|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
8 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 8

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Où que vous viviez, soyez prudents !Tentative d'enlèvement d'une adolescente de 14 ans à Arlon ( Belgique) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 24/02/2018 15:20
Seine-et-Marne (France) et ailleurs : les cas d’adolescentes prostituées explosent. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/02/2018 13:00
Elodie Kulik : Le destin maudit de Jacky Kulik, assoiffé de justice . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/02/2018 11:53
Meurtre d'Alexia Daval."Cynique et manipulateur", "Je pense qu'il pleurait de sa propre situation, il repensait à son acte": un profiler dresse le portrait cru de Jonathann Daval. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 14:00
L’armée nigériane sauve 76 écolières lors d’une attaque de Boko Haram. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:57
Assassinat Fanny Colmant, et David Dubois : : Valentin Devriese sera rejugé aux assises de Namur. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:38
Meurtre de Patricia Bouchon : Meurtre de la joggeuse de Bouloc : le suspect se pourvoit en cassation. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:35
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais refuse de répondre aux questions des juges d'instruction ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:16
Meurtre d'Alexia Daval. Le journaliste vedette Jean-Pierre Pernaut a asséné en direct des affirmations mal vérifiées…Il est accusé de mensonges ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 15:23
Autisme : un enfant qui ne réagit pas à son prénom, ce n’est pas normal . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 13:46

L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais

Publié par Walda Colette Dubuisson le 20-02-2018 (809 lectures) Articles du même auteur
FRANCE/INTERNATIONAL
20/02/2018 : Nordahl Lelandais dira «sa vérité», assure son avocat Alain Jacubowicz. Toujours hospitalisé, son client pourrait être entendu jeudi par les juges d’instruction.
******************************************
17/02/2018 : Nordahl Lelandais est-il un tueur en série ?
Nordahl Lelandais a reconnu avoir tué Maëlys. Mais avait-il déjà tué avant ? (VIDEO).
Invité(s) : Colonel Patrick Touron, directeur de l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale, et Stéphane Bourgoin, spécialiste des tueurs en série et du profilage criminel.
****************************************
10/02/2018 : Selon les informations du Monde, le suspect des meurtres de la petite Maëlys et du caporal Noyer a subitement arrêté des études au collège, après "quelque chose de grave".
*******************************
03/02/2018 : Les penchants homosexuels de Nordahl Lelandais, un axe d’enquête pour la justice.
! Un homme affirme avoir été abordé par lui en boîte de nuit.!
********************************************
27/01/2018 : LA JUSTICE SE PENCHE DÉSORMAIS SUR LA DISPARITION D'ADRIEN FIORELLO
La justice cherche a reconstituer l'emploi du temps de Nordahl Lelandais dans l'enquête sur la disparition d'Adrien Fiorello en 2010 à Chambéry. Une enquête préliminaire a été ouverte.
*****************************************
12/01/2018 : Une dizaine d'enquêteurs du SCRC (Service central de renseignement criminel) se penche sur le passé de Nordahl Lelandais. Des gendarmes ultra-qualifiés retracent le parcours du suspect sur ces 15 dernières années, pour, à terme, trouver ou non une possible implication de Nordahl Lelandais dans d'autres affaires non-élucidées.
Un nombre de données colossal, qui sera ensuite intégré au logiciel AnaCrim, outil informatique qui permet de croiser différentes informations. Le parcours de Nordahl Lelandais sur ces 15 dernières années sera ensuite comparé à la dizaine de cas de disparitions signalées dans la région.
****************************************
11/01/2018 : L'affaire Maëlys prend une autre tournure: Nordahl Lelandais, le suspect du meurtre pourrait être un serial killer. Déjà écarté de deux cas.
***********************************
07/01/2018 : Des disparitions au pays de Lelandais, avant Maëlys.
*************************************
01/01/2018 : 31/12/2017
Nordahl Lelandais : les sites de rencontre et de pornographie étudiés par les enquêteurs...
***************************************
27/12/2017 : Nordahl Lelandais: les autres affaires qui intéressent la justice ( en Vidéo)
********************************
21/12/2017 : Nordahl Lelandais a été mis en examen pour "assassinat" dans l'enquête sur la mort d'Arthur Noyer, un jeune militaire de 24 ans. Décrit comme quelqu'un pouvant être violent, l'ancien militaire de 34 ans est accablé par des indices graves. Lui continue de nier toute implication dans cette affaire, comme dans celle de la disparition de la petite Maëlys.

