|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan : le suspect numéro un sort du silence et nie toute implication. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/09/2018 14:32
Affaire Sophie Le Tan: la seconde jeune fille recherchée est bien vivante Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/09/2018 14:02
Mise en examen de Jean-Marc Reiser dans la disparition de Sophie Le Tan : "Ce sont des prédateurs d'une très grande dangerosité"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/09/2018 12:30
Nouvelle battue ce dimanche pour retrouver Sophie Le Tan, le passé du principal suspect passé au crible ( L'ombre d'un prédateur?)... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/09/2018 12:09
VIDEO. Ehpad : des pensionnaires assis devant des repas qu'ils ne peuvent pas manger, d'autres qui se blessent en tombant sans arrêt... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/09/2018 17:54
VIDEO. Ehpad : manger pour 4 euros par jour quand on paie des frais d'hébergement de plus de 3 000 euros par mois... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/09/2018 17:51
VIDEO. "Faites quelque chose pour moi, j'ai soif" : découvrez un extrait de l'enquête d'"Envoyé Spécial" sur les Ehpad privés... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/09/2018 17:48
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan. En Alsace, la Police judiciaire étudie d’anciennes disparitions. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/09/2018 12:34
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan : Jean-Marc Reiser volait de puissants anesthésiants dans des cabinets vétérinaires. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/09/2018 12:29
Affaire Sophie Le Tan :“Autoritaire, directif, impossible à cerner”: un des anciens avocats de Jean-Marc Reiser témoigne. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/09/2018 12:23

Sectes, mouvements sectaires, gourou …

Publié par Walda Colette Dubuisson le 14-05-2018 (884 lectures) Articles du même auteur
Parfois, nous recherchons nos disparus qui sont endoctrinés par une secte !!! L’horreur !!!
Méfiez vous !!!


Gourou : Homme qui dirige une secte.

14/05/2018 !!! Infos Sectes s'inquiète de l'implantation, dans le centre-ville de Toulouse, d'une secte au passé sulfureux. Leurs membres ont même ouvert un magasin, dans le quartier Saint-Aubin.
La présidente de l’Infos Sectes Midi-Pyrénées, Simone Risch, appelle les Toulousains à la vigilance. !!!
****************************************
24/11/2017 : ! De nouvelles sectes menacent la Belgique !
**************************************
01/10/2017 : Jugé pour viols, un gourou français , Gabriel Loison , 77 ans, écope de 15 ans de prison…



FRANCE - Le gourou français Gabriel Loison a été condamné en deuxième instance vendredi à 15 ans pour viols et agressions sexuelles sur mineure. Il est actuellement visé par une autre procédure pour viols, agressions sexuelles et abus de confiance sur quatre victimes majeures, dont son ex-compagne.

Gabriel Loison a été condamné vendredi à 15 ans de réclusion en appel à Rennes (Bretagne, ouest). Ce gourou français de 77 ans était jugé pour viols et agressions sexuelles sur mineure.

Il avait été condamné en première instance en janvier 2014 à 10 ans de réclusion pour des faits notamment de viols et d'agressions sexuelles sur une femme de 28 ans au moment des faits et sur une adolescente de 13 ans.

Aujourd'hui âgée de 20 ans, cette dernière avait été victime du gourou pendant qu'elle accompagnait ses parents à un des "stages" à l'étranger de "L'Université de la nature et de l'écologie de la relation", fondée par M. Loison.

Après la plainte du grand-père de la victime mineure en décembre 2010, l'ex-gourou avait été interpellé en Espagne le 26 mars 2011, au retour d'un séjour au Costa Rica. Il avait ensuite été remis aux autorités françaises.

Satisfaction

L'avocat général avait requis 15 ans de réclusion à l'encontre de Gabriel Loison. L'homme a comparu libre à Rennes après avoir été remis en liberté sous contrôle judiciaire en décembre 2016. Son ex-compagne Julie Baschet, 43 ans, a été acquittée.

"C'est un verdict qui satisfait complètement les parties civiles, elles souhaitaient que Gabriel Loison soit arrêté. Quant à l'acquittement (de l'ex compagne) on y était favorable", a déclaré Me Yvon Chotard, avocat des parties civiles.


