|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
11 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 11

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Meurtre d'Alexia Daval : La demande de mise en liberté de Jonathann Daval rejetée. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/10/2018 12:16
Affaire Anaïs Guillaume : le procès de Philippe Gillet aura lieu du 18 au 29 mars. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/10/2018 10:31
Disparition de Sophie Le Tan : Affaire Le Tan : les étonnantes recherches Internet de Jean-Marc Reiser... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 15:39
DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ. À propos de Théo, «Si vous savez quelque chose, parlez»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 12:43
Disparition Sophie Le Tan : du sang retrouvé "en grande quantité" chez Jean-Marc Reiser, sa version mise à mal. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 10:35
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan: les nouvelles révélations accablantes sur Jean-Marc Reiser. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 10:30
Le petit Bastien, mort dans une machine à laver :Meurtre du petit Bastien : le traumatisme de sa grande sœur qui a tout vu! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/10/2018 11:54
Le petit Bastien, mort dans une machine à laver...“Je l’ai mis dans la machine pour lui faire peur”: les horribles déclarations du père ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 14:25
Meurtre d'Alexia Daval, 29 ans. La demande de confrontation entre Jonathann et la famille d'Alexia acceptée. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 11:47
L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais.Nordahl Lelandais : ce que dit l'expertise psychiatrique . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 10:18

Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde .

Publié par Walda Colette Dubuisson le 11-10-2018 (1647 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée


11/10/2018 : Le parquet de Bruxelles n'ira pas en Cassation contre la décision du tribunal de l'application des peines de libérer sous surveillance électronique Muhammed Aytekin, a-t-il indiqué mardi. Celui-ci avait mortellement fauché Merel, une cycliste âgée de 12 ans, le 28 octobre 2015 à Vilvorde.
*****************************************
08/10/2018 : Le chauffard qui a fauché Merel De Prins est libre !!!
Les parents de la fillette sont très déçus par la décision du tribunal.
*************************************
09/11/2017 : L'homme qui a mortellement fauché Merel De Prins veut un bracelet électronique.
********************************
26/10/2017 :La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi de Muhammed Aytekin, l'homme qui avait mortellement fauché Merel De Prins à Vilvorde en 2015, contre la décision du tribunal de l'application des peines (TAP) de le renvoyer en prison.
*********************************************
19/10/2017 : Le pourvoi du chauffard qui a fauché Merel examiné le 25 octobre prochain.
***************************************
30/09/2017 : Muhammed Aytekin s’est rendu à la police et a réintégré la prison ce vendredi matin. Mais on apprend qu’il va en cassation pour s’opposer à son retour derrière les barreaux.
*******************************************$
29/09/2017 Muhammed Aytekin s’est rendu ce matin à la police MAIS REFUSE son emprisonnement !.
**************************************
28/09/2017 Muhammed s’est volatilisé !!! La police le recherche activement.
Muhammed Aytekin, le chauffard qui avait mortellement renversé la petite Merel en octobre 2015, avait été libéré en mars dernier…Hier, le tribunal d'application des peines de Bruxelles a décidé qu'il devait retourner en prison car son état s'était sensiblement amélioré. Sauf que le jeune homme, qui fait l'objet d'un signalement, est introuvable.
***************************************
09/08/2017 : Muhammed Aytekin, l'homme qui avait mortellement fauché la petite Merel De Prins à Vilvorde en octobre 2015, avait été libéré cinq mois seulement après sa condamnation parce qu'il souffrait d'une maladie des yeux qui risquait de le rendre aveugle. Mais aujourd'hui, le parquet estime que son état s'est considérablement amélioré et qu'il est désormais apte à retourner en prison.
*********************************************
25/07/2017 : Y A-T-IL UNE JUSTICE DANS CE MONDE ???
Le chauffard qui a fauché Merel déjà libéré: "Il risque de devenir aveugle"
Je perds la vue à presque 73 ans +++++ et m'efforce d'essayer d'aider de mon mieux / RÉVOLTÉE !!!
COURAGE AUX FAMILLES VICTIMES !!!
**********************************************
26/01/2017 : Muhammed A, le chauffard qui a tué la jeune Merel à Vilvoorde, voit sa peine alourdie en appel...
******************************************************
14/12/2016 : Le chauffard qui a tué la petite Merel à Vilvorde CONTESTE sa condamnation et va en appel
********************************************************
13/12/2016 : Muhammed Aytekin, le chauffard qui a tué la jeune Merel à Vilvoorde avant de prendre la fuite, condamné à 5 ans de prison et à une interdiction à vie de conduire
*****************************************************
29/11/2016 : Le parquet de Hal-Vilvorde a requis lundi une peine de trois ans de prison, une amende de 12.600 euros et une interdiction de conduire de 17 ans et 6 mois à l’encontre de Muhammed Aytekin (l'homme qui a fauché mortellement Merel (12 ans), à Vilvoorde)
****************************************************
30/06/2016 :• Triste nouvelle : "La victime de Zemst était une amie de Merel De Prins"
Sofie (13 ans), originaire d'Eppegem (Zemst), circulait à vélo quand elle a été fauchée mortellement par un poids-lourd. La jeune fille était en route pour aller chercher son bulletin à l'école.
Destin cruel pour ces deux amies, nous ne les séparerons pas !
R.I.P : courage aux familles …
***************************************************
22/02/2016 : Muhammed Aytekin, l'homme qui a fauché mortellement Merel (12 ans), à Vilvoorde, a été libéré contre 15.000 euros de caution!!!???
**************************************************
04/11/2015 : Le chauffard qui a fauché Merel: "Je voulais disparaître pour de bon"!!!

Muhammed Aytekin, l'auteur présumé de l'accident mortel à Vilvorde, a été inculpé pour homicide involontaire dans le cadre d'un accident de la route et délit de fuite et placé sous mandat d'arrêt, a indiqué mardi son avocat, Dimitri de Béco. ( VIDEO)
**********************************
03/11/2015 : Muhammed Aytekin, l'homme qui a fauché mortellement Merel (12 ans), s'est enfin rendu à la police..
Vidéo explicative dans l'article .
---------------------------------
01/11/2015 : C'est bien Muhammed Aytekin (21 ans), originaire de Schaerbeek, qui était au volant de la BMW Série 5 GT quand il a mortellement fauché la petite Merel (12 ans) à Vilvorde. L'individu, véritable pirate de la route, se planque quelque part avec sa petite amie et son père. Il fait l'objet d'un avis de recherche international. (vidéo)
************************

31/10/2015 = Le parquet de Vilvorde a diffusé la photo des deux suspects suite au décès de Merel D.P.
Un mandat de perquisition a également été délivré.

