Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !


Real Time Web Analytics


11 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 11

plus...


Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Firdaous BOUHALTITE SOULAÏMANE, 14 ans a été retrouvée, Mehdi et sa fille de 3 ans Yasmine, toujours recherchés... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/10/2017 14:07
nous pouvons diminuer nombre victimes Les nouvelles Visiteurs 22/10/2017 14:07
ATTENTION, ARNAQUE – Une nouvelle campagne de phishing fait rage sur Facebook. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/10/2017 11:13
Meurtre de Valentin VERMEESCH, 18 ans . La vidéo de la honte Valentin, torturé puis tué par ses amis à Huy: les vidéos de la «soirée de l'horreur» ont été visionnées… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/10/2017 10:47
Firdaous BOUHALTITE SOULAÏMANE, 14 ans. soupçonnée de radicalisation, a été retrouvée en Turquie Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2017 18:35
Libération de Dutroux : « Me Dayez fait du marketing à destination de ceux qui se croient plus malins » ( Michel Bouffioux -> paris match.be) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2017 17:10
Victime de DUTROUX, 21 ans plus tard Gino Russo, papa de Melissa, désespéré s’exprime. Lisez SVP et signez les pétitions. Stop aux bourreaux récidivistes -> prison à vie. Merci . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2017 16:40
Elodie Kulik et bien d'autres : Les affaires criminelles qui ont marqué la Picardie…(Vidéos) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2017 15:52
Le Grêlé: France 2 , le 22 octobre 2017 à 13h25 " L’homme au visage grêlé". Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2017 15:31
Disparition très inquétante Maëlys : le suspect identifié sur la photo . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2017 12:28


David Collin , tué sur la route par un fuyard ??? ---> Délit de fuite .

Publié par Walda Colette Dubuisson le 28-09-2017 (5734 lectures) Articles du même auteur
28/09/2017 : Affaire David Collin à Bastogne : vers un non-lieu. Les témoins, suspectés de non-assistance à personne en danger, réclament aux parents 24.000 euros…
********************************************
12/09/2017 :Le fils de Martine Maufort a été tué par un chauffard qui a fui: "Si j’abandonne la recherche de la vérité, je meurs !"
************************************
08 :06 :2017 «La justice a tué mon fils David une 2e fois!»Les devoirs complémentaires qu’elle a sollicités pour faire la lumière sur les circonstances de la mort de son fils ont été refusés. «La justice a tué mon fils David une 2e fois!» !!!
*******************************************
30/04/2017:David Collin , tué sur la route par un fuyard ."Je suis en colère !"dit sa maman Martine Maufort qui interjette appel, les devoirs d’enquête complémentaires ayant été refusés.
************************************************
20/01/2017 : David Collin: "L’auteur des faits serait quelqu’un de la région"Le Houffalois auquel le témoin de l’accident, d’origine arménienne, s’est confié, témoigne.
***********************************************
04/10/2015 : Panneau commémoration David : lire le commentaire

Image redimensionnée


*********************
23/09/2015 : Bastogne: une journée en hommage à David Collin, fauché par une voiture en 2011 à Mageret

Veuillez nous excuser , les photos manquantes venaient de mon dossier (compte facebook) qui s'est TOUT approprié ( nos photos, notre travail) !
*******************************************

Du 11 juin 2011 --------------------> à ce jour : TOUJOURS RIEN !
Ce dossier a été fermé , le moindre élément nouveau permettrait de le rouvrir ...
COURAGE A VOUS QUI AVEZ LA MOINDRE INFORMATION et MERCI D'AVANCE de donner votre témoignage en remplissant le formulaire de la police fédérale ...
SI UN AMI VOUS A DIT QUE ..... FAITES EN PART A LA POLICE : ELLE REMONTERA LA PISTE .....

Une maman , une famille en détresse ...

**************************************************

A identifier [Accidents de circulation avec délit de fuite]

Publié le 14/06/2011 à la requête du Procureur du Roi de Neufchateau
Accident de roulage avec délit de fuite à BASTOGNE - MAGERET

-------------------------------

A VOIR : Émission INDICES RTL-TVI 02-10-2013 MARTINE MAUFORT-DAVID COLLIN

---------------------------------


Faits

Le samedi 11 juin 2011 vers 2H00 le matin, un accident de roulage avec délit de fuite a causé la mort d’un jeune homme sur la RN 874 à BASTOGNE-MAGERET.

Selon les déclarations d’un témoin, le jeune homme en question était allongé sur la chaussée lorsqu’un véhicule venant de BASTOGNE et se dirigeant vers le GRAND DUCHE DE LUXEMBOURG a roulé sur cet homme.

Selon toute vraisemblance, la victime venait d’une fête de village à NEFFE.
PHOTO DES LIEUX

Le véhicule en fuite est une Citroen Berlingo ou Peugeot Partner de couleur blanche, sans motif, tôlé et sans fenêtre latérale arrière.


Témoignages

Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit: 0800/ 30.300

ou réagissez online sur le formulaire ICI : http://www.polfed-fedpol.be/ops/ops_v ... ceren_fr.php?RecordID=728

Source : http://www.polfed-fedpol.be/ops/ops_t ... etail_fr.php?RecordID=728


------------------------------------------------------------------------
Voir la vidéo des déclarations de Madame la Substitute du procureur dans l'édition du 13/06/2011

Cliquez ICI : http://www.tvlux.be/video/mageret-un- ... une-camionnette_7578.html




Bastogne: un jeune homme décède après avoir été écrasé par une camionnette

samedi 11 juin 2011 à 20h55

(Belga) David Collin, un jeune homme de 26 ans, a été écrasé par une camionnette samedi sur la N874 (Bastogne-Clervaux) à hauteur de Mageret. Celui-ci revenait sans doute d'une festivité dans le village voisin de Neffe. Le jeune homme circulait à pied, ayant laissé son véhicule en panne chez un ami.


D'après les premiers éléments de l'enquête, une première voiture aurait évité la victime qui était étendue sur la route, mais toujours vivante. Le temps que celui-ci fasse demi-tour pour protéger l'homme et appeler les secours, une camionnette a heurté M. Collin et ne s'est pas arrêtée. Le substitut du procureur du roi de Neufchâteau, Nausicaa Hatzinakos, a requis un légiste pour connaître les causes de la mort. Elle lance également un appel à témoin concernant le véhicule impliqué dans ce tragique accident, une camionnette de type Citroën Berlingo ou Peugeot Partner, sans fenêtre arrière, et de couleur blanche. (COR 615)[/b]

Image redimensionnée


***** CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PÉTITION:] http://www.petitions24.net/mort_tragi ... _et_silence_de_la_justice
Cette pétition a pour but d’avoir un droit de rencontre avec la substitute en charge du dossier de David et que la Justice brise enfin ce silence pour qu’éclate la vérité sur ce délit de fuite qui a tué David. Les tueurs sont toujours en fuite. Ce sont des dangers en liberté pour d’autres u tilisateurs de la route.



Le corps de David a été examiné par un médecin légiste, mais aucune autopsie n'a été pratiquée. David est-il mort des suites de son écrasement par le véhicule ou était-il déjà mort? Etait-il souffrant ou blessé, avait-il été renversé avant, et alors par qui?

Depuis ce jour, Martine, la maman de David, ne sait toujours pas qui a tué son fils. Mais au-delà de sa mort, il y a le silence de la justice. Aucune nouvelle depuis ce jour. C'est inadmissible.

Le seul soutien que Martine a à l’heure actuelle, c’est via le groupe sur Facebook David Collin, on ne t’oublie pas comptant aujourd’hui 5.600 membres
Le groupe : https://www.facebook.com/groups/210681288982102/

Voici en quelques mots, comment Martine décrit l’enfer que les tueurs de David et le Grand Muette, la Justice, lui font vivre aujourd’hui :« David rentrait à pied cette nuit du 11 juin, il n’était qu’à 100 mètres de chez lui, mais il a été écrasé. Depuis, ma vie et celle de ma famille sont un calvaire. Je me souviens de ces deux policiers qui ont frappé à ma porte cette nuit-là, le bruit résonne encore dans ma tête.

