|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
25 Personne(s) en ligne (24 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 1
Invités: 24

Walda Colette Dubuisson, plus...

Disparition du petit Antoine à Issoire : la mère et son ex-compagnon contestent leurs mises en examen.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 07/03/2018 14:00:09

Le recours avait été annoncé dans la foulée des mises en examen surprises de la mère d’Antoine et de son ex-compagnon, en avril 2017. Onze mois plus tard, le sort judiciaire de l’énigmatique duo s’est enfin invité au programme de la chambre de l’instruction de Riom.

Les débats, à huis clos, ont duré près de deux heures. Derrière les lourdes portes de la salle d’audience, Anne-Laure Lebert et Jean-François Canis, les avocats de la défense, ont plaidé l’annulation pure et simple des charges retenues contre leurs clients à ce stade.

Mort après avoir avalé de l’héroïne ?
Alexandrine Brugerolle de Fraissinette, 33 ans, et Sébastien Ribière, 38 ans, sont poursuivis depuis le printemps dernier pour homicide involontaire, recel de cadavre, dénonciation mensongère et modification d’une scène de crime. Un rebondissement survenu suite aux révélations d’un ancien codétenu de Sébastien Ribière.

Début 2017, ce jeune homme a exhumé le contenu de « confidences » que lui aurait faites l’ex-beau-père d’Antoine, deux ans plus tôt. Selon son récit, l’enfant de 6 ans est mort après avoir avalé une « boulette » de cinq grammes d’héroïne laissée « sur une table basse » dans l’appartement du couple. Le petit corps aurait été conservé sur place pendant « quelques jours », puis placé dans un sac-poubelle et enfoui « dans les collines autour d’Issoire ».

Ce témoignage a convaincu la juge d’instruction. Le procureur de la République l’a également qualifié de « sincèrement crédible ». Au grand dam des avocats de la défense. Hier matin, l’un et l’autre ont dénoncé « l’invraisemblance » du délai entre ces « supposées confidences » et leur révélation par un homme « prêt à tout pour obtenir des réductions de peines ». Mais les deux conseils pointent surtout « l’incohérence » de cette version avec plusieurs éléments matériels.

« Ce qui est terrible dans ces mises en examen, c’est qu’elles supposent qu’Antoine est mort alors que rien, absolument rien, ne le prouve »

ME CANIS (avocat de la défense)
« Il n’y avait pas de table basse dans le logement, c’est attesté par les photos versées au dossier », souligne par exemple Me Lebert. La même balaie coup sur coup la thèse de l’empoisonnement aux stupéfiants – « les gendarmes ont eu beau démonter le plancher, ils n’ont pas trouvé le moindre résidu de drogue » – et celle du maintien prolongé d’Antoine dans l’appartement du couple.

Sur ce dernier point, Me Lebert révèle la découverte, quelques heures après le signalement de la disparition du petit garçon de 6 ans, d’une « large tache d’urine mouillée » dans son lit. « La présence de cette urine, dont l’analyse a montré qu’elle était d’origine humaine et dénuée de toute trace de drogue, montre qu’Antoine était vivant au soir du 11 septembre. Cette histoire du décès plusieurs jours en amont ne tient pas », évacue Me Lebert.

Me Canis va plus loin encore: « Ce qui est terrible dans ces mises en examen, c’est qu’elles supposent qu’Antoine est mort alors que rien, absolument rien, ne le prouve ».

Bientôt jugés en appel, dans le Var, pour un homicide
La chambre de l’instruction rendra sa décision le 4 avril. Cinq jours plus tard, Alexandrine Brugerolle et son ex ont un autre rendez-vous crucial avec la justice: tous deux doivent comparaître en appel (*) pour l’homicide d’une Marseillaise, sur fond de trafic de drogue.

En première instance, en avril 2016, l’un et l’autre avaient été acquittés. Mais dans ce dossier aussi, le codétenu de Sébastien Ribière est passé par là entre-temps : à le croire, le trentenaire lui aurait aussi avoué le meurtre de Marseille…

Stéphane Barnoin

(*) Le procès est prévu jusqu’au 20 avril, à Draguignan (Var).

https://www.lamontagne.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10