La police ignore encore à ce stade si l'homme qui était au volant de la BMW qui a percuté Merel à Vilvorde est Muhammed A., de Schaerbeek, ou son père Farhettin. Elle a diffusé hier la photo des deux hommes...

La fille de 12 ans renversée mercredi à Vilvorde par un automobiliste qui a pris la fuite après l'accident, est décédée des suites de ses blessures mercredi soir. Le chauffard n'a pas encore pu être interpellé et est activement recherché, a indiqué le parquet de Hal-Vilvorde.





BMW série 5 type GT de couleur bleue immatriculée 1-KAP-484


http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=1046



Le mercredi 28 octobre, vers 12h20, une jeune fille circulant à vélo a été renversée par un automobiliste au croisement entre la Jan Frans Willemsstraat et la Radiatorenstraat à Vilvorde. La victime a été transportée en ambulance à l'hôpital mais n'a pas survécu à ses blessures.

Merel D.P. revenait de l'école en vélo avec quelques amis quand elle a été percutée et traînée sur plus de 40 mètres par une BMW Série 5. Là, elle a été abandonnée sur place sous les yeux de ses copains. La jeune fille avait traversé la route en empruntant la piste cyclable.

Après avoir lutté pour sa vie pendant huit heures, Merel D.P. est décédée à l'hôpital en présence de ses proches peu après 20h.
Le conducteur du véhicule a commis un délit de fuite.

L'enquête de la police locale a pu déterminer que le véhicule impliqué est une BMW série 5 type GT de couleur bleue immatriculée 1-KAP-484. Au moment de l'accident seul le conducteur (M.A.) était à bord de la voiture.

Si vous savez où se trouve M.A. ou si vous savez où se trouve actuellement la voiture impliquée, veuillez prendre contact avec les enquêteurs.

Témoignages
Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.
Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.


http://www.police.be/fed/fr/avis-de-r ... uite-a-vilvorde-le-281015






******************************
01/11/2015 :
Le chauffard multirécidiviste qui a fauché mortellement Merel se planque avec son père et sa petite amie


C'est bien Muhammed Aytekin (21 ans), originaire de Schaerbeek, qui était au volant de la BMW Série 5 GT quand il a mortellement fauché la petite Merel (12 ans) à Vilvorde. L'individu, véritable pirate de la route, se planque quelque part avec sa petite amie et son père. Il fait l'objet d'un avis de recherche international.

Pour rappel, le suspect est soupçonné d'avoir renversé, traîné sur 40 mètres et laissé pour morte une petite fille qui revenait de l'écolé à vélo. Roulant à environ 150 km/h, il ne s'est pas arrêté et a commis un délit de fuite. A l'heure actuelle, il reste introuvable.

Six mois de retrait de permis au total
La famille Aytekin a un passé très lourd en matière d'infractions au code de la route. Entre février 2014 et juin 2015, Muhammed a été condamné à trois retraits de permis pour avoir roulé malgré l'interdiction prononcé par le tribunal de police (ndlr. en tout et pour tout six mois de retrait). Il aurait aussi reçu un PV pour outrage à agent de police. Par ailleurs, son nom est cité dans un dossier de blanchiment.

Son père, Fahrettin, n'est pas un modèle sur la route non plus. Il a été condamné à cinq reprises pour délit de fuite avec dégâts matériels.

"Va à la police et rends-toi"

A l'heure d'écrire ces lignes, les deux individus sont toujours dans la nature, tout comme la petite copine de Muhammed, Duygu. Après avoir été interrogée par la police, la jeune femme a disparu des radars. Ils pourraint avoir pris la fuite à l'étranger.

"Nous n'avons aucune nouvelle", témoigne leur nièce Aybuke. "Il a fui avec son père et n'a appelé personne, même pas sa mère. La famille est sous le choc. Personne ne comprend", prolonge-t-elle, tout en lui recommandant de se rendre aux autorités. "Tu as commis une faute. Va à la police et rends-toi. C'est la seule solution".




http://www.7sur7.be/

--------------------------

03/11/2015 : Muhammed Aytekin, l'homme qui a fauché mortellement Merel (12 ans), s'est enfin rendu à la police

Le jeune homme de 21 ans originaire de Schaerbeek et soupçonné d’être le conducteur qui, le 28 octobre dernier, a mortellement fauché une fille de 12 ans à Vilvorde, s’est rendu lundi après-midi à la police locale de Vilvorde-Machelen. Une instruction a été ouverte pour homicide involontaire dans le cadre d’un accident de roulage avec délit de fuite, a indiqué mardi le parquet de Hal-Vilvorde.



*********************************
04/11/2015
Le chauffard qui a fauché Merel: "Je voulais disparaître pour de bon"


Muhammed A., 21 ans, souhaitait aller loin lorsqu'il a écrasé Merel De Prins. Il comptait rejoindre la Hongrie, rapporte Het Laatste Nieuws.

Muhammed A. connaît bien le monde du transport. À 21 ans, seulement, il était directeur de la société de transport de son père. Grâce à ses contacts, il a embarqué la voiture avec laquelle il a fauché la fillette de 12 ans à bord d'un camion. Direction: un parking d'hôtel en Hongrie. Son avocat, Dimitri de Béco a indiqué mardi qu'il "était déjà au-delà de l'Allemagne" et qu'il "avait eu besoin de beaucoup de temps pour revenir en Belgique."

Muhammed A. s'est rendu lundi à la police en compagnie de son avocat. Il ont été interrogés pendant quatre heures. Le chauffard a indiqué aux autorités avoir paniqué lorsqu'il a fauché Merel. "Soudain, elle a traversé la route. J'étais complètement surpris", dit-il. Sa fuite, il l'attribue à un "réflexe": "Quand j'ai lu sur Internet que la jeune fille était morte, j'ai compris que je devais revenir. Par respect pour sa famille. Et aussi pour épargner ma famille."

Il a signalé à la police l'emplacement de la BMW. La voiture a été transférée en Belgique.

Il est actuellement en détention à la prison de Forest.




http://www.7sur7.be/

****************************
Muhammed Aytekin, l'auteur présumé de l'accident mortel à Vilvorde, a été inculpé pour homicide involontaire dans le cadre d'un accident de la route et délit de fuite et placé sous mandat d'arrêt, a indiqué mardi son avocat, Dimitri de Béco.