(Voir vidéo)
* Pour le psychiatre et criminologue Roland Coutanceau, des éléments du passé de Nordahl Lelandais "suggèrent l'existence de troubles de la personnalité" et peuvent être "la marque d'un psychopathe, ou le signe d'un caractère paranoïaque et mégalomaniaque".


Mis en examen pour "homicide précédé d'un autre crime" dans l'affaire de la disparition de Maëlys, mis en examen pour "assassinat" dans l'affaire de la mort d'Arthur Noyer, Nordahl Lelandais continue de nier toute implication. L'ancien militaire de 34 ans a regagné jeudi soir sa cellule à la prison de Saint-Quentin-Fallavier sous le coup de deux mandats de dépôt criminels. Mais alors que les "indice graves et concordants", comme l'a affirmé le procureur de la République de Chambéry, s'accumulent contre cet homme, son parcours et ses motivations intriguent et questionnent.

Ancien militaire de 34 ans, Nordahl Lelandais est entré dans l'armée en 2012 au 132e bataillon cynophile de l'armée de terre, basé à Suippes, dans la Marne. Passionné par les chiens, l'homme est pourtant renvoyé, en 2010, de l'armée pour des problèmes de comportement. Il vient alors s'installer dans la région de Chambéry, à Domessin, où ses parents habitent et se reconvertit en éducateur canin. Là, il se livre à de la petite délinquance. Le voisinage le décrit comme un petit dealer, explique France Inter.

"Homme violent"
Si aucune mention ne figure sur son casier judiciaire pour du trafic de stupéfiants, Nordahl Lelandais a été mis en cause pour l'incendie d'un restaurant. Dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Maëlys, des anciennes compagnes du suspect numéro 1 ont été entendues. Plusieurs d'entre elles le décrivent comme sujet à des accès de violences. L'une de ses femmes a même confié avoir eu peur pour sa vie. "J’ai cru vivre ma dernière heure", a-t-elle dit aux gendarmes selon Le Dauphiné Libéré.

"Ce que l’on sait c’est que c’est un homme violent, un homme renvoyé de l’armée pour des troubles du comportement, un homme qui, semble-t-il, violent avec ses compagnes, analyse Gérard Lopez, psychiatre et président de l'institut de victimologie. S’il est l’auteur des faits, il a une personnalité de type psychopathique. Par définition ce serait un serial killer très organisé."

Dans l'affaire Maëlys comme dans celle du meurtre d'Arthur Noyer, dont le crâne a été découvert par un randonneur à 15 km de Chambéry, Nordahl Lelandais a fait preuve de comportements ou d'actes qui intriguent les enquêteurs. Des preuves matérielles, comme le bornage des téléphones portables ou la présence de son véhicule sur des images de vidéosurveillance au moment des deux disparitions, incriminent l'ex-militaire. C'est d'ailleurs son véhicule, une Audi noire, qui a permis un rapprochement entre les deux affaires dans lesquelles il est mis en cause. Une voiture filmée par des caméras de vidéosurveillance dans le quartier où a disparu Arthur Noyer et qui apparaît dans l'enquête sur la disparition de Maëlys.

"Serial suspect"
D'autres éléments le mettent en cause indirectement: pourquoi cette recherche sur internet avec les mots-clé "décomposition d'un corps humain" le 25 avril dernier, soit 13 jours après la disparition d'Arthur Noyer, pourquoi avoir jeté son short lors de la fête de mariage où a disparu Maëlys, pourquoi avoir nettoyé de fond en comble son véhicule au lendemain de cette soirée. Autant de questions auxquelles Nordahl Lelandais a toujours apporté une réponse plausible, tout en niant son implication. Dans la disparition du jeune militaire, il a tout juste reconnu avoir été présent à Chambéry dans la nuit du 11 au 12 avril avant d'observer son droit au silence.

"Pour l’instant on est en présence d’un serial suspect (...), estime Dominique Rizet, spécialiste police-justice de BFMTV. Il a tout fait pour échapper à la police technique et scientifique. Il a une réponse cohérente à tout il a une mécanique dans son cerveau à répondre à tout."