"C'est excessif, disproportionné, ce n'est pas une peine juste", a pour sa part estimé Grégory Thuan Dit Dieudonné, avocat de M. Loison qui décrit son client comme étant "complètement abattu".

Autre procédure en cours

Gabriel Loison est l'ancien gourou des "Jardins de la vie", répertorié comme secte en 1995. Il a ensuite fondé "L'Université de la nature et de l'écologie de la relation", présentée comme un collectif de recherche qui formait des "Maîtres de santé" via différents stages.

Il est actuellement visé par une autre procédure à Nantes (ouest) dans laquelle il a été mis en examen pour viols, agressions sexuelles et abus de confiance sur quatre victimes majeures, dont son ex-compagne, Julie Baschet.

http://www.lacote.ch/
*************************************
Gabriel Loison, qui est ce gourou sur le banc des accusés à Nantes
***************************************
Sectes

 Groupement religieux, clos sur lui-même et créé en opposition à des idées et à des pratiques religieuses dominantes.
 Souvent nées de la contestation d'une institution ecclésiale, les sectes se sont multipliées dans toutes les religions et à toutes les époques ; on en trouve de nombreux exemples dans l'hindouisme, dans le bouddhisme, dans l'islam.
 Certains mouvements religieux contemporains, qu'on appelle parfois « nouvelles sectes », font pression sur leurs adeptes, les dépouillent de leurs biens, et vont jusqu'à provoquer des suicides collectifs ou des attentats aux motivations apocalyptiques. Contre de tels agissements, des associations de défense se sont développées, sous l'égide des Églises instituées, des États et des familles des adeptes.
 La notion sociologique de secte
 Le latin secta, chez Cicéron par exemple, désigne une voie dans laquelle on s'engage (de sequi, « suivre »), une manière d'agir ou un système particulier de conduite. La secte religieuse désigne alors l'ensemble des disciples qui suivent un maître dans ses doctrines hérétiques ou déviantes. Parfois, on invoque une autre étymologie : « secte » viendrait de secare (couper) et désignerait alors un petit groupe qui se retranche d'un ensemble plus vaste et qui y provoque une sorte de déchirure.
 Dans les deux cas, ce concept revêt une acception normative et dévalorisante, que la sociologie religieuse juge illégitime. D'autant plus qu'une prétendue secte peut perdre très rapidement son statut minoritaire : ainsi, le christianisme, apparu sous la forme d'une secte juive, parvint à supplanter le judaïsme.
 Les « Églises » et les sectes
 « Église » désigne une forme d'organisation qui, selon les auteurs, représente le point d'aboutissement de l'évolution d'une communauté, la réussite de son expansion à l'échelle d'une civilisation, une structure socialisée, hiérarchisée et reconnue par la culture où elle s'est implantée, une institution caractérisée par sa visibilité et convaincue d'être le seul dépositaire du salut et de la vérité universels, une communauté dotée d'un corps sacerdotal et fondée sur le principe de l'appartenance objective (en général, c'est par la naissance qu'on adhère à une Église).
 La secte, en revanche, se distingue d'une Église par le fait que l'adhésion y est volontaire et repose sur un mouvement de conversion et sur une profession de foi personnelle (qui ne peut être que le fait d'un adulte). En deuxième lieu, la secte refuse toute médiation de type sacerdotal. Chaque adepte est censé avoir les mêmes pouvoirs et être soumis aux mêmes efforts personnels que les autres membres de la communauté. Enfin, la secte est généralement un mouvement né de la contestation d'une institution ecclésiale, critiquée pour son laxisme ou ses compromissions avec la société séculière. Le groupe dissident adopte alors, sous la conduite d'un leader charismatique ou d'une poignée de « prophètes », une attitude « fondamentaliste » par rapport aux textes sacrés originels, révolutionnaire à l'égard des structures sociales et politiques, égalitariste quant à son organisation interne.
 La sociologie et l'histoire des religions perçoivent dans l'évolution des mouvements sectaires un moment où, après deux ou trois générations, les traits contestataires s'atténuent et s'assouplissent : le groupe religieux, dès lors, ne prétend plus être l'unique chemin du salut et adapte sa doctrine aux exigences pluralistes de la société.
 Dans le monde nord-américain, on parle de cult. Ce serait une forme d'agrégation sociale et religieuse qui se soucie principalement de satisfaire les demandes ou de résoudre les problèmes des individus, à la manière d'une « agence de biens et services symboliques », ainsi qu'en proposent la Méditation transcendantale ou l'Église de scientologie.
 Les « nouvelles sectes »
 Depuis la fin des années 1960 se sont multipliées des sectes qui, nées en Occident ou importées d'Orient, se présentent comme relevant d'un type nouveau de religiosité. Elles se caractérisent par leur idéal de renouvellement (tel le New Age) et par leur goût pour l'exotisme, le syncrétisme, le non-conformisme le plus radical, le souci de changer la vie individuelle et de faire advenir sur terre une société totalement harmonieuse. On peut citer parmi elles : l'Église de scientologie ou de la nouvelle compréhension, qui s'inspire des doctrines de l'écrivain américain L. R. Hubbard (1911-1986) ; l'Église (ou Association) pour l'unification du christianisme mondial (fondée en 1954 par le Coréen Sun Myung Moon) ; l'Association internationale pour la conscience de Krishna (fondée aux États-Unis en 1966 par l'hindou Bhaktivedanta) ; la Mission de la lumière divine de Guru Maharaj Ji (née en Inde en 1960).
 On reproche généralement à ces mouvements le caractère exclusif de l'adhésion qu'ils exigent, la rupture qu'ils établissent ainsi entre leurs jeunes adeptes et les familles de ceux-ci, leur charlatanisme et leurs malversations camouflées sous des promesses de guérison. En fait, ces nouveaux mouvements doivent une grande partie de leur succès à l'éclatement de l'univers religieux traditionnel et à l'effondrement de la contre-culture à la fin du XXe s.