Le jeune homme n'a jamais disposé du permis de conduire définitif et a déjà été condamné à sept reprises. Il était au moment des faits sous le coup d'une déchéance, précise le parquet de Vilvorde. L'accident a coûté la vie à une jeune fille de 12 ans qui se rendait à vélo à l'école lorsqu'elle a été fauchée sur la piste cyclable. Le conducteur a pris la fuite, mais les analyses des images des caméras de surveillance situées à proximité ont permis d'identifier son véhicule.

Deux personnes pouvaient se trouver au volant: Muhammed Aytekin, 21 ans, ou son père Fahrettin. Les deux hommes avaient disparu dans la nature, mais le jeune homme s'est finalement rendu à la police de Vilvorde lundi.

Il risque huit ans de prison, 30.000 euros d'amende et une interdiction de conduire à vie.

La BMW du chauffard retrouvée en Hongrie!

Voici les incroyables justifications de Muhammed Aytekin qui n’a jamais eu son permis de conduire…
Sa cavale aura duré cinq jours. Muhammed Aytekin - le chauffard multirécidiviste de 21 ans qui a tué avec sa BMW Série 5 GT la petite fille de douze ans prénommée Merel à Vilvorde - s’est finalement livré lundi vers 15 heures à la police de Vilvorde en compagnie de son avocat.

Auditionné durant quatre bonnes heures, le Schaerbeekois a dû détailler son itinéraire et fournir la localisation de son véhicule. Il était apparemment en route pour son pays d’origine - la Turquie - lorsqu’il aurait décidé tout seul de rebrousser chemin.

Selon nos informations, sa BMW aurait d’ores et déjà été retrouvée sur le parking d’un hôtel en… Hongrie. Lourdement endommagée, il aurait pris le soin de la faire acheminer jusque-là par un transporteur (camion), mais on ignore s’il a également fait le voyage par ce biais ou par d’autres moyens.

Muhammed Aytekin avait donc bien la ferme intention de s’évanouir dans la nature, comme il l’a confirmé aux enquêteurs et a justifié - en substance - son revirement comme suit : "J’ai décidé de me rendre parce que j’ai pitié pour la famille de la petite et que je veux éviter la honte à ma famille."

Et de préciser les circonstances de l’accident : "Elle a traversé avec son vélo d’un coup. Elle m’a surpris. J’ai tenté de l’éviter en donnant un coup de volant et en freinant. Je roulais certainement moitié moins vite que ce que les témoins ont dit (150 km/h), si pas à la limitation de vitesse (50 km/h). Je n’avais pas bu ni consommé de stupéfiants".

Inculpé pour homicide involontaire dans le cadre d’un accident de la route avec délit de fuite, Muhammed Aytekin a été placé sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction à l’issue de son audition d’hier. Il encourt en théorie jusqu’à 8 ans de prison, 30.000 € d’amende et une interdiction de conduire à vie.

"C’est son premier accident. Il était complètement paniqué. Fuir a été un réflexe. Il regrette d’avoir eu ce réflexe. Il est totalement effondré d’avoir causé la mort de cette petite fille et collaborera pleinement à la suite de l’enquête", nous a indiqué hier le pénaliste de renom qui assure sa défense.

Toujours est-il que c’est loin d’être la première fois que Muhammed Aytekin se fait connaître de la justice pour ses infractions de roulage. Il a déjà été condamné à sept reprises par un tribunal de police pour avoir roulé sur la voie publique sans être détenteur d’un permis de conduire, d’une assurance ou des documents légaux et faisait, en plus, l’objet d’une déchéance du droit de conduire au moment de l’accident, a précisé hier le parquet de Hal-Vilvorde.

En réalité, il aurait obtenu sans suivre de cours de conduite mais uniquement sur base de la réussite de son examen théorique un permis de conduire provisoire qu’il aurait laissé se périmer sans avoir présenté le moindre examen pratique. "Mon père m’a confié très tôt les rênes de son entreprise de transport et je n’ai ensuite pas trouvé le temps de passer mon examen pratique", a - encore et toujours en substance - plaidé Muhammed Aytekin pour sa défense.

http://www.dhnet.be/


Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 08/10/2018 17:43  Mis à jour: 08/10/2018 17:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde.Le chauffard "Multirécidiviste" qui a fauché Merel De Prins est libre !
Muhammad Aytekin, qui a mortellement fauché Merel De Prins, 12 ans, en octobre 2015 à Vilvorde, peut quitter la prison. Il fera l'objet d'une surveillance électronique durant sa libération conditionnelle, a déclaré le tribunal d'application des peines de Bruxelles ce lundi.

C'est une victoire pour les avocats du jeune chauffard récidiviste qui a renversé l'enfant, l'a traînée sur des dizaines de mètres et a commis un délit de fuite il y a bientôt trois ans. La défense tenait à obtenir cette libération sous surveillance électronique du jeune homme condamné en appel en janvier 2017 à une peine de prison de 5 ans ferme, à une amende de 6.000 euros et à une interdiction de conduire à vie.

Le TAP a rencontré les arguments de la défense, affirmant que "la détention a déjà eu un impact fort sur Aytekin" et qu'une "libération conditionnelle sous bracelet électronique reste une privation de liberté" pour le coupable.

D'autres conditions sont assorties à sa libération: Muhammad Aytekin est tenu de respecter l'émotion des proches de sa victime, il devra également être suivi par des psychologues et devra trouver du travail, du moins dans la mesure du possible compte tenu de ses problèmes de santé.

Libération pour risque de cécité
Quelques mois après son verdict en 2017, l'homme avait déjà reçu l'autorisation de quitter la prison en raison d'une pathologie ophtalmique grave établie par trois experts qui estimaient que la poursuite de sa détention risquait de le mener à la cécité. Cette décision avait cependant été révoquée ensuite, une nouvelle expertise médico-légale attestant de l'amélioration de son état et de sa capacité à prester le reste de sa peine comme requis par le parquet de Bruxelles.

Ses "remords", qu'il avait évoqués lors du procès pour obtenir la clémence du tribunal, n'avaient pas convaincu les parents de l'enfant. Son appel de sa condamnation ainsi que sa demande de libération conditionnelle les avait également choqués. Les parties civiles avaient rappelé au tribunal le profil multirécidiviste effarant du jeune chauffard de 21 ans seulement lors des faits.

Multirécidiviste
Muhammad Aytekin, après avoir renversé la fillette qui rentrait à vélo de l'école le 17 octobre 2015, avait en effet fui à bord de sa BMW sans lui porter secours. Il avait ensuite eu comme réflexe de fuir la Belgique pour la Hongrie en apprenant sa mort mais avait finalement décidé de se rendre aux autorités belges le 2 novembre.

