|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Belgique (Saint-Ghislain) : Une campagne pour lutter contre le harcèlement scolaire. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/04/2018 15:19
Re : L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais.Où en est l'étude des " affaires étudiées "?. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/04/2018 10:28
Affaire Nordahl Lelandais: Lucie Roux : «Elle était hospitalisée en même temps que Nordahl Lelandais», témoigne sa sœur Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/04/2018 10:18
Affaire Grégory Villemin: la grand-mère trahie par une lettre? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/04/2018 12:57
Meurtre d'Alexia Daval. : son mari Jonathann est "en très grande souffrance", ce qui empêche toute audition (Vidéo). Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/04/2018 10:40
Affaire Nordahl Lelandais: Lucie Roux, disparue depuis 2012, aurait déjeuné plusieurs fois avec Nordahl Lelandais.( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/04/2018 10:17
La mère du petit Antoine, disparu en 2008 dans le Puy-de Dôme, et son ex-compagnon condamnés en appel dans le Var pour une affaire de meurtre. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/04/2018 10:08
Parents attention ! Les parents d'une jeune victime du jeu du foulard lancent un appel et un avertissement pour que cela ne se reproduise plus ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/04/2018 13:47
AFFAIRE GRÉGORY: UNE ENQUÊTE JOURNALISTIQUE FAIT DU "CORBEAU" "LA CLÉ DE L'ÉNIGME"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/04/2018 16:27
Meurtre du petit Jonathan Coulom : la confession d’un tueur en série allemand… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/04/2018 13:48

Des ossements d’Arthur Noyer, 24 ans retrouvés.

Publié par Walda Colette Dubuisson le 12-04-2018 (1862 lectures) Articles du même auteur
France, Chambéry :
12/04/2018 : Dans un entretien accordé ce jeudi au "Berry Républicain", les parents d'Arthur Noyer se sont exprimés un an après l'annonce de la disparition de leur fils. Ils ont évoqué son souvenir estimant que Nordahl Lelandais, mis en examen pour assassinat, était "un prédateur".
**********************************
11/04/2018 : Il y a un an disparaissait Arthur Noyer… Stéphan Dudzinski, journaliste au service faits-divers à Chambéry, revient sur cette affaire. ( Vidéo)
******************************************
10/04/2018 : LA RÉPONSE CINGLANTE DE LA MÈRE D'ARTHUR NOYER À NORDAHL L.
Nordahl L. affirme avoir tué le jeune caporal lors d'une bagarre qui aurait mal tourné. Les parents de la victime n'y croient pas.
************************************
06/04/2018 : Selon le parquet, Nordahl Lelandais dit avoir tué Arthur Noyer lors d'une "bagarre" ayant entraîné une "chute" mortelle. Mis en examen pour assassinat dans cette affaire, il assure qu'il n'avait pas l'intention de tuer le jeune caporal.
« Le parquet veut éviter "la propagation d'informations inexactes »
*******************************************
30/03/2018 : Nordahl Lelandais a avoué ce jeudi 29/03 avoir tué le caporal Arthur Noyer, disparu depuis le 12 avril 2017, a appris l’AFP de source proche du dossier.
Selon les informations du Dauphiné libéré, Nordahl Lelandais ne se serait cependant pas expliqué sur les circonstances.
**************************************
29/03/2018 :15 H 20 : Un important dispositif de gendarmerie constitué de la section de recherches de Chambéry escorté par des motards de la gendarmerie et des hommes du Psig vient de quitter le palais de justice de Chambéry avec Nordahl Lelandais. Le convoi vient de quitter la ville à grande vitesse vers un lieu encore indéterminé. Les prochaines heures pourraient être déterminantes.
--------------------------------------------------------
Nordahl Lelandais sera extrait de sa cellule de l'hôpital du Vinatier à Bron pour être entendu à Chambéry, ce 29/03/2018, dans l'après-midi par les juges d'instruction chargés sur l'assassinat du caporal Arthur Noyer.
*************************************
09/03/2018 : Nordahl Lelandais reconnaît avoir pris Arthur Noyer en stop la nuit de sa disparition...
******************************************
17/02/2018 : Par la voix de leur avocat, les parents et le frère du caporal Arthur Noyer, disparu en avril 2017, demandent à celui qui a avoué le meurtre de la petite Maëlys, et qui est également mis en examen pour l'assassinat de leur fils, de dire "rapidement ce qui est arrivé" le soir de sa disparition.
******************************************
15/02/2018 : Affaire Arthur Noyer : "Des concordances" avec l’affaire Maëlys "qui font froid dans le dos"...
*******************************************
04/01/2018 : Les parents d'Arthur ne veulent pas d’amalgame avec le dossier Maëlys
Même si Nordahl Lelandais, principal suspect dans la disparition de Maëlys, a aussi été mis en examen pour l’assassinat de leur fils, Cécile et Didier Noyer souhaitent que les enquêteurs se concentrent sur l’affaire qui les concerne.
**********************************
20/12/2017 :Nous présentons nos sincères condoléances à la famille et proches d’Arthur, RIP Arthur, que justice te soit rendue !!!
***********************************
Nordahl Lelandais mis en examen pour l’assassinat du caporal Noyer
Le procureur évoque la découverte "des restes d'un crâne humain" par un promeneur sur un chemin de randonnée, a proximité de la commune de Montmélian (Savoie), le 7 septembre. Une analyse ADN a établi lundi qu'il s'agit du crâne d'Arthur Noyer.
**************************************
20/12/2017 : Nordahl Lelandais au coeur de deux enquêtes.
La juge d'instruction de Chambéry en charge de l'affaire du caporal a aussi prévu de faire réexaminer une dizaine de dossiers de disparitions ou meurtres non résolus dans la région. Notamment, selon nos informations, deux affaires en 2011 et 2012 en marge d'un festival, et une autre plus récente rapporte Le Parisien.
****************************************
19/12/2017: La garde à vue de Nordahl Lelandais, le principal suspect de l’affaire Maëlys, a été prolongée mardi 19 décembre, dans le cadre de l’enquête sur la disparition mystérieuse d’Arthur Noyer

Les investigations sur les supports informatiques de Nordahl Lelandais ont montré des recherches effectuées sur Internet sur la manière de faire disparaître un corps, à une date coïncidant avec la disparition d’Arthur Noyer…

Le téléphone de Nordahl Lelandais a borné sur le lieu de la disparition d'Arthur Noyer!!!
***********************************
18/12/2017 : Le suspect dans « l’affaire Maëlys » entendu cette fois sur la disparition d'un militaire, Arthur Noyer , à Chambéry .
*************************************
15/09/2017 : Le caporal Arthur Noyer, disparu le 12 avril, reste introuvable.
Le cri de colère des parents du militaire disparu.
*********************************************
08/07/2017 : Message de la famille d'Arthur:
Citation :
12 semaines viennent de passer...
12 semaines interminables, pleines de tristesse, d'angoisses, de questionnements....
Mais aussi pleines de courage et d'espoir....
MAIS TOUJOURS AUCUNE NOUVELLE

Arthur a disparu depuis le 12 avril 2017 à Chambéry vers 4h du matin au Carré Curial.

Continuons à diffuser son avis de disparition et ses photos. Il faut que l'on arrive à ce que le monde entier sache que nous recherchons Arthur.

Partagez avec vos familles, vos amis, les associations qui offrent des hébergements, des repas, des soins...

Tout témoignage ou éventualité d'information qui pourrait aider dans nos recherches CONTACTER le

04 79 72 87 79
(Gendarmerie de Challes les Eaux)

Merci à vous tous.

Didier, Quentin et Cécile Noyer

Arthur nous t' aimons très fort, tu nous manques terriblement et nous continuons à remuer ciel et terre pour te retrouver.
Papa, maman et ton "ptit" frère


13/05/2017 Les parents d’Arthur Noyer toujours sans nouvelle de leur fils disparu en Savoie malgré les recherches importantes.
« C’est le black-out », regrette Didier Noyer, papa d’Arthur…
Tenus par le secret de l’instruction, les gendarmes ne peuvent plus donner d’éléments aux parents d’Arthur.

AIDONS LES, merci.
**************************************************
20/04/2017: Disparition du militaire du 13e BCA: une information judiciaire ouverte pour enlèvement et séquestration.
******************************************
**Le chasseur alpin de 24 ans, le caporal Arthur Noyer, n'a plus donné signe de vie depuis le matin du mercredi 12 avril 2017. Il sortait d'une boîte de nuit et voulait regagner sa caserne en faisant du stop.

Les parents du militaire porté disparu à Chambéry appellent la population à l'aide ( Vidéos)


Que s'est-il passé au petit matin du mercredi 12 avril à Chambéry? Ce jour-là en effet, le caporal Arthur Noyer, engagé au 13e Bataillon de Chasseurs alpins (13e BCA) a disparu dans la paisible préfecture savoyarde.

Les premiers éléments connus sur les faits rendent le contexte bien mystérieux. La dernière fois que le jeune militaire de 24 ans a été aperçu, il était 4h du matin ce jour-là. L'homme sortait d'une soirée en boîte de nuit au carré Curial, dans un quartier situé en plein cœur de la capitale historique de la Savoie.

