|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
22 Personne(s) en ligne (22 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 22

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition d'Estelle Mouzin, l'éternelle ombre de Michel Fourniret. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/09/2019 13:45
Meurtres de Parrish et Domèce : Michel Fourniret dans l’Yonne, jeudi, pour une reconstitution. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/09/2019 13:16
Disparition de Theo Hayez en Australie: "Notre volonté de faire toute la lumière ne faiblit pas". Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/09/2019 11:49
La famille de Tiphaine Véron, Poitevine disparue au Japon fin juillet 2018, prépare une nouvelle mission à Nikko au mois d'octobre. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/09/2019 11:40
Tournant dans l'enquête sur la disparition de Théo Hayez en Australie: l'affaire a été transmise. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/09/2019 09:00
Une cinquantaine de témoins au procès du tueur présumé de Shashia Moreau, violée et tuée alors qu’elle venait échanger des figurines Pokémon à Anvers. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/09/2019 13:56
Encore merci Les nouvelles Visiteurs 12/09/2019 12:39
Jérémy Pierson condamné à la perpétuité pour l’assassinat de Béatrice: voici ce qu’il devra rembourser à la famille Berlaimont! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2019 10:57
Le 11 septembre 2008, Antoine, 6 ans, disparaît à Issoire, tous les spécialistes sont passés par Issoire ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2019 10:23
Trois hommes aux assises pour répondre du meurtre de Romain Gambier à Campagne-lès-Hesdin. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2019 10:15

C'est en 1999 que débute le mystère Godard…

Publié par Walda Colette Dubuisson le 30-08-2019 (1826 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée
Image redimensionnée

30/08/2019 : La famille Godard disparaît subitement en 1999 à Saint-Malo: entre suicide maquillé en naufrage ou assassinat, le mystère reste ENTIER...
*******************************
19/08/2019 : Il y a 20 ans, à Tilly-sur-Seulles. L’affaire Godard, un des plus énigmatiques faits divers de ces 50 dernières années
Il y a tout juste vingt ans, dans le hameau de Juvigny, à Tilly-sur-Seulles, commençait l'affaire Godard, un des plus énigmatiques faits divers de ces cinquante dernières années.
**********************************
06/07/2018 : Il n'y aura sans doute jamais de procès Godard. Une ordonnance de non-lieu a été rendue «faute de charge», le 14 septembre 2012. L'affaire est donc close et ne pourra être rouverte dans les dix ans qu'en cas de témoignage «jugé sérieux». L'énigme criminelle qui entoure la disparition d’Yves Godard, celle de sa femme et de ses deux enfants reste entière.
Tout a été évoqué: accident en mer, suicide prémédité dans lequel le médecin aurait entraîné toute sa famille, coup de folie meurtrière, complot, assassinat mafieux sur fond d'argent caché… Mais treize années d'enquête, 84 commissions rogatoires, notamment, à l'étranger, des centaines ...

*****************************************
04/02/2018 : Un crâne de petite taille a été découvert, mercredi, sur une plage de Saint-Laurent-de-la-Mer, à Plérin, près de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Des analyses ADN sont en cours pour savoir à qui il appartient. Même si rien ne permet d’accréditer cette hypothèse, cette découverte ravive le souvenir de l’affaire Godard. Des ossements appartenant au médecin caennais et à sa fille ont déjà été découverts par le passé. Mais les corps de l’épouse et du petit Marius, 4 ans, n’ont jamais été retrouvés.
******************************************
26/02/2016 : 16 ans après, Marie France et Marius sont déclarés morts…
L'affaire du docteur Godard revient sur le devant de la scène médiatique. L'affaire était déjà close mais il y a désormais une nouveauté puisque l'on est sans nouvelles de l'épouse et du fils du docteur Godard officiellement considérés comme décédés.

Rappel des faits Gwenaëlle Louis (voir vidéo)

http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=1161


En décembre dernier, 16 ans après leur disparition inquiétante, en l'absence de corps, le tribunal de grande instance de Caen a rendu un jugement de "déclaration d'absence". L'équivalent d'un acte de décès. Une procédure qui a des conséquences sur le plan civil, notamment pour la gestion des biens par les descendants mais qui n'est pas irréversible. Si Marie France et Marius réapparaissaient, ils reprendraient leur droit.

