|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
7 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 7

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Meurtre d'Alexia Daval : La demande de mise en liberté de Jonathann Daval rejetée. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/10/2018 12:16
Affaire Anaïs Guillaume : le procès de Philippe Gillet aura lieu du 18 au 29 mars. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/10/2018 10:31
Disparition de Sophie Le Tan : Affaire Le Tan : les étonnantes recherches Internet de Jean-Marc Reiser... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 15:39
DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ. À propos de Théo, «Si vous savez quelque chose, parlez»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 12:43
Disparition Sophie Le Tan : du sang retrouvé "en grande quantité" chez Jean-Marc Reiser, sa version mise à mal. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 10:35
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan: les nouvelles révélations accablantes sur Jean-Marc Reiser. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2018 10:30
Le petit Bastien, mort dans une machine à laver :Meurtre du petit Bastien : le traumatisme de sa grande sœur qui a tout vu! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/10/2018 11:54
Le petit Bastien, mort dans une machine à laver...“Je l’ai mis dans la machine pour lui faire peur”: les horribles déclarations du père ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 14:25
Meurtre d'Alexia Daval, 29 ans. La demande de confrontation entre Jonathann et la famille d'Alexia acceptée. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 11:47
L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais.Nordahl Lelandais : ce que dit l'expertise psychiatrique . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2018 10:18

L’enquête sur la mort de Coralie Moussu rouverte suite à un témoignage.

Publié par Walda Colette Dubuisson le 09-05-2018 (2227 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée


FRANCE
09/05/2018 : GARD Enquêtes Lucas, Antoine et Coralie Moussu : la piste Nordahl Lelandais se referme...
*****************************************
27/04/2018 : Dans quel état d’esprit se trouve le père de Coralie aujourd’hui ? Il a répondu aux questions de Vaucluse Matin. En début d’année, le dossier sur la mort de sa fille a été transmis à une cellule nationale de la gendarmerie1 ouverte pour travailler sur Nordhal Lelandais.
******************************************
31/03/2018 :Coralie Moussu, 32 ans, disparaît de son domicile de Vénéjan, près de Bagnols-sur-Ceze où Lelandais a des attaches familiales. Son corps est retrouvé un an plus tard dans le Rhône. Le parquet de Nîmes a demandé mi-mars au juge d’instruction de vérifier la présence de Nordhal Lelandais.
************************************
Gard:21/08/2016 :Près de sept ans après sa disparition, l’affaire Coralie Moussu va t elle être élucidée ?
Un témoin livre des détails troublants...
**********************************************
16/06/2016: Un témoignage rouvre l'enquête d'une disparition qui a bouleversé la France il y a six ans

JUSTICE Un mystérieux témoignage entraîne la réouverture de l'affaire Coralie Moussu, disparue le 6 novembre 2009, dont le corps avait été retrouvé dans le Rhône un an plus tard...
VIDÉO : Interview de Laure Beccuau, procureure de la République de Nîmes



http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=1242

Six ans et demi après la disparition de Coralie Moussu, un témoignage tardif a entraîné la réouverture de l’enquête. La jeune femme âgée de 32 ans avait été vue vivante pour la dernière fois le 6 novembre 2009 à Vénéjean, près de Bagnols-sur-Cèze dans le Gard, alors qu’elle s’apprêtait à récupérer sa petite fille de deux ans.

Sa recherche avait mobilisé d’importants moyens humains et des centaines de proches et d’anonymes. Jusqu’à la découverte de son corps immergé dans le Rhône, un an plus tard. Malgré d’intenses recherches, sa voiture n’avait jamais été retrouvée.

« On va vérifier les éléments portés à notre connaissance »


Faute de disposer d’éléments pouvant les mener à une piste criminelle, la justice avait dans un premier temps conclu à un non-lieu. L’hypothèse du suicide n’a jamais accepté par ses proches.