Entre-temps, il avait été établi que l'automobiliste n'avait jamais possédé de permis de conduire définitif mais avait déjà été condamné à 18 reprises pour conduite en défaut de permis et à cinq reprises pour conduite malgré une déchéance du droit de conduire. Lorsqu'il a mortellement fauché Merel De Prins, il était d'ailleurs sous le coup d'une déchéance, il roulait qui plus est à 85 km/h en agglomération et a commis une manoeuvre d'évitement dangereuse tandis que le véhicule qu'il occupait était en défaut d'assurance.

Devant le tribunal de police de Vilvorde, Aytekin avait initialement été condamné à cinq ans de prison dont dix mois avec sursis. Mais le procès en appel du jeune homme lui avait valu une peine ferme de cinq ans en raison de la gravité des faits et de son attitude après ceux-ci.


La déception des parents

Les parents de la fillette sont très déçus par la décision du tribunal.

"Cinq ans (de prison), c'est cinq ans", a commenté la mère la victime, Peggy Muyldermans, à la sortie de l'audience. "Je pensais qu'on voulait donner un exemple dans cette affaire, mais ce n'est pas le cas. Je ne crois pas à ses regrets ni à sa promesse de ne plus jamais conduire. Il se présente comme une victime, c'est une mise en scène."

"Il ne nous a pas regardés dans les yeux lorsqu'il nous a dit regretter son acte", a ajouté le père de Merel. "Je ne le crois pas et je crains qu'il se passe à nouveau quelque chose."

Aytekin "a énormément évolué en prison"
"Mon client a énormément évolué en prison, ce n'est plus le même qu'il y a trois ans, il est vraiment conscient de la souffrance qu'il a causée", a souligné de son côté son avocat, Me De Beco. "Le tribunal a suivi les conditions et les garanties que nous avions nous-mêmes proposées."

https://www.7sur7.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 09/11/2017 13:06  Mis à jour: 09/11/2017 13:06
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 L'homme qui a mortellement fauché Merel De Prins veut un bracelet électronique.
M. Aytekin devrait recevoir une réponse à sa demande de placement sous bracelet électronique dans quatre mois. Dès le début 2018, l'intéressé peut également lancer une procédure en vue d'une libération anticipée.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 19/10/2017 14:29  Mis à jour: 19/10/2017 14:29
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Le pourvoi du chauffard qui a fauché Merel examiné le 25 octobre prochain.
Le pourvoi en cassation de Muhammed Aytekin, l'homme qui avait mortellement fauché Merel De Prins à Vilvorde en 2015, sera examiné le 25 octobre prochain. Muhammed Aytekin avait introduit un pourvoi en cassation contre les décisions du Tribunal de l'aplication des peines (TAP) de Bruxelles qui le renvoyaient en prison.
Cet homme qui avait été condamné en janvier 2017 à cinq ans de prison pour homicide involontaire avait bénéficié quelques mois plus tard d'une libération conditionnelle pour raison médicale. Les juges du TAP de Bruxelles avaient estimé que le condamné, souffrant d'une maladie des yeux, ne pouvait pas se faire soigner en prison.

Mais ensuite, en août puis en septembre derniers, le TAP a considéré que l'intéressé devait réintégrer la prison. Son avocat, Me Yannick De Vlaeminck, avait alors fait part de la décision de son client de se pourvoir en cassation.

Muhammed Aytekin avait renversé en voiture Merel De Prins, âgée de 12 ans, fin octobre 2015 à Vilvorde. La jeune adolescente était décédée des suites de ses blessures. Le chauffard avait pris la fuite vers l'étranger avant de se rendre à la police.

Entre-temps, il était apparu que ce dernier n'avait jamais obtenu son permis de conduire et avait écopé à sept reprises d'une interdiction de conduire.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgi ... 25-octobre-prochain.dhtml
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 28/09/2017 15:21  Mis à jour: 28/09/2017 15:21
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde .Le chauffard qui a fauché la petite Merel a disparu
Muhammed Aytekin, le chauffard qui avait mortellement renversé la petite Merel De Prins à Vilvorde en octobre 2015, avait été libéré en mars dernier, cinq mois après sa condamnation, parce qu'il souffrait d'une maladie grave qui risquait de le rendre aveugle. Hier, le tribunal d'application des peines de Bruxelles a décidé qu'il devait retourner en prison car son état s'était sensiblement amélioré. Sauf que le jeune homme, qui fait l'objet d'un signalement, est introuvable.

Le 22 octobre 2015, le chauffard avait percuté et mortellement renversé Merel en la traînant sur plusieurs dizaines de mètres. Condamné à cinq ans de prison ferme en appel, l'homme avait été libéré car il souffrait d'une grave maladie à l'œil.

Seulement, le parquet a estimé que son état s'est considérablement amélioré et qu'il était de nouveau apte à purger sa peine en prison.

La défense d'Aytekin s'était vivement opposée à cette demande et avait réclamé la désignation d'un spécialiste en ophtalmologie, ce qui a été refusé par le tribunal d'application des peines. Hier, le TPA a ordonné le renvoi du chauffard en prison mais selon la VRT, l'individu aurait disparu. La police le recherche activement. Plusieurs adresses ont déjà été passées au peigne fin.

http://www.7sur7.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 09/08/2017 09:48  Mis à jour: 09/08/2017 09:48
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Le parquet veut renvoyer le chauffard qui a fauché Merel De Prins en prison
Muhammed Aytekin, l'homme qui avait mortellement fauché la petite Merel De Prins à Vilvorde en octobre 2015, avait été libéré cinq mois seulement après sa condamnation parce qu'il souffrait d'une maladie des yeux qui risquait de le rendre aveugle. Mais aujourd'hui, le parquet estime que son état s'est considérablement amélioré et qu'il est désormais apte à retourner en prison.

Muhammed Aytekin avait été condamné à cinq ans de prison ferme en janvier dernier. Mais cinq mois après sa condamnation, le tribunal d'application des peines avait décidé de le libérer pour des raisons médicales.

Le chauffard souffrait alors d'une grave maladie et "risquait de devenir aveugle", comme l'avait confié à l'époque son avocat, Yannick De Vlaemynck, à nos confrères du Nieuwsblad. "Des examens et plusieurs opérations ont été nécessaires pour tenter d'encore sauver sa vue. Mais pour le moment, les médecins disent que la situation s'empire".

