|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Meurtre d’Angélique Six: Une marche en hommage à l'adolescente de 13 ans tuée il y a un an à Wambrechies est organisée ce dimanche 28/04/2019. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 25/04/2019 16:38
Disparition d'Amandine Estrabaud : le procureur demande le renvoi du suspect devant la cour d’assises. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 25/04/2019 15:59
Affaire Narumi : face aux magistrats de Besançon, le suspect oppose un silence obstiné ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/04/2019 11:24
INNOCENT!!! Les nouvelles Visiteurs 20/04/2019 23:27
Pour la première fois, la famille de Tiphaine Véron, qui prépare une opération de recherches courant mai, a été reçue par la juge d’instruction, jeudi. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/04/2019 13:19
Affaire Narumi : rien ne filtre de l'audition du suspect au Chili... ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/04/2019 14:49
Affaire Narumi : quand les fantômes de l'ère Pinochet compromettent l'extradition du suspect... ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/04/2019 13:31
Disparition du petit Léo à Romilly-sur-Andelle : un an après, toujours aucune trace du corps. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/04/2019 13:34
Nigeria : cinq ans après l'enlèvement des lycéennes de Chibok, "la mobilisation est retombée" déplore un spécialiste de l'Afrique. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/04/2019 12:44
Vidéo. "La famille de Narumi portée par l'espoir de révélations", avant l'interrogatoire clé du suspect au Chili. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/04/2019 12:01

FUGUE = DANGER , si vous ne le croyez pas, lisez ceci !!! Méfiez vous tous : des violeurs, des pédophiles sont dans la nature !

Publié par Walda Colette Dubuisson le 25-12-2013 (2265 lectures) Articles du même auteur
Charleroi: il embarquait ses victimes dans sa voiture pour les violer dans des endroits isolés ...

Ce genre de " spécimen" existe PARTOUT !


Solimane M., un habitant de Châtelet, a comparu ce mardi devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour deux viols commis en 2003 et 2004 sur des jeunes filles de moins de 16 ans. Il avait embarqué les victimes dans sa voiture pour les emmener dans des endroits isolés. Son ADN n’a été identifié qu’en 2008, à la suite d’un nouveau fait.



Le tribunal correctionnel de Charleroi a examiné ce mardi le dossier de Solimane M., un habitant de Châtelet poursuivi pour deux viols sur des jeunes filles de moins de 16 ans.

En 2003, il avait embarqué une adolescente de force dans sa voiture, alors qu’elle faisait ses lacets. Il l’avait emmenée sur le Ravel et l’avait violée avant de s’essuyer avec des mouchoirs qu’il avait jetés sur place. L’année suivante, le prévenu avait attiré une autre adolescente dans son véhicule en lui demandant son chemin. Il s’était alors rendu dans un endroit isolé pour abuser d’elle. Un préservatif usagé avait été découvert par les enquêteurs, mais à l’époque, l’ADN du prévenu n’était pas encore enregistré dans la banque de données. Une troisième victime avait elle aussi été embarquée dans la voiture de l’intéressé, mais elle était parvenue à prendre la fuite après quelques caresses. L’attentat à la pudeur, aujourd’hui prescrit, n’a donc pas été poursuivi devant le tribunal.

Données génétiques

Ce n’est qu’en 2008, à la suite d’un nouvel attentat à la pudeur commis par Solimane M. et sanctionné par la cour d’appel que son empreinte génétique a été introduite dans la banque de données. Des correspondances ont alors été trouvées avec les deux faits de viol de 2003 et 2004.

D’abord dans le déni, le prévenu a fini par reconnaître les faits. Ce mardi, le parquet a requis une peine exemplaire à son encontre. Son conseil, Me Mayence, a pour sa part sollicité une peine complémentaire de la condamnation déjà prononcée par la cour d’appel, à condition qu’elle soit assortie d’un sursis probatoire. Selon l’avocat, son client a évolué positivement depuis dix ans. Il suit une thérapie et a indemnisé partiellement l’une des victimes. Le tribunal a remis l’affaire en date relais au 18 février, afin que le prévenu puisse être examiné par le centre de santé mentale.

Source : http://www.lanouvellegazette.be
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
2 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10