C’est un témoignage - dont rien n'a filtré pour l'heure - qui a relancé les investigations. « Le parquet de Nîmes a décidé de rouvrir l’information judiciaire pour recherches des causes de la mort, explique au site d'informations Objectif Gard Laure Beccuau, procureure de la République de Nîmes. On va vérifier les éléments portés récemment à notre connaissance ».

http://www.20minutes.fr/montpellier/1 ... bouleverse-france-six-ans


Interview de Laure Beccuau, procureure de la République de Nîmes

Interview de Laure Beccuau, procureure de la République de Nîmes

"Ne pas passer à côté d'un élément important"

"On va vérifier des éléments portés récemment à notre connaissance. Nous voulons et nous devons vérifier toutes les informations et ne pas passer à côté d’un élément important.", poursuit la procureure de la République de Nîmes.
Les gendarmes de la section de recherches de Nîmes sont en charge de cette affaire. Ils n'ont rien communiqué, pour le moment, sur ce nouveau témoignage dont on sait seulement qu'il a permis de relancer l'enquête.

La voiture de Coralie Moussu jamais retrouvée

Avant ce nouveau témoignage, un non-lieu avait été prononcé dans cette affaire. La justice avait conclu à une mort naturelle. Pourtant, il y a toujours des zones d'ombre dans ce dossier. La voiture de Coralie Moussu, une Nissan Micra noire, n’a jamais été retrouvée malgré les nombreuses investigations.

"La difficulté : le corps a séjourné plus de 6 mois dans l'eau"

"La difficulté, c'est que le corps a séjourné plus de six mois dans l'eau, les recherches sont donc plus compliquées", avait indiqué le procureur de la République de Tarascon Christian Pasta, à nos confrères de Francetvinfo en décembre 2010.

"Pas de piste criminelle"

"Ce qui est clair, c'est que l'autopsie n'a pas mis en évidence de traces suspectes sur le cadavre retrouvé. Aucune fracture, aucune blessure avec arme. On est toujours sur la piste de la recherche des causes de la mort et pas sur une piste criminelle", avait expliqué le procureur de la République de Tarascon.

***************************************
RAPPEL : extrait du blog de l'association Coralie


vendredi 13 novembre


Bagnols. VénéjanUn village suspendu à la disparition de Coralie
RAPPEL : La jeune femme de 32 ans a quitté son domicile au volant de son véhicule vendredi dernier. Elle n'a plus donné de nouvelles .

