|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
17 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 17

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich. Le 8° jour du procès de Francis Heaulme consacrée à deux protagonistes majeurs de cette affaire: Henri Leclaire et Jean-François Abgrall.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 14/12/2018 15:28:05

Henri Leclaire a quelques difficultés à entendre le président... Ça commence bien.

Le président rappelle qu'en 86, le témoin était "âgé de 38 ans. Vous travailliez aux éditions Le Lorrain, situées rue Venizélos. Vous aviez l'habitude de passer tous les dimanches vérifier les bennes où jouaient les enfants. Le 28 septembre 86, votre présence a été confirmée par Madame Beckrich, la grand-mère d'Alexandre, et son mari...
- J'y étais pas, grommelle le témoin.
- En garde à vue, vous êtes passé aux aveux devant deux enquêteurs. Mais les vérifications vous avaient mis hors de cause."

. Le président indique encore qu'il a été entendu en garde à vue en 2002 à la suite d'un supplément d'information...
- J'entends rien moi", grogne Henri Leclaire.

. "Dans cette garde à vue, vous aviez indiqué être passé rue Venizélos mais que vous ne connaissiez pas Francis Heaulme. En 2010, vous aviez indiqué la même chose lors d'une confrontation."

. Mis hors de cause en 2013, de nouveaux témoignages ont fait rebondir le dossier le concernant mais la chambre de l'instruction de Metz a estimé, au final, que les charges étaient insuffisantes.

. "Moi, ce que je peux dire, c'est que je n'ai rien à voir. Tout ce qui a été dit l'a été sous pression. On m'a mis la pression pour me faire avouer."

Lire la suite -> https://www.republicain-lorrain.fr/act ... proces-de-francis-heaulme
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
6 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10