L'affaire Godard
C'est en 1999 que débute le mystère Godard. Le 1er septembre, Le docteur caennais Yves Godard embarque à Saint Malo à bord d'un voilier avec ses deux enfants, Marius, 4 ans à l'époque, et Camille 6 ans. On ne les reverra jamais.

Le crâne de la petite fille a été repêché dans la baie de Saint Brieuc le 6 juin 2000.

Des os de son père, le docteur Godard, sont aussi récupérés en mer en 2006 au large de Roscoff.

On ne trouve pas de trace de Marius.
Quant à Marie France, l'épouse d'Yves Godard, on a retrouvé des traces de son sang dans leur domicile de Tilly sur Seulles mais aussi dans la camionnette du couple. Marie France aurait 60 ans aujourd'hui.

L'affaire est close?

L'affaire Godard reste donc une énigme.
Les cartes professionnelles du docteur, retrouvées régulièrement sur des plages bretonnes, ont tenu en haleine les enquêteurs mais n'ont mené à aucune piste. L'affaire Godard est désomais close.

Rappel des faits Gwenaëlle Louis


Affaire Godard

Affaire Godard sur wikipedia

Le lundi 30 août 1999, le docteur Yves Godard, médecin et acupuncteur de 43 ans, donne ses dernières consultations à son cabinet, situé au 1 boulevard Maréchal–Lyautey à Caen. Le lendemain, il annule tous ses rendez-vous, trie ses papiers à son cabinet et emmène ses enfants pêcher aux étangs de Planquery, seize kilomètres à l'ouest de Juvigny1. Le 1er septembre, il quitte Saint-Malo à bord d'un voilier du port de plaisance des Sablons, ponton E, accompagné de ses deux enfants : Camille (6 ans) et Marius (4 ans), son épouse Marie-France étant absente de ce voyage. Il confie au loueur du Sun Odyssey 30 Nick, voilier de 8,90 m2, sa volonté d'effectuer une croisière côtière jusqu'à Perros-Guirec, avec un retour prévu le 5 septembre. Il a, au préalable, acheté à Saint-Malo des produits de nettoyage et des serpillères qu'il laisse dans son véhicule sur le parking du port.

Le 2 septembre, le Nick est contrôlé entre le cap d'Erquy et le Cap Fréhel par la douane. Les douaniers procèdent à un contrôle de routine du voilier et aperçoivent l'un des enfants assoupi dans le bateau. Le voilier navigue alors au moteur alors que le vent est établi. L'un des douaniers est intrigué par le comportement du médecin et vérifie son histoire auprès du loueur de Saint-Malo.

Le voilier du docteur Godard semble ensuite rester quelques jours près de l'anse de Bréhec, entre Plouha et Plouézec, sur la côte du Goëlo. Le voilier est identifié par plusieurs témoignages à Bréhec entre le 2 septembre et le 5 septembre. Parmi eux, la vendeuse de gaufres du petit port qui reconnaît formellement le médecin cannais et ses enfants, venus lui acheter des gaufres le 3 septembre. Le lendemain, le Nick apparemment abandonné est aperçu par un couple de promeneurs non loin de la pointe de Minard à Plouézec7.

La petite annexe pneumatique du Nick est récupérée par un chalutier le 5 septembre8, le jour où le voilier aurait dû rentrer à Saint-Malo. Elle dérivait abandonnée à une trentaine de milles marins des côtes de l'île de Batz (Finistère). On y retrouve un blouson et un chéquier au nom d'Yves Godard. Intrigués, les gendarmes maritimes de Roscoff ouvrent une enquête pour disparition inquiétante. Le 7 septembre, le docteur Godard n'est toujours pas revenu à Saint-Malo, où les gendarmes se rendent et découvrent de larges traces de sang et des doses de morphine dans le Volkswagen Combi du médecin.

Cette découverte précipite les événements. Le 8 septembre, la gendarmerie procède à une perquisition dans la maison des Godard à Tilly-sur-Seulles, au hameau de Juvigny, à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Caen.
Les gendarmes y découvrent également d'importantes traces de sang dans la chambre du couple, la salle de bain et le salon.
Le 10 septembre, une information judiciaire est ouverte pour homicide volontaire à l'encontre du médecin, avec un mandat d'arrêt international.
L'enquête est confiée au juge Gérard Zaug du tribunal de Saint-Malo. Le 16 septembre, le sang prélevé dans le Combi et à Juvigny est identifié comme étant celui de Marie-France Godard, que personne n'a vue depuis le 31 août.

