|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

La police démantèle un réseau mondial de pédopornographie !

Publié par Walda Colette Dubuisson le 17-10-2019 (1337 lectures) Articles du même auteur
17/10/2019 :BELGIQUE-> Flandre: des photos d’enfants de mouvements de jeunesse ciblées par des pédophiles...

*** Démantèlement sans précédent d'un site pédophile
Plus de 300 personnes ont été arrêtées dans une quarantaine de pays.
***********************************
07/05/2017 : Pédopornographie : une enquête internationale mène à 900 arrestations....
******************************************
09/08/2016 : Espagne: démantèlement d'un réseau de production de pédopornographie.

Sept personnes - notamment de nationalités française et marocaine - ont été interpellées en Espagne .
********************************************
25/11/2015 LA HAYE
Les polices néerlandaise et australienne ont démantelé l'un des plus gros sites de pédopornographie au monde et arrêté des centaines de personnes, a assuré mercredi le quotidien néerlandais de référence De Volskrant.Montée avec l'aide du FBI, l'opération surnommée "Kidslove" dure depuis 18 mois et a mené à 303 arrestations


http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=1072

Notamment en Australie, en Colombie ou en Corée du Sud, assure le quotidien. Le nom réel du site internet reste secret, l'enquête étant toujours en cours. "Au moins 106 victimes ont été identifiées, la plupart d'entre elles avaient moins de 12 ans", assure le quotidien, citant la police néerlandaise.

La police australienne a arrêté le chef de ce réseau de pédopornographie en juin 2014, dans son domicile d'Adélaïde (sud). Agé de 33 ans, Shannon M. a été condamné à 35 ans de prison début novembre.

S'étant saisie de son ordinateur, la police a endossé son identité et conversé avec d'autres pédophiles sur le réseau TOR, une plateforme qui garantit l'anonymat sur internet, dans l'espoir de les identifier.

Un Néerlandais de 37 ans a dès lors été arrêté dans la ville d'Almelo. Cet homme, identifié comme Erwin van den B., a été condamné en juin à 18 mois de prison. Le site en question contenait 360.000 images illégales et comptait plus de 45.000 abonnés.

(Belga)

************************************
09/08/2016 : Espagne: démantèlement d'un réseau de production de pédopornographie.

MADRID (Espagne)

Sept personnes - notamment de nationalités française et marocaine - ont été interpellées en Espagne lors du démantèlement d'un réseau de production de pornographie mettant en scène des enfants, qui a exploité au moins 80 mineurs en quinze ans, ont annoncé mardi les forces de police.


Les enquêteurs ont conclu que le réseau avait distribué sur internet "plus d'un million de photographies et de vidéos de pédopornographie et plus de mille DVD", ont indiqué la Garde civile et la police catalane dans un communiqué commun.

Parmi les personnes arrêtées et écrouées figure le dirigeant du groupe, "auteur présumé de huit délits d'abus sexuels sur des mineurs de 13 ans". Rien qu'en trois ans, il a tiré à lui seul 80.000 euros du trafic.

L'enquête a débuté quand une première "situation à risque" a été détectée dans un centre d'accueil des mineurs de la ville de Tortosa en Catalogne (nord). Les enquêteurs ont ensuite découvert que des scènes de pédopornographie avaient été tournées dans un appartement de cette petite ville.
Puis trois personnes - deux de nationalité française et une de nationalité marocaine - y ont été arrêtées en mai 2015.

Le mois dernier, quatre autres personnes ont été interpellées en Catalogne, dans la région de Valence (est) et au Pays basque (nord). "Une grande partie des documents de pédopornographie étaient produits par l'organisation criminelle elle-même", ont souligné les forces de police, notamment à travers l'exploitation sexuelle de mineurs en risque d'exclusion, en Espagne mais aussi au Maroc. Une partie des images ont aussi été produites à l'occasion de voyages effectués entre 2000 et 2015 dans de nombreux pays: Tunisie, Sri Lanka, Cambodge, Laos, Thaïlande, Singapour, République tchèque, Kenya, Indonésie ou France...

L'enquête a conclu que 80 mineurs avaient été victimes du réseau, dont 29 ont été identifiés. Selon les forces de police, le groupe avait par ailleurs l'intention de créer au Maroc un pôle "d'exploitation sexuelle" à travers la vente de forfaits vacances à des pédophiles. (Belga)

© 2016 Belga & http://www.dhnet.be/.

*********************************************

07/05/2017 : Pédopornographie : une enquête internationale mène à 900 arrestations....


Une vaste enquête internationale sur un site de pornographie infantile a débouché sur près de 900 arrestations dans le monde et l'identification de quelque 300 enfants victimes, ont annoncé vendredi la police américaine et Europol.

Cette enquête de plus de deux ans a été menée dans le prolongement du démantèlement en 2015 du site « hautement sophistiqué » Playpen, dont le fondateur et gérant, un homme de Floride nommé Steven Chase, a été condamné cette semaine à 30 ans de prison, a précisé dans un communiqué le FBI.
-Advertisement-

Playpen, estimé être le plus grand réseau de partage en ligne de documents pédophiles, avec plus de 150 000 utilisateurs, avait été créé en août 2014.

Ce réseau « darknet » utilisait des protocoles spécifiques intégrant des fonctions d'anonymisation.

