|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non résolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
20 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 20

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiĂ©s sur le site...
Affaire Grégory Villemin: un ex-enquêteur dénonce des «mensonges» dans le livre de Murielle Bolle... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 11:33
Les familles des «disparus du fort de Tamié» veulent obtenir «des réponses»... ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 11:24
Michel Fourniret devant les assises de Versailles : "C'est peut-ĂŞtre l'un des derniers moments pour le faire parler"!!! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/11/2018 15:46
Alicia Allemeersch, 12 ans de disparition ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/11/2018 11:56
Un assassinat pour s’emparer du magot des «postiches»: le crime à part de Fourniret. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2018 17:08
Affaire Fourniret : des ADN inexploités depuis 15 ans Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2018 14:24
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan. des tracts diffusés en Allemagne. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2018 13:01
VIDEO. 11-Novembre : "On criait, on sautait, on gesticulait comme des fous" : l'armistice raconté par un soldat du front. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/11/2018 16:16
Mort de Théo Hallez : son frère prend la parole contre ceux qui “mettent en cause l'honneur de sa famille”. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/11/2018 13:45
Nordahl Lelandais a de nouveau été entendu , pour une troisième fois, pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer , il maintient sa version . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/11/2018 13:13

Alicia Allemeersch , disparue le 12 novembre 2006 ( RAPPEL)

Publié par Walda Colette Dubuisson le 07-11-2018 (11349 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée


BELGIQUE / Charleroi/ International

07/11/2018 : Voir Devoir d'enquĂŞte - RTBF
Alicia avait 20 ans. Elle est sortie chercher du pain. Elle n'est jamais revenue. Cela fait maintenant 12 ans que ses proches attendent son retour. Qu'est-il arrivé à Alicia Allemeersch disparue dans la nuit du 12 novembre 2006 à Charleroi ?
*************************************
08/11/2017 : Le témoignage bouleversant de Rita Claus : sa fille Alicia Allemeersch n’a jamais été retrouvée.
************************************
09/08/2017 :L'Ă©nigme Alicia Allemeersch introuvable depuis 10 ans: "Elle ne fuyait pas le danger : elle faisait face"
Son ancienne institutrice parle : "Voilà comment les choses ont pu se passer pour qu’elle disparaisse".
**********************************************
13/11/2016 : Dix ans après la disparition d'Alicia, sa maman cherche toujours des réponses: "Tant que quelqu'un ne parlera pas, on ne saura rien…" ( vidéo)
****************************************************
13/10/2016, Alicia Allemeersch disparue depuis dix ans, sa mère parle. article exclusif de la dernière heure.
************************************************
12/11/2015 = 9 ans qu'Alicia s'est " volatilisée " et toujours aucune nouvelle : pensées à sa famille ...
************************
08/10/2015 :UN témoin clé parlait au GSM depuis 25 minutes à Alicia Allemeersch quand la jeune femme s’est volatilisée : l’énigme est entière.
Neuf ans après, François Noël témoigne dans l’affaire de la disparition toujours non élucidée d’Alicia Allemeersch à Charleroi la nuit du 12 novembre 2006. C’est le témoin clé.
Voir commentaire ...
******************************************
29/07/2015 : Alicia Allemeersch.
La famille d’Alicia Allemeersch prend actuellement contact avec les autorités administratives et de police de Charleroi en vue d’organiser le 12 novembre prochain un rassemblement et une marche en hommage à la jeune femme très mystérieusement disparue en 2006.(voir dernier commentaire)
****************************

01/05/2015 : toujours aucune nouvelle d'Alicia : merci de partager cet avis qui me tient à coeur , ayant été la première à la diffuser sur le web
--------------------------

17/11/2014 : Encore une fausse Alicia Allemeersch!
**********************************
12/11/2013 :Il y a 7 ans, Alicia Allemeersch disparaissait mystérieusement: "Très dur de ne pas savoir"


RAPPEL DES FAITS :





RAPPEL DES FAITS :

Le dimanche 12 novembre 2006, vers 22.45h, Alicia ALLEMEERSCH, âgée de 20 ans, a été vue pour la dernière fois à l’appareil Bancontact de l’agence FORTIS située Boulevard Tirou à CHARLEROI.
Elle n’a plus donné signe de vie depuis.

Alicia mesure environ 1m65 et est de corpulence mince. Elle a les yeux verts, les cheveux blonds et porte des lunettes.

"Si on pouvait nous donner une piste, ça nous ferait du bien. Même si c'est pour nous annoncer le pire. Au moins, on saurait et on pourrait faire notre processus de deuil", nous a écrit Marie, une amie de Marcel Allemeersch, ce mardi 12 novembre. A la même date, sept ans plus tôt, la fille de Marcel, Alicia disparaissait mystérieusement à Charleroi."

