|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
22 Personne(s) en ligne (20 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 22

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Cody, un enfant de 11 ans retrouvé pendu dans sa chambre…

Publié par Walda Colette Dubuisson le 25-08-2017 (915 lectures) Articles du même auteur
France -> Maubeuge, proximité frontière Belge -> Dour, Quiévrain, Tournai.

25/08/2017 : La maman de Cody, l’enfant de 11 ans retrouvé pendu dans sa chambre dimanche matin, est effondrée. Elle veut comprendre pourquoi son fils n’est plus là. S’agit-il d’un accident ? La mort de l’enfant est-elle liée à un coup de fil nocturne ? L’enquête se poursuit.
********************************************
20/08/2017 : Le corps inanimé d’un enfant de 11 ans a été retrouvé ce dimanche par son frère, pendu dans sa chambre à Pont-sur-Sambre (Nord), près de Maubeuge.
Aucune hypothèse n'est privilégiée.

Quelle tristesse, ces « suicides » de jeunes ados…

En attendant d’en savoir plus.

Si c’est un suicide, il y a une raison :je vous conseille de relire .
Harcèlement et les conseils donnés pour vous apercevoir que votre enfant est en grande détresse…


http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=155

www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=49



Terrible drame à Pont-sur-Sambre. Dans cette petite localité de 2.500 habitants située près de Maubeuge, dimanche 20 août, les policiers ont été appelés vers 5 heures du matin après la découverte du corps d'un enfant de 11 ans pendu dans sa chambre. Le jeune garçon a été retrouvé par son grand frère de 21 ans, au domicile familial, "pendu à son lit", d'après une déclaration du parquet d'Avesnes-sur-Helpe (Nord). Au même moment, les parents se trouvaient également dans l'habitation.

Le commissariat de Maubeuge a été saisie de l'enquête visant à déterminer les circonstances du drame. Une autopsie doit être pratiquée prochainement.

********************************************

25/08/2017 : La maman de Cody, l’enfant de 11 ans retrouvé pendu dans sa chambre dimanche matin, est effondrée. Elle veut comprendre pourquoi son fils n’est plus là. S’agit-il d’un accident ? La mort de l’enfant est-elle liée à un coup de fil nocturne ? L’enquête se poursuit.

Que s’est-il passé dans la nuit de samedi à dimanche ? Chrystel ne comprend pas. Cody a communiqué avec l’un de ses téléphones portables jusque tard dans la nuit.
La dernière communication remonterait à 2 heures du matin. Soit une trentaine de minutes avant l’heure supposée de sa mort.
Avec qui était-il en ligne ? La seule phrase entendue par un membre de la famille est : « Chiche, on fait nuit blanche. »


L’enfant de 11 ans a-t-il joué à un jeu dangereux avec son interlocuteur ? Se sont-ils lancé des défis ? La mère du petit Cody est catégorique, un geste volontairement suicidaire de son fils est à exclure. Il n’y a, pour elle, aucun doute sur la nature du drame : « Un tel geste ne correspondrait pas du tout à son caractère.

C’est un accident, j’en suis sûre ! » Chrystel décrit le visage apaisé de son fils quand on retrouve son corps sans vie, pendu au lit superposé par une ceinture de pyjama, ce dimanche matin. « C’est son frère qui l’a trouvé. Son autre frère l’a décroché. Puis je l’ai pris dans mes bras. On aurait dit qu’il dormait. »

« Quand je serai grand… »

« C’était un enfant aimé, le bébé de sa maman, mon Coco. » Anéantie, Chrystel doit affronter l’inacceptable : le décès brutal de son fils. Son benjamin. Elle veut faire savoir qui était son enfant et combien il était entouré, choyé, aimé. C’est un flot continu de paroles. Un hommage poignant. « Cody était joyeux, heureux de vivre. Tout allait bien. L’après-midi, quand je suis sortie de la salle de bain avec mes cheveux mouillés, il m’a dit : «T’es belle maman.» »

« Il était beau, gentil, heureux. Il pensait aux autres avant lui, poursuit Chrystel. Mais il avait du répondant aussi, comme sa maman ! »

Cody devait entrer au collège en septembre. Et rejoindre une équipe de foot. Fan de Ronaldo, il adorait le ballon rond. Il avait déjà participé à quelques entraînements au club de Pont. Il venait d’avoir sa licence. C’était il y a quelques jours à peine.

Parmi ses jouets favoris, une collection de Playmobil – « C’était encore un bébé, il en avait plus de quatre cents. » Cody adorait jouer avec les chiens de la famille. Était ravi de l’arrivée d’un nouveau chiot à la maison, la semaine dernière. Autre passion du petit Cody, la musique. « Ses chansons préférées, c’était Sur ma route et Madame Pavoshko de Black M, puis Chocolat, de Lartiste. » Puis, il aimait faire des vidéos lui-même. Avec son portable.

