|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
12 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 12

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re : David Collin , tué sur la route par un fuyard ! Une nouvelle piste ?

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 11/02/2017 11:29:05

Cela fait maintenant plus de 5 ans et demi que la maman de David Collin se bat pour faire la lumière sur la mort de son fils, fauché par un chauffard à Mageret (Bastogne) dans la nuit du 10 au 11 juin 2011. La maman de David espère aujourd’hui que la piste du du témoin clé du drame soit enfin prise en compte.

C’est toute la douleur d’une maman qui s’exprime. Plus de 5 ans après la mort de son fils David, fauché dans la nuit du 10 au 11 juin à l’entrée de Mageret, Martine Maufort n’a pas abandonné le combat. Inlassablement, avec courage, elle continue de se battre pour trouver le ou les responsables de la mort de David, qui n’avait que 26 ans. « Je n’ai pas vu passer ces 5 ans et demi. Pour moi, c’est comme si c’était hier. Mais ne pas savoir ce qui s’est passé, c’est terrible. La douleur est pire aujourd’hui qu’avant... », entame-t-elle, très émue. Du dossier et de l’enquête, la maman de David ne se dit pas satisfaite de grand chose... Elle et ses proches espèrent aujourd’hui que la piste du fameux témoin clé sera enfin prise au sérieux par les enquêteurs. « Je pense que si on retrouve ce témoin, cela changera beaucoup de choses... », avance-t-elle.

Originaire d’Amberloup


En 2013, deux Arméniens avaient voulu « soulager leur conscience » en se confiant à des particuliers, notamment à la soeur de Martine Maufort, pensant qu’il s’agissait de la mère de David. L’un deux avait expliqué avoir été à bord du véhicule qui a renversé le jeune homme. Le conducteur aurait senti le choc mais serait reparti après avoir constaté que le jeune Bastognard était étendu par terre car ses papiers n’étaient pas en ordre. Il aurait eu peur de la police. Le conducteur en question résiderait à Amberloup. Un appel à témoins avait été lancé à l’époque pour tenter de retrouver ces deux Arméniens. En vain. En 2015, deux reconstitutions sur les lieux du drame ont été réalisées mais elles n’ont pas fait progressé l’enquête de manière significative.

Le dossier a été transmis récemment au parquet. Martine Maufort espère maintenant que le dossier va évoluer. « J’espère que ça va bouger. J’attends de voir ce qui va se passer au parquet. Ceux qui s’occupent de ce dossier ont intérêt à aller jusqu’au bout car moi, je ne lâcherai pas. Je mènerai le combat tant qu’il le faudra. J’ai le besoin, et le droit, de savoir ce qui s’est passé ce jour-là. Beaucoup de questions restent encore suspens et tournent sans arrêt dans ma tête... », explique-t-elle.

Le dossier devrait revenir prochainement en chambre du conseil. La famille de David Collin a l’espoir que de nouveaux devoirs d’enquête soient demandés. Et qu’un jour, la vérité finisse par éclater.

M. M. http://luxembourg.lameuse.be/

La Maison de David ouverte dans quelques semaines




Le projet a traîné mais La Maison de David devrait enfin pouvoir accueillir ses premiers locataires d’ici quelques semaines à la rue de la Californie à Bastogne, dans la maison que David aurait dû occuper avec sa compagne. Initialement, La Maison de David aurait dû ouvrir ses portes en 2014. Mais suite à des soucis rencontrés avec l’ancien président de l’association « David Collin », qui a volé l’argent de l’ASBL, le chantier a pris du retard. L’accueil des jeunes en difficulté faisait notamment partie des objectifs de l’association à sa création, même si celle-ci ne gère plus le projet aujourd’hui.

Martine Maufort vient en effet de confier la gestion des quatre logements en location aménagé dans l’immeuble à l’Agence Immobilière Sociale de Marloie, en partenariat avec le CPAS de Bastogne. Une collaboration qui ravit la maman de David Collin, qui s’est sentie écoutée et épaulée dans son projet. « Une fois que l’électricité sera en ordre, les logements pourront être occupés », explique-t-elle. « Vouloir aider les jeunes en difficulté, cela me tient à cœur. Ils méritent qu’on leur tende la main. Ils paieront un petit loyer, qui leur permettra d’avoir des loisirs sur le côté et de vivre décemment. Cela correspond à la philosophie de vie de mon fils, qui était toujours prêt à aider les autres. »
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10