Celle-ci était sortie de chez elle pour aller acheter un pain dans une épicerie. Elle passa par la banque pour retirer de l'argent au distributeur automatique, moment duquel sont issues les dernières images de la jeune femme, saisies par les caméras de surveillance. Elle marcha ensuite pour rentrer chez elle tout en discutant par GSM avec un ami à qui elle dit soudain "Attends Loulou", rapportait La Dernière Heure. La communication se coupa.
Depuis, plus de nouvelles et "une enquête au point mort", déclare Marie via notre page Alertez-nous.

Image redimensionnée



Cela fait 6 ans qu'Alicia Allemeersch a disparu Ă  Charleroi

Il y a un an, le Journal de RTL-TVI avait recueilli les sentiments des parents d'Alicia Le papa disait déjà ce que Marie nous a confié: "A la limite, c'est peut-être incompréhensible ce que je vais dire mais je saurais maintenant qu'elle est décédée, ça serait moins dur à vivre, ça serait plus simple", racontait-il. La maman, Rita Claus, les traits creusés par la tristesse, les larmes au bord des yeux, six ans après, restait inconsolable: "Je ne vis plus depuis ce jour, je vis pour mes autres enfants mais elle me manque, je ne suis plus que maman à trois-quarts". Le manque d'une mère. Aussi bien le sentiment de manque de Rita que le manque, au sens premier du mot, de Jenna, la fille d'Alicia encore bébé lorsque sa maman disparut: "Elle réclame sa maman", racontait, il y a un an, la grand-mère de Jenna dans l'interview du Journal. Jenna, la petite fille dont la seule existence écartait immédiatement l'hypothèse de la fugue, selon Rita: "Elle venait d'avoir sa fille, elle en était très proche", disait-elle. "Nous essayons de garder espoir pour Jenna mais c'est très dur de ne pas savoir", nous écrit pour sa part Marie.

De nombreuses fois, l'espoir a dû saisir la famille, des témoins ayant vu Alicia en divers endroits, en Belgique ou à l'étranger. Des fouilles au fond de la Sambre, le fleuve qui traverse Charleroi, furent effectués à deux reprises. Mais au bout de chaque piste, ce fut la déconvenue. Sept ans après, en ce jour froid de novembre, recouvert de nuages pleurant leur bruine de saison, le mystère, insupportable, ne se dévoile pas.<<<<<



Source http://www.rtl.be/info/belgique/faits ... res-dur-de-ne-pas-savoir-

Ou je retrouve l'affiche que j'avais réalisée à l'époque
Colette Dubuisson (Nounoursaris)


Image redimensionnée


TĂ©moignages
Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 13/11/2018 11:56  Mis Ă  jour: 13/11/2018 11:56
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Alicia Allemeersch, 12 ans de disparition !
GILBERT DUPONT Publié le mardi 13 novembre 2018 http://www.dhnet.be/

L’enquête n’est pas classée. Les policiers la relancent à chaque affaire semblable d’agression sexuelle.
"Nous continuons de chercher. C’est évident que le dossier de la disparition en 2006 d’Alicia reste ouvert. Dans cette disparition, il y a plusieurs caractéristiques très particulières. À chaque fois que nous retrouvons les mêmes dans un dossier d’agression sexuelle, nous vérifions s’il n’est pas possible de faire un lien. On fait ce type de recherche plusieurs fois chaque année. Jusqu’à présent, sans résultat hélas. C’est malheureusement tout ce que nous pouvons encore faire ", confiait hier, une source proche du dossier, dans l’enquête sur la disparition, le 12 novembre 2006, à Charleroi d’Alicia Allemeersch qui n’a jamais été retrouvée.

Et cela fait exactement douze ans aujourd’hui.

On sait à la seconde près l’heure à laquelle le GSM d’Alicia s’est éteint alors qu’elle prononçait les mots : "Attends, loulou."

Douze ans d’enquête ne permettent pas de savoir ce qui s’est passé à la seconde suivante !

Disparition à laquelle nos consœurs de la RTBf Catherine Lorsignol et Bernadette Saint-Remi consacraient mercredi passé une séquence importante du magazine Devoir d’enquête. Il est prématuré, à ce stade, d’indiquer si le reportage a généré une nouvelle piste. " La famille sera évidemment informée en priorité."

Un dimanche soir, une jeune femme de 20 ans sort de chez elle, avec la curieuse idée d’acheter du pain, à 22 h 45. Elle disparaît, comme évaporée de la surface de la Terre.