L'homme avait visiblement décidé de regagner la caserne en faisant du stop. Depuis, c'est le flou absolu. Aucun signe de vie n'a été donné par le militaire dont la disparition a été officiellement signalée à 8h, lorsqu'il ne s'est pas présenté au rapport.

Un avis de recherche a été lancé pour retrouver l'homme, mesurant 1,73m, châtain à cheveux courts, relativement athlétique, ne portant ni tatouage ni signe distinctif et vêtu au moment de sa disparition d'un pantalon type jean de couleur beige clair et d'un tee-shirt blanc avec le col et les manches noires, ainsi que des chaussures noires avec un liseret blanc de marque Van’s.

Arthur Noyer est originaire de Bourges, dans le département du Cher. Une partie de sa famille et plusieurs amis s'est rendue à Chambéry pour participer aux recherches. Depuis mardi 18, les gendarmes utilisent un chien capable de flairer les "pistes froides" pour savoir ce qu'il a pu arriver au jeune homme à proximité de la boîte de nuit.

Si vous avez la moindre information , contacter la gendarmerie au 04 79 72 87 79 ou le 17.
Hors France, contactez le poste de police d’urgence le plus proche.
Numéro Européen : 112







Savoie : la disparition inquiétante d'un militaire


********************************
20/04/2017: Disparition du militaire du 13e BCA: une information judiciaire ouverte pour enlèvement et séquestration.

Le Parquet de Chambéry a confirmé ce jeudi après-midi, qu'une information judiciaire pour enlèvement et séquestration a été ouverte dans le cadre de la disparition d'Arthur Noyer, le militaire du 13e BCA.

Des plongeurs de la gendarmerie nationale ont sondé plusieurs plans d'eau autour de Chambéry dont le lac Saint-André aux Marches (nos photos). Les gendarmes mobilisent d'importants moyens depuis une semaine pour retrouver Arthur Noyer, caporal du 13e BCA, mystérieusement disparu depuis la nuit du 12 avril.

Les gendarmes mobilisent d'importants moyens depuis une semaine pour retrouver le caporal de 24 ans, mystérieusement disparu depuis la nuit du 12 avril.
http://www.ledauphine.com/

************************************

13/05/2017 Les parents d’Arthur Noyer toujours sans nouvelle de leur fils disparu en Savoie malgré les recherches importantes.
Tenus par le secret de l’instruction, les gendarmes ne peuvent plus donner d’éléments aux parents d’Arthur.
AIDONS LES, merci.


« Depuis qu’une information judiciaire a été ouverte (pour enlèvement et séquestration, des termes classiques dans une affaire de disparition, NDLR), c’est le black-out », regrette Didier Noyer. Tenus par le secret de l’instruction, les gendarmes ne peuvent plus donner d’éléments aux parents d’Arthur.
« Nous comprenons que c’est la procédure, mais on voudrait être tenu au courant, que la juge d’instruction nous reçoive pour nous informer, poursuit Didier. Même si on ne met pas en doute ce qui est fait. »

Cécile et Didier Noyer espèrent qu'un habitant de Chambéry ou un touriste de passage ce 12 avril 2017 se souvienne d'un élément important et contacte les gendarmes de Challes-les-Eaux, au 04.79.72.87.79.

« On souhaite retrouver Arthur, ajoute Didier. Vivant. »

http://www.leberry.fr/bourges/


Image redimensionnée
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/04/2018 14:30  Mis à jour: 13/04/2018 14:30
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Vidéo : Nordahl Lelandais : que s'est-il passé lors de la disparition d'Arthur Noyer?
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/04/2018 13:43  Mis à jour: 12/04/2018 13:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Affaire Noyer: pour les parents d'Arthur, Lelandais est un "prédateur".
Après des mois de silence, ils savent désormais qu'il ne fait plus partie de ce monde. Un an après l'annonce de sa disparition, les parents d'Arthur Noyer se sont confiés lors d'une interview accordée au Berry Républicain publiée ce jeudi 12. Ils ont évoqué le souvenir de leur fils et se sont exprimés sur Nordahl Lelandais, mis en examen pour assassinat et également soupçonné de l'enlèvement et du meurtre de la petite Maëlys.

Pour le père d'Arthur, l'ancien maître-chien est "un prédateur". Selon lui, il avait repéré son fils comme il l'a fait avec Maëlys. "Il utilise un moyen pour entrer en contact: le chien pour Maëlys, peut-être le fait qu’il était un ancien militaire pour Arthur. Il est dans la séduction. Puis il nie, il avoue car il est obligé et enfin, il minimise", a-t-il déclaré espérant qu'il sera jugé pour "assassinat". "On attend une condamnation. A vie. A perpétuité. Une vraie perpétuité".

Lui et sa femme ont également expliqué qu'ils espéraient que la mort de leur fils "serve à quelque chose". "Une disparition reste un drame familial. Il y a un vrai travail à faire entre la famille, la justice et les enquêteurs", a expliqué le père d'Arthur Noyer confiant que certaines familles avaient l'impression de ne pas être prises au sérieux. En revanche, il a tenu à dire qu'il n'avait "rien à reprocher à la justice ou aux gendarmes pour l'affaire Arthur" .

http://www.francesoir.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/04/2018 17:18  Mis à jour: 11/04/2018 17:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Il y a un an disparaissait Arthur Noyer… Stéphan Dudzinski, journaliste au service faits-divers à Chambéry, revient sur cette affaire. ( Vidéo)


Il y a un an, Arthur Noyer disparaissait à la sortie d’une boîte de nuit de Chambéry. Les restes de son crâne ne seront retrouvés que cinq mois plus tard, dans un ravin. Le 29 mars dernier, Nordahl Lelandais a avoué l’avoir tué, involontairement selon ses déclarations, à la suite d’une bagarre alors qu’il venait de le prendre en stop. Stéphan Dudzinski, journaliste au service faits-divers à Chambéry, revient sur cette affaire.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 10/04/2018 12:37  Mis à jour: 10/04/2018 12:37
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 LA RÉPONSE CINGLANTE DE LA MÈRE D'ARTHUR NOYER À NORDAHL L.
Comme il semble vouloir le faire dans l'affaire Maëlys, Nordahl L. livre au compte-gouttes des informations concernant la mort d'Arthur Noyer, disparu dans la nuit du 11 au 12 mai 2017 près de Chambéry. Lors de son audition du 29 mars par les deux juges d'instruction chargés du dossier, le trentenaire a affirmé avoir tué le caporal de 23 ans lors d'une «bagarre» ayant entraîné une «chute mortelle».

Nordahl L. «admet donc uniquement avoir commis des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner», a déclaré le parquet de Chambéry dans un communiqué en fin de semaine dernière. L'ex-militaire a évoqué «plusieurs coups de poing au visage d'Arthur Noyer», dont l'un aurait entraîné la chute de ce dernier. Nordahl L. aurait ensuite «constaté» le décès du jeune homme.

«Cette force nous mènera à la vérité»

Ces nouvelles révélations de l'ancien maître-chien laissent les parents de la victime dubitatifs. Toujours très discrète dans les médias, Cécile Noyer s'est limitée à une courte et sobre réaction dans le «Berry Républicain», vendredi. Toujours sans nommer l'assassin présumé de son fils, elle a simplement déclaré: «Il a donné sa version des faits. Aux enquêteurs et à la justice de faire la vérité».

Sur Facebook, la mère du caporal a tenu à ajouter un commentaire, aussi bref qu'explicite: «Nous ne sommes pas dupes». Elle s'est ensuite adressée à Nordahl L.: «L'amour que nous portons à Arthur, la fierté d'être ses parents, son frère, font notre force. Cette force jamais vous la détruirez (sic); elle nous mènera à la vérité.»

https://www.lematin.ch/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/04/2018 13:26  Mis à jour: 06/04/2018 13:26
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Affaire Arthur Noyer : comme pour Maëlys, Nordahl Lelandais évoque une mort involontaire.
Selon le parquet, Nordahl Lelandais dit avoir tué Arthur Noyer lors d'une "bagarre" ayant entraîné une "chute" mortelle. Mis en examen pour assassinat dans cette affaire, il assure qu'il n'avait pas l'intention de tuer le jeune caporal.

Dans l'affaire Arthur Noyer, Nordahl Lelandais est mis en examen pour assassinat. Ce qui implique un acte prémédité, préparé. Mais dans ce dossier, la stratégie de défense de l'ancien militaire est toute autre, et on la découvre vendredi, à travers plusieurs éléments, qui ont d'abord fuité dans la presse avant d'être confirmés, ou plutôt précisés, par le parquet de Chambéry. Ce dernier a en effet annoncé, dans un communiqué transmis à l'AFP, que Nordahl Lelandais avait reconnu "spontanément", lors de son audition par les juges le 29 mars dernier, avoir "porté des coups" à Arthur Noyer "lors d'une bagarre". C'est au cours de cette bagarre que le jeune caporal, disparu la nuit du 11 au 12 avril 2017 à Chambéry, aurait fait une "chute" mortelle, a assuré Nordahl Lelandais.