Les enquêteurs cherchent désormais à savoir s'ils ont en face d'eux un tueur en série, et ce malgré la diversité de profils des victimes. "On est encore en train de regrouper les preuves, les indices qui pourraient lier Nordahl Lelandais à la découverte de ce crâne. Les éléments sont encore en train de sortir de l’inconnu", affirme Benjamin Gayrard, secrétaire général du Syndicat national des personnels de police scientifique, alors que des "vérifications" vont être réalisées dans, au moins, deux dossiers. Celui de la disparition, en juillet dernier, d'Adrien Mourialmé, un cuisinier belge de 24 ans, qui venait d'être embauché dans un restaurant de Talloires, en Haute-Savoie, et l'affaire très médiatique de la tuerie de Chevaline dans laquelle cinq personnes avaient été tuées en 2012.

"Plus une personne va mettre en œuvre une technique pour devenir invisible, plus elle va attirer l’attention, prévient le membre d ela police technique et scientifique. Le fait qu’il ait coupé son téléphone, qu’il ait lavé sa voiture sont des éléments qui nous ont amené à ce qu’il essayait d’effacer."

Justine Chevalier

VIDEO -> http://www.bfmtv.com/police-justice/l ... hl-lelandais-1332385.html
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/02/2018 13:07  Mis à jour: 20/02/2018 13:07
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Affaire Maëlys: une cellule spéciale enquête sur le passé de Nordahl Lelandais.
Nordahl Lelandais est mis en examen dans deux dossiers: la mort de Maëlys et celle d'Arthur Noyer, un jeune caporal disparu en avril dernier. Les enquêteurs s'interrogent sur les quinze dernières années de la vie du maître-chien.

Nordahl Lelandais a-t-il commis d'autres crimes? Avant ses aveux, la semaine passée dans l'affaire Maëlys, l'homme avait été mis en examen dans deux dossiers: la mort de Maelys et la mort d'Arthur Noyer, un jeune caporal disparu en avril dernier. Les enquêteurs s'interrogent, comme de nombreuses familles de disparus, sur le passé du suspect.

Si Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais, s'offusque de l'étiquette de "serial killer" qui est désormais attachée à son client, "sans l'ombre du commencement d'une preuve", le parquet de Grenoble a déjà rouvert quatre dossiers de disparitions survenues en Isère entre 2010 et 2016. L'enquête est également menée à une échelle nationale.

Estelle Mouzins, Malik Boutvillain, Antoine Zoia
Depuis mi-janvier, les enquêteurs ont ainsi mis en place une cellule spéciale "Arianne", qui retracent les quinze dernières années de la vie de l'ancien militaire. L'objectif: "fixer" Nordahl Lelandais dans le temps et l'espace depuis le début des années 2000. Ses adresses, ses données bancaires, ses voyages, les dates et les endroits où il aurait pu être contrôlé. Tout est référencé.

Les informations sont ensuite croisées pour établir le parcours de vie de Nordahl Lelandais, et le confronter aux dossiers de personnes disparues.

Entre six et neuf enquêteurs du Service Central de Renseignement Criminel à Pontoise travaillent sur une dizaine d'affaires. Si certains dossiers sont très vite refermés, comme celui d'Estelle Mouzins disparue en 2003 en Seine-et-Marne, d'autres sont ré-ouverts à la demande des procureurs. C'est ainsi le cas pour Malik Boutvillain, un jeune homme de 32 ans disparu en 2012 à Echirolles, ou Antoine Zoia, 16 ans, disparu en 2016 près de Nîmes.

Voir vidéo -> http://rmc.bfmtv.com/emission/affaire ... hl-lelandais-1378175.html
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/02/2018 10:50  Mis à jour: 20/02/2018 10:50
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Nordahl Lelandais dira «sa vérité», assure son avocat Alain Jacubowicz.
Toujours hospitalisé, son client pourrait être entendu jeudi par les juges d’instruction.
Alors que Nordahl Lelandais est hospitalisé depuis vendredi soir après avoir avoué avoir tué la petite Maëlys, son avocat a pris la parole ce mardi matin. Interrogé sur RMC, Alain Jakubowicz a assuré qu’il n’était pour rien dans la décision d’hospitaliser son client pour des «angoisses». Le conseil de Lelandais dit « comprendre la souffrance des familles ».

Nordahl Lelandais « est hospitalisé par la médecine comme cela doit se faire ». Ce qui n’empêche pas l’enquête de se poursuivre. S’il « ignore » si son client sera sur pied jeudi pour une nouvelle audition, Alain Jakubowicz explique que « les magistrats instructeurs pourront se déplacer au centre hospitalier pour l’entendre ».

