|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
10 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 10

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition de Tiphaine Véron : le parquet de Poitiers ouvre une enquête pour enlèvement et séquestration. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/09/2018 15:37
La marraine d’Angelina, la petite fille de Sylviane Finck: «La justice va enfin pouvoir se faire»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/09/2018 10:06
Affaire Dutroux: Jean-Denis Lejeune amer envers le monde politique à propos du projet de libération de Marc Dutroux. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/09/2018 09:39
VIDEO. Autisme : quand toute une classe de CE1 remercie Paul pour lui avoir appris la différence, la patience, la bienveillance... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/09/2018 14:12
Le père d’Eefje va porter plainte contre Bruno Dayez, l’avocat de Marc Dutroux. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/09/2018 12:01
Les parents d'Arthur Noyer passent « en mode guerrier ». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/09/2018 16:03
Affaire Grégory Villemin La femme et la fille du juge Lambert vont poursuivre France 2 pour diffamation et atteinte à la mémoire d’un mort. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/09/2018 15:57
Nordahl Lelandais: pourquoi tant d'attente avant un procès ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2018 09:30
Affaire Grégory Villemin : Murielle Bolle peut-elle faire annuler sa garde à vue de 1984 ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2018 09:20
Disparus du fort de Tamié : l'homme sur les vidéos filmées en 2012 n'est pas Nordahl Lelandais. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/09/2018 10:39

Le corps sans vie d'Adrien Mourialmé, 24 ans retrouvé.

Publié par Walda Colette Dubuisson le 01-06-2018 (4549 lectures) Articles du même auteur
France/Belgique/international
01/06/2018: La France classe l'affaire sur la mort du Belge Adrien Mourialmé.
*******************************************
09/05/2018 : L’ADN a parlé, le corps retrouvé est bien celui d’Adrien Mourialmé.
Si l’enquête n’est pas encore close, la thèse d’une « pendaison sans intervention d’un tiers » est privilégiée par le parquet annécien. En d’autres termes, il s’agirait bien d’un suicide.
**************************************
12/04/2018 : Corps retrouvé à Talloires-Montmin : L’enquête ne permet pas pour l’instant de certifier l’identité et les causes de la mort de la personne retrouvée pendue dans une zone escarpée de la commune.
Une analyse qui peut durer plusieurs semaines, voire des mois.
Malgré les apparences d’un suicide par pendaison ressorties de l’autopsie réalisée à l’institut médico-légal de Grenoble, aucune hypothèse n’est privilégiée. « On reste prudents », souligne la procureure de la République annécienne Véronique Denizot.
*************************************
07/04/2018 : Un corps retrouvé à Talloires, en Savoie, là où a disparu Adrien Mourialmé. La piste d’Adrien Mourialmé ?
Le parquet d’Annecy a ordonné une autopsie pour déterminer les circonstances de la mort. Des expertises génétiques seront également menées pour identifier formellement le corps retrouvé.
D’après les quelques éléments recueillis sur place, il pourrait s’agir du cuisinier belge qui avait disparu le 5 juillet dernier.

Nous attendrons confirmation des analyses, par contre, je publie ce jour car une multitude de médias en parlent .
Espérons que les parents d’Adrien aient été prévenus avant ce déchaînement médiatique …
************************************
05/04/2018 :Nordahl Lelandais mis hors de cause dans la disparition d’Adrien Mourialmé , un cuisinier belge.
La 4e affaire dans laquelle il est mis hors de cause.
***********************************
21/12/2017 : Un lien entre Nordahl Lelandais et la disparition du Belge, Adrien Mourialmé , 24 ans , disparu à Talloires-Montmin ( France ) depuis le 5 Juillet 2017 ?
***************************************
26/11/2017 : Adrien a disparu en France depuis 4 mois : "Rien ne bouge" s'inquiète sa maman. "Cela fait quatre mois et 19 jours que l’on est sans nouvelles". Patricia, la mère d’Adrien Mourialmé, 24 ans, compte les jours. Et attend des nouvelles d’une enquête encore très obscure. Le mystère reste total.
****************************************
09/09/2017 : toujours sans nouvelles d’Adrien.
L’enquête sur la disparition d’Adrien, un ressortissant Belge employé dans un établissement de Talloires-Montmin pour la saison estivale, se poursuit
**********************************
10/08/2017 :Haute-Savoie : inquiétude autour de la disparition d’un jeune belge.
La gendarmerie recherche un jeune homme de 24 ans prénommé Adrien, disparu depuis le 5 juillet 2017 vers 14h30 dans le secteur de Talloires-Montmin.

