|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
26 Personne(s) en ligne (25 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 26

plus...

Le divorce et ses conséquences sur les enfants.

Publié par Walda Colette Dubuisson le 12-10-2016 (1674 lectures) Articles du même auteur
12/10/2016 : Les enfants du divorce témoignent et ça fait mal au cœur...

http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=1299

Un livre sorti au Royaume-Uni donne la parole aux enfants de parents divorcés. "Splitting Up - A Child's Guide To A Grown Up Problem" est un condensé d'histoires douloureuses. Le divorce, vu à hauteur d'enfant, est dévastateur.

Parmi les témoignages, il y a celui d'Hannah, 8 ans. "Parfois, mes parents se téléphonent. Parfois, ils s'envoient des SMS. Au début, ils sont gentils l'un envers l'autre mais à la fin, ils crient et se battent. Ils nous déposent au coin de la rue quand ils nous conduisent chez l'autre. Maman ne veut pas que papa vienne dans sa rue et maman ne peut pas aller dans la rue de papa."

Elle ajoute qu'elle parle peu avec son père au téléphone. "Maman dit qu'elle veut économiser du crédit de téléphone. Papa dit la même chose. Si j'avais de l'argent pour leur acheter des crédits, je pourrais plus souvent leur parler au téléphone."

"Maman a jeté la photo de papa que j'avais mise sur ma table de nuit"

Annaliese, 9 ans, a l'impression d'avoir été oubliée. "Ils n'ont jamais vraiment dit qu'ils se séparaient mais je l'ai vu venir parce qu'ils se disputaient tout le temps. Un jour, je suis rentrée de l'école, mon père et toutes ses affaires avaient disparu. J'ai eu l'impression que ma vie n'allait plus jamais être la même et c'était vrai. C'est déroutant et bouleversant, la plupart du temps, je ne sais pas quoi penser." Annaliese avait mis une photo de son papa sur sa table de nuit. "Maman n'était pas à l'aise avec ça et m'a demandé de l'enlever. Je ne sais pas où est la photo aujourd'hui. Je pense que ma maman l'a jetée. Je voudrais encore l'avoir."

Robert avait 7 ans quand ses parents ont rompu. Deux ans plus tard, il explique qu'il aurait aimé qu'on le rassure. "J'aurais voulu qu'ils m'en parlent et qu'ils me disent qu'ils étaient désolés. J'aurais aimé entendre qu'ils seraient toujours là pour m'aider. J'étais vraiment en colère. J'ai eu une mauvaise année à l'école, j'étais fou parce que je n'avais pas de famille. J'avais perdu les membres de ma famille."

"Je suis inquiet pour mes petites soeurs"

Luca, 10 ans, est "inquiet" pour ses petites soeurs. Il a peur qu'elles se posent des questions sur leur papa qui est parti. "Si je ne peux pas y répondre, elles se sentiront seules et elles seront inquiètes tout le temps."

Sammie, 17 ans, a ressenti le poids de la culpabilité: "Avec mes frères, on se disait: 'C'est notre faute'. On les stressait et ils ont arrêté de passer du temps l'un avec l'autre."

Conseil aux parents
Une psychologue conseille aux parents en train de se déchirer de mettre une photo de leurs enfants sur la table lorsqu'ils discutent. "Pour que les enfants restent dans leur esprit. Je leur dis toujours: 'Que votre amour pour votre enfant soit plus grand que le dégoût ou la haine que vous ressentez pour votre ancien partenaire."

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1522/Socie ... a-fait-mal-au-coeur.dhtml
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/10/2016 12:02  Mis à jour: 12/10/2016 12:07
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5544
 Re : DIVORCE : L'aliénation parentale: quand l'esprit des enfants est «programmé» pour haïr l'autre parent (VIDÉO)
L'ex-femme de Luc a fait apprendre des phrases par coeur à ses filles de 2 ans et 4 ans : «Papa me masturbe, papa me touche...», des mensonges atroces, qui ont entraîné la rupture complète des liens familiaux. Témoignage d'une horrible aliénation parentale.

Après une rupture, certains parents en viennent au point de se déchirer l'un l'autre. Et parfois ils impliquent les enfants dans ce tourbillon infernal. Le dénigrement de l'autre parent se transforme en véritable manipulation pour inciter l'enfant à détester son père ou sa mère. C'est ce qu'on appelle l'aliénation parentale.

Luc Latreille, peintre et père divorcé, a vécu une histoire terrible. Son ex-femme a fait apprendre des phrases par coeur à ses filles de 2 ans et 4 ans, qu'elles ont ensuite répété à l'école, et devant la police. «Papa me masturbe, papa me touche...», des mensonges atroces, qui ont entraîné la rupture complète des liens familiaux.

Il aura fallu plus de deux ans de guerre juridique, 40 000$ de frais d'experts, pour que Luc ait à nouveau le droit de contacter ses filles, et éventuellement d'avoir leur garde. Il raconte son histoire dans la vidéo ci-dessous.


Son histoire, c'est celle de beaucoup de familles. Les problèmes d’aliénation parentale surviennent dans 5 % à 10 % des divorces impliquant des enfants de moins de 10 ans, selon les données d'Hubert Van Gijseghem, psychologue et expert psychosocial.

Pour en savoir plus, visionnez le documentaire de Télé-Québec Dictature affective, de la journaliste Karina Marceau, qui a plongé dans cet univers où les parents impliquent leurs enfants dans une guerre psychologique contre l'ex-époux

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA VIDEO
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
5 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10