Depuis cette nuit, c’est le seul contact que j’ai eu avec la justice, je n’ai même pas reçu une lettre pour m’informer des suites de l’enquête. Comment et pourquoi est-il mort ? Pourquoi ce silence si obsédant de la justice ? Aujourd’hui, je n’en peux plus. Comment est-ce possible qu’il ait été tué là, dans une belle ligne droite ? ! Un accident peut arriver, mais il faut s’arrêter et assumer. Si le fautif s’enfuit, ce n’est plus un accident, mais un crime. Je me battrai jusqu’au bout et je le promets, je te retrouverai »

Nausicaa Hatzinakos, la substitute du procureur du Roi de Neufchâteau n’a jamais reçu Martine, ne l’a jamais entendue et n’a jamais répondu à sa demande de reconstitution de l’accident.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
JT | 24-10-2013 19:19

Il y a quelques jours, le Parquet de Neufchâteau a décidé de classer sans suite le dossier qui concerne le décès de David Collin. En juin 2011, ce jeune de 26 ans avait été écrasé par un véhicule à Mageret dans la commune de Bastogne. Mais pour la maman de la victime, le combat n'est pas terminé pour son fils mais désormais aussi pour les autres victimes de la route.

Martine, maman de David CONTINUE ET CONTINUERA SON COMBAT !
Cliquez ICI pour voir la vidéo :
http://www.tvlux.be/video/bastogne-de ... sse-sans-suite_14558.html


---------------------------------------------------------

19/11/2013

Image redimensionnée

.
---------------------------------
Hommage à David

Image redimensionnée




Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/01/2014 16:30  Mis à jour: 14/01/2014 12:32
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 À la demande du parquet, un appel à témoin est lancé dans l'affaire David Collin. Il concerne deux Arméniens qui posséderaient des informations sur l'accident qui a coûté la vie au jeune homme de Mageret. ( VIDEO).
Image redimensionnée



A la demande de Madame Hatzinakos, Substitut du Procureur du Roi de Neufchâteau, un appel à témoin est demandé dans le cadre du décès de David Collin, mortellement renversé par un véhicule à Mageret le 11 juin 2011.

Le 03 novembre 2013, deux Arméniens se sont présentés au domicile d’une personne à Bonnerue (Houffalize). Un de ces deux Arméniens s’est présenté sous le prénom de « Karkanian » ou « Carizo ».

Il a téléphoné du poste fixe de Bonnerue à deux personnes, leur indiquant qu’il avait été témoin d’un accident de roulage avec délit de fuite survenu à Mageret le 11 juin 2011 qui avait coûté la vie à David Collin.

Cet arménien serait âgé de 35-40 ans, mesurerait 1M68, serait de corpulence normale,
porterait une moustache, aurait les cheveux bruns, chaussé des chaussures type " crocs", vêtu d’une veste trop grande pour lui avec un insigne jaune ou orange , logerait ou aurait logé dans une caravane dans les environs de Bastogne, portait un collier avec une petite croix.
Circule à bord d’une voiture modèle ancien style Peugeot ou Citroën bleue Pas bleu marine , mais bleu comme seuls ces modèles ont et des plaques noir et blanc!


Il est demandé à cette personne, ou tout autre personne ayant des renseignements permettant de l’identifier, de prendre contact avec la Division Enquêtes et Recherches de la Zone de Police Centre Ardenne (Bernard NAVEZ et Véronique ANTOINE) au 061/23.98.33. La discrétion est assurée.

David Collin avait été fauché sur la route Bastogne-Clervaux, à l'entrée de Mageret la nuit du vendredi 10 au samedi 11 juin 2011 vers 2h du matin. Le chauffeur n'a jamais été retrouvé.

La maman du jeune homme de 26 ans n'a jamais arrêté de faire du bruit, via une marche blanche, des manifestations ou encore une page facebook, dans l'espoir de retrouver le coupable.

-----------------------
Cliquez sur ce lien pour voir la vidéo :CLIQUEZ ICI

JT | 13-01-2014 18:29

Du neuf dans l'affaire David Collin, ce jeune homme de 26 ans décédé en juin 2011 à Mageret (Bastogne), écrasé par un véhicule.

Alors que l'affaire avait été classée sans suite en octobre dernier, le dossier rebondit aujourd'hui.

Un appel à témoin a été lancé ce lundi par le Parquet de Neufchâteau. Les enquêteurs sont à la recherche d'une personne d'origine arménienne, disant avoir été témoin de l'accident. Accompagné par une autre personne arménienne, cet homme, âgé de 35 à 40 ans, s'est présenté le 03 novembre dernier au domicile d'un habitant de Bonnerue (Houffalize) pour passer un coup de fil.
Dans sa conversation, il indiquait avoir été témoin d'un accident de roulage mortel avec délit de fuite le 11 juin 2011 à Mageret.



Cet arménien serait âgé de 35-40 ans, mesurerait 1M68, serait de corpulence normale,
porterait une moustache, aurait les cheveux bruns, Chaussé des chaussure type " crocs», vêtu d’une veste trop grande pour lui avec un insigne jaune ou orange , logerait ou aurait logé dans une caravane dans les environs de Bastogne, portait un collier avec une petite croix.
Circule à bord d’une voiture modèle ancien style Peugeot ou Citroën bleu!!! Pas bleu marine! mais bleu comme seul c'est modèles ont et des plaques noir et blanc!

Le Parquet invite cette personne, ou toute autre ayant des renseignements permettant de l'identifier, à prendre contact avec la Division Enquêtes et Recherches de la Zone de Police Centre Ardenne au 061/23 98 33. La discrétion est assurée.[/b]
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 25/01/2014 12:50  Mis à jour: 25/01/2014 13:04
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 A la demande de la maman de David Collin , tué sur la route par un fuyard , auriez vous l'amabilité de diffuser cette affiche le plus possible ......
Image redimensionnée


Voici l'affiche à imprimer , merci de lire ,ci-dessus, l'appel à témoin lancé par le parquet

Image redimensionnée


Lien du commentaire :
http://www.sos-enfants.org/modules/ne ... om_rootid=168&#comment168
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/02/2014 14:00  Mis à jour: 22/02/2014 18:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re: David Collin , tué sur la route par un fuyard ??? UN TEMOIN IMPORTANT : QUI L'A VU ??? ...

Image redimensionnée




A identifier - Accidents de circulation avec délit de fuite > Accident de la route avec décès à Mageret (Bastogne)
AVIS DE RECHERCHE

A identifier [Accidents de circulation avec délit de fuite]

Publié le 22/02/2014 à la requête du Procureur du Roi de Neufchâteau
Accident de la route avec décès à Mageret (Bastogne)

Faits


La nuit du 11 juin 2011, David COLLIN, un homme de 26 ans a été renversé par un véhicule à MAGERET (BASTOGNE). Il est décédé suite à cet accident.

Le 3 novembre 2013, deux arméniens se sont présentés à BONNERUE (HOUFFALIZE) chez des particuliers et ont pris également un contact téléphonique avec ces personnes pour leur signaler qu’ils avaient été les témoins de cet accident de roulage mortel.

Ils disaient s’appeler « Karakanian » et « Carizo ».
L’un des deux arméniens a été décrit comme étant âgé de 35-40 ans.

Il mesure 1m68 et est de corpulence normale. Il a les cheveux bruns et une moustache. Il portait un chaîne avec une croix autour du cou.

Il aurait renseigné qu’il vivait dans une caravane à proximité de BASTOGNE et il se déplaçait dans un véhicule Citroën bleu (le flanc droit griffé).

Si vous reconnaissez ce témoin clé figurant sur ce portrait-robot, veuillez prendre contact avec les enquêteurs.

Témoignages
Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit: 0800/ 30.300

ou réagissez online via le formulaire de la police fédérale
: http://www.polfed-fedpol.be/ops/ops_v ... eren_fr.php?RecordID=1091
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/06/2014 14:03  Mis à jour: 11/06/2014 14:05
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re: Ce 11/06 , 18H30 : le 3° anniversaire du décès du jeune David Collin sera marqué par une marche aux flambeaux.
Image redimensionnée


Ce mercredi 11 juin, il y a trois ans, jour pour jour, que David Collin a été tué à l’entrée de Mageret, sur la route Bastogne- Clervaux, par un chauffard qui a pris la fuite. Une messe à l’église Saint-Pierre, à Bastogne, et une marche aux flambeaux, au départ de la chapelle de Neffe, marqueront ce triste anniversaire.