Étrangement, aucun avis officiel n'a encore été lancé pour la disparition d'Adrien, ni en France, ni en Belgique.
Nous décidons de publier l'alerte lancée par différents médias.



C’est une disparition inquiétante. Adrien, 24 ans, ressortissant belge salarié d’un hôtel restaurant de Talloires-Montmin depuis le 1er juillet 2017, n’a plus été vu depuis le mercredi 5 juillet vers 14 heures 30.

Sans voiture, le jeune homme a une barbe rousse (peut-être un peu plus longue que sur la photo précise la gendarmerie).

*********************************

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/06/2018 08:53  Mis à jour: 01/06/2018 08:53
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4133
 La France classe l'affaire sur la mort du Belge Adrien Mourialmé.
La justice française a décidé de classer l'affaire sur la mort d'Adrien Mourialmé, qui avait disparu en juillet 2017 et dont le corps a été retrouvé le 6 avril dernier par des promeneurs, indique jeudi l'avocat de la maman du cuisinier belge de 24 ans au journal L'Avenir.

"Véronique Denizot, procureure de la République, m'a fait savoir que l'affaire était désormais classée", déclare à L'Avenir Me Stéphane Decamp, l'avocat de la maman d'Adrien Mourialmé. "Il n'y a pas d'indices suffisants qui pourraient justifier la poursuite des recherches."
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 09/05/2018 12:18  Mis à jour: 09/05/2018 12:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4133
 L’ADN a parlé, le corps retrouvé est bien celui d’Adrien Mourialmé.
Les analyses sur les ossements ont confirmé l’identité de la personne retrouvée pendue dans un lieu escarpé de la commune. Il s’agit bien du jeune Belge.


Le tragique dénouement d’une affaire qui aura duré dix mois. Selon nos informations, les restes humains découverts vendredi 6 avril 2018 à Talloires-Montmin sont bien ceux d’Adrien Mourialmé, disparu le 5 juillet 2017 alors qu’il venait de débuter un emploi de saisonnier dans un hôtel-restaurant de la commune, qui borde le lac d’Annecy (Haute-Savoie).

Les « ossements sont identifiés », nous a indiqués la procureure de la République d’Annecy, Véronique Denizot, mercredi 9 mai. L’identité du Belge de 24 ans est donc « confirmée ».

Un suicide par pendaison

Les analyses ont été réalisées à l’institut médico-légal de Grenoble sur le corps découvert par hasard par un groupe de randonneurs. L’ADN de la victime a été comparé à celui de sa mère, qui avait transmis un prélèvement aux enquêteurs.

Si l’enquête n’est pas encore close, la thèse d’une « pendaison sans intervention d’un tiers » est privilégiée par le parquet annécien. En d’autres termes, il s’agirait bien d’un suicide.

La piste Lelandais sans issue

Au cours des dix mois d’enquête de la gendarmerie, menée sous l’autorité d’un juge d’instruction, l’hypothèse d’une implication de Nordahl Lelandais, qui a avoué avoir tué la petite Maëlys et le caporal Arthur Noyer, disparus respectivement à Pont-de-Beauvoisin (Isère) et Chambéry (Savoie), a été étudiée.

Mais, il a été mis hors de cause dans ce dossier. « Rien n’a permis de prouver une implication » de l’ex-militaire de 35 ans, a déclaré la procureure d’Annecy le 5 avril dernier.

Une famille dans le chagrin

Le lendemain, un cadavre dans un état dégradé était retrouvé pendu dans le secteur de l’ancienne route de Saint-Germain, menant à l’ermitage du même nom, qui domine le lac. Le corps se trouvait donc non loin du lieu de la disparition, mais dans un secteur escarpé, difficile d’accès.

