|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
17 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 17

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re: Antoine Brugerolle de Fraissinette : Six ans après, le mystère de la disparition d'Antoine demeure

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 17/09/2014 10:50:53

Les investigations se poursuivent. Mais aucun élément nouveau à l’horizon.

Cellule.
Basés à la section de recherches de Clermont-Ferrand, quatre gendarmes de la cellule Disparition 63 continuent à rechercher des traces d’Antoine, disparu le 11 septembre 2008 à Issoire. Mais force est de constater que, depuis l’appel à témoin lancé au niveau national et les fouilles entreprises en juin 2013, le dossier est au point mort.

Encore un nouveau juge. Après le départ de l’instruction il y a un an de Jean-Christophe Riboulet, c’est Aline Olié qui a pris en main le dossier lourd de 4.000 actes. Mais celle-ci vient de quitter Clermont-Ferrand. Le dossier va donc être confié à un nouveau magistrat, qui va devoir s’immerger dans l’enquête.

Dessaisissement.
L’avocate d’Alexandrine Brugerolles de Fraissinette, Anne-Laure Lebert, a écrit au juge d’instruction Aline Olié, afin que la police judiciaire soit saisie de l’affaire à la place des gendarmes de la section de recherches, afin d’apporter, dixit Me Lebert, « un œil neuf à l’enquête ». La magistrate n’a pas accédé à cette demande. Mais Me Anne-Laure Lebert affirme que des militaires de l’office central, à Rosny-sous-Bois, sont désormais associés au dossier. Version contredite par la gendarmerie, pour qui la SR reste seule à diriger l’enquête.

Alexandrine et Sébastien Ribière dans le sud de la France. Après avoir passé un an en détention provisoire dans le cadre d’une affaire d’homicide à Marseille en juin 2011, la mère d’Antoine a été libérée en juin 2013. Si elle a bénéficié d’un non-lieu pour le chef d’homicide volontaire, elle a fait l’objet d’une mise en examen supplétive pour « recel de cadavre ». « Sauf qu’il n’y a aucun élément dans ce sens », estime Me Lebert, qui a demandé devant la chambre d’instruction d’Aix-en-Provence l’annulation de cette mise en examen. Quant à Sébastien Ribière, il devrait être jugé courant 2015 pour meurtre devant la cour d’assises de Marseille.

Nicolas Faucon : http://www.lamontagne.fr
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10