Éléments retrouvés depuis septembre 1999

LIRE LA SUITE EN CLIQUANT SUR LE LIEN ci-dessous :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Godard

*********************************************************
Ajoutée le 15 mars 2015
CRIMES EN NORMANDIE «Le mystérieux docteur Godard». Tout commence en 1999 lorsque Jean-Yves Godard disparaît en mer lors d'un voyage en voilier avec ses deux enfants.






Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/08/2019 10:23  Mis à jour: 30/08/2019 10:23
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4766
 La famille Godard disparaît subitement en 1999 à Saint-Malo: entre suicide maquillé en naufrage ou assassinat, le mystère reste ENTIER... Aujourd'hui, seul le parquet a le pouvoir de rouvrir le dossier sur la base d'un témoignage solide, avant 2022.
L'affaire Godard débute comme un rêve de vacances et s'achève comme un cauchemar: le 1er septembre 1999, Yves Godard loue un voilier à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) pour quelques jours en mer avec les siens. Le lendemain, le "Nick" est contrôlé par les douanes. Puis, plus rien: on ne les reverra jamais vivants.

Lui, Yves, 44 ans, médecin acupuncteur installé à Caen. Elle, Marie-France, 43 ans, secrétaire du cabinet. Une famille recomposée, discrète, avec deux enfants en commun, Camille, six ans, et Marius, quatre ans. Et deux enfants chacun d'une première union, alors adolescents, restés à terre.

En dehors de son travail, Yves Godard est membre de la CDCA, un syndicat de défense des commerçants et artisans dénonçant le poids du système fiscal et des cotisations sociales, syndicat auquel sont imputés à une époque des placements offshore.

Le 5 septembre, le "Nick" ne revient pas à Saint-Malo comme convenu. Ce même jour, l'annexe du voilier est découverte, dérivant au large de l'île de Batz (Finistère).


La carte du docteur découverte dix ans plus tard

Les jours suivants, les gendarmes procèdent à une perquisition au domicile familial, à Tilly-sur-Seulles (Calvados), à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Caen. Ils y découvrent d'importantes traces de sang qui s'avèrent similaires à celles trouvées dans le véhicule stationné à Saint-Malo par Yves Godard: le sang de Marie-France.

Le 10 septembre, une information judiciaire est ouverte contre Yves Godard pour homicide volontaire sur son épouse, suivie, le 13, par un mandat d'arrêt international.

Comme égrenés à l'image du petit Poucet, les mois puis les années qui suivent voient régulièrement apparaître des objets appartenant à la famille ou au voilier, de part et d'autres de la Manche, parfois au mépris des courants. Des objets qui semblent ne pas avoir souffert du long séjour en mer qu'ils sont censés avoir subi, comme s'ils avaient été jetés à l'eau peu avant leur découverte.

Ainsi le 14 décembre 2008, presque 10 ans après la disparition, un pêcheur à pied va découvrir la carte d'assuré social du Dr Godard sur l'Ile des Ebihens (Côtes-d'Armor)... en bon état.

Peu après la disparition, des signalements font état de la présence d'Yves Godard et de ses enfants sur l'île de Man et aux Hébrides. Les signalements vont ainsi se multiplier au fil des années, en Crète (Grèce) ou encore à Miami (Etats-Unis) et jusqu'en Afrique du Sud. En vain.


Nouveau rebondissement en 2006

Mais, le 6 juin 2000, premier coup de tonnerre: un chalutier remonte un morceau de crâne qui se révèle être celui de Camille. La découverte a été faite au large d'Erquy (Côtes-d'Armor), dans le secteur où le "Nick" avait été contrôlé par les douaniers neuf mois plus tôt.

Nouveau rebondissement, décisif cette fois-ci, six ans plus tard: la découverte, en septembre 2006 au large de Roscoff (Finistère), d'un tibia et d'un fémur identifiés comme étant ceux du Dr Godard.