Aujourd'hui, on apprend que Muhammed Aytekin risque de retourner en prison. Comme l'indiquent nos confrères de la DH, le parquet de Bruxelles estime désormais que l'état du jeune homme de 22 ans s'est considérablement amélioré et qu'il n'est donc plus incompatible avec sa détention.

Il a donc été décidé de le convoquer mercredi prochain devant le TAP pour demander la révocation de sa libération.
http://www.7sur7.be
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 26/07/2017 17:27  Mis à jour: 26/07/2017 17:27
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde .Le chauffard qui a fauché Merel déjà libéré !!!
Muhammed Aytekin, l'homme qui avait mortellement fauché la petite Merel De Prins à Vilvorde en octobre 2015, a été libéré cinq mois seulement après sa condamnation à cinq ans de prison ferme, annonce Het Nieuwsblad. Le chauffard souffre d'une maladie des yeux qui risque de le rendre aveugle, selon son avocat. Il a été libéré sous conditions strictes mais ne doit pas porter de bracelet électronique.

"C'est vrai", confirme son avocat Yannick De Vlaemynck dans Het Nieuwsblad. "Il souffre d'une grave maladie des yeux. Mon client risque de devenir aveugle. Des examens et plusieurs opérations ont été nécessaires pour tenter d'encore sauver sa vue. Mais pour le moment, les médecins disent que la situation s'empire." Aytekin serait en pleine revalidation après ces opérations.

Ses conditions de libération sont classiques et il ne doit pas porter de bracelet électronique. "Mon client doit se tenir à disposition de la justice. Il doit aussi disposer d'une résidence permanente, il ne peut pas partir à l'étranger et il lui est interdit de consommer de l'alcool", poursuit son avocat.

18 condamnations
Le chauffard a renversé Merel De Prins le 28 octobre 2015 alors qu'il roulait à une vitesse trop élevée. D'après les experts, sa vitesse avoisinait les 85 km/h quand il a percuté la jeune fille de 12 ans, qui circulait à vélo sur la piste cyclable. Il avait ensuite pris la fuite avant de se rendre dix jours plus tard. Il roulait en plus sans permis et sans assurance valable. En outre, il avait déjà été condamnés à dix-huit reprises pour des infractions liées à la circulation...

Les parents de Merel n'étaient pas au courant de l'état de santé du conducteur. "L'aide aux victimes nous a expliqué qu'il devait se faire opérer des yeux, nous n'en savons pas plus", explique le père Kris De Prins, toujours dans Het Nieuwsblad.

"Je me demande aussi comment cette maladie a pu être aussi rapide. Avant l'accident, il savait encore très bien voir, puisqu'il a roulé en voiture. Et maintenant, il est tout d'un coup aveugle? D'un autre côté, s'il a vraiment besoin de soins, il n'y a pas grand-chose à redire. C'est juste qu'on a parfois l'impression que l'auteur reçoit plus d'aide que les victimes."

http://www.7sur7.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 26/01/2017 14:15  Mis à jour: 26/01/2017 14:15
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Muhammed A, le chauffard qui a tué la jeune Merel à Vilvoorde, voit sa peine alourdie en appel...
L'homme de 21 ans originaire de Schaerbeek qui a mortellement fauché une fille de 12 ans, Merel De Prins, en octobre 2015 à Vilvorde, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Bruxelles à cinq ans de prison ferme, 6.000 euros d'amende et une interdiction de conduire à vie.

En décembre, le tribunal de police de Vilvorde l'avait condamné à la même peine sauf qu'il avait assorti la peine de prison de 10 mois de sursis. Muhammed A., l'auteur des faits, avait interjeté appel. Mais le tribunal correctionnel a rendu une peine plus sévère qu'en première instance.

L'accident s'était produit à un carrefour. La jeune fille, Merel De Prins, avait été renversée par une voiture alors qu'elle roulait à vélo sur une piste cyclable. Le conducteur du véhicule, Muhammed A., avait pris la fuite vers l'étranger après l'accident, avant de se rendre à la police le 2 novembre 2015.

Entre-temps, il était apparu qu'il n'avait jamais obtenu son permis de conduire et avait été condamné à sept reprises pour conduite sans permis. Au moment de l'accident, l'homme était sous le coup d'une interdiction de conduire et roulait à 85 km/h en agglomération. Il a fait une manœuvre fautive et la BMW qu'il conduisait n'était pas assurée.

http://www.rtl.be/info/regions/flandr ... die-en-appel--886188.aspx
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 14/12/2016 14:35  Mis à jour: 14/12/2016 14:36
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Le chauffard qui a tué la petite Merel à Vilvorde CONTESTE sa condamnation et va en appel !!! Il n'avait ni permis ni assurance et était sous le coup d'une déchéance du droit de conduire. !!!
Le conducteur qui a mortellement fauché la petite Merel, 12 ans, à Vilvorde, va en appel du jugement rendu à son égard. C'est ce qu'a indiqué son avocat à VTM.

Ce Schaerbeekois, âgé de 21 ans, a été condamné par le tribunal de police de Vilvorde à cinq ans de prison, dont 10 mois avec sursis, à une amende de 6.600 euros et à une interdiction à vie de conduire.

L'accident s'était produit au carrefour des rues Jean François Willems et Radiatoren. La jeune fille avait été renversée par une voiture en traversant la route à vélo sur une piste cyclable. Le conducteur du véhicule avait ensuite pris la fuite après l'accident. Grièvement blessée, la victime avait été transportée à l'hôpital, où elle avait succombé à ses blessures dans le courant de la soirée.


Pas de permis ni d'assurance

La voiture impliquée dans l'accident avait pu être repérée le jour-même sur des images de vidéosurveillance. Activement recherché, son conducteur avait fui à l'étranger puis s'était finalement rendu, le 2 novembre, à la police locale de Vilvorde-Machelen. Bien que le suspect n'ait jamais obtenu son permis de conduire, il avait été condamné à sept reprises par le tribunal de police pour conduite sans permis et/ou sans assurance ou documents.

Au moment de l'accident, il était en outre sous le coup d'une déchéance du droit de conduire. Selon l'expert désigné, l'homme roulait à 85 km/h alors qu'il circulait en zone urbaine et a fait une mauvaise manoeuvre d'évitement. De plus, son véhicule n'était pas assuré.

http://www.rtl.be/info/belgique/faits ... t-va-en-appel-875047.aspx
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/12/2016 12:30  Mis à jour: 13/12/2016 12:30
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re :Les parents de Merel se sont exprimés aux médias après le verdict prononcé par le tribunal de police. La maman de Merel: "Je ne crois pas à ses remords"...( Vidéos en Néerlandais)
Muhammed Aytekin a été condamné à 5 ans de prison (dont dix mois avec sursis) et une interdiction de conduire à vie pour avoir mortellement fauché la petite Merel, une fillette de 12 ans, à Vilvorde, fin octobre 2015. Après les faits, il avait commis un délit de fuite et s'était caché en Hongrie, avant de se dénoncer cinq jours plus tard.