Ce dernier "admet donc uniquement avoir commis des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", précise le parquet. Un chef d'accusation évidemment bien moindre : dans le cas de "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", la peine maximale encourue est de 15 ans ; un assassinat - qui inclut dont une préméditation - est passible de la réclusion criminelle à perpétuité.

Nordahl Lelandais aurait "constaté le décès"
Voici, dans le détail, ce que Nordahl Lelandais a raconté aux juges :

"Il a reconnu spontanément avoir porté des coups à Arthur Noyer ayant entraîné la mort de ce dernier. Il fait état d'une bagarre entre eux avec des échanges de coups réciproques", écrit le parquet.
"Il a admis avoir frappé de plusieurs coups de poing au visage Arthur Noyer et (que) l'un d'eux avait entraîné la chute de ce dernier. Nordahl Lelandais indiquait avoir alors constaté le décès" du jeune homme de 24 ans.
Après ses aveux le 29 mars, Nordahl Lelandais avait conduit gendarmes et magistrats au col de Marocaz, où il avait livré "ses explications sur les circonstances" de la mort d'Arthur Noyer, avait-on appris après son audition. C'est effectivement à cet endroit qu'avaient été découverts une partie des ossements du jeune caporal.

Le parquet veut éviter "la propagation d'informations inexactes"
Le parquet a apporté ces "précisions" sur les aveux du mis en cause "afin d'éviter la propagation d'informations inexactes, conformément à l'article 11 du Code de procédure pénale et en accord" avec les magistrats instructeurs. Un peu plus tôt vendredi, RTL évoquait en effet l'audition de Nordahl Lelandais devant les juges, et assurait que ce dernier aurait évoqué une pulsion d'une "violence incontrôlable, irrépressible" pour expliquer la mort d'Arthur Noyer.

Selon Le Dauphiné Libéré - et contrairement à l'affaire Maëlys où il n'avait avoué qu'une fois acculé par des preuves irréfutables : la découverte d'une goutte de son sang dans le coffre de son Audi A3 -, Nordahl Lelandais serait passé aux aveux dès les premières minutes de son audition fin mars, "et ce sans qu'aucun nouvel élément versé au dossier de vienne l'accabler". C'est aussi ce que recouvre le terme "spontanément" employé par le parquet de Chambéry. Un choix clair en terme de stratégie de défense, donc.

Une mort involontaire, cela rappelle aussi le cas de la petite fille, qui avait disparu fin août à Pont-de-Beauvoisin lors d'une fête de mariage. Nordahl Lelandais avait en effet dit l'avoir tuée "involontairement", sans donner davantage de détails. Lors de sa dernière audition le 19 mars, il aurait toutefois livré "des explications, qui sont les siennes", selon le parquet. Mais on en ignore tout.

Des preuves téléphoniques
Dans l'affaire Noyer, les gendarmes avaient un faisceau de preuves leur indiquant que Nordahl Lelandais était impliqué ; du moins parmi celles qui ont été rendues publiques. Les voici :

*Nordahl Lelandais était présent dans la même discothèque qu'Arthur Noyer le soir de sa disparition, à Chambéry.

*Les deux téléphones de Nordhal Lelandais ont borné sur les mêmes relais et en même temps que le mobile du caporal. Précisément entre 23h48 et 3h41 dans la nuit du 11 au 12 avril. Les téléphones n'ont plus envoyé de signal à proximité de la zone où ont été retrouvés les restes de la victime.

*Les deux téléphones du suspect ont été éteints vers 3 heures et demi du matin, à 10 minutes d'intervalle. Pour rappel, dans l'affaire Maëlys, Nordahl Lelandais avait placé son téléphone en mode avion le temps de faire disparaître le corps de la petite fille.

*La présence de son véhicule, une Audi A3, sur les lieux de la disparition du militaire. Cette voiture a été identifiée sur des images de vidéosurveillance "à des moments concordants" aux relevés téléphoniques : "les images de vidéosurveillance ont démontré que le véhicule de Lelandais se trouvait à 2h58 à Chambéry, puis à 3h08 sur la commune de Saint Baldoph", avait expliqué le procureur de la République lors de l'annonce de sa mise en examen dans cette affaire en décembre dernier.

*Enfin, peu de temps après la disparition du caporal, le 25 avril précisément, Nordahl Lelandais a fait des recherches sur Internet sur son téléphone, avec ces mots-clés : "décomposition d'un corps humain".

Finalement, face aux preuves téléphoniques, Nordahl Lelandais avait reconnu, début mars, avoir pris le caporal en stop. Il avait alors assuré l'avoir déposé, à sa demande, quelques kilomètres plus loin et être étranger à sa mort. Mais il a finalement craqué.

http://www.lejdd.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/03/2018 13:41  Mis à jour: 30/03/2018 13:41
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Qui était Arthur Noyer, le militaire tué par Nordahl Lelandais ?
Il n’avait que 24 ans lorsqu’il a croisé la route de Nordahl Lelandais. C’était dans la nuit du 11 au 12 avril 2017.

Le caporal Arthur Noyer était un jeune militaire bien intégré dans son régiment du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA). Les restes de son crâne ont été retrouvés en septembre 2017 par un randonneur. Ce jeudi soir, Nordahl Lelandais a avoué l'avoir tué.

Originaire de Bourges, dans le département du Cher, où ses parents Didier et Cécile vivent toujours, Arthur Noyer grandit dans une famille sans histoire. Il est l’aîné de Quentin, son frère de 22 ans. "Notre famille est soudée, ne connaît pas de problème particulier et Arthur est très complice avec son jeune frère qui a deux ans de moins que lui. S’il y avait eu quelque chose, on l’aurait senti…", déclarait son père au journal Le Dauphiné au moment de sa disparition en avril 2017.

À cette époque, la famille et les amis arpentaient les rues de Chambéry, ville où le caporal a disparu après avoir passé la nuit dans une discothèque du Carré Curial, quartier festif de la ville, anciennement à vocation militaire. Ses proches placardaient le visage du jeune homme partout dans l’espoir que quelqu’un qui l’ait croisé dans la nuit de sa disparition le reconnaisse.

"Une personne de grande qualité et d’une grande maturité"
Arrivé en mars 2014 au sein des chasseurs alpins, son commandant le décrit comme une personne "de grande qualité et d’une grande maturité". Promu caporal en 2016, il était heureux d’être à l’armée, affirment ses proches.

Arthur Noyer habitait le quartier Roc Noir à Barby, petite ville de 3 500 habitants en Savoie où se situe la caserne du 13e BCA, à 3 km à l’est de Chambéry. Ce jeune homme d'1m73 à l’allure athlétique, aux cheveux châtains et aux yeux noisette, aimait rire et danser le rock’n’roll.

"C’était la joie de vivre dans toute sa splendeur", explique son père. Le militaire n’était pas le genre de personne qui ne donne pas de nouvelles à sa famille. Quelques heures avant sa disparition, Arthur a eu son frère Quentin au téléphone. Ils ont échangé des photos. "A aucun moment Arthur n’a évoqué un quelconque souci", confiait sa mère au Parisien. Un caractère ouvert en jovial confirmé par ses amis. "C’est quelqu’un d’unique, très ouvert, qui aimait parler à tout le monde, témoignait sur France Bleu Chanel Gitton, une des amies d’Arthur Noyer, qui était au lycée avec lui.

Il ne se présente pas au rapport à 8 heures, ce qui n’est pas dans ses habitudes
Comme tous les jeunes de son âge, Arthur Noyer aimait faire la fête. C’est ce qui s’est passé le soir de sa disparition. Lui et ses amis fréquentent trois bars différents de Chambéry avant de se rendre dans une boîte de nuit du Carré Curial. Dans cette discothèque chambérienne, le militaire qui était en civil consomme de l’alcool et perd son téléphone portable au cours de la soirée. Croyant à un vol, il contacte la police avant que l’appareil ne lui soit restitué. Un simple détail mais qui illustre que la soirée a été agitée.

Un peu avant 3 heures du matin, le jeune caporal du 13e BCA qui n’était pas en uniforme prend le chemin du retour. Sur des images captées par des caméras de surveillance sur la voie publique, on voit Arthur faire du stop, rue de la République, non loin de la discothèque où il a laissé ses amis.

Le lendemain, le 12 avril, il ne se présente pas au rapport à 8 heures, ce qui n’est pas dans ses habitudes. En fin de matinée, l’armée donne l’alerte. Considéré administrativement, dans un premier temps, comme "déserteur", l’enquête s’est rapidement orientée vers une disparition inquiétante. Arthur Noyer aimait son métier et a juste voulu rentrer plus tôt à la caserne. Sur sa route, il a croisé Nordhal Lelandais.

