENA) entrant dans l'Union européenne a considérablement augmenté l'an dernier, approchant les 90 000 alors qu'il s'est toujours situé entre 11 000 et 13 000 sur la période 2008-2013, selon des chiffres communiqués lundi par le bureau européen de statistiques Eurostat. Plus de 23 000 MENA avaient été recensés en 2014. La Belgique en a comptabilisés 2 650 l'an dernier.

Principalement des Afghans

En 2015, 88 300 demandeurs d'asile sollicitant une protection internationale dans les États membres de l'Union européenne (UE) étaient considérés comme étant des mineurs non accompagnés. Un peu plus de la moitié étaient afghans.

L'an dernier, à l'échelle européenne, une forte majorité de ces mineurs non accompagnés étaient des garçons (91%) et plus de la moitié étaient âgés de 16 à 17 ans (57%, soit 50.500 personnes), tandis que ceux âgés de 14 à 15 ans représentaient 29% des mineurs non accompagnés (25 800 personnes) et ceux de moins de 14 ans 13% (11 800 personnes).

Le nombre le plus élevé de demandeurs d'asile considérés comme MENA a été enregistré en Suède avec près de 35 300 jeunes, soit 40% de l'ensemble des mineurs non accompagnés enregistrés dans les États membres de l'UE, suivie par l'Allemagne (14 400, soit 16%) et la Hongrie (8800, soit 10%).

Au sein de l'UE, les mineurs non accompagnés représentaient près d'un quart (23,0%) de l'ensemble des demandeurs d'asile âgés de moins de 18 ans en 2015.

Derrière les Afghans qui constituent donc la première nationalité de ces MENA avec 45 300 enfants, on retrouve les Syriens (16% du total), les Érythréens (6%) et les Irakiens (5%).

https://www.rtbf.be
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
1 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10