On se souvient qu’en avril 2012, environ 150 personnes avaient répondu à l’appel lancé sur Facebook par le groupe de soutien à la maman de ce jeune homme de 26 ans, trop tôt disparu.

À l’époque, les manifestants s’étaient rendus à pied de la place de l’église de Mageret jusqu’au lieu de l’accident où une stèle a été érigée.

Cette fois, c’est l’itinéraire emprunté par le jeune Bastognard, le 11 juin vers 1 h 30 du matin, qui sera suivi. Une centaine de personnes ont annoncé leur participation. Ils parcourront 1,9 km jusqu’à la stèle.

Cette nuit-là, David Collin rentrait à pied du bal de la fête à Neffe lorsqu’il a été écrasé par un véhicule. "J’ai déjà refait le parcours en voiture mais jamais à pied", indique Martine Maufort, la maman de David. "J’appréhende un peu de passer par les endroits qu’il a traversés avant de mourir."

Trois ans plus tard, l’auteur des faits n’a encore pas été démasqué et les proches se posent les mêmes questions : "Qui a tué David le 11 juin à 2 h ?" "Comment et pourquoi est-il mort ?"

La réouverture du dossier à la suite d’un témoignage recueilli par une dame de Bastogne et la tante du jeune homme a relancé l’espoir de retrouver l’auteur. Le témoin, d’origine arménienne, âgé de 35 à 40 ans, qui s’était rendu chez des particuliers à Bonnerue pour téléphoner, ne s’est pas encore manifesté. Selon ses dires, il était assis à côté du conducteur du véhicule en cause. Des dires qui n’ont pas encore pu être vérifiés.

Au parquet de Neufchâteau, rien ne filtre sur la suite de l’enquête.
La messe de ce 11 juin débutera à 18 h 30. Ensuite, à 19 h 30, départ de la marche aux flambeaux, à la chapelle de Neffe.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/08/2014 12:44  Mis à jour: 06/08/2014 12:44
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 David Collin , tué sur la route par un fuyard .. « On a parfois l’impression qu’ils nous oublient. Si on ne se bat pas pour avoir des informations, on ne sait rien.(...)" dit sa maman .
Les accidents de la route mortels avec délit de fuite sont de plus en plus nombreux: "Intolérable de ne pas savoir", lance une maman

Par Sudinfo.be

En trois ans, 53 délits de fuite ont été commis en Belgique. Et la plupart d’entre eux n’ont toujours pas été élucidés. Un constat insupportable pour les familles des victimes. Hélas, ce genre d’événements sont de plus en plus nombreux.

Les délits de fuite sont malheureusement de plus en plus courants dans le cadre des accidents de la route mortels en Belgique. La police fédérale en a dénombré 19 en 2013, 17 en 2012 et 17 en 2011, soit 53 cas. Parfois, les auteurs sont retrouvés ou se dénoncent à la police après quelques jours. Mais de nombreux cas n’ont pas encore été élucidés.

«Ce n’est pas vivable de ne pas savoir», lance la maman de David, tué par un chauffard. Comme elle, de nombreux parents n’en finissent pas de chercher le responsable de la mort de leur enfant tué sur la route.

« Ça fait deux ans que Priscillia est morte… On ne sait toujours pas qui a fait ça », souffle Michaël Macors, de Hamois (province de Namur). Il y a deux ans, sa petite amie, Priscillia Teise (21 ans), a été victime d’un chauffard près de Ciney. Le responsable de l’accident a pris la fuite. Malgré les nombreux appels à témoins, il reste introuvable.

Souvent, les parents se battent pour que la vérité soit établie. Et se sentent parfois exclus par la police et la justice. « On a parfois l’impression qu’ils nous oublient. Si on ne se bat pas pour avoir des informations, on ne sait rien. Comme s’ils oubliaient que, nous aussi, sommes des victimes », regrette Martine Maufort, de Bastogne et maman de David Collin, 26 ans.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 08/04/2015 10:51  Mis à jour: 08/04/2015 11:09
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re: David Collin : Paris: Rassemblement National Pour Les Victimes De La Route 16 MAI 2015 (VIDEO)...
SAMEDI 16 MAI 2015_ PARIS 07_RUE DU BAC_13 HEURES

Rassemblement National Contre La Délinquance Routière Et En Hommage Aux Victimes Et Familles De Victimes

Nous Victimes De Délinquance Routière , Parents, Proches De Victimes De Délinquance Routière
Nous Crions :
NON ! à L'Impunité Des Délinquants Routiers
NON ! à L'Hypocrisie Des Jugements
NON ! aux Peines Jamais Appliquées
NON ! aux Manquements Envers Les Victimes Bafouées
NON ! à L'indifférence Des Drames De La route


Nous Marcherons Pour Eux.Pour Vous.Pour Nous
--Avec La Photo De La Victime Sur Un Tee Shirt Blanc Et La Peine Encourue Dans Le Dos

--Une Rose Blanche
Un Lâcher De Ballons Aura Lieu à L'angle De La Place Vendôme
--Prévoir Une Photo 9/13 Plastifiée Ou Dans Une Pochette Plastique Pour Attacher Aux Ballons Le Tout Timbré Avec L'adresse De:
Association Collectif Justice Victimes Route _ BP N° 13 _ 34480 Puimisson
-- Nous demandons de faire des pancartes avec des slogans ( à votre imagination..)

Tant Que La Justice Aura Tendance a Victimiser Les Auteurs en Oubliant Les Victimes Et Familles De Victimes De Délinquance Routière De Nombreuses Familles Continueront De Pleurer .
Tant Que La Justice Considérera La Délinquance Routière Comme De Simples Faits Divers Le Sang Continuera De Couler

" Ça N"arrive Qu'Aux Autres Jus Qu’au Jour Ou Les Autres C'est Nous "

Association Collectif Justice Victimes Route

www.justicevictimesroute.fr


Rassemblement National Des Victimes Et Familles... par victimesroute

Pensées pour David Collin


Image redimensionnée
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 24/06/2015 15:17  Mis à jour: 24/06/2015 19:09
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : Bastogne: reconstitution de l'accident qui a coûté la vie à David Collin en 2011
Une reconstitution de l’accident qui a coûté la vie à David Collin, 26 ans, en 2011 à Mageret est en cours depuis ce matin. Martine Maufort, sa maman, s’est toujours battue pour que ce devoir d’enquête ait lieu.

Image redimensionnée


Le 11 juin 2011, David Collin était tué sur la route qui mène de Neffe à Mageret, deux villages de la commune de Bastogne. Il rentrait d’un bal, vers 2h. L’auteur des faits a pris la fuite et n’a jamais été retrouvé. L’enquête avait été relancée grâce à un témoignage recueilli de manière indirecte. Peu après l’accident, un individu d’origine arménienne s’était présenté chez des gens de Bonnerue, pour téléphoner. Il prétendait avoir été présent à côté du conducteur au moment du drame. Ce sont ces personnes de Bonnerue qui ont averti la police. Un portrait-robot de l’homme d’origine arménienne a ensuite été diffusé. Avec un effet ? Rien ne le confirme. Mais il semble en tout cas que des éléments nouveaux soient arrivés au dossier. Ce qui justifie la reconstitution en cours depuis ce matin.

L'enquête aurait-elle avancé? depuis ce matin, la police bloque la route Bastogne-Clervaux à hauteur de Mageret. Une déviation a été mise en place.

http://www.tvlux.be/video/appel-a-tem ... e-david-collin_15224.html

http://www.tvlux.be/video/bastogne-le ... sse-sans-suite_14558.html

http://www.tvlux.be/video/mageret-mar ... r-david-collin_10346.html

Reconstitution pour l'accident de David Collin : l'enquête relancée ?
Cliquez ICI pour voir la vidéo
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 18/07/2015 19:21  Mis à jour: 18/07/2015 19:28
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : Accident mortel de David Collin à Mageret : 2e reconstitution
Image redimensionnée




En toute discrétion, une nouvelle reconstitution de l'accident qui a coûté la vie à David Collin a été organisée durant la nuitde mercredi à jeudi.