SÉBASTIEN MARCELLE https://www.ladepeche.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 29/03/2018 15:48  Mis à jour: 29/03/2018 15:48
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 DIRECT : Assassinat du caporal Arthur Noyer : Nordahl Lelandais transporté sur un site par les enquêteurs .
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 29/03/2018 12:24  Mis à jour: 29/03/2018 12:24
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Nordahl Lelandais sera entendu à Chambéry, ce 29/03/2018, dans l'après-midi par les juges d'instruction chargés sur l'assassinat du caporal Arthur Noyer.
Dix jours après une audition dans le dossier du meurtre de Maëlys à Grenoble, Nordahl Lelandais sera entendu jeudi cette fois au palais de justice de Chambéry, dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du caporal Arthur Noyer en avril 2017. Il sera extrait de sa cellule de l'hôpital du Vinatier à Bron (Métropole de Lyon), pour être entendu dans l'après-midi par les juges d'instruction chargés de l'affaire, selon une source proche du dossier.

De nouveaux éléments ?
La dernière audition de Nordahl Lelandais dans le dossier Noyer remonte au 5 février dernier. Elle avait duré dix heures. Il avait alors reconnu avoir pris Arthur Noyer en stop à Chambéry, à l'issue d'une soirée dans le quartier Curial, mais nié l'avoir tué, ce dont la justice le soupçonne. Le crâne d'Arthur Noyer, 23 ans, chasseur alpin au 13e BCA de Barby, avait été retrouvé sur un chemin forestier prés de Montmélian.

Que s'est-il passé en avril 2017 ?
C'est dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 que les deux hommes se sont a priori croisés, dans le centre-ville de Chambéry, après une soirée en boîte de nuit. Les téléphones portables de Lelandais et d'Arthur Noyer avaient déclenché plusieurs bornes relais en même temps, jusqu'à une zone proche du lieu où ont été retrouvés les restes de la victime.

En septembre, le crâne du caporal Noyer avait été découvert, identifié formellement en décembre comme étant celui du jeune militaire. C'est depuis le 20 décembre que Nordahl Lelandais est mis en examen pour l'assassinat d'Arthur Noyer. Il se peut que de nouveaux éléments soient aujourd'hui en possession des juges.

https://www.francebleu.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 09/03/2018 10:31  Mis à jour: 09/03/2018 10:32
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Nordahl Lelandais reconnaît avoir pris Arthur Noyer en stop la nuit de sa disparition...( Vidéo)
Déjà mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais a avoué début février face aux juges avoir pris en stop le militaire Arthur Noyer, qui a disparu en avril 2017. Il nie cependant être impliqué dans sa mort.



Les doutes des enquêteurs étaient donc bien fondés. Lors d’une audition le 5 février dernier, le meurtrier présumé de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais, a avoué avoir pris en stop Arthur Noyer dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, selon une information révélée par BFMTV et RTL et confirmée à LCI ce vendredi matin par une source proche de l'enquête. Ce jeune caporal du 13e Bataillon de chasseurs alpin avait disparu lors de cette même nuit du 11 au 12 avril dernier après une soirée à Chambéry. Des débris de son crâne avaient ensuite été découverts le 7 septembre à Montmélian.



Depuis quelques mois, les enquêteurs disposent d’éléments particulièrement troublants. En effet, les téléphones portables de Nordahl Lelandais et d’Arthur Noyer ont borné aux mêmes endroits lors de la nuit du 11 et 12 avril. Face à ces indices matériels, Nordahl Lelandais, mis en examen depuis le mois de décembre dans ce dossier pour "assassinat", n’a pu que confirmer avoir croisé la route du militaire de 23 ans lors de la nuit de sa disparition. Mais s’il concède donc désormais l’avoir pris en stop, il nie toutefois être à l’origine de son décès puisqu’il affirme l’avoir déposé vivant (sans préciser où).

https://www.lci.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 17/02/2018 13:14  Mis à jour: 17/02/2018 13:14
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 L'appel de la famille d'Arthur Noyer à Nordahl Lelandais .
Par la voix de leur avocat, les parents et le frère du caporal Arthur Noyer, disparu en avril 2017, demandent à celui qui a avoué le meurtre de la petite Maëlys, et qui est également mis en examen pour l'assassinat de leur fils, de dire "rapidement ce qui est arrivé" le soir de sa disparition.

Après les aveux de Nordahl Lelandais dans l’affaire Maëlys, les parents d’Arthur Noyer, caporal de 24 ans disparu en avril 2017 et dont le crâne a été retrouvé près de Chambéry en septembre dernier, "lancent un appel" par la voix de leur avocat à celui qui est également mis en examen pour l’assassinat de leur fils, afin qu’il "dise la vérité".



"Qu'il nous dise ce qu'il a pu faire à Arthur, si c'est lui qui est l’assassin. Nordahl Lelandais a déjà reconnu, dans le cadre de l'affaire Maëlys, la mort de la petite. Il est donc dans une logique d'aveux. Sa parole commence à se libérer. C'est pour nous une lueur d'espoir. Se libérer du meurtre d'une petite fille, c'est toujours plus délicat que reconnaître celui d'un adulte", explique Me Bernard Boulloud au Parisien.

"Répondez nous! Répondez à la justice Monsieur Lelandais!", poursuit l’avocat qui dit attendre que "cette partie d'humain en lui se réveille". Assurant que les parents et le frère d’Arthur Noyer sont "prêts à tout entendre", il exhorte celui qui a avoué le meurtre de la petite Maëlys à dire "rapidement ce qui est arrivé".
"Qu'il nous apporte les éléments qui pourraient le disculper"

Au nom de la présomption d’innocence, Me Boulloud précise toutefois que "si ce n’est pas lui qui a tué Arthur, qu’il nous apporte les éléments qui pourraient le disculper", assurant "vouloir concentre les recherches sur d'autres personnes" si la "piste Lelandais devait se refermer".

Arthur Noyer, jeune caporal appartenant au 13e bataillon des chasseurs alpins de Chambéry, a disparu le 12 avril 2017 en revenant d'une soirée en discothèque avec ses camarades militaires. L'enquête a été relancée le 7 septembre avec la découverte de son crâne sur un chemin de randonnée à proximité de la commune de Montmélian. D'autres ossements ont été repérés en janvier dernier à proximité du lieu où le crâne d’Arthur Noyer a été découvert.

Les investigations ont permis de relever que le bornage téléphonique du jeune militaire, le soir de sa disparition, correspondait à celui de Nordahl Lelandais. Son véhicule a également été repéré près de la discothèque où Arthur Noyer a passé sa soirée.

http://www.bfmtv.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 15/02/2018 14:58  Mis à jour: 15/02/2018 14:58
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Affaire Arthur Noyer : "Des concordances" avec l’affaire Maëlys "qui font froid dans le dos"...
L’avocat de la famille du caporal Arthur Noyer espère que "dans la continuité de ses aveux", Nordhal Lelandais collaborera tout autant dans le dossier de l’assassinat du caporal de 23 ans.
Si après six mois de silence, Nordahl Lelandais a avoué mercredi avoir tué la petite Maëlys et a fourni aux enquêteurs les indications qui ont permis de retrouver des restes de la fillette, il est également mis en examen depuis le 20 décembre pour l’assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie en avril.

Le jeune caporal de 23 ans, du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA), avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 après une soirée dans le centre-ville de Chambéry, à quelques kilomètres de sa caserne de Barby. Des parties de son crâne avaient été découvertes le 7 septembre à Montmélian, à 16 kilomètres de Chambéry, par un promeneur sur un chemin de randonnée.

"Des concordances"
Dans cette affaire, un rapprochement a été fait notamment grâce à la téléphonie. Les deux téléphones du suspect avaient "déclenché entre 23h48 et 3h41 les mêmes relais" que celui du caporal Noyer. Les enquêteurs avaient aussi été mis sur la piste Lelandais par son véhicule, filmé le soir de la disparition du jeune caporal. "Il y a des concordances", reconnaît sur BFMTV Me Bernard Boulloud, avocat de la famille d’Arthur Noyer.

"Rien que le fait d’avoir retrouvé que le crâne et un seul os, ça me fait penser à ce qu’on a retrouvé près de la commune de Montlmélian. Il y a des concordances qui font froid dans le dos"
Adressant "ses pensées" à la famille de Maëlys qui "va pouvoir commencer son deuil après des mois de souffrance", il ajoute sur Franceinfo espérer que "dans la continuité de ses aveux, la personne mise en examen collabore tout autant dans le dossier d’Arthur et puisse atténuer la souffrance de sa famille".