Selon la mère, rien ne laissait présager le drame de ce dimanche. « Il n’était pas du tout dépressif ou renfermé. Il travaillait très bien à l’école. Il rigolait tout le temps. Il nous disait tout, c’était un livre ouvert […] Ça lui arrivait de bouder parfois, comme n’importe quel gamin… Mais cinq minutes après il venait me voir et me disait : «Fais-moi un câlin.» », poursuit Chrystel. Pour elle, Cody était un enfant résolument tourné vers l’avenir : « Il me disait : «Maman, quand je serai grand, j’aurai un cocker comme toi…» »

Mardi, après l’autopsie, le parquet d’Avesnes-sur-Helpe a exclu la piste criminelle. Les investigations se poursuivent toutefois pour savoir comment l’enfant a pu se retrouver pendu à son lit.

http://www.lavoixdunord.fr/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/09/2017 14:41  Mis à jour: 01/09/2017 14:41
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5421
 Re :Pont-sur-Sambre : les parents de Cody, 11 ans, mort par pendaison, veulent connaître “la vérité”.
Le parquet d’Avesnes-sur-Helpe a décidé d’ouvrir une enquête confiée aux policiers du commissariat de Maubeuge. Une autopsie a été pratiquée et a permis d'écarter l'hypothèse criminelle, donc l'intervention d'un tiers. Accident ? Défi qui a mal tourné ? Suicide ? Les enquêteurs n'excluent aucune hypothèse.

Pour nous, c'est insupportable de ne pas savoir la vérité


Les parents de Cody ont leur idée sur la question : "Mon fils a entendu vers 2h du matin Cody dire : « Chiche, on fait nuit blanche. ». On sait qu'il a eu un coup de fil vers 2h du matin. et à 2h30, il était mort. Pour nous, il y a un lien entre cet appel téléphonique et la mort de notre fils. Ce garçon au téléphone est le dernier à lui avoir parlé. Pour moi, il est lié à la mort de mon fils. La police nous a dit que le portable était parti sur Lille pour analyses et qu'on aurait les résultats dans 3 mois. On trouve ça trop long. Pour nous, c'est insupportable de ne pas savoir la vérité. On veut la connaître. Même si ça fait mal !"


La mère de Cody est anéantie par le drame : "C'était un amour de bébé, le petit denier. Un gamin plein de vie. J'avais une relation fusionnelle avec lui. Je suis perdue. Je ne dors plus. A l'intérieur, je suis morte parce que j'ai perdu mon gamin." Elle non plus ne supporte pas qu'on puisse évoquer la piste d'un suicide : "Cody, c'était un petit garçon qui aimait les autres. Il adorait les Playmobil, faisait des vidéos sur youtube. Il avait la joie de vivre, il était fier de renter au collège, de se projeter dans l'avenir. Dès qu'il voyait quelque chose qui le choquait, il nous en parlait."

Ce vendredi, une marche blanche est organisé à 18h au départ de leur domicile, Cité Notre-Dame à Pont-sur-Sambre, jusqu'au City Stade où Cody aimait aller jouer. "C'est un dernier hommage qu'on lui fait. Il y a beaucoup de gens qui nous appellent, qui nous soutiennent. Je passerai un message à toutes les personnes présentes pour les remercier. On a du soutien. C'est ce qui nous fait tenir."

Patrice et Chrystèle Doyen envisagent désormais de déménager au plus vite. Pour quitter cette maison trop pleine de souvenirs. Et essayer de se reconstruire.

http://france3-regions.francetvinfo.fr
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/08/2017 10:12  Mis à jour: 30/08/2017 10:12
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5421
 Ce vendredi soir, une marche blanche en hommage à Cody, 11 ans,retrouvé pendu
Une marche blanche est organisée en hommage au petit Cody ce vendredi, avec rassemblement dans la cité Notre-Dame de Pont-sur-Sambre à 18 heures.

La famille de Cody Doyen, le garçon de 11 ans retrouvé pendu dans sa chambre le dimanche 20août, organise une marche blanche, ce vendredi soir. Le rassemblement aura lieu à 18 heures dans la cité Notre-Dame, où le drame a eu lieu. Le cortège prendra ensuite la direction de la salle de sport où l’enfant aimait se rendre régulièrement.

« Je ne veux pas que notre fils tombe aux oubliettes dit Patrice, le père de Cody. Nous sommes très affectés par ce drame, mais il faut qu’on reste dignes et debout pour les trois autres enfants. » Une fois arrivés au stade, les parents de Cody souhaitent aussi « remercier tous les gens qui nous soutiennent dans cette épreuve ».



http://www.lavoixdunord.fr/
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
0 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10