Une semaine. Voilà sept jours que Coralie, jeune mère de famille de 32 ans, a disparu de son domicile de Vénéjan au volant de son véhicule, une Opel Micra de couleur noire.
Dès vendredi dernier, les gendarmes de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze ont pris l'affaire au sérieux. Ils enquêtent en multipliant les auditions des proches et en privilégiant notamment une enquête de proximité (lire ci-dessous) .
Aujourd'hui, le petit village de Vénéjan, situé entre Bagnols-sur-Cèze et Pont Saint-Esprit, fait preuve d'une grande solidarité avec la famille de Coralie, mobilisée jour et nuit depuis que la jeune maman n'a plus donné le moindre signe de vie.
« Depuis samedi dernier, je ne fais que penser à cette disparition. Je n'ai plus de week-end, je n'ai plus de jour férié. C'est une hantise.
Nous vivons très mal cette situation » commente le maire de Vénéjan, Bernard Ughetto. Après avoir informé tous les maires de la Communauté de communes Rhone Cèze Languedoc (RCL), il envisageait hier de demander le renfort de l'armée pour quadriller le territoire. De là à convaincre le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux... Les bois, les sous-bois, les prés, les bords du Rhône... ont déjà été fouillés avec beaucoup de minutie. Mercredi, un avion, propriété d'un ami de la famille, a participé aux recherches en survolant les lieux : « Mercredi, les promeneurs, les joggeurs et les chasseurs ont également participé aux recherches dans les coins les plus reculés et les plus isolés. Ils sont attentifs à tout. Nous nous retrouvons, nous nous rencontrons, mais nous revenons toujours bredouilles. Nous ne retrouvons pas le véhicule », explique le maire Bernard Ughetto.
Il ne sait plus à quel saint se vouer : « Nous sommes tous très touchés. Nous sommes désemparés. Nous avons l'impression de ne pas avoir de solution. Je ne sais pas si nous en faisons suffisamment, s'il aurait été bien d'en faire plus et si nous devrons en faire plus demain » .
Bernard Ughetto connaissait parfaitement Coralie. Ils sont tout simplement voisins au village. Il ne peut imaginer une seule seconde que la jeune femme ait pu mettre fin à ses jours : « Je la voyais passer tous les jours devant mes fenêtres. Coralie a tout pour elle. C'est une femme charmante et discrète, pleine de vie », assure le premier magistrat de la commune, bien décidé à alerter les médias nationaux.
Tout au plus concède-t-il que Coralie était plutôt fragile psychologiquement : « La naissance de son bébé l'avait stabilisée », corrige-t-il.
Bernard Ughetto rencontre régulièrement les parents de Coralie, son frère ou encore le père de sa fille, âgée de 2 ans. Le premier magistrat de la commune se tient également au courant de l'avancée de l'enquête avec des entretiens réguliers avec les gendarmes de la brigade de Pont Saint-Esprit ou de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze.
Bernard Ughetto veut toujours croire en une issue favorable : « Soit elle a mis fin à ses jours en se jetant dans les eaux du Rhône, soit elle a eu un accident, soit elle a choisi de se réfugier chez quelqu'un. J'espère que cette troisième solution sera la bonne lorsque la vérité éclatera », conclut le maire d'un village suspendu à la disparition de Coralie.
Une enquête de proximité « Nous ressentons l'inquiétude de la famille » commente une source proche de l'enquête. Depuis une semaine, les gendarmes de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze ont entrepris des recherches. Ils ont inscrit le nom de Coralie au fichier des personnes disparues, et, ils ont mentionné la disparition de son véhicule.
Comme Coralie a quitté son domicile à 11 h 10 sans téléphone portable et sans aucun moyen de paiement, les gendarmes ont préféré une enquête de proximité en privilégiant les contacts avec la famille, le porte à porte, le bouche à oreille et les relations étroites avec les chasseurs qui arpentent les espaces de la région de Vénéjan : « Ces derniers nous aident beaucoup » .
Au moment de partir en patrouille, les gendarmes de la brigade de Pont-Saint-Esprit sont sensibilisés sur la disparition de la jeune femme de 32 ans. Avec l'ambition de retrouver son véhicule. FAMILLE
« J'ai l'impression d'être dans un film » Compagnon de Coralie, Nicolas participe activement aux recherches. Il se félicite de la mobilisation autour de la famille.
« Deux cousins, propriétaires de jet ski, ont sondé le Rhône mercredi, depuis Codolet jusqu'à La Motte du Rhône. A l'aide de longues perches, ils ont regardé s'ils ne retrouvaient pas une voiture dans l'eau à chacun des endroits où elle aurait pu tomber » . Sans résultat.
Hier, au soir d'une nouvelle journée de recherches dans les bois de Chusclan et de Saint-Nazaire, l'incertitude entoure la disparition de Coralie, 1,55 m, une soixantaine de kilos, vêtue d'un pantalon et d'un débardeur noir, d'une chemise marron, et chaussée de pantoufles roses, lors de sa disparition.
« C'est vraiment le flou le plus total. J'ai l'impression d'être dans un film », raconte Nicolas.
Inquiet, il n'ose imaginer le pire : « J'espère qu'elle se cache chez quelqu'un. Coralie se confiait beaucoup et elle n'a jamais laissé planer le moindre soupçon, le moindre doute » .
Elle semblait toutefois stressée à l'idée de passer son CAP Petite Enfance. Elle craignait l'échec, elle, qui selon Nicolas, possède des diplômes supérieurs à ceux exigés pour passer cet examen : « Elle craignait que les gens se moquent d'elle en cas d'échec. Elle souffrait d'un certain mal être, d'une fatigue réelle, d'une angoisse irrespirable. Elle s'inquiétait de ne pas parvenir à remonter la pente. Je lui disais : ne t'inquiètes pas, nous allons y arriver. Mais, d'un autre côté, elle se montrait satisfaite d'apporter de l'argent au couple » .

Jean NOTÉ
Blog : http://disparition-coralie.skyrock.com/1.html

**********************************

21/06/2016 :Affaire Coralie Moussu : un témoin livre des détails troublants

Près de sept ans après sa disparition, l’affaire Coralie Moussu va t elle être élucidée ? Cette jeune mère de famille s’est évaporée en novembre 2009 après avoir déposé sa petite fille chez ses parents qui habitaient à Vénéjan, à 1km de son propre domicile. Elle serait partie sans prendre d’effets personnels, sans carte bancaire et sans téléphone.

Son corps a été retrouvé en 2010, un an après sa disparition, dans le Rhône à Port Saint Louis, dans les Bouches-du-Rhône. Le corps en état de décomposition avancée ne permettait pas d’avoir une autopsie précise. Mais sa voiture, une Nissan Micra Noire n’a quant à elle jamais été retrouvée. Or un témoin vient de donner des informations sur cette fameuse voiture.