Ce dénouement a brisé les espoirs de la mère, du frère et de la sœur d’Adrien Mourialmé, ainsi que de tous ses proches, qui vivent à Flawinne dans la banlieue de Namur (Belgique).

Sa famille a annoncé qu’il s’agissait d’Adrien dès la découverte du corps, sur lequel ont été retrouvés des effets personnels, mais elle a mis en doute l’hypothèse d’un suicide.

Sur place, à Flawinne, un appel à la solidarité a été lancé pour financer le rapatriement de la dépouille du jeune homme et les funérailles.

http://www.lessorsavoyard.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/04/2018 11:22  Mis à jour: 12/04/2018 11:22
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4133
 Talloires-Montmin : pour la famille, le corps retrouvé pendu est celui d’Adrien Mourialmé.
Si l’autopsie et les analyses ADN n’ont pas encore confirmé officiellement l’identité du corps retrouvé pendu à un arbre à Talloires, vendredi, la famille du jeune belge Adrien Mourialmé, elle, n’a plus vraiment d’espoir.

« Il y a très peu de doutes sur l’identité. Le signalement correspond à celui d’Adrien et des effets personnels ont été retrouvés près de lui », confie Me Decamp, l’avocat de sa famille à une de nos consœurs du média belge Sud Presse, dans un article à paraître aujourd’hui.

« Il portait ses chaussures de ville »
Plusieurs éléments sont mis en avant, d’abord le corps a été retrouvé par des randonneurs à 800 mètres du lieu où ce jeune homme de 24 ans a disparu en juillet dernier. Ensuite, comme nous l’indiquions dans nos précédentes éditions, ses effets personnels ont été retrouvés sur la dépouille. « Son portefeuille avec ses papiers d’identité, son téléphone portable, ainsi qu’un sac à dos contenant des vêtements de rechange pour un ou deux jours », énumère notre consœur belge.

Si avant de retrouver le corps, le nom de Nordahl Lelandais avait été évoqué, son implication a été écartée par le parquet d’Annecy depuis. La mort par pendaison sur un site très escarpé pourrait laisser à penser à un suicide à première vue. Mais la famille du jeune cuisinier est sceptique.

« Il n’était pas du tout dans cet état d’esprit », confirme Me Decamp. Pour lui, le sac contenant les vêtements de rechange « laisse plutôt penser qu’il comptait partir pour quelques jours ». Et pas pour une randonnée en montagne. « Il n’était pas habillé pour ce type d’activité, argumente-t-il dans Sud Presse. Il portait d’ailleurs ses chaussures de ville…»

Le parquet d’Annecy n’exclut d’ailleurs à ce jour aucune piste.

https://www.ledauphine.com
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/04/2018 11:15  Mis à jour: 12/04/2018 11:15
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4133
 Corps retrouvé à Talloires-Montmin: pourquoi l’enquête n’est pas finie?
L’enquête ne permet pas pour l’instant de certifier l’identité et les causes de la mort de la personne retrouvée pendue dans une zone escarpée de la commune.

Après la découverte des restes d’une personne, qui pourrait être Adrien Mourialmé, jeune saisonnier belge de 24 ans porté disparu le 5 juillet dernier à Talloires-Montmin (Haute-Savoie), une partie des investigations se déroule désormais sur le terrain de la médecine légale.

Une analyse qui peut durer

La mère de la victime présumée s’est rendue à Maubeuge pour effectuer un test ADN. Des comparaisons génétiques seront ensuite réalisées avec les matières les moins dégradées prélevées sur le corps pendu trouvé par des randonneurs vendredi 6 avril. Ce dernier était dans un état de décomposition avancée.

« On est loin d’avoir un résultat définitif », nous a indiqué mardi 10 avril le parquet d’Annecy. Ce dernier attend des résultats « à moyen terme ». Cela pourrait prendre plusieurs semaines, voire des mois.

