|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
13 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 13

plus...

Clémence Vasseur, 14 ans

Publié par Walda Colette Dubuisson le 06-01-2016 (1721 lectures) Articles du même auteur
FRANCE :
Bonne Nouvelle : Clémence a été retrouvée à Paris
Merci à tous pour votre collaboration ...

Il est IMPORTANT de connaître le motif de ces fugues , le plus souvent, c'est pour fuir un centre ou un foyer d'accueil : A MÉDITER !!!

Lire la suite en commentaire ...


http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=1106


Clémence Vasseur aura 15 ans le 12 janvier. Mais elle a disparu. Et toute sa famille, qui vit à Péronne (Somme), est inquiète. « Clémence était en famille d’accueil. La juge l’a placée parce qu’elle avait fait des bêtises », explique sa maman, Chrystelle Didaux.


Géolocalisée en région parisienne


À 15 h 30, Christopher, le cousin de Clémence, appelle sur son téléphone portable : « Je suis tombé sur un homme avec un accent étranger. Il m’a dit qu’il savait qu’elle était mineure et qu’il l’emmenait vers Orléans. Il m’a passé Clémence, mais elle a raccroché après avoir juste dit allô ».
Camille, la grande sœur de Clémence, continue : « Elle envoie des sms, mais elle coupe son portable aussitôt après. Les gendarmes l’ont géolocalisée à Orly, puis à Créteil. Elle nous a dit qu’elle était dans un kebab pour recharger son téléphone. J’ai appelé tous les kebabs de Créteil, il y en a un qui m’a donné sa description à peu près. Mais quand la patrouille de gendarmerie est arrivée, c’était trop tard. »
Mardi matin, elle a communiqué avec sa famille, indiquant avoir été hébergée « par un ami » à Vitry-sur-Seine. Et depuis plus rien. « Elle nous a dit qu’elle ne reviendrait pas, pas tant qu’elle serait dans la famille d’accueil », raconte Camille. « Ils la forcent à aller au collège, et ça lui fait du mal, conclut la maman. Ce qui lui faut, c’est un enseignement adapté en accueil de jour. Aller au collège, elle ne le supporte plus ».


Si vous avez des renseignements sur Clémence Vasseur, vous pouvez contacter
France :
la brigade de gendarmerie de Rosières-en-Santerre, au 03 22 37 51 17.
Ou le poste de police d’urgence


http://www.courrier-picard.fr/region/ ... -lundi-matin-ia0b0n700329
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/01/2016 11:25  Mis à jour: 06/01/2016 11:25
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5544
 Re : Clémence Vasseur, 14 ans « Je suis partie à Paris parce que j’en avais marre » . A lire et à méditer ...
Elle avait disparu depuis le matin du lundi 4 janvier. La jeune Clémence Vasseur, qui aura 15 ans dans quelques jours, a été retrouvée saine et sauve, et elle est rentrée chez sa maman à Péronne. « J’ai des soucis familiaux et j’ai été placée dans une famille d’accueil où ça ne se passe pas bien. Je ne voulais pas retourner au collège (Saint-Vincent à Montdidier) et on m’y a obligé. Alors j’ai décidé de partir à Paris parce que j’en avais marre.

J’ai pris le train de Montdidier vers Amiens lundi matin, puis d’Amiens vers Paris Nord. Ensuite, j’ai pris le métro et le RER direction la Porte d’Orléans. Là-bas, un groupe de jeunes m’a remarqué et m’a demandé ce que je faisais là. J’étais perdue. Ils m’ont proposé de rester avec eux. On s’est baladés dans Paris, ils m’ont fait visiter, mais on a aussi été à Créteil, à Vitry-sur-Seine, à Choisy-le-Roi, à Thiais (plusieurs communes au sud de Paris, près des halles de Rungis). Une dame m’a proposé de m’héberger. Mardi après-midi, elle m’a prêté son téléphone et j’ai appelé ma mère à Péronne, en lui disant que je voulais rentrer. Elle est venue me chercher avec mon beau-père et je suis rentrée à Péronne où j’ai passé une bonne nuit. Ce matin, ça va, je ne suis plus fatiguée mais je suis un peu courbaturée de partout. Je n’ai pas eu de problème et je n’ai pas été violentée. tout s’est bien passé pour moi ».

Que va faire Clémence ? Elle ne le sait pas encore.
Mais pour elle, il est hors de question de retourner au collège. « Ce n’est pas envisageable, et il ne faut plus me parler de la famille d’accueil chez qui j’étais ».

http://www.courrier-picard.fr/region/ ... e-et-sauve-ia201b0n700736

Il est IMPORTANT de connaître le motif de ces fugues , le plus souvent, c'est pour fuir un centre ou un foyer d'accueil : A MÉDITER !!!
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
9 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10