Les parents de la jeune fille se sont exprimés aux médias après le verdict prononcé par le tribunal de police. Ils sont animés par un double sentiment.

"Nous sommes contents que la peine prononcée soit plus sévère que celle requise par le ministère public et qu'il ait été arrêté immédiatement, mais malgré tout un peu déçus car cette peine reste trop clémente. Nous espérons que le décès de Merel ait servi à quelque chose, notamment pour les autres victimes, afin que cela ne puisse plus se reproduire", a réagi la maman Peggy De Prins, très émue et toujours bouleversée par la perte de sa fille.

Aytekin s'excuse pour la première fois

Lors du verdict, la maman de Merel a pris place juste à côté du chauffard originaire de Schaerbeek et déjà condamné pour de multiples infractions de roulage (conduite sans permis et/ou sans assurance ou documents). Le visage dissimulé dans son écharpe, l'homme ne lui a pas adressé le moindre regard. C'est seulement à la lecture de la sentence qu'il a retiré son foulard.

Pour la première fois, Aytekin a exprimé des regrets. "Je sais que j'ai commis une faute et je suis ici pour prendre mes responsabilités", a-t-il dit. "Je n'ai pas fait cela intentionnellement, j'ai été pris de panique. J'ai écrit une lettre avec mes excuses aux parents de cette petite fille et j'ai toujours respecté les conditions de ma libération provisoire".

Les excuses exprimées par le pirate de la route n'ont pas du tout été acceptées par les parents. "Arrête. Je ne te crois quand même pas", a interrompu Peggy.


Libérable dans un peu plus d'un an

Et de poursuivre à la sortie du tribunal. "Non, je n'y crois absolument pas. Et cette lettre, je ne l'ai jamais reçue. J'aurais d'ailleurs aimé lui donner une photo de Merel, d'avant et après sa mort, pour qu'il puisse l'accrocher au-dessus de son lit. Que ce soit à tout jamais gravé dans sa mémoire...".

Selon les spécialistes judicaires, le verdict du tribunal de police de Vilvorde est particulièrement lourd. Certains s'en sortent mieux pour des faits similaires. Toutefois, l'homme pourra déjà demander sa libération conditionnelle d'ici un peu plus d'un an, puisqu'il aura alors purgé la moitié de sa peine.










http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgi ... s-pas-a-ses-remords.dhtml
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/12/2016 09:42  Mis à jour: 13/12/2016 09:42
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re :Muhammed Aytekin, le chauffard qui a tué la jeune Merel à Vilvoorde avant de prendre la fuite, condamné à 5 ans de prison et à une interdiction à vie de conduire ( vidéo)
L’affaire avait suscité l’émoi, en octobre 2015 ! La jeune Merel De Prins, 12 ans, avait été renversée par un chauffard ayant pris la fuite, dans les rues de Vilvoorde. La fillette avait malheureusement succombé à ses blessures. Muhammed Aytekin a été condamné ce lundi à 5 ans de prison.

Le tribunal de police de Vilvorde a condamné ce lundi Muhammed Aytekin à cinq ans de prison, dont 10 mois avec sursis, à une amende de 6.600 euros et à une interdiction à vie de conduire. En octobre 2015, ce Schaerbeekois, âgé de 21 ans, avait renversé à Vilvorde une fillette de 12 ans, qui n’avait pas survécu à ses blessures.



L’accident s’était produit au carrefour des rues Jean François Willems et Radiatoren. La jeune fille avait été renversée par une voiture en traversant la route à vélo sur une piste cyclable. Le conducteur du véhicule avait ensuite pris la fuite après l’accident. Grièvement blessée, la victime avait été transportée à l’hôpital, où elle avait succombé à ses blessures dans le courant de la soirée.

La voiture impliquée dans l’accident avait pu être repérée le jour-même sur des images de vidéosurveillance. Activement recherché, son conducteur avait fuit à l’étranger puis s’était finalement rendu, le 2 novembre, à la police locale de Vilvorde-Machelen. Bien que le suspect n’ait jamais obtenu son permis de conduire, il avait été condamné à sept reprises par le tribunal de police pour conduite sans permis et/ou sans assurance ou documents.

Au moment de l’accident, il était en outre sous le coup d’une déchéance du droit de conduire.

Selon l’expert désigné, l’homme roulait à 85 km/h alors qu’il circulait en zone urbaine et a fait une mauvaise manoeuvre d’évitement. De plus, son véhicule n’était pas assuré.

Belga | Publié le Lundi 12 Décembre 2016 à 18h08
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/11/2016 11:26  Mis à jour: 30/11/2016 11:26
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re :Impuissants, les parents de Merel assistent au procès de l'homme qui a fauché leur fille à Vilvorde: "Il a assassiné notre petit ange" !Verdict le 12 décembre .
Le procès de Muhammed Aytekin, le jeune homme de 22 ans originaire de Schaerbeek qui avait renversé mortellement une adolescente de 12 ans le 28 octobre 2015 à Vilvorde, a débuté ce mardi. Il s'est montré particulièrement froid face aux parents de la victime. Un reportage de Serge Vermeiren pour RTL INFO 13h.

Le parquet de Hal-Vilvorde a requis lundi une peine de trois ans de prison, une amende de 12.600 euros et une interdiction de conduire de 17 ans et 6 mois à l’encontre de Muhammed Aytekin, l’homme de 22 ans qui a mortellement fauché une adolescente de 12 ans le 28 octobre 2015 à Vilvorde. L'homme, connu de la justice pour de nombreuses infractions, s'est montré froid, indifférent et sans aucun regret face aux parents de la victime.

Les parents revivent l'accident


"Je me sens impuissant car nous ne pouvons rien faire. Tous les souvenirs reviennent à la surface. On revit l'accident, c'est un moment très pénible pour nous", avoue Kris De Prims, le père de la victime avant d'ajouter: "Si vous êtes arrêtés à trois reprises sans permis de conduire et que vous montez encore dans une voiture, c'est comme si vous manipuliez une arme. C'est plus un meurtre qu'un accident".

