|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

!!! SOS , luttons contre le trafic de bébés !!!!!

Publié par Walda Colette Dubuisson le 20-06-2014 (1381 lectures) Articles du même auteur
Cinq personnes ont été interpellées à Bastia et en Meurthe-et-Moselle. Ces interpellations interviennent dans le cadre d'une enquête sur un trafic de bébés roms entre la Corse et le continent, enquête qui avait démarré fin 2013.

Un père a tenté de vendre son bébé de 10 jours sur le net …

NB : Si vous voyez une telle horreur , merci de dénoncer rapidement ce genre de MONSTRE !!!


http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=395

Les investigations dirigées par la police de Marseille portait sur la vente de deux nourrissons pour un montant de l'ordre de 8 à 10.000 euros. Les transactions auraient eu lieu dans le sud de la France. Les acheteurs seraient des gens du voyage. Mais l'enquête a rebondi en Meurthe-et-Moselle avec ce qui pourrait être un nouveau cas.

Selon les premiers éléments, un couple a été interpellé par la PJ de Nancy dans le Pays Haut en Lorraine.

Le procureur de Nancy, Thomas Pison, a confirmé qu'un nourrisson pouvant avoir été vendu comme une simple marchandise, avait été découvert mardi à Briey. Le bébé a été retrouvé chez un jeune couple appartenant à la communauté des gens du voyage.

Le SRPJ nancéen est intervenu mardi à l'occasion d'une descente du groupé régional d'intervention de la gendarmerie, opération menée dans le cadre d'un trafic de voitures. Le jeune couple, un homme de 28 ans et une femme de 26, ont été placés en garde-à-vue à Nancy, puis transférés à Marseille. L'enfant, âgé d'environ un an et prénommé Eli, a été placé dans une structure spécialisée. il se porte bien.

Un couple de gens du voyage a été mis en examen pour "traite d'êtres humains".
Interpellés, mardi 17 juin 2014, dans un camp de gens du voyage du Pays-Haut (54), les deux individus ont été transférés à Marseille où une enquête de la police sur un trafic de bébés roms entre la Corse et le continent est en cours.

Un couple de gens du voyage stationné dans le Pays-Haut est soupçonné d'avoir acheté un nourrisson. Les trois autres personnes interpellées, originaires de Bastia, sont suspectées d'avoir vendu cet enfant.


Les parents ont été interpellés en possession de l'enfant, mardi 17 juin 2014, dans un camp de gens du voyage du Pays-Haut (54) lors d'une opération menée par le Groupe d'intervention Régionale (GIR) de Lorraine et la gendarmerie de Meurthe-et-Moselle visant à démanteler un trafic de voiture.

Le bébé âgé de quelques mois a été confié aux services sociaux en bonne santé, tandis que les parents "adoptifs" ont été placés en garde à vue et ont ensuite été transférés à Marseille.

Le père de 26 ans et la mère âgée de 28 ans ne pouvaient pas avoir d'enfant. Selon le commissaire divisionnaire de la SRPJ de Nancy, les parents en mal d'enfant n'avaient pas entrepris de procédure d'adoption, car ils craignaient d'être discriminés et de voir leur demande refusée.
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 08/07/2016 16:21  Mis à jour: 08/07/2016 16:21
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5227
 Re : !!! SOS , luttons contre le trafic de bébés !!!!!Montpellier : un Bosniaque cherchait à vendre un bébé !
Un Bosniaque a été interpellé le week-end dernier par les policiers de Montpellier, après qu’ils aient été informés qu’il tentait de vendre un bébé.

L’intéressé âgé de 24 ans déambulait avec sa compagne dans le quartier de Figuerolles en poussant un landau et approchait des passants pour leur proposer de vendre le nourrisson d’un mois et demi contre 4´000 € en liquide.

Il a été incarcéré. Le bébé, sain et sauf a été confié à une structure d’accueil spécialisée.
L’enquête est en cours pour déterminer s’il s’agit du nourrisson du couple.


En savoir plus sur http://infos-h24.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 04/04/2016 14:21  Mis à jour: 04/04/2016 14:21
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5227
 Re : !!! SOS , luttons contre le trafic de bébés !!!!! Un père a tenté de vendre son bébé de 10 jours sur le net …
NB : Si vous voyez une telle horreur , merci de dénoncer rapidement ce genre de MONSTRE qui peut exister n'importe où !!!

Image redimensionnée



«Beau garçon, en bonne santé et complètement formé, cela a été contrôlé.» Un père de famille a publié une annonce terrible sur un site de vente en ligne brésilien. Le but? Vendre son bambin âgé de seulement 10 jours. Identifié comme étant Abimael Costa, ce père de trois enfants, venant de Belo Horizonte (sud-est), explique dans le court texte vantant les mérites du «bien» qu'il vend qu'il s'agit d'un «bon investissement, prix à négocier».

La publication de cette annonce a provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux, d'autant plus que le père de famille a mis en ligne plusieurs photos du bambin en pyjama. Un internaute a signalé le cas à la police et les parents ont été aussitôt arrêtés. Selon le «Sun», qui relate l'histoire, la mère de l'enfant n'était pas au courant des intentions de son mari. «Je suis choquée, a-t-elle déclaré. Je ne savais pas que mon mari avait fait cela. Nous avons trois beaux enfants (ndlr: une fillette de 4 ans et un fils de 2 ans) et aucun d'entre eux n'a jamais été blessé. Je n'arrive pas à comprendre ses motivations.»

Pour sa défense Abimael Costa a expliqué que sa petite annonce était une blague. Une explication qui ne convainc pas Ana Maria dos Santos, chargée de l'enquête. Selon elle, il ne s'agit pas juste d'un «geste stupide» même s'il a affirmé n'avoir «voulu faire aucun mal à son enfant». «Offrir de vendre un enfant sur internet ou par tout autre moyen est une infraction criminelle, nous allons traiter cette affaire très sérieusement bien qu'il n'y ait aucune trace de maltraitance sur les enfants de ce couple», a expliqué la détective.

Les trois enfants du couple ont été placés en institution le temps de l'enquête. Si le père est reconnu coupable, il risque la prison ferme.



(cga)

http://www.20min.ch/ro/news/faits_div ... bebe-de-10-jours-29541509
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
5 + 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10