|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
36 Personne(s) en ligne (34 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 36

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

Re: Meurtre d’ Alexandre Junca : le procès envisagé en 2015

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 30/08/2014 14:40:22

L'instruction judiciaire ouverte en juin 2011 après la disparition d'Alexandre Junca s'achève : la juge Lucile Pichenot a envoyé vendredi l'"avis de fin d'information" au procureur de la République et à toutes les parties. Ce sera d'ailleurs un des derniers actes signés par la magistrate avant son départ du pôle d'instruction de Pau ce dimanche.

"Ce dossier m'a marquée car il a un caractère exceptionnel par la nature des faits, l'enquête, ou encore la personnalité des mis en examen", note Lucile Pichenot. "Cet été, j'ai reçu les parents d'Alexandre et les détenus. Je quitte Pau en ayant fait, selon moi, tout ce qui pouvait être fait : je pense avoir mené toutes les investigations possibles". Soumise au secret de l'instruction, la magistrate n'en dira pas plus sur ce drame.

Procès envisagé en 2015

Toutes les parties auront un mois pour éventuellement demander de nouveaux actes. Ensuite, le procureur procédera au "règlement" du dossier. À l'issue de cette procédure, la juge qui va succéder à Lucile Pichenot signera l'ordonnance de mise en accusation devant la cour d'assises. S'il n'y a pas d'appel de cette ordonnance, le procès pourrait se tenir dès l'an prochain.

larepubliquedespyrenees.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
4 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10