|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
8 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 8

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition de Tiphaine Véron : le parquet de Poitiers ouvre une enquête pour enlèvement et séquestration. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/09/2018 15:37
La marraine d’Angelina, la petite fille de Sylviane Finck: «La justice va enfin pouvoir se faire»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/09/2018 10:06
Affaire Dutroux: Jean-Denis Lejeune amer envers le monde politique à propos du projet de libération de Marc Dutroux. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/09/2018 09:39
VIDEO. Autisme : quand toute une classe de CE1 remercie Paul pour lui avoir appris la différence, la patience, la bienveillance... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/09/2018 14:12
Le père d’Eefje va porter plainte contre Bruno Dayez, l’avocat de Marc Dutroux. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/09/2018 12:01
Les parents d'Arthur Noyer passent « en mode guerrier ». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/09/2018 16:03
Affaire Grégory Villemin La femme et la fille du juge Lambert vont poursuivre France 2 pour diffamation et atteinte à la mémoire d’un mort. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/09/2018 15:57
Nordahl Lelandais: pourquoi tant d'attente avant un procès ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2018 09:30
Affaire Grégory Villemin : Murielle Bolle peut-elle faire annuler sa garde à vue de 1984 ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2018 09:20
Disparus du fort de Tamié : l'homme sur les vidéos filmées en 2012 n'est pas Nordahl Lelandais. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/09/2018 10:39

Affaire Elodie Kulik : Jacky Kulik a confié espérer un procès devant les assises « J’attends ce procès, parce qu’il faut qu’il parle»…

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 22/01/2018 15:40:15

Élodie Kulik, assassinée non loin d’ici il y a 16 ans. » À l’église de Monchy-Lagache, près de Péronne, ce dimanche matin, le livret de messe rappelait les recommandations de prières du jour. Mais les fidèles n’ont pas eu besoin de le lire pour savoir vers qui adresser leurs pensées. Massés face à une grande photo de la jeune femme posée au pied de l’autel, ils étaient presque 150 à participer à une messe du souvenir. Une cérémonie donnée chaque année en mémoire d’Élodie Kulik, la jeune banquière de Péronne, sauvagement assassinée dans la nuit du 10 au 11 janvier 2002, à Tertry.

« Le (Willy) Bardon, il y était, on le sait fort bien »
Assis au premier rang, son père, Jacky Kulik, se montrait volontiers reconnaissant pour ce soutien qui ne se dément pas malgré le temps qui passe : « Seize après, je suis content de voir qu’il y a toujours du monde, de la famille, des amis et d’autres anonymes. Il faut dire aussi que j’ai fait ce qu’il fallait pour que l’on continue de parler de l’affaire » . Jacky Kulik espère plus que jamais que le dossier va trouver son issue en justice, désormais, avec un seul homme dans le box des accusés. « Le (Willy) Bardon, il y était, on le sait fort bien », n’en démord pas Jacky Kulik, sachant qu’un autre suspect, Grégory Wiart, est mort en 2003 avant que son ADN ne soit formellement identifié et le désigne comme violeur présumé de la victime.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Amiens doit bientôt confirmer, ou non, le renvoi de Willy Bardon devant la cour d’assises. « J’espère que le 6 mars, décision sera prise. Il ne faut pas oublier que j’ai tout perdu dans cette affaire. Ma femme aussi en est morte. J’attends ce procès, parce qu’il faut qu’il parle. J’ai assisté à plusieurs procès d’assises. Il y règne une certaine pression. Et je pense qu’il parlera », reste persuadé Jacky Kulik. Qui sait aussi qu’il va encore devoir se montrer patient, compte tenu des possibilités d’appel en Cassation. Ce qui pourrait dans ce cas repousser d’un an la décision de renvoi. À la suite de quoi, il faudrait ajouter six mois environ pour la préparation du procès.

« C’est inimaginable ce qu’il doit souffrir »
En attendant, « quelqu’un est dehors. S’il y a procès, il comparaîtra libre. C’est inadmissible », déplore Isabelle Boquel, porte-parole de l’association Angélique – du nom de cette jeune fille assassinée en forêt de Compiègne en 1996 – dont l’action a contribué à la création du Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FAEG). « Au mieux, je ne m’attends pas à un procès avant 2019, voire début 2020 », table pour sa part Jacky Kulik, dont la dignité a encore forcé l’admiration de l’assistance.

« C’est un homme courageux. Essayons de nous mettre à sa place un instant. C’est inimaginable ce qu’il doit souffrir », nous a ainsi confiés Gérard Van Isacker, un habitant de Dompierre-Becquincourt, un habitué de la cérémonie du souvenir. « Je connaissais Élodie. Nous avons tous été malheureux de la voir partir ainsi. Un crime aussi odieux devrait être puni. Il est honteux que ça ne soit pas déjà le cas. La justice finira bien par dire qui l’a tuée ».

http://www.courrier-picard.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10