|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
23 Personne(s) en ligne (22 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 23

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Harcèlement scolaire : de la dépression au suicide ... Violence à l’école : comment réagir quand mon enfant en est victime ? Une vidéo LCI .fr Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/06/2018 18:01
e mystère des disparues de Perpignan reste entier !« J'étais le dernier rendez-vous de Benitez ». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/06/2018 15:57
STOP MALTRAITANCE ! Le groupe Boko Haram a utilisé 6 fillettes dans des attentats suicides et des attaques à la grenade, ce week-end. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/06/2018 13:04
Affaire Alexia Daval : “La justice doit réentendre Jonathann Daval, il y a trop de zones d'ombres”(Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/06/2018 14:28
Hommage à Christophe et sa fille, Célia, à La Tour-du-Pin.( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/06/2018 14:03
Mise en examen des parents d’Inass Touloub, la "petite martyre de l’A10" : les voisins effarés, les frères et sœurs muets. (Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/06/2018 13:55
Enfin un prénom pour la petite puce "martyre de l'A10" , elle s'appelait Inass. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/06/2018 21:26
Léa Petitgas, 20 ans.Six mois d’attente : Son père, Christophe Petitgas, se confie pendant cette difficile attente «Le temps passe, mais j'essaye de me dire que je reverrai ma fille». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/06/2018 14:04
Comment des réseaux pédophiles diffusent des vidéos trouvées sur YouTube. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/06/2018 13:51
INFORMATION EUROPE 1 - 31 ans après, le mystère de "la martyre de l'A10" enfin résolu.( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/06/2018 10:16

Re :ESTELLE MOUZIN, TOUJOURS PAS D'AVANCÉE SIGNIFICATIVE DANS L'ENQUÊTE

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 27/05/2016 13:44:29

Comment se reconstruire lorsqu’on a perdu ce qu’il y a de plus beau, de plus cher : un enfant ?

Après 13 ans d'enquête et six juges d’instruction successifs, aucune piste sérieuse et probante n’a pu encore être mise à jour pour apporter des réponses à la disparition d’Estelle, cette petite fille disparue le 09 Janvier 2003 à l’âge de 9 ans, "une des plus grandes énigmes criminelles de ces dernières années", précise L’Express dans sa publication du 25 Mai.


Estelle aurait (a) aujourd’hui 22 ans !


Il est difficile d’imaginer si cette petite est encore en vie ou pas, tout comme il est impossible d'augurer quelle peut être sa vie si elle est retenue prisonnière, séquestrée depuis toutes ces années. En tant que parent moi-même, j’imagine aisément la violence des émotions qui doit habiter les parents dans leur quotidien, les questions latentes n’ayant pas l’ombre d’une réponse, les attentes de quelque signes ne se manifestant pas pour éclairer un peu les jours qui passent.

Rien ne pourra jamais plus être comme avant, donnant à la vie un sens bien différent de ce qu’il était avant que tout bascule, et que l’on ne peut certainement pas considérer sans l’avoir vécu. Lorsque nous donnons la vie, nous ne soupçonnons pas une seconde qu’elle puisse disparaître d’une manière ou d’une autre, parce que ça ne fait pas partie de la logique des choses, de l’existence telle qu’elle doit être ou telle qu’on la conçoit. Et lorsque L’Express demande au papa dans l’interview s’il imagine à quoi aujourd’hui pourrait ressembler sa fille, la réponse ne fait paraître aucune hésitation : "Non, parce que cela n’est pas constructif et ne peut que me mettre en difficulté. Mais, j’ai toujours les souvenirs".

Et s’il y a bien une chose qu’aucun ravisseur au monde ne peut voler aux autres, ce sont bien les souvenirs qui, pour certains, peuvent être parfois destructeurs quand pour d’autres, ils sont une manne qui sonne comme une arme de défense, une racine à laquelle s’accrocher. C’est cette seconde possibilité qui semble la plus judicieuse, et c’est celle qu’a préféré suivre Éric Mouzin, le papa d’Estelle.


Hommage et admiration à tous ces parents qui traversent l’impensable par de telles épreuves et qui ont fait le choix de survivre aux êtres disparus pour continuer le chemin de leur existence écorchée avec une saveur en moins, celle de l’amour de leur enfant absent.

http://fr.blastingnews.com/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10