|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
10 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 10

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Elle a donné de faux espoirs aux parents de David Collin… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 13:17
Deuxième peine de réclusion à perpétuité pour Michel Fourniret.20 ans pour Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 11:59
Affaire Grégory Villemin : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 12:51
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? A son procès, Fourniret parle par énigmes et nargue les parties civiles... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:24
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? «Je ne sais pas s’il y a d’autres victimes», répète Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:22
EN DIRECT - Fourniret à son procès ( 3° jour) : «La raison pour laquelle j'ai tué Farida est abjecte : une question d'argent»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 18:33
La malédiction de la Vologne, la série documentaire inédite sur l’affaire Grégory, les 05 et 06/12/18 à 21h sur France 3. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 14:20
Annonce sur TMC : Non élucidé, l'enquête continue : L'affaire Patricia Bouchon . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 12:39
Théo Hallez ,, «c’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes, on rigolait bien avec lui»… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 14:13
Affaire Grégory Villemin: un ex-enquêteur dénonce des «mensonges» dans le livre de Murielle Bolle... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 11:33

Affaire Kulik: Willy Bardon renvoyé aux assises.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 13/04/2018 12:32:27

Les juges décident que le dossier est suffisamment solide pour juger le seul suspect vivant après le viol et le meurtre d’Elodie Kulik, en janvier 2002 à Tertry (Somme). La lettre anonyme, qui a semé le trouble dernièrement, ne sera finalement pas exploitée.

Les magistrats de la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Amiens ont rendu ce vendredi leur décision : ils ne rouvrent pas l’enquête concernant le meurtre d’Élodie Kulik, en janvier 2002 à Tertry (Somme). Ils ont décidé de suivre la décision des juges d’instruction et de renvoyer le seul suspect vivant dans cette affaire, Willy Bardon, devant la cour d’assises de la Somme. Il sera jugé pour enlèvement et séquestration suivis de mort. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

La gérante de bar ne sera pas entendue

En janvier dernier, les avocats de la défense, Mes Stéphane Daquo et Grégoire Lafarge, avaient contesté devant la chambre de l’instruction le renvoi en justice de leur client, estimant que le dossier ne contenait pas suffisamment d’éléments à charge pour que cela soit le cas. Les magistrats avaient mis leur décision en délibéré, mais dans ce délai, une lettre anonyme avait été envoyée au parquet général. Son auteur avait pris la plume après avoir vu un reportage sur l’affaire diffusée sur TF1. Il indiquait avoir entendu une tenancière de bar discuter avec des tiers sur le meurtre d’Elodie Kulik. Cette gérante aurait dit bien connaître Willy Bardon, et qu’à l’époque des faits, il faisait des sorties en 4X4 avec Grégory Wiart (formellement identifié par son ADN mais décédé en 2003), mais aussi avec une troisième personne.

Les juges ne se sont donc pas prononcés dans l’immédiat sur le renvoi ou non de Willy Bardon devant les assises. Une nouvelle audience avait été fixée au 30 mars. Là, l’avocat général et l’avocat des parties civiles avaient estimé qu’il serait bon de rouvrir l’instruction de l’affaire, donc l’enquête, pour que la gérante de bar soit entendue par les enquêteurs.
La défense réfléchit à un pourvoi en cassation

Au final, les magistrats de la cour d’appel ont estimé que ce nouvel élément n’aurait rien apporté d’important dans cette affaire. Et ils ont jugé que les charges étaient suffisantes pour que Willy Bardon soit renvoyé devant la cour d’assises de la Somme. Les avocats de la défense attendent de pouvoir examiner l’arrêt pour se prononcer s’ils se pourvoient en cassation ou pas. Ils ont cinq jours pour le faire.

Elodie Kulik, 24 ans, était banquière à Péronne. La jeune femme revenait d’une soirée à Saint-Quentin seule dans sa voiture. Elle a été enlevée par des personnes à Cartigny, près de Péronne (sa Peugeot 106 a été retrouvée dans le bas-côté de la chaussée). La Samarienne a passé un appel au secours aux pompiers au cours de son enlèvement. Cet appel a été enregistré. Entre les cris de la jeune femme, on y distingue des voix d’hommes. C’est l’élément essentiel du dossier : cinq proches de Willy Bardon ont dit reconnaître sa voix, tandis que les experts de police scientifique estimaient qu’il était impossible de conclure s’il s’agissait bien de sa voix.

Le corps d’Elodie Kulik a été retrouvé à Tertry, à quelques kilomètres de Cartigny. Elle a été violée et étranglée, et son corps a été incendié. Après 10 ans d’enquête, Grégory Wiart est identifié comme l’un des agresseurs grâce à une nouvelle technique scientifique. C’est son ADN qui se trouve ans un préservatif présent sur le lieu du crime. Le suspect est mort à 23 ans en 2003. C’est en enquêtant sur son entourage que les gendarmes se sont intéressé à Willy Bardon.

Ce dernier nie avoir participé aux faits. Incarcéré en janvier 2013, il est remis en liberté en juin 2016. Les juges de la chambre de l’instruction ont maintenu son contrôle judiciaire.

http://www.courrier-picard.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10