"Il est incapable de nous parler. Il ne dit rien. Il nous a enlevé notre petit ange, il l'a assassiné tout simplement", explique Peggy Muyldermans, la mère de Merel.

Le verdict est attendu le 12 décembre.


Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde: 3 ans de prison requis contre le suspect
Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde: 3 ans de prison requis contre le suspect
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 29/11/2016 14:41  Mis à jour: 29/11/2016 14:41
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde: le parquet requiert trois ans de prison contre le suspect.
Le parquet de Hal-Vilvorde a requis lundi une peine de trois ans de prison, une amende de 12.600 euros et une interdiction de conduire de 17 ans et 6 mois à l’encontre de Muhammed Aytekin, l’homme de 22 ans qui a mortellement fauché une adolescente de 12 ans le 28 octobre 2015 à Vilvorde. Son avocat a demandé au tribunal de police une condamnation assortie d’un sursis probatoire. Le jugement est attendu le 12 décembre.

L’accident s’est produit le 28 octobre 2015 au carrefour des rues Jean François Willems et Radiatoren. La jeune fille de 12 ans, Merel De Prins, a été renversée par une voiture en traversant la route à vélo sur une piste cyclable. Le conducteur du véhicule a pris la fuite après l’accident. Grièvement blessée, la victime a été transportée à l’hôpital, où elle a succombé à ses blessures dans le courant de la soirée.

La voiture impliquée dans l’accident avait pu être repérée le jour-même sur des images de vidéosurveillance. Activement recherché, son conducteur s’est finalement rendu, le 2 novembre, à la police locale de Vilvorde-Machelen. Bien que le suspect n’ait jamais obtenu son permis de conduire, il a été condamné à sept reprises par le tribunal de police pour conduite sans permis et/ou sans assurance ou documents.

Au moment de l’accident, il était sous le coup d’une déchéance du droit de conduire.

La défense n’a pas contesté la responsabilité de l’accident mais a réclamé une certaine clémence, soulignant notamment que Muhammed Aytekin avait déjà passé pas mal de temps en prison et avait respecté les conditions de sa libération.


http://www.lacapitale.be/1729172/arti ... uet-requiert-trois-ans-de
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/06/2016 14:34  Mis à jour: 30/06/2016 14:34
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Merel et Sofie renversées: la route peut être impitoyable !
Sofie (13), originaire d'Eppegem (Zemst), circulait à vélo quand elle a été fauchée mortellement par un poids-lourd. La jeune fille était en route pour aller chercher son bulletin à l'école.

L'accident s'est produit à hauteur du carrefour entre la Brusselsesteenweg et la Damstraat. Accompagnée de sa sœur aînée, l'adolescente a été renversée par un camion qui a tourné à droite. Le chauffeur n'a pas vu les deux fillettes. Si sa sœur Katja (15 ans) a pu éviter in extremis la collision, Sofie, elle, n'a pas eu cette chance et s'est retrouvée sous les roues du véhicule.

"Tout à coup, j'ai entendu qu'il se passait quelque chose", témoigne un riverain. "Je suis sorti et j'ai vu la grande sœur, complètement sous le choc. Elle hurlait et ne cessait de s'agiter près du camion. Entre-temps, le chauffeur était descendu de son véhicule. Il paraissait cadavérique. Je ne l'ai pas vue. Je ne l'ai pas vue, répétait-il".

Un riverain: "Je ne sentais plus son pouls"
Le voisin s'est alors précipité vers l'infortunée Sofie, qui était coincée sous le camion. Hélas, il était déjà trop tard. "Je ne sentais plus son pouls au poignet. Je crois qu'elle est morte sur le coup". Katja a tenté d'avertir ses parents mais elle n'a pas pu aligner le moindre mot, encore trop bouleversée par l'accident.

Sous le choc lui aussi, le conducteur a été conduit à l'hôpital. Une enquête a été ouverte, mais il n'a pas été privé de liberté. Selon son employeur, la société Wovetrans d'Herenthout, il s'agit d'un accident dû à l'angle mort du camion. "Il n'a pas vu cette petite fille. Il est complètement ébranlé par ce qui s'est passé. C'est la première fois en 45 ans de carrière que cela nous arrive", a réagi Louis Wouters.

Une amie proche de Merel

Ce drame de la route démontre à quel point le trafic peut-être impitoyable. A Eppegem (Zemst), entre Vilvorde et Malines, la nouvelle a été accueillie comme un coup de massue. D'autant plus que Sofie n'est autre que l'une des meilleures amis de... Merel, elle aussi fauchée mortellement il y a quelques mois.

L'adolescente avait été renversée par Muhammed Aytekin (21 ans), un pirate de la route originaire de Schaerbeek. Le chauffard s'était ensuite rendu coupable d'un délit de fuite.

"Nous n'étions pas encore remis du décès de Merel"
Les deux fillettes étaient dans la même école primaire et faisaient partie du même club de patin à roulettes et de gym. Leurs chemins s'étaient ensuite séparés: Merel a opté pour un collège à Vilvorde, alors que Sofie a poursuivi sa scolarité à Malines.

"Nous n'étions pas encore remis du décès tragique de Merel que l'on se retrouve à nouveau endeuillés", pleure Ilse, leur coach de gym.

"En compétition, le nom de Merel était toujours scandé. Pendant la Coupe, tous nos membres arboraient un brassard avec une étoile: You'll always be a star. Un message pour Merel. Et maintenant, nous perdons aussi Sofie".


http://www.7sur7.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/02/2016 11:34  Mis à jour: 22/02/2016 11:34
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Muhammed Aytekin, l'homme qui a fauché mortellement Merel (12 ans), à Vilvoorde, a été libéré contre 15.000 euros de caution.
Muhammed Aytekin, l'homme qui avait fauché mortellement Merel (12 ans) à Vilvoorde, en octobre 2015, avant de prendre la fuite, a été libéré sous condition. Et contre une caution de 15.000 euros. L’homme devra se présenter prochainement devant le tribunal.

Image redimensionnée


Merel, 12 ans, a été mortellement fauchée à Vilvoorde.

Après plusieurs demandes infructueuses, Muhammed Aytekin, le jeune conducteur qui avait mortellement fauché Merel De Prins, 12 ans, le 22 octobre dernier, a été remis en liberté ce vendredi affirment nos confrères flamands du Nieuwsblad et du Het Laatste Nieuws.

Ils précisent qu’Aytekin, qui avait fui à l’étranger après avoir provoqué ce décès, a été libéré sous conditions et contre le versement d’une caution de 15.000 euros, en attendant la tenue de son procès.