« Une seule personne connaît la vérité : lui »
« Mon rôle est d’être à côté de l’homme dont on attend qu’il fasse des déclarations et qu’il dise la vérité. C’est le rôle de l’avocat […] mon rôle est de l’assister. Une seule personne connaît la vérité : lui. »

Selon le conseil de l’ancien maître-chien de 34 ans, ce dernier a passé plusieurs mois à «exprimer sa vérité, qui s’est avérée inexacte, aux magistrats et à la famille de Maëlys » mais il rappelle qu’en droit français, « le mensonge fait partie des axes de défense […] on a le droit de mentir, à ses risques et périls ».

L’avocat balaye la thèse de l’assassinat. Mercredi au moment des aveux qui ont mené à la découverte des restes de la petite fille, Nordahl Lelandais a expliqué que la mort de Maëlys était « accidentelle » : « C’est sa vérité, il aura à l’étayer ».

«Je persiste à dire que l’on ne voit rien sur cette photographie»
Alain Jakubowicz est revenu sur sa première entrevue avec Nordahl Lelandais : « J’ai rencontré un homme, je n’ai pas rencontré un monstre […] J’ai rappelé qu’il faisait partie de l’humanité. Un homme peut commettre des actes monstrueux ça n’en fait pas un monstre. Mais je ne dis pas qu’il a commis des actes monstrueux ».

Début décembre, l’avocat était apparu sur BFMTV. Très virulent, il avait envoyé une salve à Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble qui selon lui en avait trop dit sur l’instruction. « Ce qu’il a dit ne correspondait pas à la réalité, alors je suis sorti du silence », explique-t-il. On sait désormais, que Nordahl Lelandais a bien emmené Maëlys dans sa voiture le 27 août dernier durant une soirée de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Les enquêteurs analysaient notamment une image de vidéosurveillance où l’on voyait une silhouette, qui pouvait être celle de Maëlys sur le siège passager de la voiture de Lelandais. « Je persiste à dire que l’on ne voit rien sur cette photographie », insiste Me Jakubowicz.

http://www.leparisien.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 19/02/2018 13:32  Mis à jour: 19/02/2018 16:56
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Un ami d'enfance de Nordahl Lelandais témoigne: "À mon avis, c'est quelqu'un qui a déjà tué". Cet ami craint également qu’il ne soit lié à d'autres disparitions.
Un ami de Nordahl Lelandais, qui l'a fréquenté durant l'adolescence, témoigne. Il assure n'avoir jamais rien remarqué d'anormal dans son comportement mais craint qu'il ait fait d'autres victimes.
Alors que Nordahl Lelandais a été hospitalisé vendredi soir dans un établissement psychiatrique, l'un de ses amis d'enfance témoigne.

"Tous ses amis sont choqués et en colère contre lui. Du jour au lendemain, on s'aperçoit que c'est un tueur de petite fille (...) On imagine le monstre que ce doit être. On est tous dégoûté, sidéré", se confie-t-il au Parisien, évoquant un "monstre".

L'ancien militaire de 34 ans a été hospitalisé "par précaution" à la demande de son avocat, près de Lyon. Après la découverte mercredi des premiers ossements de Maëlys, les enquêteurs ont retrouvé jeudi la "quasi-totalité" des restes de la fillette disparue depuis fin août. Mais les circonstances de la mort de l'enfant restent inconnues. Si Nordahl Lelandais a reconnu l'avoir tuée "involontairement", il n'a pas donné davantage de précisions.

"Il est venu plusieurs fois dormir à la maison"
Cet ami qui le connaît depuis l'adolescence avait dans un premier temps pris sa défense. Il assure qu'il n'a jamais rien remarqué d'étrange dans son comportement. "Nordahl s'est toujours fondu dans la masse. Il avait des amis, des copines, il participait à des soirées. Pour moi, il était complètement normal. Et insoupçonnable." Il se souvient avec aigreur des moments qu'ils ont passé ensemble lorsqu'ils étaient tous deux adolescents.

"Lorsqu'on était jeune, il est venu plusieurs fois dormir à la maison. J'avais un lit deux places dans ma chambre. On dormait donc dans le même lit. Il y avait aussi dans la maison mes parents, ma petite sœur, mes deux petits frères. Je me dis aujourd'hui: et s'il avait eu une envie de tuer... Rétrospectivement, ça fait peur. Aujourd'hui, en tant qu'ami de Nordahl, j'ai l'impression d'avoir été abusé, naïf."

"Il ne s'est jamais confié à personne"
Il assure être sous le choc et très en colère.