Hier, sa famille, sur les réseaux sociaux, en particulier sa sœur Orely, rendait un hommage poignant à la jeune femme qui aurait 32 ans maintenant. Et une petite fille, Jenna, déjà 12 ans, qui grandit sans elle. Le mystère est complet. Malgré la volonté des enquêteurs du parquet de Charleroi.



Gilbert Dupont
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 07/11/2018 16:43  Mis Ă  jour: 07/11/2018 16:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Qu'est-il arrivĂ© Ă  Alicia Allemeersch disparue dans la nuit du 12 novembre 2006 Ă  Charleroi ?
Alicia avait 20 ans. Elle est sortie chercher du pain. Elle n'est jamais revenue. Cela fait maintenant 12 ans que ses proches attendent son retour. Qu'est-il arrivé à Alicia Allemeersch disparue dans la nuit du 12 novembre 2006 à Charleroi ?

07/11/2018 : Voir Devoir d'enquĂŞte - RTBF ->

https://www.rtbf.be/tv/emission/detail ... id=10060469&emissionId=94
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 08/11/2017 12:29  Mis Ă  jour: 08/11/2017 12:29
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Alicia Allemeersch , disparue le 12 novembre 2006 .Le tĂ©moignage bouleversant de Rita Claus : sa fille n’a jamais Ă©tĂ© retrouvĂ©e.
Sans le savoir, Christian De Valkeneer lui a redonné un peu d’espoir. Quand le procureur a parlé des gens "prêts à dire des choses" et du "temps qui fait remonter les témoignages à la surface", Rita a songé que ce qui est vrai dans le dossier des Tueries du Brabant pouvait l’être pour sa fille dont elle est sans nouvelles, disparue depuis onze ans, exactement onze ans dimanche prochain. "Et c’est aujourd’hui son anniversaire. Alicia a 31 ans."

Lire la suite payante :

http://www.dhnet.be/actu/faits/je-par ... -5a009b75cd70fa5a061a6933
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 09/08/2017 10:05  Mis Ă  jour: 09/08/2017 10:05
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 L'Ă©nigme Alicia Allemeersch introuvable depuis 10 ans: "Elle ne fuyait pas le danger : elle faisait face"
Image redimensionnée


Son ancienne institutrice parle : "Voilà comment les choses ont pu se passer pour qu’elle disparaisse".
Laurence Gonze a été pendant deux ans l’institutrice à Charleroi d’Alicia Allemeersch, dont la disparition reste, après dix ans, un drame pour ses proches et une énigme pour les enquêteurs de la Crime.

En 1992, Mlle Gonze est jeune enseignante à l’école Cobaux. Vingt-cinq ans et des centaines d’écoliers plus tard, Laurence vous parle d’Alicia comme si c’était hier. Il y a des écoliers que l’on n’oublie pas. C’est le cas d’Alicia.

En apprenant, fin 2006, sa disparition, Mme Gonze a exclu, dans la seconde, l’hypothèse d’un départ volontaire. "Trois semaines plus tôt, Alicia était venue m’attendre à la sortie de l’école pour me montrer sa petite fille Jenna. Je sais comme elle tenait à elle. Pour moi, il était exclu qu’Alicia ait pu abandonner son bébé. Refaire sa vie sans sa petite fille, c’était impensable".

Mais parce qu’impossible n’est pas français et encore moins policier, la piste de la fugue fut explorée comme les autres, bien sûr sans résultat.
Lire la suite ->
http://www.dhnet.be/actu/faits/l-enig ... -5989db67cd70d65d2542c1db
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 13/11/2016 14:06  Mis Ă  jour: 13/11/2016 14:16
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Re : Dix ans après la disparition d'Alicia, sa maman cherche toujours des rĂ©ponses: "Tant que quelqu'un ne parlera pas, on ne saura rien…" ( vidĂ©o)

Alicia Allemeersch a disparu il y a 10 ans à Montignies-sur-Sambre: sa maman témoigne

Il y a dix ans jour pour jour, Alicia, une jeune maman de 20 ans, disparaissait à Charleroi alors qu'elle était partie acheter du pain. Aucun témoin, aucune piste. Difficile dans ces conditions pour la maman d'Alicia de faire son deuil. Elle s'est confiée à Benjamin Samyn et Dominique Sokolowski.

Voici les dernières images d'Alicia:
Cliquez ici

"Elle a été victime d'un crime crapuleux et on l'a enterrée quelque part, et tant que quelqu'un ne parlera pas, on ne saura rien", pense Rita Claus. "Ou alors elle a été enlevée pour un réseau de prostitution", ajoute-t-elle. Une autre possibilité existe: celle de la séquestration. Comme celle connue par l'Autrichienne Natascha Kampusch.

