|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
20 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 20

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

Débarquement en Normandie 6 Juin 1944 en hommage : respect …

Publié par Walda Colette Dubuisson le 06-06-2014 (1999 lectures) Articles du même auteur
Le Débarquement en Normandie - 6 juin 1944 - est l'aboutissement de plusieurs années de mise au point et de préparation par les 2 puissances de l'Ouest, la Grande Bretagne et les Etats-Unis
« Le jour le plus long » …. Ce jour-là, 156.000 soldats américains, canadiens et britanniques, plus une poignée de Français, ont pour mission d'enfoncer le mur de l'Atlantique des nazis. Ce jour-là, c'est le Jour J : la première étape de la reconquête de l'Europe par les Alliés.
Voir vidéo …



6 juin 1944, en France occupée. Des bâtiments de guerre apparaissent à l'aube au large des côtes normandes. Ce jour-là, 156.000 soldats américains, canadiens et britanniques, plus une poignée de Français, ont pour mission d'enfoncer le mur de l'Atlantique des nazis. Ce jour-là, c'est le Jour J : la première étape de la reconquête de l'Europe par les Alliés.

À Omaha Beach, l'une des plages ciblées par les troupes des États-Unis, le D-Day débouche sur un carnage. Le relief défavorable, mais aussi les bombardements inefficaces des positions ennemies ont transformé le débarquement en cauchemar. La première vague d'Américains enregistre 90% de pertes, et la ligne allemande ne sera percée qu'au prix d'immenses efforts.


Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
5 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10