Nouvelle enquête


Le 14 juin dernier nous révélions qu’une nouvelle enquête judiciaire concernant les conditions de disparition et la mort d’une mère de famille était ouverte à Nîmes. Des investigations ont été demandées par le parquet de Nîmes. Un juge d’instruction a été saisi pour « recherches des causes de la mort ».

En juin dernier, une personne se rend au commissariat de Montpellier pour parler aux enquêteurs d’une affaire de la région de Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Les limiers de la PJ saisis de la disparition du jeune Lucas Tronche, pensait avoir des informations sur l’introuvable adolescent disparu il y a près de 18 mois. Mais à leur grande surprise, ce témoin, inconnu des services de justice et disposant apparemment de toutes ses facultés mentales, voulait évoquer un vieux dossier.

Nissan Micra noire

Cette gorge profonde a, selon nos informations, donné des détails troublants sur un homme totalement obnubilé par Coralie Moussu. Un homme qui suivait toutes les péripéties liées à la disparition de cette mère de famille. Selon les renseignements obtenus par la police judiciaire, « le témoin » a justement donné des détails sur cette fameuse voiture Nissan Micra noire. Le témoin prétend que cet homme qu’il connait bien et qui habite dans la région de Bagnols-sur-Cèze, aurait conduit un soir en toute discrétion une Nissan Micra noire juste après la disparition de la mère de famille. Ce témoin a expliqué aussi à la PJ que l’homme en question n’avait jamais été le propriétaire ou le locataire d’une voiture de cette marque. « Pour moi, ne pas trouver cette voiture, ça reste une énigme car ma sœur n’aimait pas conduire. Elle se rendait à Bagnols-sur-Cèze au plus loin. On aurait dû retrouver le véhicule à proximité de chez nous ou dans les villages alentours. Malgré les grosses recherches le véhicule n’a jamais été retrouvé », déclare son frère Nicolas Moussu qui n’a jamais cru au décès accidentel ou au suicide de sa sœur.

Espérons pour la famille de la victime que ces révélations tardives ne seront pas une nouvelle désillusion. En 2010, l’autopsie n’avait pas pu lever leurs interrogations.

Boris De la Cruz http://www.objectifgard.com/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 09/05/2018 09:17  Mis à jour: 09/05/2018 09:17
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 GARD Enquêtes Lucas, Antoine et Coralie Moussu : la piste Nordahl Lelandais se referme.
Ces investigations ciblent Nordahl Lelandais, mis en examen pour la mort de la petite Maëlys en Isère et du caporal Arthur Noyer en Savoie.
La justice Nîmoise a demandé au SRPJ de Montpellier et aux gendarmes de la Section de recherches de Nîmes, de vérifier si le meurtrier présumé de la petite Maëlys pouvait être lié aux disparitions de deux adolescents gardois.

Lucas Tronche et Antoine Zoia se sont volatilisés en mars 2015 de Bagnols-sur-Cèze et mars 2016 de Clarensac. Une autre affaire interroge les limiers régionaux, c'est le décès de Coralie Moussu, une jeune mère de famille originaire de Vénéjan qui avait disparu en novembre 2009 avant que son corps ne soit retrouvé dans le Rhône un an plus tard.

Si le Savoyard Nordahl Lelandais intéresse les enquêteurs gardois, c'est qu'il possède des attaches familiales près de Bagnols-sur-Cèze et qu'il est venu à plusieurs reprises dans notre département.

"Pour l'instant, il n'y a aucun rapprochement positif entre cet homme et les disparitions ou les affaires gardoises évoquées, affirme le procureur de la république de Nîmes, Éric Maurel. On ferme toutes les portes et c'est normal. On essaie d'être le plus précis possible dans les investigations. Il en reste encore quelques-unes à effectuer, mais malgré le très gros travail réalisé par les enquêteurs, il n'y a rien à ce-jour qui puisse relier Nordahl Lelandais à Lucas, Antoine ou Coralie Moussu, certifie le patron du parquet de Nîmes.