Mais le drame n'est pas élucidé pour autant: ni le corps de la mère, Marie-France, ni celui du fils Marius, ni l'épave du "Nick" n'ont été retrouvés. Aucun mouvement de fonds n'a été enregistré sur les comptes de la famille après sa disparition.

"La seule hypothèse que l'on peut exclure est que la disparition de la famille s'explique par un simple accident de mer", écrira le parquet en septembre 2012 en clôturant l'affaire, après 13 ans d'enquête, 84 commissions rogatoires, et un dossier de 30 tomes.

"On ne peut affirmer formellement qu'Yves Godard est l'auteur de l'homicide" de son épouse, avait déclaré en clôturant le dossier le procureur de la République de Saint-Malo de l'époque Alexandre de Bosschère.

Vingt ans plus tard, le mystère reste entier. Et toutes les hypothèses restent ouvertes: de la dispute conjugale qui tourne au coup de folie, du suicide déguisé pour échapper à des soucis financiers, à l'assassinat sur fond de paradis fiscaux. L'avocat de la famille de Marie-France Godard opte lui pour "le suicide maquillé en naufrage".

Aujourd'hui, seul le parquet a le pouvoir de rouvrir le dossier, clos en 2012, sur la base d'un témoignage solide, avant 2022.

https://www.rtl.be/info/monde/france/l ... reste-entier-1152615.aspx
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 19/08/2019 16:07  Mis à jour: 19/08/2019 16:07
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4766
 Il y a 20 ans, à Tilly-sur-Seulles. L’affaire Godard, un des plus énigmatiques faits divers de ces 50 dernières années.
Il y a tout juste vingt ans, dans le hameau de Juvigny, à Tilly-sur-Seulles, commençait l'affaire Godard, un des plus énigmatiques faits divers de ces cinquante dernières années.

« Quatre habitants de Tilly-sur-Seulles (Calvados) portés disparus ». Ainsi commence, dans une de nos premières éditions de septembre 1999, le premier article portant sur la disparition du docteur Yves Godard, de son épouse et de ses deux enfants, Camille six ans (scolarisée au Sacré-Cœur à Tilly-sur-Seulles), et Marius, 4 ans. Le premier d’une longue série et pas seulement dans notre journal, loin s’en faut.

La dernière personne à les avoir vus vivants


Le 1er septembre 1999, le « Nick », un Sun Odyssey, joli voilier de neuf mètres, loué à une société de Saint-Malo, passe devant les remparts de la cité corsaire pour la dernière fois. Le lendemain, le bateau est contrôlé par un douanier. Il est la dernière personne à avoir vu le médecin et un des enfants vivants. Le début d’un feuilleton interminable et, pour les familles, celles d’Yves et de Marie-France, un insupportable calvaire. Il commence le 5 septembre 1999, quatre jours après l’appareillage du « Nick » de Saint-Malo, avec la découverte de l’annexe du voilier. Dans ce canot pneumatique à la dérive, des pêcheurs trouvent le blouson et un carnet de chèque appartenant à Yves Godard, médecin caennais domicilié à Juvigny, petit bourg rural situé au sud ouest de Tilly-sur-Seulles (Calvados).

Les gendarmes découvrent des indices des plus inquiétants
Quatre jours après, un jeudi, la première perquisition a lieu au domicile situé près des vieilles pierres du pont romain. Le cabinet du médecin, situé Boulevard Maréchal Liautey, à Caen, est lui aussi perquisitionné. Dans la maison de Tilly-sur-Seulles, les gendarmes découvrent des indices des plus inquiétants : des traces de sang sur un mur ainsi que dans le lit conjugal. Le même jour, sur un parking du port de plaisance de Saint-Malo, des gendarmes identifient un Combi Volkswagen appartenant à Yves Godard. À l’intérieur ? Des traces de sang que l’on a visiblement cherché à effacer…

La thèse du naufrage prend l’eau
En quelques heures, l’affaire Godard prend une sale tournure. Elle devient subitement l’une des plus énigmatiques affaires de ces dernières années. Criminelle, aussi, puisque le 13 septembre, un mandat d’arrêt international est lancé contre le médecin acupuncteur qui s’était forgé une belle réputation auprès de ses patients. Les enquêteurs, qui ont le temps de se faire une idée du parcours d’Yves Godard, savent qu’il est un marin expérimenté. Première conséquence, la thèse du naufrage, évoquée au début de l’affaire, prend l’eau. D’autant plus que le docteur Godard ne comptait plus ses heures de navigation et que les conditions météorologiques étaient clémentes en cette belle fin d’été 1999.