"Il doit quand même bien y avoir quelqu'un qui doit avoir des remords, qui doit se remettre à notre place. On doit savoir… C'est difficile de perdre un enfant, c'est difficile de vivre avec cette incertitude", confie la maman d'Alicia.

Nous avons contacté ( RTL.be) le commissaire en charge de l'enquête de cette étrange disparition. Il nous a confirmé que, pour l'instant, les investigations sont au point mort.
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 13/10/2016 14:03  Mis Ă  jour: 13/10/2016 14:03
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Re : Alicia Allemeersch disparue depuis dix ans, sa mère parle. article exclusif de la dernière heure.
Image redimensionnée




"Il n’y a rien de neuf et c’est ce qui me désespère. Où est ma fille ? Que lui est-il arrivé ? Quand la reverrons-nous ?" Car c’est une certitude pour Rita Claus : sa fille Alicia Allemeersch, disparue en 2006 à Charleroi, est vivante : "C’est insensé, mais j’ai cet espoir au fond de moi".

Le soir du dimanche 12 novembre 2006, à un moment que l’on peut fixer entre 23 h 10 et 23 h 15, disparaissait dans la Ville-Basse, entre l’ancien Star Rock Café et la piscine Helios, cette jeune femme de 20 ans. Alicia était sortie de chez elle, rue Bosquetville, à 22 h 45. Son compagnon avec qui elle venait de faire l’amour, était assoupi. Alicia lui a écrit ce message qu’il trouvera à son réveil : "Bébé, on a oublié le pain pour demain. Je vais en chercher, je t’aime. PS : Il est 22 h 45 quand je sors".

Tout cela était-il calculé ? Car à peine dehors, Alicia téléphone à son autre copain et leur conversation dura 24 minutes et 41 secondes. Alicia trouva du pain. Elle n’est plus très loin de chez elle quand l’incident survient. Toujours en ligne, François l’entend dire : "Attends, Loulou". Attends quoi ? On ne l’a jamais su.

Découvrez la suite de cet article dans l'Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez offres et tarifs ci-dessous.

http://www.dhnet.be/actu/faits/exclus ... -57fd1495cd70cd5761c9206a
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 12/11/2015 13:43  Mis Ă  jour: 12/11/2015 13:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Re : Alicia Allemeersch , disparue le 12 novembre 2006. L'enquĂŞte sur sa disparition est au point mort: qu'est-il arrivĂ© Ă  cette jeune maman carolo?
Où est Alicia Allemeersch? Est-elle toujours en vie? Neuf ans après sa disparition, l'enquête est au point mort. Cette jeune fille de 20 ans avait disparu un soir de novembre 2006 à Charleroi en allant acheter du pain. Que lui est-il arrivé ensuite? Comme le rappelle notre journaliste Olivier Patzelt sur Bel RTL, sa disparition reste un mystère.

Alicia a disparu un dimanche soir. Il était près de 23 heures lorsqu'elle a quitté son domicile de la rue Bosquetville de Charleroi. La jeune femme a voulu se rendre dans un night shop de son quartier pour y acheter du pain, mais avant, elle a retiré de l'argent à un distributeur de billet. C'est la toute dernière fois que l'on verra la jeune femme. Elle est apparue quelques secondes à l'écran, vêtue d'un blouson de couleur sombre et d'un jean. L'oreille vissée à son téléphone portable, Alicia était visiblement en communication au moment du retrait. Mais l'analyse du relevé téléphonique ne donnera rien.

Rien dans la Sambre non plus

Les recherches menées dans le quartier et dans la Sambre en 2007 et 2010 seront également infructueuses. A plusieurs reprises, des témoins disent l'avoir aperçue, mais à chaque fois, ce sont de fausses pistes. Pour la famille d'Alicia, ces faux espoirs deviennent difficiles à supporter.

9 ans après la disparition, ses proches tentent toujours de la retrouver. Ils espèrent au moins comprendre ce qui s'est passé.

Publié le 12 novembre 2015 http://www.rtl.be/
RĂ©pondre
Visiteurs
PostĂ© le: 12/11/2015 13:14  Mis Ă  jour: 12/11/2015 15:17
 Alicia Allemeersch
Bonjour, un article sur Alicia sur la page RTL http://www.rtl.be/info/regions/hainau ... maman-carolo--770037.aspx ****************************************** GRAND MERCI A VOUS ! Colette
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 08/10/2015 14:51  Mis Ă  jour: 08/10/2015 14:51
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Re :Neuf ans après, François NoĂ«l tĂ©moigne dans l’affaire de la disparition toujours non Ă©lucidĂ©e d’Alicia Allemeersch Ă  Charleroi la nuit du 12 novembre 2006. C’est le tĂ©moin clĂ©.
Image redimensionnée



Une femme disparaît dans la nuit : la dernière conversation

Le témoin clé parlait au GSM depuis 25 minutes à Alicia Allemeersch quand la jeune femme s’est volatilisée : l’énigme est entière.
Neuf ans après, François Noël témoigne dans l’affaire de la disparition toujours non élucidée d’Alicia Allemeersch à Charleroi la nuit du 12 novembre 2006. C’est le témoin clé.