En savoir plus sur http://www.larousse.fr/encyclopedie/d ... 90902#ZB2UG5x1TwPImu72.99
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 14/05/2018 10:06  Mis à jour: 14/05/2018 10:06
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4151
 Sectes, mouvements sectaires, gourou …La présidente de l’Infos Sectes Midi-Pyrénées, Simone Risch, appelle les Toulousains à la vigilance. !!!
D’après elle, des membres de la secte Les Douze Tribus, également connue sous le nom de Tabitha’s place, sont de plus en plus présents à Toulouse. Une communauté religieuse surveillée depuis des années par la Mission interministérielle contre les secte (Miviludes).

" Nous avons repéré il y a deux ans et demi, des personnes membres de ce groupe, qui se sont mises à vendre du pain sur les marchés de Toulouse. On peut les croiser le dimanche matin sur le marché Saint-Aubin et à Rangueil, le mardi au marché de Bonnefoy. Ils ont parfaitement réussi à faire « ami-ami » avec la population… "

Un commerce en centre-ville

D’après Infos Sectes, ces membres ont même ouvert un commerce, une épicerie bio, dans le quartier Saint-Aubun.

« Ils sont inscrits au registre de commerce et ont tout à fait le droit de vendre des produits sur le marché et dans leur commerce », précise Simone Risch. Ce qui l’inquiète, c’est que les membres de cette communauté religieuse se servent de ces activités pour faire du prosélytisme et tenter d’enrôler de nouveaux adeptes. « Pour cette communauté, les portes sont grandes ouvertes et toute le monde peut partir quand il le souhaite. Mais des personnes se font piéger ».

D’après Simone Risch, dont l’association a recueilli plusieurs témoignages, au moins une personne, un jeune adulte, « a été séduit » par cette communauté religieuse, après avoir rencontrés ses membres sur un marché à Toulouse.

D’où vient cette secte au passé sulfureux, qui a été dénoncée pour maltraitance d’enfants ?

L'association Infos Sectes Midi-Pyrénées alerte les Toulousains au sujet de l'implantation d'une secte, Les Douze Tribus, dans la Ville rose. Les pouvoirs publics ont été alertés.