Insupportable puzzle
Un terrible et insupportable puzzle se constitue au fil des marées et des pièces du navire récupérées à la surface de l’eau, toujours en Manche, dans les jours qui suivent la disparition. Le puzzle se complique d’un jeu de piste lancé par des lettres anonymes affirmant que le docteur et ses enfants sont toujours vivants.

Lire aussi : [Info Liberté] Affaire Godard : la femme et le fils du Docteur officiellement considérés décédés

Les courriers dirigent les enquêteurs sur les Iles Hébrides, au large de l’Ecosse, puis sur l’Ile de Man, entre l’Angleterre et l’Irlande. Il semble pourtant bien que le « Nick » ne soit pas allé aussi loin. Dans la nuit du 6 juin 2000, l’équipage d’un chalutier des Côtes d’Armor fait une macabre découverte. Dans le chalut, il remonte un premier crâne humain qui tombe sur le pont. Les marins le rejettent à la mer. Au trait de chalut suivant, un second crâne apparaît et cette fois les marins décident quand même de le garder. L’analyse ADN est formelle : il s’agit du crâne de Camille, fille de Marie-France et d’Yves Godard.

Lire aussi : Affaire Godard : le mystère des Ébihens

La piste des Iles Keeling vérifiée par les enquêteurs
Carte professionnelle, carte de crédit, mallette… La mer continue de rendre les pièces année après année. Après le corbeau, de pseudos témoins s’y mettent à leur tour. Le docteur Godard aurait été vu en Crète, à Miami, en Ecosse, en Afrique du Sud, en Thaïlande, aussi… La piste des Iles Keeling, un archipel des Océans Indiens qu’Yves Godard affectionnait, est vérifiée par les enquêteurs. Pourquoi pas sur Mars ? L’ADN va une fois de plus balayer les hypothèses les plus folles et prouver que le drame ne s’est pas noué aux antipodes, mais vraisemblablement en Normandie puis au large des côtes bretonnes. Les analyses techniques et scientifiques vont au moins lever le mystère concernant Yves Godard. En septembre 2006, au large de Roscoff, un fileyeur breton remonte un tibia et un fémur : ce sont les restes du médecin.

Lire aussi : Son film sur Godard sort sur les écrans, rencontre avec le cinéaste Michel Hazanavicius à Deauville

Des ossements dans un bac à déchets végétaux
Le 18 janvier 2007, énième rebondissement. Une lettre postée à Avranches parvient à la mairie de Lingèvres et indique que des ossements relatifs à l’affaire Godard se trouveraient dans un bac à déchets végétaux du cimetière de la petite commune située à seulement quelques kilomètres de Tilly-sur-Seulles.

La surprise est de taille lorsque, effectivement, des ossements humains se trouvent à l’endroit indiqué. La première hypothèse qui vient à l’esprit est qu’il s’agit de ceux de Marie-France, l’épouse du docteur Godard, dont on est sans nouvelles depuis la fin août 1999. Mais les conclusions du laboratoire moléculaire du CHU de Nantes sont sans équivoque : ces ossements, très anciens, ne sont pas ceux de Marie-France Godard.

L’auteur du courrier, mécontent d’avoir été pris pour un « corbeau », se fera connaître pour lever tout malentendu à son égard. Ce radiesthésiste amateur, ne voulait que « rendre service ». Il n’a d’ailleurs pas fait l’objet de poursuites

Lire aussi : Un crâne découvert en Bretagne : est-ce celui du fils du Docteur Godard, disparu près de Caen ?

https://actu.fr/normandie/tilly-sur-se ... eres-annees_26571613.html
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 04/02/2018 12:19  Mis à jour: 04/02/2018 12:19
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4766
 Côtes-d’Armor. Un crâne de petite taille découvert sur une plage à Plérin.
Mercredi après-midi, une pêcheuse à pied a retrouvé un crâne de petite taille sur une plage de Saint-Laurent-de-la Mer à Plérin, près de Saint-Brieuc. Pour le moment, la justice n'a pas identifié le crâne. « Il n’y a pas eu de disparition d’enfant signalée ici », indique le procureur de la République, Bertrand Leclerc. Ramené par la grande marée, le crâne a été envoyé à l’institut génétique de Nantes à des fins d’expertise ADN.