En un peu plus de quinze jours, l’enquête sur l’accident qui a coûté la vie à David Collin a connu plus de mouvements qu’en cinq ans et cette triste nuit du 21 juin 2011. Le 24 juin dernier, une première reconstitution s’est déroulée, de jour. Première car la police judiciaire fédérale, en charge du dossier, vient d’en organiser une seconde durant la nuit de mercredi à jeudi. Dans des conditions plus proches de celles de l’accident donc.

Encore plus que pour la reconstitution du 24 juin, dont aucune info n’a filtré, la discrétion a été de mise. Durant la journée, seuls quelques indices indiquaient un événement à venir: deux barrières Nadar situées sur les à-côtés de la N874 entre Neffe et Mageret (Bastogne) et plusieurs panneaux indiquant l’interdiction de se garer entre 22het 3haux alentours du lieu de l’accident. Un endroit facilement reconnaissable puisqu’il est orné d’une croix fleurie et d’un panneau géant «Qui a tué David Collin?», preuve bien matérielle du combat acharné et incessant de la maman endeuillée, Martine Maufort, pour retrouver le(s) coupable(s).

Après la vague des frontaliers

Nouvelle preuve de discrétion ou hasard, la police de la zone Centre-Ardenne a installé les barrières de déviations (et des lumières clignotantes) quelques minutes après la vague des travailleurs frontaliers de retour de l’après-midi. Soit vers 22h50. Une fois la circulation bloquée, tout s’est peu à peu mis en place, en toute discrétion évidemment, pour la reconstitution qui a duré jusqu’au milieu de la nuit.

Qu’en est-il ressorti? Était-ce pour vérifier des éléments du 24 juin en conditions de nuit? Y a-t-il eu de nouvelles avancées entre-temps qui la motivent? Actuellement, encore aucun élément, d’autant plus que la personne de la PJF en charge de cette reconstitution était injoignable hier. Mais cette nouvelle reconstitution confirme en tout cas que le dossier bouge à nouveau et avance. Des nouveautés qui encouragent Martine Maufort à y croire. «Perdre un fils est la pire chose, mais c’est encore pire de ne pas savoir, confie-t-elle. J’ai toujours eu l’espoir, la foi, pour continuer à y croire. Quand j’ai appris qu’une reconstitution allait être réalisée, j’ai ressenti beaucoup de joie. Je me suis battue pour ça», nous avait-elle expliqué fin juin, tout en soulignant le bon travail et encadrement de la PJF.

Le 21 juin 2011 quand, vers 2 h, David Collin (19 ans) a été fauché mortellement sur la N874, alors qu’il rentrait à pied d’une soirée. D’après des témoins, une camionnette avait roulé sur le jeune homme avant de prendre la fuite. Le conducteur de ce véhicule n’a jamais été retrouvé. En février 2014, un appel à témoins avait été lancé par la police pour retrouver un homme d’origine arménienne. Avec un autre individu, il s’était présenté fin 2013 à Bonnerue (Houffalize) chez des particuliers pour téléphoner et signaler qu’ils avaient été les témoins de cet accident de roulage mortel.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 23/09/2015 12:28  Mis à jour: 23/09/2015 12:30
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : David Collin , tué sur la route par un fuyard ??? Bastogne: une journée en hommage à David Collin, fauché par une voiture en 2011 à Mageret
C’est une étape importante pour Martine Maufort. La maman de David Collin, qui a été fauché par une voiture en 2011, tient à ce que le décès de son fils puisse aider à conscientiser les chauffards et autres aux dangers de la route. Le 3 octobre prochain, une journée de commémoration se déroulera donc à Mageret (Bastogne).

Un panneau de sécurité routière sera placé sur les lieux de l’accident.

Organisée en partie par le Groupement pour l’Action Routière (GAR), cette journée débutera par une marche au départ de l’église St-Martin de Mageret. Une marche assez courte puisque les invités rejoindront le lieu de l’accident qui a coûté la vie à David à quelque 350 mètres de là.

Martine, sa maman s'exprime :

Citation :
Je ne veux pas que mon fils soit mort pour rien.Cette commémoration est dédiée à mon fils mais aussi à toutes les victimes de la route.

J'ai souhaité un panneau de prévention routière qui dure dans le temps pour signaler aux automobilistes ceci: "ATTENTION ici David à été tué, LEVER LE PIED!

C'est une démarche importante à mes yeux. Je veux donner un signal fort pour toutes les victimes de la routes qui sont tuées par des chauffards qui prennent la fuite!: Parents venez nombreux
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 23/09/2015 12:42  Mis à jour: 23/09/2015 12:50
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : David Collin , tué sur la route par un fuyard ??? 26 chauffards tueurs ont pris la fuite en 2014
Image redimensionnée
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 04/10/2015 15:56  Mis à jour: 04/10/2015 18:41
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : Un panneau de prévention routière a été placé samedi 03/10/2015 après midi pour commémorer le décès de David Collin « tué par un fuyard de la route ».Que justice soit rendue à David !
Message de sa maman

Image redimensionnée


Martine Maufort


Citation :
C'est avec grande émotion que je vous présente le panneau de prévention routière que nous avons commémoré cet après midi. Je remercie fortement notre Bourgmestre Benoît Lutgen pour sa présence et son discours qui m'a particulièrement touché!

Je remercie aussi Monsieur Leuridan qui représentait Madame la ministre Jacqueline Galant et qui lui aussi a pris la parole avec beaucoup d'émotion. Je remercie particulièrement Cécile Jacob,Présidente du GAR (Groupement d'action Routière) pour cette commémoration et pour son initiative de la pose de ce panneau de prévention routière: malheureusement et tristement le 12ème panneau en Wallonie...beaucoup trop de tués sur les routes. Mais surtout je vous remercie vous mes fidèles ami (es)!votre présence était un réconfort.
Une commémoration pleine d'émotions mais surtout un message : "Je ne veux pas que David soit mort pour rien .Que ce panneau puisse ouvrir les yeux aux chauffards. Qu'il permette de sauver des vies, qu'il réveille les consciences et qu'il fasse réfléchir tous ceux qui passent à cet endroit : "ici,David a été tué, LEVER LE PIED ". Ce panneau est là aussi pour dire à ceux qui cause un accident de ne pas prendre la fuite et d'assumer! !!!. Si ce panneau sauve ne fusse qu'une vie, ce sera déjà une victoire. David ne sera pas mort pour rien.


Pour voir la galerie Photo : Cliquez sur ce lien
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 05/10/2015 17:16  Mis à jour: 05/10/2015 17:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : Un panneau de prévention routière a été placé samedi 03/10/2015 pour commémorer le décès de David Collin ( presse)« tué par un fuyard de la route ».Que justice soit rendue à David !
Image redimensionnée
Image redimensionnée
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/01/2016 15:47  Mis à jour: 30/01/2016 15:54
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : Pensées pour la famille de David Collin , tué sur la route par un fuyard .«Onde de choc» : le nouveau clip de la Sécurité routière sur la détresse des proches de victimes.
« Près de la moitié des Français (47%) connaissent un proche qui a déjà été touché par un accident de la route », tué ou blessé, et les conséquences sociales ou psychologiques pour l'entourage perdurent de longues années, selon une enquête Ifop pour la Sécurité routière, publiée jeudi. C’est dans ce contexte que la Sécurité routière diffuse un nouveau clip de sensibilisation, baptisé « Onde de choc », sur les conséquences des accidents de la circulation sur les proches des victimes.

Dans la vidéo, on peut voir un choc frontal entre deux véhicules, ceux d’Etienne et Sophie, et les passagers ne sont pas les seuls à être impactés : leur famille et amis sont eux aussi victimes de la collision.

« Depuis 1952, 680 000 personnes sont mortes en France dans un accident de la route » et ils sont bien plus nombreux encore à en avoir souffert, a précisé le Délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe, lors du lancement de la nouvelle campagne.