Durant les six jours qu’avait duré la cavale, les médias avaient largement diffusé des infos au sujet de ce jeune homme qui comptait déjà de nombreuses infractions de roulage à son actif. Il était notamment déjà passé à sept reprises devant le tribunal de police.

http://courtimpression.eklablog.com/m ... ortellement-merel-12-ans-
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 04/12/2015 13:20  Mis à jour: 04/12/2015 13:20
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde : Muhammed Aytekin reste derrière les barreaux
Muhammed Aytekin, l’homme de 21 ans, originaire de Schaerbeek, soupçonné d’être le conducteur qui, le 28 octobre dernier, a mortellement fauché une fille de 12 ans à Vilvorde restera au moins un mois de plus derrière les barreaux. La chambre du conseil de Bruxelles a en effet décidé jeudi de prolonger le mandat d’arrêt à son encontre. Le chauffard avait pris la fuite après avoir renversé la jeune fille mais s’était finalement rendu quelques jours plus tard.

L’accident s’est produit le 28 octobre dernier au carrefour des rues Jean François Willems et Radiatoren, où une jeune fille de 12 ans a été renversée par une voiture en traversant la route. Le conducteur du véhicule a pris la fuite après l’accident. Grièvement blessée, la victime a été transportée à l’hôpital, où elle a succombé à ses blessures dans le courant de la soirée.

Grâce à un témoin qui avait vu la voiture endommagée et à l’analyse des images de caméras de surveillance des environs, la police a pu déterminer avec exactitude de quel type de véhicule il s’agissait et quel était la plaque d’immatriculation. Deux conducteurs potentiels, le jeune homme de 21 ans et son père, ont ensuite été identifiés. Il s’est finalement avéré qu’il s’agissait du premier d’entre eux, lorsqu’il s’est rendu à la police le 2 novembre.

Lors de l’enquête, il est en outre apparu que l’homme n’avait jamais obtenu son permis de conduire mais avait tout de même été condamné à sept reprises, avec à chaque fois une interdiction de conduire. Ce qui était le cas au moment où il a renversé la jeune fille à Vilvorde.

L’homme risque une peine de prison de huit ans, une amende de 30.000 euros et une déchéance à vie du droit de conduire.

Source: BELGA
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/11/2015 14:04  Mis à jour: 06/11/2015 14:04
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Quelque 2.000 personnes étaient présentes pour rendre hommage à la jeune Merel De Prins ce jeudi matin
Image redimensionnée


Le drame a suscité beaucoup d’émotions, ils étaient beaucoup à lui rendre un dernier hommage ce matin.

Quelque 2.000 personnes ont rendu hommage jeudi à Eppegem (Zemst) à la jeune fille âgée de 12 ans, mortellement fauchée mercredi dernier sur une piste cyclable de Vilvorde alors qu’elle rentrait de l’école. Le chauffard responsable avait dans un premier temps pris la fuite avant de se rendre lundi à la police locale de Vilvorde-Machelen.

La cérémonie a duré plus de deux heures. De nombreux amis et amies de la victime, qui était active dans les clubs de gym et de roller locaux ainsi que dans une fanfare, ont pris la parole, de même que ses parents et son frère. Un lâcher de ballons blancs a ensuite eu lieu.
R.I.P Merel ....
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 05/11/2015 15:01  Mis à jour: 05/11/2015 15:01
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Re : Pourquoi la justice est impuissante face à des cas comme Muhammed Aytekin


Le cas de Muhammed Aytekin, qui a mortellement fauché la petite Merel, soulève bon nombre de questions. Comment un multirécidiviste dans son genre a-t-il pu continuer à prendre le volant sans n'avoir jamais obtenu son permis et malgré sept condamnations par un tribunal de police? C'est LA question que tout le monde se pose. Ecoper d'un retrait de permis... sans posséder le sésame, c'est donc possible. Explications et interview à lire dans Het Laatste Nieuws.

Entre février 2014 et juin 2015, Aytekin a été condamné à sept (!) reprises pour diverses infractions au code de la route (conduite sans permis, sans assurance ou défaut de contrôle technique), avec à chaque fois un retrait de permis à la clé. Mais ses nombreux passages devant le tribunal ne lui ont pas servi de leçon: il a continué à se comporter en véritable cow-boy de la route. Pour Kathleen Stinckens, juge de police à Louvain, le fond du problème, c'est "l'absence totale de sens moral du chauffard".

Comment a-t-il pu continuer à conduire?

"Rouler sans permis est passible d'une amende de 1.200 à 12.000 euros et d'un retrait de permis de 5 ans maximum. En cas de récidive, cela peut aller jusqu'à l'interdiction de conduire à vie. Certains chauffards n'ont aucun sens moral et ne respectent pas leur retrait de permis. Ils reprennent le volant, se font pincer, et... à nouveau condamner. C'est un constat terrible".

Infliger un retrait de permis à quelqu'un qui ne l'a jamais obtenu, n'est-ce pas absurde?
"Entre le jour des faits et l'exécution de la sanction décidée par le tribunal, certains obtiennent leur permis. Dans ce cas, cela a un sens et c'est pourquoi on prononce à chaque fois un retrait de permis (...)"

Une peine de prison n'aurait pas plus de sens?
"Je doute de la valeur ajoutée d'une telle mesure. Pour ce type de délit, il est difficile de mettre quelqu'un derrière les barreaux pendant des années. Le contrevenant sortira un jour ou l'autre de toute façon. Sans permis. Tout le monde sait qu'un séjour en prison ne garantit aucunement qu'il fasse évoluer sa conscience morale. Le législateur a justement fait baisser les peines de prison pour des faits de roulage car jugées inutiles. Bon nombre d'infractions ne sont pas passibles de peines de prison, parmi lesquelles la conduite sans permis. Et nous ne pouvons imposer ce qui ne figure pas dans le code pénal. Les juges de police peuvent toutefois avoir recours à des peines alternatives ou des travaux d'intérêt général".

N'y a-t-il pas une forme d'impuissance devant ce genre de récidivistes?
"Face à des personnes qui ne respectent aucune règle du code de la route, on ne peut faire grand-chose, oui. Le fond du problème, c'est l'absence totale de sens moral du suspect. On ne peut en tout cas les écarter définitivement de la société pour cela. Je serais très contente si un législateur inventait une sanction qui serait de nature à stopper la récidive. C'est un problème très difficile à pallier".

http://www.7sur7.be
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
9 - 7 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10