"Se libérer de ce lourd poids"
"Il a eu la même logique de défense dans les deux affaires. On espère que maintenant qu’il a changé de ligne de défense, il utilise cette même logique d’aveux dans le dossier d’Arthur. Il ne peut pas avoir une logique de défense dans un dossier et une autre dans l’autre alors que les indices sont graves et concordants et que la manière de procéder a été quasiment la même que dans l’affaire Maëlys"
Il est "beaucoup plus difficile d’avouer l’assassinat d’une petite fille, que d’avouer l’assassinat d’un adulte", estime encore Me Bernard Boulloud, qui appelle toutefois à respecter la présomption d’innocence.

http://www.sudouest.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 04/01/2018 13:05  Mis à jour: 04/01/2018 13:05
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Arthur Noyer, 24 ans. Les parents d'Arthur ne veulent pas d’amalgame avec le dossier Maëlys.
Cécile et Didier Noyer ont tenu une conférence de presse, hier à Bourges, dans les locaux du Berry Républicain. Les parents du caporal Noyer, membre du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA) de Chambéry, dont la mort a été annoncée le 20 décembre, tenaient avant tout à exprimer leur gratitude auprès de toutes les personnes qui les ont aidés pendant la période où ils cherchaient encore leur fils. Arthur Noyer avait disparu lors de la nuit du 11 au 12 avril dernier : « Ça a été huit mois très difficiles. C’est pire depuis le 20 décembre. Les mots sont difficiles à choisir mais nous voulons simplement dire “merci” à tous ceux qui nous ont aidés et qui ont partagé notre appel à l’aide. »

Cécile et Didier Noyer ont été touchés de voir à quel point les Chambériens s’étaient sentis concernés : « Quand nous sommes venus le 20 décembre, il y avait encore des avis de recherche dans des vitrines. Ceux qu’on avait affichés en avril. »

Depuis l’annonce de la mort de leur fils, Cécile et Didier Noyer ont reçu des messages de soutien venant de toute la France : « On a même reçu une lettre de Melbourne. » Les parents du caporal restent égaux à eux-mêmes, dignes et pudiques. Ils ont évoqué la mémoire de leur fils, l’homme qu’il était, son engagement dans l’Armée de terre : « Je me souviens d’être allée avec lui à un forum de l’emploi en classe de 3e. Il n’a pas voulu faire d’autres stands après. »

L’hommage rendu par le 13e BCA leur a apporté un certain réconfort : « On ne comprenait pas toujours quand Arthur nous parlait d’eux comme de sa seconde famille… Cette fois, on a compris. »

« Moins on en saura sur l’enquête, moins on la parasitera »

L’enquête judiciaire se poursuit. Cécile Noyer avait dit, au soir du 20 décembre, vouloir se battre pour que « la vérité éclate ». Mais le couple garde sa ligne de conduite : « Moins nous en saurons sur l’enquête, moins il y a de risques qu’on la parasite. Nous faisons confiance à la justice. » Didier Noyer est sorti de sa réserve lorsqu’il a été questionné sur Nordahl Lelandais, l’homme mis en examen pour l’assassinat de son fils et pour le meurtre de la petite Maëlys : « Je préfère parler des gens que j’aime. »

Sur l’affaire Maëlys justement, les époux Noyer se refusent à faire un lien entre les deux enquêtes : « On ne peut que s’associer à la douleur des parents. »

Leur avocat, Me Bernard Boulloud, a précisé : « Si la personne mise en examen (présumée innocente) dans l’affaire Arthur Noyer est la même que celle de l’affaire Maëlys, il ne convient toutefois pas d’amalgamer les deux dossiers. Même s’il ne leur est pas interdit de croiser les informations, les enquêteurs de l’affaire Arthur Noyer doivent se concentrer sur leur enquête, et les enquêteurs de l’affaire Maëlys doivent se concentrer sur la leur. »

En attendant les futures évolutions du dossier, les parents du caporal Noyer continuent leur difficile travail de deuil. Ils se disent particulièrement bien entourés à Bourges. Si des obsèques, faute de corps, sont inenvisageables pour le moment, un hommage public pourrait être rendu le moment venu. Des amis d’Arthur Noyer, avec qui il pratiquait le skateboard, aimeraient donner son nom à l’un des skateparks de la ville : « C’est une belle idée. Arthur, c’était la vie ».

À Bourges, Stéphan Dudzinski http://www.bienpublic.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/12/2017 13:02  Mis à jour: 22/12/2017 13:02
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Mort d'Arthur Noyer : "Il y a un sentiment de fatalité, ça faisait neuf mois que nous attendions de bonnes nouvelles"(Le colonel Emmanuel Devigne)
Le colonel Emmanuel Devigne, chef de corps du 13e bataillon des chasseurs alpins de Chambéry, a témoigné vendredi du "choc pour la compagnie" après la découverte du crâne de l'un de ses militaires, le caporal Arthur Noyer.

Le 13e bataillon des chasseurs alpins de Chambéry (Savoie) a rendu hommage à l'un de ses membres vendredi 22 décembre, le caporal Arthur Noyer, dont le crâne a été identifié neuf mois après sa disparition. Il s'agit d'une affaire dans laquelle Nordahl Lelandais, déjà mis en examen pour la disparition de Maëlys, a été mis en examen cette semaine pour assassinat.

"Nous avons fait une minute de silence ce qui nous a conduit à mettre le drapeau en berne pour honorer sa mémoire", a déclaré lors d'une conférence de presse le colonel Emmanuel Devigne, chef de corps du 13e bataillon des chasseurs alpins de Chambéry.
Des battues organisées

"Il y a un sentiment de fatalité, ça faisait neuf mois que nous attendions de bonnes nouvelles", a déclaré le responsable du bataillon, qui compte 950 chasseurs alpins. Le colonel Emmanuel Devigne a indiqué toujours avoir considéré l'absence d'Arthur Noyer dans son bataillon comme une disparition inquiétante et non comme une désertion. "Pour nous, il n'a toujours été que disparu et l'a été du début à la fin (...) ça n'était pas du tout dans ses habitudes."

Le militaire a également ajouté "avoir organisé, en liaison avec la gendarmerie, des battues dans la région" dès les premiers jours de la disparition du caporal de 23 ans. Désormais "le bataillon fait pleinement confiance au travail des enquêteurs".
"Très apprécié" et "jovial"

Par ailleurs, lors de cette conférence de presse, le capitaine Thibault, qui dirigeait Arthur Noyer depuis son engagement dans l'armée en 2014, est revenu sur son parcours et sa personnalité. Il "était vraiment très apprécié de ses camarades et de ses chefs" et d'ajouter que l'annonce de sa mort "a été un choc pour la compagnie". Devenu caporal, Arthur Noyer "avait pu montrer ses qualités de chef".

Le militaire est enfin revenu sur une anecdote lors d'une mission qu'a effectuée Arthur Noyer en Nouvelle-Calédonie : "J'ai encore le souvenir d'une soirée de karaoké où il s'était montré très jovial dans la manière de chanter avec ses camarades".

https://www.francetvinfo.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 12:58  Mis à jour: 21/12/2017 12:58
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Disparition d'Arthur Noyer : Lelandais mis en examen, l'avocat de la famille appelle au silence. (Vidéo de la conférence de presse)


INVESTIGATIONS - Principal suspect dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys, dans laquelle il est poursuivi pour "meurtre", Nordahl Lelandais a également été mis en examen ce mercredi pour "assassinat" dans le dossier Arthur Noyer, un militaire qui avait disparu depuis avril. Le crâne de ce dernier, retrouvé par un promeneur en septembre, a finalement pu être identifié en début de semaine grâce à l'ADN.

REACTIONS



Les parents d'Arthur Noyer ont lu un texte devant le palais de justice après la mise en examen de Nordahl Lelandais et l'annonce du décès de leur fils : "Depuis le 12 avril, nous avons remué ciel et terre pour faire savoir qu'Arthur avait disparu (...) Arthur, mon grand, nous avons toujours gardé espoir de te revoir mais nous savons aujourd'hui (...) une dure et douloureuse réalité (...) Nous savons tous que tu as été un jeune homme aimant, prévenant, courageux. Nous t'aimons tellement fort. Alors, essaie de reposer en paix".



L'avocat des parents, Me Bernard Boulloul, a indiqué que la famille et lui-même ne s'exprimeront plus par la suite pour ne pas nuire à l'enquête. "On veut que l'enquête se poursuive. La personne mise en examen est présumée innocente. Son innocence tiendra à la cohérence de ses déclarations qui sont confrontées à la pertinence des éléments que nous avons dans le dossier, a justifié Me Boulloul. Si l'on veut que cette enquête se poursuive de manière sereine, autant dans l'intérêt du mis en examen que dans l'intérêt des parties civiles, il faut que l'on se taise".

PARTAGER


16:28
CE QU'IL FAUT RETENIR



- Les téléphones de Nordahl Lelandais et Arthur Noyer ont "borné" en trois lieux différents en dehors de Chambéry, au même moment et au même endroit, laissant penser que les deux hommes étaient dans le même véhicule.

- L'Audi du suspect était enregistrée par des caméras de vidéosurveillance sur les lieux de la disparition du militaire.

- Un crâne est découvert sur un chemin : il s'agit de l'ADN d'Arthur Noyer.

- Nordahl Lelandais est mis en examen pour assassinat.

PARTAGER


16:22
MIS EN EXAMEN



Ces éléments conduisaient les enquêteurs à placer Nordahl Lelandais en garde à vue lundi. Durant son audition, "il contestait l’ensemble des faits, tout en admettant s’être trouvé à Chambéry et à Saint-Baldophe dans les créneaux horaires relevés par les analyses de téléphonie et de la vidéoprotection et donc en même temps qu'Arthur Noyer", a développé le procureur. L'homme a été mis en examen pour assassinat.