Mortalité en hausse en 2015

Santé fragilisée, dépression, divorce, problèmes en société, stress post traumatique... les conséquences sur l’entourage des victimes sont multiples. Toujours selon l’étude, « 56% des personnes dont les proches ont subi un accident de la route il y a moins de deux ans gardent celui-ci à l'esprit, contre 48% quand l'accident remonte à plus de dix ans ».

Après l'annonce mercredi des chiffres à la hausse de la mortalité routière en 2015, pour la deuxième année consécutive, l'objectif de la Sécurité routière est de « sensibiliser les Français sur les dégâts causés par un accident ». « On veut que les gens s'identifient à cette douleur pour ne pas la causer à leur tour », martèle Emmanuel Barbe.

Malgré les 81 mesures annoncées en un an en matière de sécurité routière, 3 464 personnes ont été tuées sur les routes, soit une hausse de 2,4% par rapport à 2014.
ladepeche.fr
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 09/06/2016 13:44  Mis à jour: 11/06/2016 13:12
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : David Collin , tué sur la route par un fuyard ! 5 ans déjà et toujours aucune avancée . Message de sa maman .
Image redimensionnée


Message de sa maman Maufort Martine

Citation :
Pour toi mon fils :

Me voici au bord du vide,ce vide que rien ne comblera jamais.
Je cherche partout ton beau visage que j'ai perdu,ton regard dans lequel brillait tant d'amour,de joie,d'espoir,de gentillesse.
Ton magnifique sourire sur tes lèvres.
Ne plus entendre ta voix,tes " Je t'aime ma petite maman ".
Dans mon coeur toujours tu seras.
Je cherche partout cette part de moi même. ..,mes lèvres sont serrées sur mes " POURQUOI "
Chercher,chercher encore et toujours chercher : celui qui a pris ta vie.
Je t'aime mon grand.
Maman
Tu nous manques grand frère.
Sindy et Samuel.
Une messe sera célébrée ce samedi 11 juin à 18h30 en l'église Saint Pierre de Bastogne.
Sa maman,Martine Maufort.



Courage Martine, de tout coeur avec toi dans ton dur combat
Colette


********************************
Namur-Luxembourg Le cinquième anniversaire de la mort de David Collin sera marqué par un nouvel hommage à l’église St Pierre.

Le 11 juin prochain, il y aura cinq ans que David Collin, un jeune Bastognard de 26 ans, a été mortellement fauché par un chauffard qui a pris la fuite. Il rentrait à pied d’un bal à Neffe quand l’accident s’est produit à l’entrée de Mageret, sur la N 874 Bastogne-Clervaux.

L’auteur des faits n’a toujours pas été identifié. Les proches de David continuent à se battre pour connaître la vérité sur les circonstances du drame. Ils lui rendront un nouvel hommage le jour anniversaire de son décès. La messe, célébrée ce samedi 11 juin à 18 h 30 à l’église Saint-Pierre, sera suivie d’une prise de parole sur le parvis..

"Le chagrin et la douleur sont toujours aussi présents même si j’ai appris à vivre avec", souligne Martine Maufort, sa maman. "Il manque tant aussi à mon ex-mari, dont David était le fils unique, et à mes deux autres enfants. Notre vie est brisée."

La famille regrette que cinq ans plus tard, l’enquête semble au point mort. "Cette lenteur de la justice est bien triste", déplore la mère de famille. "Cela dit, depuis la mise à l’instruction, il y a près de deux ans, à Marche-en-Famenne, le dossier est entre de bonnes mains. Je garde l’espoir de connaître un jour la vérité."

Deux fois classé sans suite, le dossier avait été rouvert, en novembre 2013 à la suite d’un témoignage recueilli dans la commune de Houffalize. Deux Arméniens s’étaient, en effet, présentés au domicile d’un habitant de Bonnerue.

L’un d’eux , se prénommant Karkanian ou Carizo, avait téléphoné d’un poste fixe à des proches de la famille, leur indiquant qu’il avait été témoin d’un accident de roulage avec délit de fuite à Mageret. Un nouvel appel à témoins, avec portrait-robot, avait été diffusé à la demande du parquet.

En juin et en juillet 2015, deux reconstitutions ont eu lieu à l’endroit où l’accident s’est produit. Martine Maufort souligne que le nouvel appel à témoins n’a pas fait avancer l’enquête et qu’elle n’a pas encore été informée des résultats des rapports d’expertise après les reconstitutions.


Les témoins directs hors de cause

Deux reconstitutions, la première, le matin du 24 juin, la seconde, dans la nuit du 15 au 16 juillet, se sont déroulées, à la demande de la juge d’instruction Cécile Orban.

Des devoirs d’enquête qui visaient, d’une part, à vérifier la véracité des déclarations des témoins direct des faits, d’autre part, à confronter ces témoignages avec ceux d’autres témoins arrivés plus tard sur les lieux de l’accident.

Pour rappel, la nuit du drame, les pompiers avaient reçu l’appel d’un automobiliste qui avait expliqué avoir vu un homme couché en partie sur la chaussée, qu’il l’avait évité puis s’était arrêté pour lui porter secours.

Il avait ajouté qu’un autre véhicule était passé par là, tout de suite après, et avait roulé sur le corps du jeune homme.

"Le dossier ne laisse pas présager d’une suite favorable à l’encontre des témoins directs", précise Raoul Neuroth, l’avocat de Martine. "Il n’y aurait, à ce stade, aucun élément à charge ni à décharge. Une plainte avait été déposée contre X pour meurtre. Le parquet n’a pas encore rédigé son réquisitoire."

Image redimensionnée


http://www.dhnet.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/10/2016 17:02  Mis à jour: 30/10/2016 17:07
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re :N'oublions pas David Collin , tué sur la route par un fuyard : Des associations européennes de victimes de la route se rencontrent à Moulins.

Moulins: 1er congrès européen des associations des victimes de la route



Le premier congrès européen d'associations de défense des victimes d'accidents de la route s'est tenu à Moulins. Dix-nuif associations se sont rassemblées pour parler de leurs expériences de deuil, mais surtout pour agir ensemble au niveau légal.

Les routes français ont tué 335 personnes en septembre 2016, soit près de 30% de plus que le mois précédent. Mais derrière ces chiffres, il y a des personnes, des familles.

Au congrès européen des victimes de la route de Moulins, tous les participants ont connu un drame. Bien souvent, la perte d’un enfant. Au cours de cette première édition, dix-neuf associations françaises, belges ou italiennes sont venues échangées entre elles.

« Chaque association fait des choses extraordinaires, mais il y avait un manque de communication entre elles, estime Christine Jans, organisatrice du congrès. Le but, aujourd’hui, c’est justement de voir qui fait fait, où, comment, et qu’on puisse ensemble rassembler nos forces ».

La journée s’articule autour d’ateliers de travail. Ici, on parle prévention routière mais aussi accompagnement juridique et indemnisation des victimes. Ce congrès sert avant tout à échanger les idées de chacun mais surtout à se rassembler pour se faire entendre.

« En Belgique, on n’est pas écoutés, en France non plus apparemment, regrette Santo Abbate, membre d’une association belge. Il faut faire un projet de loi en commun, qui pourrait mettre la pression pour aboutir à quelque chose de concret au niveau européen puisque dans nos pays respectifs, il n’y a rien. »

Les associations réclament une répression plus dure, notamment pour les accidents mortels.Une répression plus dure pour les chauffards

« En Italie, il y a cinq mois, les peines sont devenues plus lourdes, observe le transalpin Claudo Martino. Mes amis français et belges s’intéressent à ce qu’il s’est passé dans notre pays ».

Parmi les pistes de travail du congrès européen, l’alourdissement des peines des responsables d’accidents mortels occupe une place prépondérante. Les associations souhaiteraient qu’ils soient poursuivis pour homicide volontaire, une peine passible de 30 ans de réclusion criminelle. Aujourd’hui, les chauffards encourent jusqu’à cinq ans de prison seulement

http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/

Image redimensionnée
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/01/2017 12:31  Mis à jour: 21/01/2017 12:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : David Collin: "L’auteur des faits serait quelqu’un de la région"Le Houffalois auquel le témoin de l’accident, d’origine arménienne, s’est confié, témoigne.
L’affaire David Collin, du nom de ce jeune homme de 26 ans tué par un chauffard qui a pris la fuite sur la route Bastogne-Clervaux en juin 2011, n’est toujours pas élucidée.