C’est à lui qu’Alicia parlait quand elle a disparu en allant acheter du pain. Il était 23 h 30. Son compagnon dormait. Malgré l’heure tardive, la jeune femme de 20 ans est sortie. On ne l’a jamais revue.

À écouter François aujourd’hui, on se dit que cette histoire de pain n’était peut-être qu’un prétexte pour se parler. Le couple envisageait de se mettre en ménage. N’avait-il pas visité quelque temps plus tôt un logement à Couillet ?

24 minutes et 41 secondes : c’est la durée de la conversation. Alicia vient de recevoir un nouveau GSM, un Nokia blanc à clapet. À peine sortie, elle appelle François qui est au lit. François Noël habite à Silenrieux. Et Alicia traverse à Charleroi les quartiers glauques de la Ville Basse.

Voilà son récit. "Sauf à un moment, il n’y avait pas d’inquiétude dans sa voix. Il me semble aujourd’hui avoir entendu la porte se refermer derrière elle. On a parlé de tout et rien. J’ai dû lui dire qu’elle était folle de sortir seule en rue à cette heure-là. Alicia a dû me répondre qu’il ne pouvait rien arriver. C’est elle surtout qui parlait. Je l’écoutais à moitié endormi. Elle a parlé beaucoup de son bébé."

Au départ de la rue Bosquetville, Alicia avait 1.200 mètres à marcher via la place Albert 1er et son agence Fortis où elle a retiré 50 €, puis la rue chaude de la rue de Marchienne pour arriver au night-shop des Cinq Chemins. "Je l’écoutais sans faire toujours très attention. Le seul incident s’est produit sur le retour quand Alicia m’a dit avoir l’impression d’être suivie. Ça n’a pas duré. Elle s’est retournée, elle n’a vu personne."

Repassant place Albert 1er, Alicia a interrompu pour dire à François qu’elle se refaisait une beauté "en se regardant dans un miroir" - était-ce celui de l’ancienne pharmacie ? Puis elle a repris sa marche, on l’imagine son pain dans une main, le Nokia dans l’autre. Rien ne fait présager. Mais tout va très vite. "Elle m’a dit : Attends, Loulou."

Et ce fut fini . Plus rien. Inutile de dire que François est très souvent retourné place Albert 1er. Il suppose aujourd’hui qu’Alicia se trouvait à hauteur de la rue Puissant d’Agimont : ce serait le lieu de la disparition.

L’enquête le situe par contre plus loin, du côté du boulevard Tirou et de l’ancien Star Rock Café qui a brûlé depuis lors.

Le Nokia d’Alicia a capté son dernier signal dans une zone de basculement de réseaux qui se trouvait à l’époque dans ce secteur du boulevard Tirou.

François Noël a eu des problèmes. Il le reconnaît aujourd’hui : il a menti aux enquêteurs quand il leur a prétendu qu’il avait directement foncé sur Charleroi. C’était faux : il est resté au lit et s’est endormi. Mais tout s’est expliqué entre-temps. C’est clair : ce mensonge ne le rend pas suspect.

Quant à la fin de la conversation, François n’a entendu aucun bruit de fond, bruit de moteur, bruit de pas, voix d’homme : rien. Elle s’est arrêtée sur ces deux mots : "Attends, Loulou" prononcés par Alicia sur un ton qui n’était pas inquiet. Deux mots qu’on interprète de diverses façons : "Attends Loulou, j’ai un problème avec ma batterie qui se vide." Ou bien : "Attends Loulou, quelqu’un me fait signe pour me parler."

L’ADN d’Alicia à Interpol
Les services de police européens vont tous recevoir le profil génétique

À la demande du juge d’instruction, la PJF de Charleroi va transmettre à Interpol le profil génétique d’Alicia Allemeersch de façon qu’il figure dans les bases de données de tous les services de police dans tous les pays de la zone Europe.

Cette carte génétique d’Alicia a été reconstituée au départ des ADN de la mère d’Alicia et de sa fille Jenna.

Si ce travail avait été effectué par le passé, les enquêteurs veulent s’assurer que ces données essentielles en cas de découverte d’un cadavre n’ont pas été perdues depuis 2006 et se trouvent toujours à disposition de tous les services de police européens. Il faut rappeler que le corps d’Alicia, à supposer la jeune femme décédée, n’a pas été retrouvé, après neuf ans.