« On reste prudents »

Malgré les apparences d’un suicide par pendaison ressorties de l’autopsie réalisée à l’institut médico-légal de Grenoble, aucune hypothèse n’est privilégiée. « On reste prudents », souligne la procureure de la République annécienne Véronique Denizot.

En attendant la confirmation génétique de l’identité d’Adrien Mourialmé, dans la banlieue de Namur, sa famille fait d’ores et déjà appel au financement participatif pour pouvoir rapatrier le corps en Belgique. Une cagnotte en ligne a été lancée lundi 9 avril.

http://www.lessorsavoyard.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 05/04/2018 12:43  Mis à jour: 05/04/2018 12:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4133
 Nordahl Lelandais mis hors de cause dans la disparition d’Adrien Mourialmé , un cuisinier belge.
C’est l'une des nombreuses affaires sur lesquelles la justice a travaillé pour explorer la piste Lelandais. Après vérifications, le tueur présumé du caporal Noyer et de la petite Maëlys a été mis hors de cause dans la disparition d’Adrien Mourialmé, un jeune cuisinier belge de 24 ans.
«Aucun élément ne permet en l'état d'impliquer Nordahl Lelandais», affirme le parquet d’Annecy, sans vouloir donner plus d’éléments. L’instruction est toujours en cours.

Ce jeune homme de 24 ans, originaire de Namur, en Belgique, n'a plus donné signe de vie depuis le 5 juillet 2017 dans la région d'Annecy.

La 4e affaire dans laquelle il est mis hors de cause

Depuis, sa mère est restée sans nouvelles. La dernière fois qu'elle a pu échanger avec son fils, c'était le 4 juillet dernier. Inquiète, elle avait contacté le restaurant, qui lui avait confirmé que le jeune cuisinier ne s'était pas présenté à son travail, rapporte Le Parisien , précisant qu'il avait disparu en laissant ses affaires derrière lui. Ni son téléphone, ni son compte bancaire n'ont connu de mouvements depuis.

C’est la quatrième affaire dans laquelle Nordahl Lelandais est mis hors de cause. Les enquêteurs ont écarté toute implication de sa part dans la disparition de la petite Estelle Mouzin en 2003. Selon l'examen de sa téléphonie, il se trouvait à l'étranger, lors de la disparition de la petite fille de 9 ans. Idem dans la tuerie de Chevaline et celle de Lucas Tronche. Encore une fois, l'étude de sa téléphonie a montré qu'il se trouvait dans les Alpes et non dans le Gard au moment de la disparition de l'adolescent de 15 ans.

Depuis le mois de décembre, la cellule Ariane, composée d'une dizaine de gendarmes spécialisés, tente de reconstituer le passé de cet ancien maître-chien de 35 ans. L'objectif : vérifier si l'ancien militaire n'est pas impliqué dans d'autres affaires de disparition jamais élucidées. Parfois sous la pression de familles de victimes, la justice a rouvert plusieurs enquêtes dans la région. Les enquêteurs se penchent actuellement sur au moins 14 cas, selon un décompte effectué par Le Figaro.

http://www.lefigaro.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 15:20  Mis à jour: 21/12/2017 15:20
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4133
 Adrien Mourialmé, 24 ans : NORDAHL-LELANDAIS LES ENQUÊTEURS S'INTÉRESSENT DÉSORMAIS À LA DISPARITION D'UN BELGE DE 24 ANS
Ils ne veulent écarter aucune piste. Les enquêteurs en charge du dossier sur Nordahl Lelandais vont à nouveau examiner l'enquête sur la disparition d'Adrien Mourialmé. Ce jeune cuisinier belge de 24 ans n'a plus donné signe de vie depuis le 5 juillet dernier à Talloires, en Haute-Savoie.