Le souvenir de l’affaire Godard
Même si rien ne permet à ce stade d’accréditer cette hypothèse, cette macabre découverte ravive le souvenir de l’affaire Godard. C’est dans la baie de Saint-Brieuc que le médecin caennais Yves Godard et sa famille ont été vus pour la dernière fois en 1999.

Cette enquête avait été clôturée en septembre 2012 par le parquet de Saint-Malo, au terme de treize années d’enquêtes jalonnées de lettres anonymes, documents semés, d’ossements découverts…

Des ossements sur les côtes de la Bretagne nord
Les ossements retrouvés par le passé ont permis d’identifier deux membres de la famille. Le 6 juin 2000, le crâne de Camille, 6 ans à l’époque des faits, était repêché en pleine nuit dans baie de Saint-Brieuc. Les marins du chalutier l’Indomptable avaient remonté dans leur filet un autre crâne, qu’ils avaient rejeté à la mer. « J’ai dit aux gars : balancez-moi ça à l’eau », nous avait confié le patron-pêcheur.

Fin 2006, l’analyse ADN d’un fémur repêché au large de Roscoff (Finistère) révélait qu’il s’agissait d’un os d’Yves Godard, 44 ans lors de sa disparition. Aucune trace de Marie-France Godard, son épouse, et de Marius, 4 ans, n’a jamais été retrouvée.

https://www.ouest-france.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 03/06/2016 09:51  Mis à jour: 03/06/2016 09:51
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4766
 Re : Chronique littéraire en Normandie : l'enquête sur l'assassinat du docteur Godard.
"L'assassinat du docteur Godard", ou la vérité sur l'affaire Godard selon Eric Lemasson, grand reporter. Le journaliste a mené l'enquête sur le docteur habitant à Caen (Calvados), disparu en septembre 1999.

En septembre 1999, Jean-Yves Godard, docteur de profession et travaillant à Caen (Calvados), disparaît avec sa seconde épouse et ses enfants. Plus de 10 ans plus tard, en 2011, Eric LEmasson, grand reporter, publie "L'assassinat du Docteur Godard" et enquête.

Le titre de l'ouvrage annonce la couleur. Il remet en cause l'intime conviction des personnes qui, à l'époque, ont suivi cette mystérieuse affaire qui avait défrayé la chronique.

L'histoire paternelle

Eric Lemasson ne passe rien. Il va même fouiller du côté du propre père du docteur Godard, Henri Godard, pédo-psychiatre, qui a un jour tout quitté avec sa femme pour partir à l'aventure sur un voilier, avant d'abondonner son épouse sur un quai en Espagne, contraignant le fils adolescent à venir y récupérer sa mère ! ... Si assassinat d'Yves Godard il y a eu, c'est en premier celui-là, ce choc psychique crée par le père. Et, finalement, Yves Godard fera plus tard la même chose que son père, mais en pire.

La piste de l'assassinat ?

Eric Lemasson évoque aussi la mise à pied de six mois du docteur Yves Godard, au tout début de sa carrière médicale, mise à l'écart qui est perçue comme un second assassinat symbolique, générant toute une amertume et une rancoeur envers un système médical et social établi qui le rejette.

Suivent 118 pages de cette enquête très documentée, qui relatent les liaisons dangereuses que le docteur Yves Godard tissent alors avec les milieux poujadistes, dont le leader finira d'ailleurs assassiné. A la lecture de ce long, mais nécessaire, aparté financier, le mobile d'un assassinat du docteur et de ses deux enfants devient plausible et même troublant.

Eric Lemasson clot cette "autopsie d'une vie" par un résumé très clair de l'affaire, qui ébranle nos convictions pourtant bien établies, le tout dans un un style méthodique et incisif comme le scapel d'un médecin légiste.

Pratique. L'assassinat du docteur Godard, par Eric Lemasson, éd. Les Arènes.

http://www.tendanceouest.com/actualit ... at-du-docteur-godard.html
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
8 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10