L'enquête du FBI sur Playpen n'a pas été exempte de controverses, l'agence ayant piraté, pour parvenir à ses fins, des milliers d'ordinateurs dans plus de cent pays, ce qui avait hérissé des organisations de défense des libertés.

Le FBI avait ensuite géré lui-même le site pédophile durant une douzaine de jours, afin d'identifier ses membres, ce que beaucoup ont dénoncé comme un abus.

Steven Chase avait été interpellé le 19 février 2015, un mois après que les policiers américains eurent lancé leur enquête baptisée Operation Pacifier (« opération tétine ») pour traquer les utilisateurs et fournisseurs de photos et vidéos du site Playpen.

L'office de police criminelle européen Europol s'est elle chargée de vérifier et croiser les données pour identifier des coupables présumés en Europe.

Un total de 368 suspects ont été arrêtés ou condamnés en Europe, a annoncé Europol.

Aux États-Unis, l'enquête a permis 350 arrestations, dont 25 producteurs de pornographie enfantine et 51 personnes accusées d'avoir agressé sexuellement des enfants. Deux collaborateurs directs de Steven Chase ont reçu chacun une sentence de 20 ans de réclusion.

Le nombre d'arrestations à l'extérieur des États-Unis se monte à 548, a précisé le FBI.


Par AFP
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 17/10/2019 12:59  Mis à jour: 17/10/2019 12:59
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5335
 Belgique -> Flandre: des photos d’enfants de mouvements de jeunesse ciblées par des pédophiles.
Certaines photos sont contemplées de façon excessive et suscitent des commentaires salaces.

Les photos de dizaines de mouvements de jeunesse flamands et d’associations sportives sont la cible de pédophiles. Certaines photos sont contemplées de façon excessive et suscitent des commentaires salaces, ressort-il d’un reportage de la VRT diffusé dans l’émission Pano.

Des dizaines de mouvements de jeunesse, d’associations sportives et d’écoles utilisent des plateformes internet comme Flickr pour diffuser des photos aux parents ou à leurs membres. Ces images sont généralement accessibles à tout le monde. Mais les associations ne sont souvent pas conscientes que leurs photos innocentes sont décortiquées par des pédophiles. Il s’agit à chaque fois de clichés où un enfant apparaît en sous-vêtement ou en maillot de bain. Sous ces clichés figurent souvent des commentaires cochons.

Des photos également diffusées sur un site russe
Pano révèle que ces photos sont également diffusées sur un site russe connu pour rassembler des images d’enfants abusés. « Outre une base de données de telles photos, c’est aussi un lieu de rencontre », explique Yves Goethals, chef de la cellule maltraitance d’enfants de la police fédérale. « Ils y apprennent à se connaître et s’échangent des informations afin de poursuivre leurs pratiques déviantes sur des canaux où ils sont moins facilement repérés par nos services. »

https://www.lesoir.be/254019/article/2 ... iblees-par-des-pedophiles
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 17/10/2019 12:57  Mis à jour: 17/10/2019 12:57
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5335
 Démantèlement sans précédent d'un site pédophile...
Plus de 300 personnes ont été arrêtées dans une quarantaine de pays.

PÉDOPHILIE - Trois cent trente-sept suspects ont été arrêtés dans 38 pays en lien avec le démantèlement d’une ampleur sans précédent d’un site qui faisait un commerce de vidéos d’abus sexuels sur des enfants, ont annoncé ce mercredi 16 octobre les autorités britanniques et américaines.

Les interpellations ont été réalisées en lien avec le site internet Welcome To Video, qui était “l’un des premiers à proposer à la vente des vidéos répugnantes” pouvant être payées avec la cryptomonnaie bitcoin, selon un communiqué de l’agence britannique de lutte contre la criminalité organisée.

Selon la justice américaine, le site représentait “le plus grand marché d’exploitation sexuelle d’enfants en termes de volumes de contenus”. Il rassemblait 250.000 vidéos, dont une large part étaient inconnues jusqu’alors, qui ont été téléchargées plus d’un million de fois, selon le ministère américain de la Justice.

Il était géré depuis la Corée du Sud par Jong Woo Son, 23 ans, qui a déjà été emprisonné dans son pays et a été mercredi inculpé aux États-Unis.
Une vingtaine de mineurs sauvés

L’opération a permis de “sauver au moins 23 mineurs” habitant aux États-Unis, en Espagne et au Royaume-Uni qui étaient victimes d’abus sexuels par des utilisateurs du site, selon la même source.

Le site était abrité sur le “dark web”, cet ensemble de réseaux cryptés et cachés au sein de la partie d’internet non référencée par les moteurs de recherche classiques.

Les enquêteurs britanniques avaient découvert ce site dans le cadre des investigations contre un géophysicien, Matthew Falder, qui purge une peine de 25 ans de prison après avoir reconnu en 2017 137 infractions dont l’incitation au viol d’enfants, et pour avoir partagé des images de l’agression sexuelle d’un nouveau-né, selon la police britannique.

Au Royaume-Uni, sept hommes ont déjà été condamnés, dont un à 22 ans de prison pour le viol d’un petit garçon de cinq ans, ainsi que l’agression sexuelle d’une petite fille de trois ans, qui apparaissait sur le site Welcome to Video.


AFP et https://www.huffingtonpost.fr/entry/de ... _5da735afe4b02253a2fc10c9
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
2 - 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10