Les enquêteurs vérifient donc si des liens existent entre Nordahl Lelandais et Adrien Mourialmé. Avant de disparaître, le jeune homme venait d'être embauché dans un restaurant réputé de sa commune, un établissement tenu par un ex-candidat de l'émission de télé-réalité Top Chef. « Il avait ce projet de créer son entreprise de livraison de cookies, à Namur et dans toute la Belgique. Il ne lui manquait que des fonds pour se lancer », a témoigné Patricia sa maman. Il y a cinq mois, son fils s'est volatilisé sans emporter ses affaires avec lui. « Il n'a pris que quelques vêtements, un petit sac à dos et une paire de baskets. Sa valise, ses chaussures de randonnée, sa mallette de cuisine sont restées dans sa chambre d'hôtel », a t-elle témoigné pour Le Parisien. Depuis ce 5 juillet, il n'a plus donné aucun signe de vie. Pas même une nouvelle ligne sur son relevé bancaire ou un simple appel sur son téléphone portable.


Une dizaine d'affaires à éplucher

Pour l'instant, aucun élément ne permet d'affirmer une quelconque rencontre entre Nordahl Lelandais et Adrien Mourialmé. Les enquêteurs ne font d'ailleurs qu'écarter certaines pistes. L'affaire de la disparition d'Adrien Mourialmé fait partie de la dizaine de dossiers non élucidés que les gendarmes vont examiner. Unique but : savoir s'il existe un lien ou pas entre ces énigmes judiciaires et le principal suspect dans l'enlèvement de Maëlys De Araujo fin août dernier ainsi que dans la disparition du jeune caporal Arthur Noyer pour lequel Nordahl Lelandais a été mis en examen ce mercredi 20 décembre. Présumé innocent, l'ancien militaire réfute tous les faits qui lui sont reprochés.

http://www.vsd.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 12:26  Mis à jour: 21/12/2017 12:26
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4133
 Un lien entre Nordahl Lelandais et la disparition du Belge, Adrien Mourialmé , 24 ans , disparu à Talloires-Montmin ( France ) depuis le 5 Juillet 2017 ?
Début juillet, Adrien Mourialmé a disparu dans la région du lac d'Annecy. Les enquêteurs en charge de l'affaire Maëlys examinent les différents éléments afin de savoir si Nordahl Lelandais est impliqué.
Et s'il existait un lien entre la disparition de la petite Maëlys et celle d'Adrien, ce Belge de 24 ans qui s'est volatilisé sans raison le 5 juillet dernier ? Originaire de Flawinne, le jeune homme donnait tous les jours des nouvelles à sa maman jusqu'à ce que ses appels quotidiens laissent place à un silence radio terrible. "Il me parlait au téléphone quasiment tous les jours. Il me disait que tout allait bien pour lui. Que tout n’était pas toujours facile au restaurant mais qu’il était là d’abord pour gagner de l’argent. Et la région lui plaisait beaucoup", nous confiait Patricia , inquiète pour son fils.

Passionné de cuisine, ce dernier envisageait de monter sa propre entreprise de livraison de cookies faits maison. "Pour lancer ce projet, il lui fallait des fonds. C’est là qu’il a eu l’idée d’aller travailler près d’Annecy, dans un hôtel-restaurant. Il m’a dit : ‘Ne t’inquiète pas, dans trois mois, je suis revenu’. C’est un super cuisinier."

Après plusieurs jours sans nouvelles, Patricia décide de téléphoner à la réception de l'hôtel-restaurant dans lequel il avait été embauché. Les gérants lui confirment qu'Adrien ne s'est pas présenté au travail depuis le début de la semaine alors que ses affaires sont toujours dans sa chambre. Seuls manquent quelques vêtements, une paire de baskets et un sac à dos. Depuis, son téléphone et son compte bancaire n'ont connu aucun mouvement particulier.

Le 27 août dernier, c'est au tour de Maëlys, 9 ans, de disparaître dans la région au cours d'une fête de mariage. Cette fois-ci, les enquêteurs considèrent rapidement une connaissance éloignée de la famille comme étant le principal suspect: Nordahl Lelandais.

Cette semaine, le ravisseur et meurtrier présumé de Maëlys a été mis en cause dans une seconde procédure criminelle. Les enquêteurs procèdent donc, pour le moment, à de simples vérifications afin de savoir s'il existe un lien entre la disparition d'Adrien et Nordahl Lelandais.

http://www.lalibre.be/
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
8 - 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10