Les policiers ne baissent pas les bras. Ils tiennent à préciser que si le dossier de la disparition est arrivé après un mois à la PJF de Charleroi, le premier travail d’enquête mené à ses débuts par la police de la ville fut du travail professionnel de qualité, comme le confirme le commissaire Michel Baccus actuellement en charge du dossier d’Alicia Allemeersch.

La moindre information sur la disparition d’Alicia : le 0800/30.300


RECUEILLI PAR GILBERT DUPONT Publié le jeudi 08 octobre 2015
http://www.dhnet.be/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 29/07/2015 16:05  Mis Ă  jour: 29/07/2015 16:05
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Re : Une marche pour Alicia Allemeersch, disparue mystĂ©rieusement depuis 9 ans
Elle a mystérieusement disparu en ville le 12 novembre 2006. Elle aurait 28 ans.
La famille d’Alicia Allemeersch prend actuellement contact avec les autorités administratives et de police de Charleroi en vue d’organiser le 12 novembre prochain un rassemblement et une marche en hommage à la jeune femme très mystérieusement disparue en 2006.

Les démarches sont entreprises par Mégane Allemeersch qui avait 13 ans quand sa grande sœur s’est volatilisée en allant chercher du pain en ville. Elle a le soutien de Rita et Marcel, les parents d’Alicia, et d’Orely, l’autre sœur de la jeune femme dont le corps n’a jamais été retrouvé. Si Alicia a disparu il y a neuf ans, il s’agira de la première manifestation du genre.

Les objectifs sont multiples : soutenir la famille dans sa recherche de la vérité, rappeler au public le souvenir d’Alicia, rappeler aux autorités qu’une jeune mère de famille a disparu le 12 novembre 2006 et que le mystère de la disparition reste entier comme au premier jour, enfin encourager d’éventuels nouveaux témoignages car il y a forcément quelqu’un qui sait.

Et cela circule dans les réseaux sociaux. Mégane a ouvert une page Marche d’espoir et de soutien pour Alicia sur Facebook. La marche emprunterait l’itinéraire présumé suivi par Alicia la nuit de sa disparition.

Élément émouvant : Alicia avait un bébé… une petite fille qui a maintenant 9 ans et demi et participera à coup sûr à cette marche organisée pour sa maman.

L’accident et la fugue sont deux pistes qui n’ont pas résisté à l’examen. Reste la piste criminelle d’une mauvaise rencontre.

Marchant seule la nuit dans des quartiers peu sûrs, Alicia était une proie de rêve dont rien ne fut retrouvé, absolument rien.

Le magazine Indices de RTL-TVi diffusera à la rentrée un reportage complet relatif à la disparition d’Alicia Allemeersch, comme bien avant lui la RTBF. Celui-ci n’avait pas provoqué un seul nouveau témoignage.

Les témoins habituels - la famille, Judy qui était le compagnon d’Alicia, et François avec qui Alicia parlait au GSM au moment où la conversation s’est arrêtée - ont cette fois encore accepté de parler.

Judy qui était violent et qu’Alicia voulait quitter. François qui a menti dans ses premiers témoignages à la police mais les deux n’ont certainement rien à voir avec la disparition, une des plus mystérieuses en Wallonie depuis vingt ans.

GILBERT DUPONT Publié le mercredi 29 juillet :http://www.dhnet.be/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 20/06/2015 13:02  Mis Ă  jour: 20/06/2015 13:02
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Re : Alicia Allemeersch : Huit ans après, un tĂ©moignage interpellant dans la disparition d’Alicia ...
La nuit du 12 novembre 2006, une jeune femme a disparu dans les rues de Charleroi.

Le 25 septembre 1992, c’est son premier jour pour Mlle Gonze qui débute à l’école Cobaux à Charleroi, avec dans sa classe de 1ère une écolière de bientôt 6 ans nommée Alicia Allemeersch.

Le 13 novembre 2006, 14 ans plus tard donc, Orely, sœur d’Alicia, accourt chez Mademoiselle Gonze : "Alicia a disparu cette nuit. On l’a enlevée. On a kidnappé ma sœur."

Aujourd'hui, Laurence Gonze termine sa 23ème saison d’institutrice. "Et cela fait 8 ans et demi que je retourne la question. Qu’est devenue Alicia ? Qu’est devenue cette si gentille petite fille que j’ai eue deux ans comme élève ? Comment la police ne la retrouve-t-elle pas ? Saura-t-on un jour ?"

L’image qu’elle garde d’Alicia est celle d' "Un petit chien sauvage, à la fois très sociable et terriblement méfiante. Alicia ne serait jamais montée de son plein gré dans la voiture d’un inconnu."

