|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
16 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 16

plus...

Re: Meurtre d’ Alexandre Junca : : la reconstitution du meurtre se précise

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 30/04/2014 10:34:20

Elle pourrait se tenir mi-juin et était au cœur d’une réunion préparatoire entre enquêteurs et magistrats mardi

Cela fait des mois que la juge d'instruction et les enquêteurs de la PJ chargés des investigations sur le meurtre du jeune Alexandre Junca réfléchissent à l'organisation d'une reconstitution, un acte procédural important dans toute affaire criminelle. Les choses se précisent.

Mardi, une réunion préparatoire s'est tenue entre magistrats et policiers, au palais de justice de Pau. Le but : fixer une date, la façon de procéder - sur une journée ou plusieurs - et les moyens policiers nécessaires à déployer sur le terrain. Si la discrétion est pour l'heure de mise, la période de la mi-juin semble tenir la corde. Cette date correspondrait au triste anniversaire des trois ans de la mort de l'adolescent de 13 ans, disparu dans le centre-ville de Pau durant la nuit du 4 au 5 juin 2011 et dont le corps démembré a été retrouvé quatre mois plus tard, enfoui dans le gave de Pau.

Dans les mêmes conditions

Mais ce calendrier aurait l'avantage, non négligeable pour l'enquête, de se remettre dans les conditions, notamment météorologiques et de luminosité, qui prévalaient au moment des faits. Et notamment celles du jour présumé de l'enfouissement dans la rivière de la dépouille, le 17 juin 2011, peu après 5 heures du matin, selon les déclarations du meurtrier présumé, Mickaël Baehrel.

Car la reconstitution portera principalement sur les dires de ce jeune homme, le seul à être passé aux aveux dans cette affaire où les preuves matérielles manquent toujours. Des aveux que Mickaël Baehrel a formulés une première fois en garde à vue et sur lesquels il est ensuite revenu, se disant innocent. Avant de s'accuser à nouveau du meurtre du collégien, l'été dernier, de se rétracter encore dans la foulée et, finalement, de reconnaître à nouveau sa responsabilité, tout récemment.

Baehrel confirme ses aveux
« Il a confirmé être l'auteur des coups mortels, jeudi dernier, au cours d'une audition devant la juge d'instruction », indiquait mardi le procureur Jean-Christophe Muller, sans livrer davantage de précision et confirmant une information de nos confrères de Pyrénées-Presse.

Mickaël Baehrel mettrait désormais hors de cause Fatima Ennajah et Mike Bonnet, mais impliquerait à nouveau Claude Ducos, qui serait venu chercher le corps entreposé pendant plusieurs jours dans la cave de la rue Guichenné. Selon Baehrel, Ducos aurait emmené avec lui la dépouille et se serait chargé de la découpe. Les deux hommes se seraient ensuite rendus ensemble au bord du gave pour jeter les sacs dans la rivière.

Auditionné vendredi, Claude Ducos est resté sur sa position, se disant étranger à cette sordide affaire. Une confrontation entre les deux hommes doit se tenir à la mi-mai.

Source: http://www.sudouest.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10