Présents sur le marché…

D’après la présidente d’Infos Sectes Midi-Pyrénées et administratrice du Comité contre les manipulations mentales de Midi-Pyrénées, Simone Risch, les membres de cette communauté religieuse sont présents sur les marchés de la Ville rose depuis près de trois ans :

"Nous avons repéré il y a deux ans et demi, des personnes membres de ce groupe, qui se sont mises à vendre du pain sur les marchés de Toulouse. On peut les croiser le dimanche matin sur le marché Saint-Aubin et à Rangueil, le mardi au marché de Bonnefoy. Ils vendent du pain. Ils ont parfaitement réussi à faire « ami-ami » avec la population…"

… et dans le quartier Saint-Aubin

Simone Risch ajoute que les membres de cette communauté religieuse, ont même ouvert un commerce, dans le quartier Saint-Aubin : une épicerie bio appelée « Au Cœur du grain », qui a ouvert fin 2016, à deux pas de l’église Saint-Aubin.

« Ils sont inscrits au registre de commerce et ont tout à fait le droit de vendre des produits sur le marché et dans leur commerce », précise Simone Risch. Ce qui l’inquiète, c’est que les membres de cette communauté religieuse se servent de ces activités pour tenter d’enrôler de nouveaux adeptes. « Pour cette communauté, les portes sont grandes ouvertes et toute le monde peut partir quand il le souhaite. Mais des personnes se font piéger ».
Un jeune toulousain enrôlé ?

La présidente d’Infos Sectes Midi-Pyrénées ajoute :

"Notre rôle, c’est de faire de la prévention. Ils ont une approche très subtile. Nous avons recueilli plusieurs témoignages et nous savons qu’au moins une personne, un jeune adulte, a été séduit après les avoir rencontrés sur un marché."

L’association indique avoir « alerté les autorités il y a plusieurs mois » au sujet du développement de cette secte, à Toulouse.

Une secte bien implantée dans le Sud-Ouest

Contactée par Actu Toulouse, des responsables du magasin Au Cœur du Grain n’ont pas souhaité répondre à nos sollicitations. Ces dernières années, la secte Les Douze Tribus a surtout fait parler d’elle dans les Pyrénées-Atlantiques, où la communauté s’est installée dans un château de la ville de Sus, depuis 1983. En juin 2015, plusieurs de ses membres avaient été placés en garde à vue avant d’être relâchés, et quatre enfants de la communauté avaient été placés auprès des services sociaux, après l’ouverture d’une information judiciaire, en 2014, pour mauvais traitements à enfants.

Cette communauté est aussi connue sous le nom d’« Ordre apostolique ». Elle fait partie du mouvement fondamentaliste américain Communauté du royaume du Nord-Est des frères de Plymouth, dont les membres affirment suivre strictement la Bible. Le mouvement compte 12 implantations dans le monde – en référence aux 12 tribus d’Israël – dont à Sus.
Punitions physiques réglementées

En 2006, une commission d’enquête parlementaire s’était rendue sur place, afin d’étudier les conséquences des mouvements sectaires sur la santé physique et mentale des mineurs. Selon la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), citée dans un article du Monde, « les punitions physiques sont réglementées et graduées » au sein de la secte, avec des coups de baguette d’osier ou de règle sur différentes parties du corps. Pour justifier ces violences, les adeptes invoquent un verset de la Bible : « La folie est liée au cœur des enfants ; le bâton qui les châtie les en éloignera ».
Des condamnations antérieures

En 1997, un bébé de 18 mois souffrant de malformation cardiaque et de rachitisme était mort faute d’avoir reçu les soins dont il avait besoin. Ses parents avaient été condamnés en 2001, à 12 ans de réclusion criminelle. En mars 2002, 19 membres de la secte avaient été condamnés par la cour d’appel de Pau (Pyrénées-Atlantiques) pour refus de scolarisation et de vaccination de leurs enfants.

https://actu.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 24/11/2017 14:43  Mis à jour: 24/11/2017 14:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4151
 Sectes, mouvements sectaires, gourou … ! De nouvelles sectes menacent la Belgique !
Publié le Vendredi 24 Novembre 2017 ;
Actualité Belgique
Depuis trois ans, tous les regards sont focalisés sur l’islam radical et le djihadisme. Dans l’ombre, des gourous de tous poils !!!

Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
7 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10