Laurence Gonze décrit une enfant qui, très tôt, ne fuit pas mais fait face. Le jour où naît sa petite sœur, Alicia, du haut de ses 6 ans, lui prétend qu’elle a conduit la voiture de son père pour déposer son autre sœur à l’école. Son père se trouvait à la maternité. "J’ai finalement compris que c’était la façon d’Alicia de réagir comme responsable : papa ne pouvait pas les déposer à l’école. C’était donc à elle de le faire."

Elles ne s'étaient jamais perdues de vue. "L’été, je faisais le crochet pour la déposer à la Plaine d’Aiseau-Presles." Fin 2005, c’est une Alicia fière qui annonce à l’institutrice de son enfance qu’elle attend un bébé. "Ce bébé, il suffit pour exclure la fugue."

Jenna, la fille d'Alicia, naît le 14 février 2006. Comme si c’était hier, l’institutrice entend la fierté d’Alicia : "Elle est belle, hein, ma fille."


Alicia, 20 ans, disparaît à Charleroi la nuit du dimanche 12 au lundi 13 novembre suivant

Les circonstances sont connues. Sortie acheter un pain dans un night-shop, elle est sur le retour, en ligne avec un copain qui l’entend dire : "Attends, Loulou", puis plus rien. L’enquête, qui privilégie l’hypothèse criminelle, est au point mort. Que sait-on de plus qu’au premier jour, ce 13 novembre 2006 où Orely paniquée annonce à Mademoiselle Laurence qu’Alicia a été kidnappée ?

L’institutrice aura pour réflexe d’appeler Alicia sur son GSM, elle l'a supplié de décrocher. Huit ans et demi déjà.

Pour Laurence Gonze, c’est absurde, mais l’institutrice d’Alicia Allemeersch veut croire qu’il y a encore de l’espoir. Un espoir fou, un scénario à la Kampusch, qui ne s’appuie sur rien.

Sauf que le corps n’a pas été retrouvé. "Et je me dis que si Alicia était morte, sa mère le sentirait; or, ce n’est pas le cas. Déjà gamine, elle était forte, Alicia. Si elle est retenue, sa force fait qu’elle est toujours avec nous mais qu’elle ne sait pas nous joindre."

Pour Laurence Gonze, Alicia n’a pu accepter de monter dans une voiture que si elle connaissait les occupants et avait totale confiance. Elle était sinon de taille à se défendre. "Si un homme avait cherché à l’attirer, elle n’avait pas sa langue en poche. Comme je la connais, elle était capable de lui répondre : "T’as un problème, toi ? Descends, qu’on règle ça."

Recueilli par Gilbert Dupont : http://www.dhnet.be/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 17/11/2014 13:43  Mis Ă  jour: 17/11/2014 13:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Re: Encore une fausse Alicia Allemeersch!
Il y a eu huit ans la semaine passée, la jeune femme de Montignies-sur-Sambre s’est mystérieusement évaporée en allant chercher un pain. L’enquête au point mort de la PJF de Charleroi a enfin cru tenir un début de piste assez récemment quand une dame a rapporté à la mère d’Alicia… que sa fille était en vie, qu’elle l’avait vue et lui avait même parlé.

La mère d’Alicia a montré à la dame des photos de sa fille. La dame a maintenu son témoignage : aucun doute selon elle, c’était la disparue du 12 novembre 2006.

Une affaire toujours à l’instruction chez le juge de Charleroi Pierre Hustin.

Par GILBERT DUPONT : http://www.dhnet.be/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 14/12/2013 15:27  Mis Ă  jour: 14/12/2013 15:40
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Alicia Allemeersch Ă©tait trompĂ©e et battue ... Sept ans après la disparition toujours mystĂ©rieuse de la jeune femme de 20 ans, sa sĹ“ur MĂ©gane dĂ©balle.
Mégane est la sœur d’Alicia Allemeersch, cette jeune femme de 20 ans disparue depuis 7 ans à Charleroi.

L’affaire n’est pas élucidée. À l’époque de la disparition, Alicia vivait avec un certain Judigaël.

C’est en sortant de chez lui le 12 novembre 2006 vers 22h45 pour acheter un pain en ville, qu’Alicia s’est volatilisée.

Après la disparition de sa sœur, Mégane a vécu cinq ans avec Judigaël. Dans un entretien avec la DH, Mégane livre deux informations.

À l’époque de la disparition, Judi trompait Alicia… avec elle qui n’avait alors que 14 ans.

Et pour avoir vécu avec lui jusqu’il y a quelques jours, Judi est un homme violent qui l’a battue comme il battait Alicia.

Alicia était une femme battue et trompée et qui avait décidé de le quitter la semaine suivante.