Après avoir été classé sans suite, le dossier a été rouvert fin 2013, à la suite des déclarations d’un Arménien. Nous avons retrouvé l’habitant de Bonnerue (Houffalize) auquel cet homme âgé de 35-40 ans s’est confié.

A présent domicilié dans une autre commune, il a accepté de témoigner. "Deux hommes, probablement d’origine arménienne, sont venus chez moi, en novembre 2013", se souvient René L. "Ils m’ont expliqué que mon voisin, garagiste, chez qui ils se rendaient pour acheter une voiture d’occasion, était absent et qu’ils avaient frappé à ma porte car ils avaient faim. Je leur ai donné à manger. Ils se déplaçaient à pied. Ils logeaient dans une caravane sur un terrain vague près de Lutrebois."

Quelques jours plus tard, René est surpris de les revoir. "L’un d’eux a brandi une affiche sur lequel se trouvait un numéro de téléphone : il m’a dit qu’il avait été témoin de l’accident de David Collin et qu’il voulait parler à sa famille. Il a téléphoné de chez moi."

Le Houffalois a recueilli son témoignage avant les appels téléphoniques. "L’Arménien m’a expliqué qu’il était le passager de la voiture qui avait renversé le jeune homme. Il ne l’a pas vu, mais a ressenti le choc. Le conducteur était, selon lui, quelqu’un de la région. Il s’est arrêté une dizaine de mètres après l’impact, est descendu de la voiture, a vu le jeune homme étendu par terre, puis a repris le volant et a continué sa route car les papiers de la voiture, qu’il voulait vendre à l’Arménien, n’étaient pas en ordre."

En janvier 2014, à la demande du parquet, un appel à témoins a été diffusé. "Cet homme n’a pas été retrouvé", souligne Me Raoul Neuroth, l’avocat de Martine Maufort, la maman de David. "Personne n’a, à ce jour, été inculpé. La juge d’instruction a envoyé le dossier au parquet. L’affaire passera bientôt en chambre du conseil."

Par ailleurs, une relance de l’appel a témoins, diffusé en janvier 2014 (avec portrait robot) vient d’être mise en ligne sur le site www.sos-enfants.org


http://www.dhnet.be/

RAPPEL /[/size][/b]

Connaissez - vous ce témoin important du " meurtre " de David Collin lors d'un accident de la route avec délit de fuite ?
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/02/2017 11:29  Mis à jour: 11/02/2017 11:29
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : David Collin , tué sur la route par un fuyard ! Une nouvelle piste ?
Cela fait maintenant plus de 5 ans et demi que la maman de David Collin se bat pour faire la lumière sur la mort de son fils, fauché par un chauffard à Mageret (Bastogne) dans la nuit du 10 au 11 juin 2011. La maman de David espère aujourd’hui que la piste du du témoin clé du drame soit enfin prise en compte.

C’est toute la douleur d’une maman qui s’exprime. Plus de 5 ans après la mort de son fils David, fauché dans la nuit du 10 au 11 juin à l’entrée de Mageret, Martine Maufort n’a pas abandonné le combat. Inlassablement, avec courage, elle continue de se battre pour trouver le ou les responsables de la mort de David, qui n’avait que 26 ans. « Je n’ai pas vu passer ces 5 ans et demi. Pour moi, c’est comme si c’était hier. Mais ne pas savoir ce qui s’est passé, c’est terrible. La douleur est pire aujourd’hui qu’avant... », entame-t-elle, très émue. Du dossier et de l’enquête, la maman de David ne se dit pas satisfaite de grand chose... Elle et ses proches espèrent aujourd’hui que la piste du fameux témoin clé sera enfin prise au sérieux par les enquêteurs. « Je pense que si on retrouve ce témoin, cela changera beaucoup de choses... », avance-t-elle.

Originaire d’Amberloup


En 2013, deux Arméniens avaient voulu « soulager leur conscience » en se confiant à des particuliers, notamment à la soeur de Martine Maufort, pensant qu’il s’agissait de la mère de David. L’un deux avait expliqué avoir été à bord du véhicule qui a renversé le jeune homme. Le conducteur aurait senti le choc mais serait reparti après avoir constaté que le jeune Bastognard était étendu par terre car ses papiers n’étaient pas en ordre. Il aurait eu peur de la police. Le conducteur en question résiderait à Amberloup. Un appel à témoins avait été lancé à l’époque pour tenter de retrouver ces deux Arméniens. En vain. En 2015, deux reconstitutions sur les lieux du drame ont été réalisées mais elles n’ont pas fait progressé l’enquête de manière significative.

Le dossier a été transmis récemment au parquet. Martine Maufort espère maintenant que le dossier va évoluer. « J’espère que ça va bouger. J’attends de voir ce qui va se passer au parquet. Ceux qui s’occupent de ce dossier ont intérêt à aller jusqu’au bout car moi, je ne lâcherai pas. Je mènerai le combat tant qu’il le faudra. J’ai le besoin, et le droit, de savoir ce qui s’est passé ce jour-là. Beaucoup de questions restent encore suspens et tournent sans arrêt dans ma tête... », explique-t-elle.

Le dossier devrait revenir prochainement en chambre du conseil. La famille de David Collin a l’espoir que de nouveaux devoirs d’enquête soient demandés. Et qu’un jour, la vérité finisse par éclater.

M. M. http://luxembourg.lameuse.be/

La Maison de David ouverte dans quelques semaines




Le projet a traîné mais La Maison de David devrait enfin pouvoir accueillir ses premiers locataires d’ici quelques semaines à la rue de la Californie à Bastogne, dans la maison que David aurait dû occuper avec sa compagne. Initialement, La Maison de David aurait dû ouvrir ses portes en 2014. Mais suite à des soucis rencontrés avec l’ancien président de l’association « David Collin », qui a volé l’argent de l’ASBL, le chantier a pris du retard. L’accueil des jeunes en difficulté faisait notamment partie des objectifs de l’association à sa création, même si celle-ci ne gère plus le projet aujourd’hui.

Martine Maufort vient en effet de confier la gestion des quatre logements en location aménagé dans l’immeuble à l’Agence Immobilière Sociale de Marloie, en partenariat avec le CPAS de Bastogne. Une collaboration qui ravit la maman de David Collin, qui s’est sentie écoutée et épaulée dans son projet. « Une fois que l’électricité sera en ordre, les logements pourront être occupés », explique-t-elle. « Vouloir aider les jeunes en difficulté, cela me tient à cœur. Ils méritent qu’on leur tende la main. Ils paieront un petit loyer, qui leur permettra d’avoir des loisirs sur le côté et de vivre décemment. Cela correspond à la philosophie de vie de mon fils, qui était toujours prêt à aider les autres. »
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/04/2017 12:48  Mis à jour: 30/04/2017 15:15
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : David Collin , tué sur la route par un fuyard ."Je suis en colère !"dit sa maman Martine Maufort qui interjette appel, les devoirs d’enquête complémentaires ayant été refusés.
Les devoirs d’enquête complémentaires ont été refusés. Martine Maufort interjette appel.

Le 11 juin prochain, il y aura six ans que David Collin, 26 ans, a été mortellement fauché par un chauffard qui a pris la fuite à l’entrée de Mageret, sur la route Bastogne-Clervaux. Sa maman, Martine Maufort, va continuer à se battre pour connaître la vérité sur les circonstances exactes du décès de son fils.

"Je suis en colère !", tonne-t-elle. "Tous les devoirs d’enquête complémentaires demandés par mon avocat ont été refusés. Beaucoup de questions restent sans réponse. L’enquête doit se poursuivre pour retrouver le ou les coupables. J’ai décidé d’interjeter appel."