PARTAGER


16:14
ALERTE

Le crâne du militaire disparu Arthur Noyer a été "retrouvé et identifié par son ADN", annonce le procureur.



Le 7 septembre 2017, "sur un chemin, un randonneur découvre les restes d’un crâne humain", annonce le procureur. "Une expertise confirmait que l'ADN relevé sur le crâne était celui d'Arthur Noyer", poursuit le magistrat.

PARTAGER


16:13
L'AUDI, LES PORTABLES ET LES RECHERCHES DE NORDAHL LELANDAIS



Les images de vidéoprotection permettait de faire "apparaître la présence d'un véhicule de marque Audi qui apparaissait à plusieurs reprises et dans les mêmes créneaux horaires et aux mêmes endroits qu'Arthur Noyer", développe le procureur. Les enquêteurs trouvaient plus 2900 propriétaires de ce type sur le seul département Haute-Savoie. "Après l'affaire Maëlys, "un lien pouvait être fait avec le véhicule Audi utilisé par Nordah Lelandais", explique le procureur.



Des vérifications précises étaient alors faites sur la téléphonie de Nordahl Lelandais. Les deux portables du suspect "ont déclenché les mêmes relais que ceux d'Arthur Noyer entre 23h48 et 3h41". Dans le détail, ses portables ont déclenché dans le secteur du Carré Curial à Chambéry au même moment qu'Arthur Noyer ainsi que Place Paul Chevalier, puis sur la commune de Saint-Baldophe et de Saint-Jeoire. Il éteint ses téléphones à 3h31 pour l'un et à 3h41 pour l'autre. L'analyse des images montrait par ailleurs que le véhicule de Nordahl Lelandais se trouvaità 2h58 rue de la république à Chambéry. Mais également à 3h08 sur la commune de Saint-Baldophe.



Enfin, les analyses du téléphone portable de Nordahl Lelandais ont aussi révélé qu'il avait effectué le 25 avril 2017 des recherches sur internet avec les "mots-clés : décomposition d’un corps humain", explique le procureur.

PARTAGER


16:11
ANALYSE TELEPHONIQUE D'ARTHUR NOYER



La géolocalisation de son téléphone permettait d'établir que :



- à 3h01, il déclenche le relais de la place Paul Chevalier à Chambéry

- à 3h05, son téléphone déclenche un relais sur la commune de Saint-Baldophe (située à 6 km de la place précédente)

- à 3h11, un autre relais sur la commune d'Apremont à 7.5 kilomètres de Chambéry

- 4 heures du matin, son téléphone n'émet plus



Après la place Paul Chevalier, il s'est donc "déplacé dans un véhicule et non plus à pied", indique le procureur.

PARTAGER


16:07
CONFERENCE



L'enquête montrait qu'Arthur Noyer "était parti seul à pied en direction de la rue de la République", "2h56 dernière image" enregistrée de lui. Des expertises téléphoniques ont été effectuées. La vitesse de déplacement montre qu’il s’est ensuite déplacé "dans un véhicule".


16:05
LES FAITS



"Le 12 avril 2017, Arthur Noyer, militaire au 13e BCA, était signalé disparu", entame le procureur de la République qui déroule la soirée du disparu. "Les premières investigations établissaient qu'il avait passé la soirée à Chambéry", d'abord dans un restaurant, puis dans trois bars, enfin dans une discothèque. L'analyse des caméras de vidéosurveillance montre qu'il y est resté jusqu'à 2h48. "Il est ensuite établi qu'Arthur Noyer était parti seul à pied en direction de la rue de la Rébublique à Chambéry où la dernière image de celui-ci était prise à 2h56", déroule le procureur.




15:55
CONFERENCE



La conférence du procureur de la République de Chambéry, Thierry Dran, va bientôt commencer. Il sera accompagné du lieutenant-colonel Pascal Claisse, commandant de la section de recherches.


Nordahl Lelandais, soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys disparue fin août au cours d'un mariage en Isère, a été mis en examen ce mercredi après-midi pour "assassinat" dans une autre enquête. Il s'agit de l'"affaire Arthur Noyer", un caporal du 13e bataillon de chasseurs alpins (BCA), qui avait mystérieusement disparu à Chambéry dans la nuit du 12 avril après avoir passé la soirée en discothèque avec ses compagnons de régiment.

Les enquêteurs s'appuient sur des "indices graves et concordants" fournis notamment par le bornage du téléphone du suspect et la présence de son véhicule sur les lieux de la disparition du militaire, a déclaré le procureur de la République de Chambéry, Thierry Dran, au cours d'une conférence de presse ce mercredi.

Le procureur a par ailleurs annoncé que le crâne d'Arthur Noyer avait été retrouvé en septembre par un randonneur sur un chemin. Il n'a pu être identifié que le 18 décembre grâce à l'ADN. De nouvelles recherches vont être entreprises autour du lieu de cette découverte dès que les conditions météologiques le permettront.

En garde à vue, Nordhal Lelandais a contesté "l’ensemble des faits, tout en admettant s’être trouvé à Chambéry et à Saint-Baldophe dans les créneaux horaires relevés par les analyses de téléphonie et de la vidéoprotection et donc en même temps qu'Arthur Noyer", a indiqué Thierry Dran. Après cette double mise en examen de Nordahl Lelandais, les enquêteurs vont "regarder toutes les disparitions inquiétantes dans la région", a-t-il conclu.

https://www.lci.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 12:34  Mis à jour: 21/12/2017 12:34
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 L'étau se resserre autour de Nordhal Lelandais - les parents d'Arthur s'expriment (vidéo) Arthur Noyer, 24 ans.
"Nous allons continuer à nous battre pour toi" : ce sont les mots des parents d'Arthur Noyer, le militaire porté disparu depuis avril et dont le crâne a été retrouvé. Dans le même temps, l'étau se resserre autour Nordhal Lelandais, principal suspect dans cette affaire. Le point sur l'enquête.

Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/12/2017 16:38  Mis à jour: 20/12/2017 16:38
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Nordahl Lelandais mis en examen pour l’assassinat du caporal Noyer...
Le crâne du militaire disparu, Arthur Noyer, a été retrouvé et identifié par son ADN.
En garde à vue depuis lundi matin dans le cadre de l’affaire d’enlèvement et de séquestration du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a été mis en examen pour assassinat mercredi au palais de justice de Chambéry (Savoie). Le crâne du militaire disparu a été retrouvé et identifié par son ADN, a indiqué le procureur.

Nordahl Lelandais, 34 ans, déjà soupçonné d’avoir tué la petite Maëlys, disparue lors d’un mariage fin août en Isère, avait été extrait lundi matin de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon, pour être interrogé par les gendarmes sur la disparition d’un militaire au printemps à Chambéry.

Les enquêteurs, qui s’appuient notamment sur des expertises téléphoniques, s’interrogeaient sur son éventuelle implication dans la disparition, dans la nuit du 11 au 12 avril d’Arthur Noyer, caporal du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA) de Chambéry.

Le parquet de Chambéry avait ouvert une information judiciaire pour enlèvement et séquestration une semaine après qu’il se fut volatilisé, quatre mois avant la disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin.

Le rapprochement entre les deux affaires s’est fait «il y a quelques semaines», avait confié une source proche de l’enquête en cours sur l’enlèvement et le meurtre de l’enfant. Magistrats et gendarmes grenoblois travaillaient, parmi les pistes, «à déterminer s’il y avait un lien entre la disparition de la fillette et d’autres disparitions à proximité».

Des «éléments communs» dans les deux affaires
Celle d’Arthur Noyer « était la plus proche, chronologiquement et en distance, notamment du domicile » des parents de Nordahl Lelandais où ce dernier résidait. Domessin et Chambéry sont distants d’une trentaine de kilomètres, Domessin et Pont-de-Beauvoisin (Isère) de moins de 4 km.

Des « éléments communs » sont alors apparus, selon nos informations. Dans la soirée d’avril, les téléphones de Nordahl Lelandais et du militaire ont « borné » au même endroit et au même moment. Puis le téléphone du caporal Noyer s’est éteint en fin de nuit, approximativement vers 5 heures du matin.

Les investigations sur les supports informatiques de Nordahl Lelandais ont aussi révélé, en l’état, une recherche effectuée sur internet sur la manière de faire disparaître un corps. Une recherche « postérieure à la disparition » du caporal, ont précisé des sources concordantes. Ces expertises ont aussi révélé la consultation très fréquente de vidéos pornographiques.

http://www.leparisien.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/12/2017 13:59  Mis à jour: 20/12/2017 13:59
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Des liens entre Nordahl Lelandais et d'autres affaires de disparition étudiés par les enquêteurs
Le principal suspect dans l'affaire Maëlys a été placé en garde à vue dans le cadre d'une autre disparition, celle d'un jeune caporal de Chambéry. Les enquêteurs vont désormais s'atteler au passé de Nordahl Lelandais et réexaminer d'autres enquêtes non résolues.

