|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re: Enfants autistes : Autisme : quels sont les signes qui peuvent alerter les parents ?

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 04/02/2014 11:35:11

L’autisme, même s’il reste une maladie rare, est de mieux en mieux connu, et de plus en plus présent à nos esprits.

Quels sont les signes qui peuvent alerter, faire penser à l’autisme ?

Et comment les interpréter ?


On connaît les premiers signes de l’autisme
Des signes à interpréter avec précautions

On connaît les premiers signes de l’autisme

Les caractéristiques de l’autisme sont aujourd’hui bien connues, même si le handicap lui-même reste mystérieux à beaucoup d’égards. Les spécialistes ont donc pointé certains signes qui peuvent faire penser à l’autisme.

En matière de communication, l’enfant peut notamment :

Paraître sourd à certains moments,
Présenter un retard de langage,
Ne pas répondre à son nom ou à des consignes,
Ne pas savoir demander ce qu’il veut,
Ne pas pointer les objets du doigt, ne pas faire au revoir,
Arrêter de parler alors qu’il savait dire quelques mots dans le passé.

En matière de socialisation, les principaux signes d’alerte sont :

Ne pas sourire,
Etre très indépendant et préférer jouer seul,
Etre « dans son monde » ou dans la lune, ignorer ceux qui l’entourent,
Ne pas montrer d’intérêt pour les autres enfants,
Ne pas regarder dans les yeux.

Le comportement de l’enfant peut aussi être un indice, entre autres si :

Il a des accès de colère,
Il est hyperactif et peu coopératif voire opposant,
Il ne sait pas jouer avec des jouets,
Il recommence sans fin les mêmes choses.
Il est anormalement attaché à certains objets (tient toujours le même),
Il a des mouvements inhabituels, marche sur la pointe des pieds,
Il est hypersensible à certaines textures ou bruits et intolérant au changement.

Des signes à interpréter avec précautions

Attention, ces signes sont destinés à éveiller l’intérêt des parents, pas à faire un diagnostic d’autisme. En d’autres termes, tous les enfants qui présentent un ou plusieurs traits présentés ici ne sont pas autistes, loin de là !

Si vous trouvez que le comportement de votre enfant est inquiétant, n’hésitez pas à consulter. Pas parce que le problème est forcément grave, mais parce que vous avez besoin d’aide par rapport à cette angoisse.

Certains signes sont cependant de vrais signaux d’alerte :

- Pas de babillage à un an,
- Pas de pointage ou d’autre geste à un an,
- Pas de mot simple à 16 mois,
- Pas d’association de deux mots à 24 mois,
- Toute régression au niveau du langage ou des compétences sociales.
Si vous constatez un de ces comportements, il est important de consulter rapidement. Plus la prise en charge est effectuée tôt, plus les progrès faits par l’enfant peuvent être importants.

Article publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/02/2014

Sources : Fédération française de psychiatrie, "Dépistage et diagnostic de l'autisme". Filipek, PA et al., J Autism Dev Disord 1999.
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10