Boris De la Cruz http://www.objectifgard.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 27/04/2018 10:53  Mis à jour: 27/04/2018 10:53
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Mort de Coralie Moussu : Dans quel état d’esprit se trouve le père de Coralie aujourd’hui ? Il a répondu aux questions de Vaucluse Matin.
Il est environ 11 heures et Jean-Marie Moussu sort du cimetière de Vénéjan. Comme tous les jours, il est allé se recueillir devant la tombe de sa fille, Coralie. En début d’année, le dossier sur la mort de sa fille a été transmis à une cellule nationale de la gendarmerie1 ouverte pour travailler sur Nordhal Lelandais.

Depuis, l’ancien militaire a avoué sa responsabilité dans la mort de Maëlys puis dans celle du caporal Arthur Noyer. Et, depuis quelques jours, les projecteurs sont braqués sur Lucie Roux, disparue en septembre 2012. Cette jeune femme, connue pour être dépressive, a fréquenté avant sa disparition le même établissement psychiatrique que Lelandais, en Savoie.

Dans quel état d’esprit se trouve le père de Coralie aujourd’hui ? Il a répondu aux questions de Vaucluse Matin.

Le dossier de la mort de votre fille a été confié à la cellule nationale de la gendarmerie ouverte en début d’année et chargée de centraliser les informations sur Nordhal Lelandais, cela vous satisfait ?

On est persuadés que Coralie ne s’est pas suicidée. Il y a des zones d’ombre qui n’ont jamais été éclaircies : son corps a été découvert loin de Vénéjan à Port-Saint-Louis-du-Rhône, sa voiture (une Micra noire, NDLR) n’a jamais été retrouvée… Elle a pu être déprimée, dépressive mais pas à ce moment-là, elle paraissait bien. L’espoir, quand on a perdu un enfant, on n’en a plus mais on sait jamais… On se documente, on se renseigne. On se dit qu’il se pourrait…

À lire dans les éditions Vaucluse Matin de ce vendredi

https://www.ledauphine.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 09/02/2018 09:04  Mis à jour: 09/02/2018 09:04
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4218
 Mort de la Gardoise Coralie Moussu : le juge va s’intéresser à Nordahl Lelandais.
"Il y a peut-être une lueur d'espoir. Ça vaut la peine de creuser.” À Avignon, le bâtonnier Patrick Gontard se félicite de voir que la justice ne lâche pas prise, malgré les années, dans un dossier qui reste délicat.

Le 6 novembre 2009, Coralie Moussu, 32 ans, disparaît mystérieusement de son domicile de Vénéjan (Gard), un village situé entre Bagnols-sur-Cèze et Pont-Saint-Esprit. Un an plus tard, son corps est découvert dans le Rhône : l'autopsie établit qu'elle est morte noyée, et les enquêteurs privilégient la thèse du suicide, ce que sa famille n'a jamais accepté.

Le cousin de Bagnols
“Le parquet de Nîmes a écrit fin janvier au juge d'instruction pour lui demander de vérifier l'éventuelle présence de Nordahl Lelandais dans le secteur à ces dates-là”, précise l'avocat de la famille Moussu.

Car Nordahl Lelandais, cet ancien militaire de 34 ans, soupçonné d'être impliqué dans la disparition de Maëlys, 9 ans, en Isère, et d'un jeune homme à Chambéry, a des attaches familiales dans le secteur : il a un cousin à Bagnols-sur-Cèze et une cousine dans un autre village du nord du département. Vu son inquiétant profil, il est, ces dernières semaines, devenu le personnage clé de toute une série de crimes non élucidés ou de disparitions constatées en France ces dernières années.

Lucas, Antoine
Des vérifications ont ainsi été entreprises par les policiers du SRPJ de Montpellier, qui enquêtent en vain depuis bientôt trois ans sur la disparition du jeune Lucas Tronche, 16 ans, le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze. De même, les gendarmes de la section des recherches de Nîmes, qui cherchent à retrouver Antoine, 16 ans, dont on a perdu la trace le 1er mars 2016 à Clarensac, vont également étudier d'éventuels rapprochements avec leur affaire.

“Ce qui reste troublant dans cette affaire, c'est qu'on n'a jamais retrouvé la voiture de Coralie”, rappelle Me Gontard. La gendarmerie avait mené d'importantes recherches, y compris dans le fleuve, en vain. En 2016, le dossier avait été relancé par le témoignage d'une femme accusant nommément un Gardois : la piste avait fait long feu, le témoin ayant finalement reconnu avoir agi par vengeance, sans aucun élément.

http://www.midilibre.fr/
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
8 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10