C'est en fouillant dans le passé de Nordahl Lelandais que les enquêteurs ont peut-être mis la main sur un suspect dans l'enquête sur la disparition d'Arthur Noyer, militaire de 24 ans, qui n'a plus donné de signes de vie depuis la nuit du 11 au 12 avril. Entendu depuis lundi matin par les gendarmes de la section de recherches de Chambéry, le principal suspect dans l'affaire Maëlys pourrait être mis en examen ce mercredi matin dans cette nouvelle affaire.

Cette fameuse nuit du 11 au 12 avril 2017, après une soirée passée avec des amis au RDC, boîte de nuit chambérienne, Arthur Noyer entreprend de rentrer vers 4 heures du matin. Le caporal de 24 ans fait alors de l'auto-stop pour réaliser les cinq kilomètres qui le sépare de la caserne du 13e bataillon de chasseurs alpins. Après la disparition du jeune militaire, les enquêteurs ont notamment sondé les plans d'eau voisins, comme dans l'affaire Maëlys, rapporte L'Express. En vain. Le corps du militaire n'a jamais été retrouvé et aucun suspect n'avait été interpellé jusqu'alors.

Travail "méthodique" des enquêteurs

Selon le témoignage d'une ancienne petite amie de Nordahl Lelandais, ex-maître-chien dans l'armée, ce dernier avait également ses habitudes dans la discothèque où a été vu Arthur Noyer. Cette information est venue confirmer des doutes déjà présents parmi les enquêteurs qui s'interrogeaient sur le caractère prémédité de la disparition de Maëlys. Depuis quelques semaines, ils explorent une nouvelle piste de travail, celle consistant à rapprocher d'éventuels crimes qu'aurait pu commettre Nordahl Lelandais.

Son domicile, à Domessin à une trentaine de kilomètres de Chambéry, a été perquisitionné alors que le trentenaire est soupçonné de la disparition de Maëlys, une fillette de neuf ans, lors d'une fête de mariage en Isère dans la nuit du 26 au 27 août dernier. Du matériel informatique a été saisi et les gendarmes ont fouillé dans l'historique de l'ordinateur de l'homme de 34 ans.

"La procédure n’est pas fréquente, elle est employée dans les gros dossiers de crime, de terrorisme, voire de stupéfiants", explique au Parisien Anthony Bem, avocat spécialisé en droit de l’Internet.

Lors de ces investigations, les gendarmes sont tombés sur une recherche internet portant sur la manière de faire disparaître un corps. Une recherche postérieure à la disparition du caporal. "Ils se demandent à ce moment-là s’ils n’ont pas face à eux un tueur en série, c’est-à-dire quelqu’un qui est déjà passé à l’acte, détaille Sarah-Lou Cohen, chef du service police-justice de BFMTV. Ils vont procéder de manière méthodique et d’abord géographique. Ils vont regarder les disparitions proches de son domicile et la disparition la plus proche c’est celle à Chambéry d'Arthur Noyer."

"Ils ont mené une enquête en escargot, confirme Richard Marlet, ancien chef de l'identité judiciaire*. Vous partez de la scène de l’enlèvement et vous élargissez géographiquement et temporellement."

D'autres enquêtes rouvertes

D'autres éléments sont alors venus renforcer leurs doutes. Des éléments techniques et notamment le bornage des téléphones portables de Nordahl Lelandais et d'Arthur Noyer la nuit du 11 au 12 avril. Les téléphones des deux hommes ont borné dans les mêmes zones et aux mêmes heures, laissant à penser que les deux appareils étaient à proximité. Les enquêteurs n'écartent donc la possibilité que l'homme de 34 ans a pris en stop le jeune caporal. Par ailleurs, une voiture identifiée comme celle de Nordahl Lelandais apparaît sur de la vidéoprotection de Chambéry la nuit de la disparition du militaire. Une nouvelle perquisition, en présence du suspect, a été menée lundi.

Désormais, ce sont d'autres dossiers qui pourraient être rouverts et les gendarmes pourraient avoir recourt au logiciel Anacrim pour recouper de nombreux éléments, croit savoir RTL. Des affaires de disparition ou de meurtre qui n'ont jamais été résolues. Selon nos informations, au moins trois services d'enquêtes, en dehors de la région Auvergne Rhône-Alpes, vont étudier des possibles liens entre Nordahl Lelandais et des affaires de disparition non résolues. Dans la région de Chambéry, seul le dossier d'Arthur Noyer est réexamine pour le moment, indique une source judiciaire. Pour l'heure, Nordahl Lelandais nie toute implication dans la disparition de Maëlys et celle d'Arthur Noyer.

* Richard Marlet, auteur du livre Quand les experts entrent en scène, édition First.



Justine Chevalier avec Rym Bey et Alexandra Gonzalez http://www.bfmtv.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/12/2017 10:41  Mis à jour: 20/12/2017 10:41
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Nordahl Lelandais : Une histoire de téléphone avec Arthur Noyer ?
L’affaire « Maëlys » est toujours en cours, le principal suspect Nordahl Lelandais est incarcéré, les enquêteurs à l’heure actuelle font des regroupements possibles, avec d’autres intrigues et énigmes dans la région autour de Chambéry ! Pour l’instant ils comparent les bornes des téléphones autour de la disparition d’Arthur Noyer, une troublante similitude entre le signal des deux appareils, vient d’être mise en lumière par le procureur, concernant Nordahl qui est entendu sur son emploi du temps, au printemps 2017.

Un élément de plus dans une enquête qui s’annonce compliquée. À ce sujet, Maître Alain Jakubowicz (l’avocat de Nordahl Lelandais) va devoir se saisir d’un dossier en plus, une difficulté pour lui qui clame à l’erreur judiciaire, en ce qui concerne son client.

Que savons-nous de ces derniers éléments ?

Dans la nuit du 11 au 12 avril de cette année 2017, Arthur Noyer (23 ans) militaire incorporé au 13° BCA (Roc noir, quartier Barby) dans l’agglomération de Saint-Alban Leysel fait la fête avec un petit groupe d’amis à Chambéry. Ils décident de boire quelques verres dans des bars du centre ville et à la fermeture de ces établissements, ils rejoignent d’autres jeunes dans une discothèque, bar musical du « Carré Curial » baptisée RDC. Arthur danse, fait la fête avec ses amis dans ce lieu de 100 m2, et se rend compte avant de partir, qu’il n’a plus de téléphone (source le Dauphiné du 23/04). Le journal relate ce détail, en précisant que l’information vient d’un propriétaire de troquet de Chambéry qui explique que néanmoins, la police nationale (très certainement appelée par les amis d’Arthur) a retrouvé l’iphone et remis donc à l’intéressé son bien. Celui-çi est soumis de rentrer à une certaine heure à sa caserne, qui se situe à environ 5 kilomètres du centre ville. C’est au coeur de la nuit (pas d’horaire précis), une estimation des enquêteurs : Entre 3 et 4 h du matin ce mercredi 12 avril après analyse des bandes vidéos , Arthur prend le chemin de la caserne en faisant du stop, nous sommes durant les vacances de pâques et il pense qu’il trouvera quelqu’un pour le ramener, ses amis resteront dans la discothèque…Depuis, plus de nouvelles !

Nordahl Lelandais, un habitué des nuits à Chambéry ?

Les enquêteurs de l’affaire « Maëlys » regroupent leurs informations avec celles du peloton de gendarmerie de Thalles-Les-eaux. La stratégie menée par les informateurs, est de repérer les numéros de téléphones qui « bornent » dans ce matin du 12 avril. Plusieurs numéros s’affichent car c’est la veille du printemps, les gens se déplacent en voiture dans cette zone péri-urbaine de Chambéry. Un regroupement est établi avec le téléphone de Nordahl Lelandais qui d’après les informations des enquêteurs, est révélé en « binôme » avec celui d’Arthur lors de son retour dans le quartier « Barby » !

Certes, Nordahl reste présumé innocent…Entendu depuis le 18 décembre, accompagné par son avocat il n’a pas apporté plus de précision (au moment de l’écriture de l’article). Déjà un détail paru dans la presse, sur l’enquête avait dévoilé que Nordahl Lelandais, s’était renseigné sur « La technique de disparition des corps ». Les informateurs autour de l’affaire, recherchent plus d’éléments sur « Tyron 973 » un pseudonyme qui pourrait appartenir à Nordahl, qui apparait sur des forums de discussions. Sur le web, sa page Facebook « No Lelandais » n’est plus active depuis sa mise en examen. Une vidéo ayant circulé, présentant ce suspect au volant d’une voiture, forçant une barrière d’autoroute est aussi très certainement, en cours d’analyse par les enquêteurs…

Du côté de la famille d’Arthur Noyer, la thèse de l’enlèvement et de la séquestration, donnée par le procureur de l’affaire, pose la terrible question à Bernard Boulloud (l’avocat de la famille), des analogies entre les deux affaires et surtout quel est le timing précis, autour de la disparition d’Arthur, dont on a aucun autre élément (cadavre, témoignages, etc…)

À suivre…

Eric Fontaine https://www.francenetinfos.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/12/2017 10:35  Mis à jour: 20/12/2017 11:32
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Nordahl Lelandais au coeur de deux enquêtes. LELANDAIS POURRAIT ÊTRE ENTENDU POUR D'AUTRES DISPARITIONS DANS LA RÉGION( vidéos)
Mise à jour le 20/12 à 8h40

La garde a vue de Nordahl Lelandais, le principal suspect dans l’affaire Maëlys, a été prolongée hier dans l’enquête sur la disparition d’un jeune militaire dans la nuit du 11 au 12 avril. Selon RTL, grâce à l’étude du bornage du téléphone d’Arthur Noyer et de celui de Nordahl Lelandais, les enquêteurs ont la certitude qu’ils ont fait «un trajet commun» sur une distance suffisamment longue cette nuit là pour que leurs téléphones puissent être détectés au passage de différentes bornes exactement au même moment.