Me Raoul Neuroth, le conseil de Martine Maufort, rappelle sur quoi portait sa demande. "Nous avions demandé que les enquêteurs se rendent à Amberloup afin de retrouver la trace de la personne qui voulait vendre une voiture d’occasion à l’Arménien qui s’était présenté, à un habitant de Bonnerue, comme le témoin du drame", explique-t-il. "La deuxième demande concernait des renseignements à prendre à propos d’une plainte pour harcèlement déposée par David Collin, un mois avant son décès, contre quelqu’un qui le harcelait sur son lieu de travail."


Me Raoul Neuroth précise, par ailleurs, qu’il souhaitait soumettre une nouvelle thèse à l’expert automobile. "Lorsque la voiture, à bord de laquelle se trouvait un couple de la région, est arrivée sur les lieux, David était couché sur la route, mais selon le témoin, il respirait toujours", indique-t-il. "Pendant que son épouse faisait demi-tour pour positionner la voiture sur l’autre bande de circulation, une camionnette est arrivée et, selon leurs dires, a écrasé le jeune homme. Cette manœuvre pose question. Je me demande pourquoi elle n’a pas reculé le véhicule de quelques mètres pour protéger David et éviter qu’il ne soit écrasé."

Selon l’avocat , s’il s’avère que sa thèse est plausible, le couple pourrait être poursuivi pour défaut de prévoyance et non-assistance à personne en danger. Le ministère public a requis le non-lieu. L’enquête sera-t-elle rouverte ? La chambre des mises en accusation tranchera.


Nadia Lallemant http://www.dhnet.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 18/05/2017 14:10  Mis à jour: 18/05/2017 14:28
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : Cela fera 6 ans que David Collin est décédé brutalement, fauché par un chauffard à Mageret (Bastogne), il avait été menacé de mort peu de temps avant l'accident qui lui a coûté la vie en juin 2011.
Martine Maufort, sa maman, se bat depuis lors pour faire éclater la vérité sur la mort de son fils. Elle révèle aujourd’hui que David a été menacé de mort un mois et six jours avant le drame. Un élément qui pourrait, selon elle, apporter une réponse à ses nombreuses questions.

Depuis près de six ans, Martine Maufort se bat pour faire éclater la vérité sur la mort de son fils, David Collin, fauché brutalement par un chauffard à Mageret (Bastogne) alors qu’il revenait d’un bal dans la nuit du 10 au 11 juin 2011. Son souhait : aller jusqu’au bout du combat pour enfin trouver des réponses aux nombreuses questions qui jalonnent le dossier. « Il y a une question surtout qui continue de trotter sans cesse dans ma tête : pourquoi David s’est retrouvé à terre ? J’ai le droit, et le besoin, de savoir ce qui s’est passé cette fameuse nuit… », clame-t-elle.

Lire la suite > http://www.lameuse.be/1846150/article ... emps-avant-l-accident-qui

Image redimensionnée
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 08/06/2017 12:47  Mis à jour: 08/06/2017 13:55
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : Coup dur pour Martine Maufort, la maman de David Collin. «La justice a tué mon fils David une 2e fois!» !
Coup dur pour Martine Maufort, la maman de David Collin, ce jeune homme mort en juin 2011 à Mageret, fauché par un chauffard en pleine nuit alors qu’il rentrait d’une soirée. Les devoirs complémentaires qu’elle a sollicités pour faire la lumière sur les circonstances de la mort de son fils ont été refusés.

La chambre des mises en accusation a rejeté la demande de devoirs d’enquête complémentaires

La chambre des mises en accusation de la cour d’appel de Liège a rendu son arrêt dans l’affaire David Collin : elle a rejeté toutes les demandes de devoirs d’enquête complémentaires, confirmant la décision prise par le juge d’instruction, en avril dernier. L’enquête ne sera donc pas rouverte comme le souhaitait Martine Maufort, la maman du jeune homme tué par un chauffard sur la route Bastogne-Clervaux le 11 juin 2011.

À la demande relative aux investigations à mener auprès de personnes d’Amberloup qui "faisaient un trafic de voitures " et qui auraient été en contact avec un Arménien, témoin de l’accident, la cour d’appel répond qu’après autant d’années, il n’est plus possible d’obtenir d’autres éléments.

Même réponse à la demande de nouvelle diffusion de l’appel à témoins avec le portrait-robot de l’Arménien. L’homme n’a jamais été retrouvé. La cour estime que six ans après les faits, une nouvelle diffusion ne servirait à rien.

Quant à la demande d’investigations à mener au Grand-Duché de Luxembourg, dans l’entreprise où le jeune homme de 26 ans avait été empoigné et menacé de mort par un collègue, un mois avant son décès, la cour refuse d’y donner suite, car la plainte, qui apparaît pour la première fois dans le dossier, n’a pas été évoquée par la famille comme un élément déterminant après la mort du jeune homme.

Enfin, en ce qui concerne le complément d’enquête demandé auprès de l’expert automobile dans le but d’explorer une thèse qui n’a pas été envisagée antérieurement, à savoir, que le premier conducteur passé, en faisant demi-tour, a empêché le second de changer de trajectoire et d’éviter de rouler sur le corps, il a été répondu que cette thèse aurait dû être évoquée lors de la reconstitution.

L’enquête ne sera donc pas rouverte. Le dossier reviendra, dans les prochains mois, devant la chambre du conseil pour le règlement de la procédure. Avant le recours en appel, le parquet avait estimé qu’il n’y avait pas lieu de poursuivre l’instruction " n’ayant pas permis d’imputer les préventions retenues à charge de quiconque. "

Selon l’avocat de Martine Maufort, Me Raoul Neuroth, si l’affaire se termine par un non-lieu au pénal, une nouvelle action peut être menée au civil.

Nadia Lallemant http://www.dhnet.be/regions/namur-luxembourg/


Nous possédons ce portrait robot et le rediffusons ci-dessous...
Walda Colette Dubuisson


Image redimensionnée
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 10/06/2017 12:01  Mis à jour: 10/06/2017 12:01
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Re : David Collin , tué sur la route par un fuyard ??? ...La mère de David Collin a retrouvé le bracelet qu’elle lui avait offert pour ses 20 ans dans l'herbe: "Le début de l’enquête a été bâclé !"
La maman de David Collin a retrouvé dans l’herbe le bracelet qu’elle lui avait offert pour ses 20 ans.

Ce dimanche, il y a aura six ans que David Collin, 26 ans, a été tué par un chauffard qui a pris la fuite, à l’entrée de Mageret, sur la route Bastogne-Clervaux. L’auteur des faits n’a toujours pas été identifié. Selon la maman du jeune homme, Martine Maufort, qui s’est constituée partie civile contre X du chef d’homicide involontaire et de non-assistance à personne en danger, plus de trois ans et demi après les faits, le début de l’enquête a été bâclé. " Après la mort de mon fils, j’étais anéantie", se souvient-elle. " J’allais régulièrement au poste de police pour avoir des nouvelles de l’enquête, mais je n’étais pas tenue au courant."

Peu de temps après le drame, la mère de famille retrouve dans l’herbe une partie du bracelet qu’elle avait offert à son fils pour ses 20 ans. "C’est une preuve, parmi d’autres, que les enquêteurs n’ont pas fait leur travail", poursuit-elle. " Le bracelet, endommagé, brillait dans l’herbe, ils auraient dû le récupérer. Les policiers n’ont pas cherché à savoir pourquoi son bracelet s’était cassé. Ses bras étaient intacts. Seule sa tête a été écrasée par un véhicule."

Me Raoul Neuroth, l’avocat de Martine Maufort, rappelle qu’avant la constitution de partie civile et la mise à l’instruction, le dossier était considéré comme un simple accident de roulage. "Je ne peux pas affirmer, avec certitude, qu’il y a eu de la négligence de la part des enquêteurs, au début de l’enquête", indique-t-il. "Cela dit, à plusieurs reprises, lorsque je formulais une demande, je ne recevais pas les résultats. J’ai constaté, par ailleurs que si des pièces appartenant au défunt ont été saisies, les vêtements qu’il portait lors de son décès ont disparu."

L’avocat indique, par ailleurs, que plus le temps passe, plus il est difficile d’obtenir de nouveaux éléments et de recueillir de nouveaux témoignages permettant de faire progresser l’enquête. "Cette raison a d’ailleurs été invoquée par la chambre des mises en accusation lors du refus des devoirs d’enquête complémentaires demandés par ma cliente", précise-t-il.


