|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

Re : François Hollande avait accordé une "remise gracieuse" de peine à Jacqueline Sauvage...Jacqueline Sauvage : jusqu'au bout du calvaire!

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 19/08/2016 15:25:35

Suite à : http://www.sos-enfants.org/modules/ne ... ywords=Jacqueline+Sauvage

Elle avait bénéficié d'une grâce partielle, mais les juges avaient refusé sa libération anticipée. Jacqueline Sauvage ne fera pas appel de cette décision.


Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent, a renoncé à faire appel après le refus de la justice de lui accorder une libération conditionnelle, ont annoncé jeudi à l'AFP ses avocates. Elle est « épuisée de l'acharnement judiciaire à son encontre », ont indiqué Mes Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta. Le tribunal d'application des peines de Melun (Seine-et-Marne) avait refusé le 12 août d'accorder une libération conditionnelle à cette femme de 68 ans, devenue le symbole des violences conjugales et partiellement graciée par François Hollande. Ce refus avait suscité une nouvelle levée de boucliers.

Le fait que Jacqueline Sauvage renonce à faire appel éteint automatiquement l'appel qui avait été déposé par le parquet de Melun : « Si la personne se désiste, alors notre appel devient caduc. Il n'y aura donc pas d'audience en cour d'appel », explique une source judiciaire ainsi à Metronews. Certes, Jacqueline Sauvage « pourra déposer une nouvelle demande de libération conditionnelle si elle le souhaite », a précisé à l'AFP la procureur de Melun, Béatrice Angelelli. Mais, « à ce jour, notre cliente n'est pas dans cet état d'esprit », ont souligné ses avocates.

Interrogée sur Europe 1, la comédienne Éva Darlan qui préside le comité de soutien pense elle aussi que Jacqueline Sauvage n'en peut plus : « Je ne suis pas sûre [qu'elle dépose une nouvelle demande, NDLR] parce que ça met en jeu tellement d'attente, tellement d'espoir. »

Grâce totale

Les juges du tribunal d'application des peines de Melun avaient estimé que cette femme, détenue depuis trois ans, n'était pas dangereuse, mais qu'elle se considérait encore comme une « victime » et n'avait donc pas suffisamment réfléchi à son acte. Jacqueline Sauvage a été battue par son époux Norbert Marot pendant 47 ans. Deux de ses deux filles ont avoué à l'audience avoir été violées par leur père. Son fils s'était pendu la veille du meurtre, sans qu'elle le sache. Mais les juges ont estimé qu'elle devait « se reconstruire » en prison. Une décision incompréhensible pour les spécialistes des

violences domestiques.


LIRE aussi Pourquoi Jacqueline Sauvage reste en prison : http://www.lepoint.fr/justice/pourquo ... -08-2016-2060978_2386.php

Deux issues demeurent dans le cas de Jacqueline Sauvage : une grâce totale du président de la République. Une manifestation aura lieu le 10 septembre pour faire pression en ce sens. À défaut, elle purgera sa peine. En réalité, à la moitié de celle-ci, dans deux ans donc, sa libération devrait être pratiquement automatique. Elle aura passé cinq ans derrière les barreaux. Elle aura 71 ans.

http://www.lepoint.fr/justice/epuisee ... -08-2016-2062183_2386.php
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
4 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10