Les enquêteurs ont acquis la certitude que Lelandais était bien présent à la boîte de nuit RDC dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Et une Audi A3 très similaire à la sienne est aussi repérée sur la vidéosurveillance urbaine de Chambéry.

La juge d'instruction de Chambéry en charge de l'affaire du caporal a aussi prévu de faire réexaminer une dizaine de dossiers de disparitions ou meurtres non résolus dans la région. Notamment, selon nos informations, deux affaires en 2011 et 2012 en marge d'un festival, et une autre plus récente rapporte Le Parisien.

Nordahl Lelandais au coeur de deux enquêtes:



Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 19/12/2017 14:38  Mis à jour: 19/12/2017 14:38
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 La garde à vue de Nordahl Lelandais, le principal suspect de l’affaire Maëlys, a été prolongée mardi 19 décembre, dans le cadre de l’enquête sur la disparition mystérieuse d’Arthur Noyer.
Recherches sur Internet et activité téléphonique

Les investigations sur les supports informatiques de Nordahl Lelandais ont montré des recherches effectuées sur Internet sur la manière de faire disparaître un corps, à une date coïncidant avec la disparition d’Arthur Noyer, a-t-on appris de source proche de l’enquête, confirmant des informations du Parisien et du quotidien régional Le Dauphiné libéré. Selon une autre source, ces recherches ont été « postérieures à la disparition ».

Par ailleurs, ce soir d’avril, les téléphones de Nordahl Lelandais et du militaire ont « borné » au même endroit et au même moment. Puis le téléphone du caporal Noyer s’est éteint en fin de nuit, approximativement vers 5 heures du matin, a ajouté la première source.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/ ... .html#UYccALM4wdWacFFX.99
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 18/12/2017 15:24  Mis à jour: 18/12/2017 15:24
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Le suspect dans « l’affaire Maëlys » entendu cette fois sur la disparition d'un militaire, Arthur Noyer, à Chambéry .
Nordhal Lelandais, mis en examen pour l'enlèvement et la mort de Maëlys lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère le 27 août dernier, est entendu ce lundi, dans le cadre du régime de la garde à vue, dans une autre affaire. Il s'agit de celle de la disparition d'un jeune militaire à Chambéry.

Chambéry, Villers-les-Ormes, France
Nordhal Lelandais, le suspect mis en examen pour l'enlèvement et la mort de Maëlys, une fillette de 9 ans lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère le 27 août dernier, est entendu ce lundi, dans le cadre du régime de la garde à vue, dans une autre affaire de disparition qui n'est toujours pas élucidée a appris franceinfo de source proche du dossier. Il s'agit de la disparition d'un militaire à Chambéry au printemps dernier.


Ce lundi après-midi une nouvelle perquisition est en cours au domicile de Nordhal Lelandais à Domessin en Savoie.

Dans l'affaire Maëlys, Nordhal Lelandais, un ancien militaire de 34 ans, est mis en examen pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans". Il est en détention provisoire en Isère depuis le 3 septembre 2017.

Le jeune chasseur alpin Arthur Noyer est introuvable depuis avril dernier
Dans la seconde affaire, Arthur Noyer, 24 ans, n'a pas donné de signe de vie depuis sa disparition près du Carré Curial de Chambéry dans la nuit du 11 au 12 avril dernier. Une semaine plus tard, une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration" était ouverte, un juge d'instruction affecté à l'enquête.

https://www.francebleu.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 15/09/2017 08:18  Mis à jour: 15/09/2017 08:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Re : Disparition inquiétante d’Arthur Noyer, 24 ans. Le caporal Arthur Noyer, disparu le 12 avril, reste introuvable.
Qu’est-il arrivé au caporal Arthur Noyer dans la nuit du 11 au 12 avril dernier ? Ce soir-là, ce militaire du 13e BCA profite d’une soirée de liberté pour faire la fête avec des amis : d’abord dans les bars du centre-ville, puis dans une discothèque du carré Curial à Chambéry.

Le lendemain matin, alors qu’il est de garde, il ne se présente pas à la caserne. Le jeune homme de 24 ans, qui sert depuis trois ans au 13, s’est volatilisé.

La dernière fois qu’il a été aperçu, il se trouvait rue de la République, en train de faire du stop, certainement pour rentrer à son régiment à Barby.

Les gendarmes ont effectué d’importantes recherches dans les jours qui ont suivi sa disparition, les plans d’eau ont été sondés et un chien Saint-Hubert, spécialisé dans les pistes froides, a été sollicité. De nombreux témoins et personnels d’établissements de nuit ont été entendus. En vain.

Le 20 avril, une information judiciaire pour enlèvement et séquestration a été ouverte et confiée à une juge d’instruction.

« J’ai accès à un dossier vide ! »


Mais cinq mois plus tard, les parents d’Arthur, Cécile et Didier Noyer, n’ont toujours aucune nouvelle de leur fils. Et aucune information venant de l’instruction. Le couple qui s’est porté partie civile pour avoir accès au dossier, ne comprend pas : « La première semaine après sa disparition a été extraordinaire mais depuis l’ouverture de l’information, c’est le blocage », regrette Didier Noyer.

Les parents du militaire, considéré comme déserteur pour l’armée, étaient immédiatement venus à Chambéry dès qu’ils avaient appris sa disparition. Très actif, le couple, domicilié à Bourges, avait distribué de nombreuses affichettes, aidé par les amis d’Arthur et les militaires du13e BCA.

Le 20 mai, ils avaient organisé une marche blanche à laquelle avaient participé 300 personnes.

« Depuis fin avril, nous demandions à être reçus par la juge d’instruction mais nous n’avions pas de date. On nous en a trouvé une, comme par hasard, le 19 mai, la veille de la marche », relève Cécile Noyer. Leur avocat, Me Bernard Boulloud, lui aussi, s’interroge : « J’ai accès à un dossier vide. Aucune pièce n’a été versée depuis le 19 mai, date à laquelle nous avons été reçus. C’est inadmissible et insupportable », s’insurge l’avocat, qui envisage de saisir la chambre de l’instruction ou le parquet général s’il n’obtient pas plus d’informations sur l’enquête. Ce moyen de pression renvoie à la détresse de cette famille : « Nous avons reçu des témoignages que nous avons immédiatement transmis aux enquêteurs, donné un contact haut placé chez Google. Mais nous n’avons aucun retour », déplore Didier Noyer, la voix tremblante.

Un silence intenable qui leur fait envisager les pires réponses à leurs questions.
http://www.ledauphine.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/05/2017 12:43  Mis à jour: 22/05/2017 12:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Re : CHAMBÉRY : 300 personnes ont marché pour le caporal Arthur Noyer
Ce samedi après-midi à Chambéry, près de 300 personnes ont participé à une marche blanche organisée par la famille d’Arthur Noyer. Le caporal du 13e BCA a disparu depuis la nuit du 11 au 12 avril.

Ce samedi après-midi à Chambéry, près de 300 personnes ont participé à une marche blanche organisée par la famille d’Arthur Noyer. Le caporal du 13e BCA a disparu depuis la nuit du 11 au 12 avril. Dans la matinée, les proches, les amis et la famille du disparu ont distribué de nouveaux avis de recherche : « pour que chacun reste vigilant », a dit son père, Didier Noyer. Vendredi, la famille a été reçue par les enquêteurs de la gendarmerie et la juge d’instruction.

Plus d’informations dans les éditions de Savoie du 21 mai

Image redimensionnée
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 16/05/2017 15:29  Mis à jour: 16/05/2017 15:29
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3910
 Re : Une marche blanche organisée le 20 mai à Chambéry, un mois après la disparition d'Arthur Noyer...
Image redimensionnée


La famille d'Arthur Noyer organise ce samedi 20 mai 2017 une marche blanche au départ du Carré Curial à Chambéry. Le militaire n'a plus donné signe de vie depuis le 12 avril après une sortie en discothèque. Ses proches ont lancé un appel à la mobilisation sur Facebook.

LIRE LA SUITE
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
7 - 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10