Nadia Lallemant http://www.dhnet.be/regions/liege/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/09/2017 14:44  Mis à jour: 12/09/2017 14:44
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 David Collin , le fils de Martine Maufort, a été tué par un chauffard qui a fui: "Si j’abandonne la recherche de la vérité, je meurs !"…
Elle craint que la Justice classe le dossier. "Ne pas savoir, c’est épouvantable"

Depuis plus de 6 ans, Martine Maufort se bat pour retrouver le chauffard qui a pris la vie de son fils, David Collin (26 ans) lors d’un tragique accident de la route survenu sur la route Bastogne-Clervaux (province de Luxembourg). L’auteur a pris la fuite. Malgré l’étude de plusieurs pistes, il n’a jamais pu être formellement identifié. Depuis lors, cette maman se débat pour faire avancer l’enquête. Et ce n’est pas simple. "Je tiens une friterie et tous les jours je vois passer des dizaines de personnes : je me demande toujours si je ne suis pas en train de servir celui qui a tué mon fils. Celui qui a laissé mon fils mort sur la route, comme un chien, après lui avoir roulé sur la tête… Comme si de rien n’était", souffle Martine Maufort. "Je peux encore comprendre, après y avoir réfléchi des années, que, dans un mouvement de panique, une personne prenne la fuite. Mais après, on reprend ses esprits. On assume ses responsabilités. Et on se rend à la police ! Ça me dégoûte. Ces gens n’ont pas de remords."

Ce 29 septembre , le dossier passe au tribunal. "Ils vont décider de la possibilité d’étendre la partie civile. On me dit qu’ils pourraient décider d’abandonner les poursuites. Je le dis clairement : je ne l’accepterai jamais. Si j’abandonne ma recherche de la vérité, je meurs ! Je me bats depuis 6 ans. Je sens bien que je les embête… Mais zut ! Ils ont des devoirs. J’ai obtenu une reconstitution. Mais la Justice n’a rien fait sans que je doive le demander, insister encore et encore. Ce n’est pas mon métier. Je suis mère de famille, pas enquêteur !", reprend cette maman. "Nous avions des pistes, des suspects. Mais ils ont nié, et il n’y avait pas de preuve. Ce 29 septembre, c’est mon dernier espoir. Celui d’espérer un jour savoir qui a tué mon gamin. Si on m’enlève ça… Ne pas savoir, c’est épouvantable. J’ai la rage. Tant que je ne l’aurai pas trouvé, je continuerai à chercher."

D’autres familles ont tenté de mener le même type de combat. Comme la famille de Priscilla Teise, 21 ans, tuée à Hamois (province de Namur) dans un crash, suivi d’un délit de fuite. C’était en 2012. Cinq ans après les faits, malgré deux appels à témoins et une marche blanche, le mystère reste entier. Et les chauffards sont toujours dans la nature.

http://www.dhnet.be/actu/faits/son-fi ... -59b6c806cd70fc627d775f56
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 28/09/2017 12:16  Mis à jour: 28/09/2017 12:16
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 David Collin , tué sur la route par un fuyard ??? 28/09/2017 : Affaire David Collin à Bastogne : vers un non-lieu. Les témoins, suspectés de non-assistance à personne en danger, réclament aux parents 24.000 euros… ...
L’affaire David Collin, du nom de ce jeune homme de 26 ans mortellement fauché à l’entrée de Mageret en juin 2011 par une voiture qui a pris la fuite, est revenue devant la chambre du conseil de Neufchâteau, mercredi, pour le règlement de procédure.

Le parquet a rendu un réquisitoire de non-lieu et n’a pas demandé le renvoi devant le tribunal correctionnel des témoins des faits, un couple suspecté de non-assistance à personne en danger. Leur avocat a souligné "qu’aucun indice n’a jamais permis de fonder une accusation d’homicide volontaire ou de non-assistance à personne en danger et qu’après avoir été traumatisés d’avoir vu le jeune homme écrasé par un véhicule, alors qu’ils tentaient de lui porter secours, ils ont été choqués de se voir accuser d’être auteurs de l’accident".

Leur conseil a précisé que leur blessure psychologique avait été objectivée par un certificat médical et deux attestations de psychologues et qu’ils réclamaient aux parents de David des indemnités de procédure de 24.000 euros. Une réclamation qualifiée d’exorbitante par Me Raoul Neuroth, le conseil de Martine Maufort. Selon lui, cette demande n’est étayée par aucune pièce probante chiffrée. Il n’y a pas lieu de condamner sa cliente à une indemnité de procédure puisque sa constitution de partie civile était dirigée contre X et qu’elle n’a pas cité les noms de qui que ce soit.

L’avocat d’Albert Collin , le papa de David, a contesté lui aussi l’indemnité, bien que son client ait déposé plainte contre les témoins. Il a estimé que la maman du jeune homme devait payer l’entièreté de la somme car, en novembre 2014, c’est elle qui avait mis l’action publique en mouvement en se constituant partie civile, sa plainte, à lui, ayant été déposée trois mois plus tard. L’instruction devrait se clôturer par un non-lieu. L’ordonnance sera rendue le 11 octobre.

Martine Maufort nous a confié qu’elle était choquée par l’indemnité réclamée par les témoins et qu’elle reste déterminée. Si effectivement l’affaire se termine par un non-lieu, elle n’hésitera pas à la porter devant la Cour européenne des droits de l’homme.

Nadia Lallemant

http://www.dhnet.be/regions/namur-lux ... 98f#.Wcy_8PoGKFQ.facebook
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/10/2017 13:26  Mis à jour: 12/10/2017 13:26
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3299
 Affaire David Collin : un non-lieu !Sa maman va lancer une procédure au civil pour que la responsabilité des témoins soit établie… ...
La chambre du conseil de Neufchâteau a statué, au terme de l’instruction, dans l’affaire David Collin. Une ordonnance de non-lieu a été rendue. Le juge a, en effet, estimé que les charges retenues contre le couple de témoins, suspecté de non-assistance à personne en danger, n’étaient pas suffisantes pour les renvoyer devant le tribunal correctionnel. Il a, en partie, répondu à leur demande d’indemnités de procédure.

Alors que le Bastognard et sa compagne, choqués d’être accusés d’avoir causé, indirectement, le décès du jeune homme, réclamaient aux parents de David un montant de 24.000 euros, il a condamné Martine Maufort à leur verser à chacun 1.440 euros. "La somme réclamée était exorbitante, commente la maman de David. La justice ne les que partiellement suivis, et j’en suis satisfaite. À présent, je vais aller au civil pour que leur responsabilité soit établie, car ils n’ont pas posé les bons gestes pour sauver mon fils. Quand ils l’ont vu allongé sur la route, il était vivant. Il suffisait de le tirer par les pieds pour le mettre en sécurité sur l’accotement. Au lieu de cela, ils ont stationné leur voiture sur l’autre bande de circulation, de telle manière que le conducteur de la camionnette, qui a ensuite pris la fuite, n’a pas vu David."

L’avocat de Martine Maufort, Me Raoul Neuroth, s’appuie sur le rapport d’expertise automobile pour lancer une procédure au civil.

Pour rappel, les faits se déroulent pendant la nuit, en juin 2011. "L’expert a démontré, lors de la reconstitution du 17 juillet 2015, que le conducteur du véhicule qui a écrasé le jeune homme n’avait aucun moyen de l’apercevoir, car il était ébloui par les phares de la voiture des témoins. Le contre-jour formé par la présence du véhicule immobilisé en sens opposé et phares allumés rendait la perception du corps au sol impossible. Le témoin, qui faisait des signes, à droite, était totalement invisible."

Les témoins , de leur côté, ont expliqué aux enquêteurs qu’ils avaient appelé les secours et tenté de protéger le jeune homme en stationnant leur voiture dans le sens opposé.

Nadia Lallemant http://www.dhnet.be/regions/namur-lux ... e01#.Wd785mt5rs8.facebook
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
2 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10






***


Infos du site


Recherche