Ce qui n’empêche, poursuit Mégane, que Judi n’a rien à voir dans la disparition. "C’est ma conviction après avoir vécu cinq ans avec lui. Il est violent. Il me giflait. J’ai reçu des beignes. Il m’a tirée par les cheveux. Il m’a même brûlée il y a quinze jours sur la taque de la cuisinière mais en dépit du mal que je pense de lui, non, Judi n’est pour rien dans la disparition de ma sœur…"

Mégane témoigne hier qu’en cinq ans de vie commune, Judi n’a jamais varié sur la fameuse soirée du dimanche 12 novembre. L’après-midi, le couple a visité le Salon des arts ménagers. Le soir, ils ont regardé un film d’horreur, Scream, et après ils ont fait l’amour dans le divan. Et Judi raconte qu’après l’amour, il s’est endormi tandis qu’Alicia, constatant qu’il n’y avait plus de pain pour le lendemain, est sortie en ville s’en procurer dans un night-shop.

Il fait nuit noire. L’endroit est sinistre. On sait qu’en chemin elle aura l’impression d’être suivie. Mais elle sort seule.

Avant de sortir, Alicia a griffonné un mot que Judi a découvert en se réveillant bien plus tard vers 1 h du matin. "Bébé, je vais chercher du pain."

Réveillé, Judi, découvrant l’absence de sa femme, dit qu’il a pensé qu’elle se trouvait sans doute chez un certain François, ce qui n’était pas le cas.

"Et Judi est comme nous tous, poursuit Mégane. Il n’en sait pas plus."


Quant à ce François , c’est un homme sur lequel Alicia avait des visées depuis qu’elle savait que Judi la trompait depuis tout un temps avec Mégane.

Mégane ajoute que dix jours après la disparition d’Alicia, Judi vivait déjà avec une autre : "Alicia était déjà remplacée", soupire Mégane qui, bien que "connaissant le personnage", allait tout de même se mettre deux ans plus tard en ménage avec lui et lui faire un enfant.

L’enquête sur la disparition d’Alicia est au point mort.

Son pain dans une main et son GSM dans l’autre, Alicia a marché pour rentrer chez elle.

Image redimensionnée


Elle marchait en parlant au GSM à François. Selon ce dernier, les derniers mots ont été : "Attends, Loulou". Et puis rien. Il l’a rappelée, elle n’a jamais décroché. Rien. Rien depuis 7 ans.

Ni Mégane, ni François, ni Judi qui ont tous été interrogés dix fois plutôt qu’une, malgré des mensonges, ne sont suspects.

Un JT de la RTBF a lancé un appel récemment.

Pas une seule réaction.



Rayée de la surface de la planète, comme si Alicia n’avait jamais existé.

Un article de Gilbert Dupont Publié le samedi 14 décembre 2013
http://www.dhnet.be/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 15/11/2013 12:24  Mis Ă  jour: 15/11/2013 12:28
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4284
 Marcel Allemeersch attend toujours le retour de sa fille Alicia.

Image redimensionnée




Depuis ce mardi 12 novembre, cela fait désormais sept ans qu’Alicia Allemeersch, 20 ans à l’époque, n’a plus donné signe de vie.
Sept ans qu’une enquête policière, pourtant bien menée et ce avec tous les moyens nécessaires, ne débouche sur aucun résultat, sur aucune réponse. Sept ans que personne ne sait où pourrait bien se trouver cette jeune maman carolo qui s’est évaporée le soir du 12 novembre 2006.

Le 12 novembre 2006. Un dimanche soir. Il est 23 heures. Alicia quitte son domicile installé à la rue du Bosquetville, dans le quartier de la piscine Helios. Elle part acheter du pain pour pouvoir préparer les tartines de Judicaël, son compagnon, le lendemain matin. La jeune femme glisse dans sa poche sa carte de banque et, avant de partir, elle prend le temps de laisser un petit mot à son amoureux, qui dort dans le sofa. Jenna, sa fille de 10 mois, à l’époque, est elle aussi dans les bras de Morphée. Direction un night-shop, dans le Triangle. Puis, plus rien ou presque… La jeune femme s’évapore dans la nature.

Sept ans après les faits, le mystère reste entier.
Une énigme qui ronge Marcel, le papa d’Alicia. « Cette date… Cette foutue date du 12 novembre. Elle me fout tellement en rogne », lance-t-il. Chaque année, quand arrive le mois de novembre, je me sens vraiment mal. Je suis stressé, la colère monte en moi. La disparition de ma fille m’a bousillé. Je ne suis plus le même depuis qu’elle n’est plus là, à nos côtés. Il y a comme quelque chose de cassé en moi… »

Source : http://www.sudinfo.be/
RĂ©pondre
DĂ©poser un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
3 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10