|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
4 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 4

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re : "L'armistice, c'est la fin de la Der des Ders": A Bruxelles, les enfants donnent une belle leçon d'histoire (vidéo)

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 11/11/2016 15:39:57


C’est quoi l’armistice?


Hommage au Soldat Inconnu: « Il ne faut pas oublier »

L'armistice signé à Rethondes entre l'Allemagne et les Alliés met fin à la "Grande Guerre", premier conflit majeur du XXe siècle. Quelle vision en ont les enfants présents à la cérémonie d'hommage à Bruxelles? Notre équipe RTLinfo leur a posé la question.

Notre journaliste Sung-Shim Courrier a tendu son micro aux enfants lors de la commémoration solennelle des victimes des deux Guerres mondiales et des opérations à l'étranger, organisée en ce 11 novembre. Elle les a interrogés à propos du 98ème anniversaire de l'armistice qui a mis fin au premier conflit mondial. Fillettes et garçonnets ont tous livré leur explication personnelle.


Un traité signé dans un wagon

"L'armistice, c'est le traité signé à la fin de la guerre", dit un premier enfant. En effet, le traité de l'Armistice, mettant fin aux hostilités de la Premier guerre mondiale, est signé le 11 novembre 1918, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne, entre l'Allemagne et les pays alliés (la France, l'Empire russe, l'Empire britannique et les Etats-Unis). La signature a lieu tôt le matin, à bord d'un wagon, aujourd'hui répliqué en musée. Les responsables politiques souhaitaient un lieu discret.


La Der des Ders: "Plus jamais ça"


"L'armistice, c'est la fin de la Der des Ders", dit une jeune fille interrogée. En effet, la Première Guerre mondiale a été surnommée la Der des Ders, en d'autres termes, la dernière des dernières guerres. Cette guerre, qui a duré quatre ans, a été le théâtre d'un massacre de dix millions de personnes et 23 millions de blessés. Le conflit a d'ailleurs souvent été caricaturé dans la presse par des dessinateurs la comparant à une "boucherie". Après 14-18, un mouvement pacifiste a d'ailleurs émergé, avec pour slogan, notamment "plus jamais la guerre".


A qui rend-on hommage?

"[La cérémonie], c'est pour rendre hommage aux gens qui ont donné leur vie pour que l'on puisse vivre en liberté", ajoute un petit garçon. En effet, les célébrations du 11 novembre ont pour objectif de célébrer la mémoire des personnes tombées pendant la guerre. Plus largement, ce 11 novembre était également l'occasion de commémorer de façon solennelle les victimes des deux Guerres mondiales et des opérations à l'étranger.


Le Roi Philippe a déposé une gerbe de fleurs

Le roi Philippe, entouré de représentants du gouvernement, a assisté vendredi matin à la cérémonie d'hommage. La Brabançonne a cadencé son arrivée, acclamé par les "Vive le Roi" et les applaudissements du public composé de quelque centaines de personnes. Les 21 coups de canon tirés par l'artillerie de l'armée depuis le parc de Bruxelles ont résonné au loin. Le souverain, en grand uniforme de la composante Terre, a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du soldat inconnu. Il a entre autres été suivi par le président de la Chambre Siegried Bracke (N-VA), son homologue du Sénat Christine Defraigne (MR), le vice-Premier ministre Jan Jambon (N-VA), le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA), l'ancien ministre de la Défense André Flahaut, le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Pieter De Crem (CD&V), ainsi que de Paul Magnette ministre-président de la Wallonie.


L'Association pour la Mémoire de la Shoah présente cette année


L'Association pour la Mémoire de la Shoah (AMS) a cette année, à sa demande, été la première organisation juive à participer à cette cérémonie officielle, à côté des associations d'anciens combattants, des cadets et des militaires de l'armée de terre, de l'air et de la marine. Elle a déposé une gerbe de fleurs et a exposé au coin de la place, au sein du public, les 23 pavés de mémoire, dont la pose devant les habitations des déportés juifs est jusqu'à présent refusée par le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (NV-A).

http://www.rtl.be/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 7 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10