"Il faut qu'il paye pour ce qu'il a fait. Il doit être fou, il doit être taré. Oui, c'est ça, je pense que c'est un fou qui s'est bien caché pendant des années. À mon avis, il a un problème psychiatrique, un vice. Il doit être malade. Il devait savoir qu'il avait un problème, mais il ne s'est jamais confié à personne."

Cet ami craint également que Nordahl Lelandais ne soit lié à d'autres disparitions. "On ne se réveille pas un matin en se disant, 'tiens, je vais tuer une gamine aujourd'hui'. À mon avis, c'est quelqu'un qui a déjà tué. Il n'en est pas à son coup d'essai." Nordahl Lelandais a également été mis en examen pour l'assassinat d'Arthur Noyer en avril 2017.

VIDÉO : http://www.bfmtv.com/police-justice/a ... e-de-monstre-1377120.html
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 17/02/2018 12:54  Mis à jour: 17/02/2018 12:54
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Nordahl Lelandais est-il un tueur en série ?
Nordahl Lelandais a reconnu avoir tué Maëlys. Mais avait-il déjà tué avant ?

Invité(s) : Colonel Patrick Touron, directeur de l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale, et Stéphane Bourgoin, spécialiste des tueurs en série et du profilage criminel.

Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 10/02/2018 20:03  Mis à jour: 10/02/2018 20:03
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Selon les informations du Monde, le suspect des meurtres de la petite Maëlys et du caporal Noyer a subitement arrêté des études au collège, après "quelque chose de grave".
Nordahl Lelandais, suspect des affaires Maëlys et Noyer, aurait connu un événement traumatique durant son adolescence.

Selon les informations du Monde, le suspect des meurtres de la petite Maëlys et du caporal Noyer a subitement arrêté des études au collège, après "quelque chose de grave".

Nordahl Lelandais cache-t-il un lourd secret d'enfance? C'est ce qui semble ressortir d'une enquête sur la personnalité de l'ex-militaire de 34 ans, publiée ce samedi dans Le Monde. Le quotidien rapporte des extraits des dépositions d'amis et de membres de la famille du suspect, mis en examen pour "meurtre" dans l'affaire Maëlys (Isère) et "assassinat" dans celle d'Arthur Noyer (Savoie). Ces proches décrivent un individu à la personnalité complexe et instable, sans toutefois le charger et émettre des convictions sur sa culpabilité ou non.

Ainsi, devant les gendarmes, la mère de Nordahl Lelandais a expliqué que son fils avait connu "une adolescence comme tous les jeunes de son âge" mais que celle-ci était marquée par le sceau d'un mystère: Nordahl Lelandais a brutalement interrompu sa scolarité en "sport-études" lorsqu'il était au collège. "Il n'a fait qu'une année. Il s'est passé quelque chose mais il n'a jamais voulu m'en parler", a-t-elle témoigné. Le suspect a ensuite quitté le système scolaire avant le baccalauréat puis s'est engagé -sans grande conviction- dans l'armée avant d'en être expulsé. Il a par la suite monté sa propre activité de dressage canin en menant, en parallèle, des petits boulots d'intérimaire.
"Il pleurait et ne voulait plus y aller"

Si la mère de Nordahl Lelandais dit ignorer les raisons qui ont poussé son fils à arrêter le collège, ses amis se sont forgés une opinion, explique le quotidien. "Il se serait passé quelque chose de grave lors de cette période. [...] C'est une partie de sa jeunesse qui est un point d'interrogation pour nous", a confié un certain David lors de son audition. Quant à sa dernière petite-amie, Anouchka, celle-ci pense connaître les dessous du tabou: Nordahl Lelandais aurait été victime d'attouchements sexuels au sein de son établissement.

"J'en ai parlé une fois à sa mère, elle m'a dit qu'elle s'était posé la question. Elle avait mis Nordahl en sport-études. Au départ, cela se passait bien, mais après il pleurait et ne voulait plus y aller. Par la suite, le directeur de l'établissement a été renvoyé pour avoir commis des attouchements sur des élèves", a-t-elle raconté aux enquêteurs, tout en assurant que "Mme Lelandais avait ce doute également".
Aucun élément de nature pédophile

Nordahl Lelandais nie être responsable de la disparition de Maëlys -dont le corps reste introuvable- et du meurtre du jeune caporal Noyer -dont le crâne a été retrouvé sur un chemin de montagne en Savoie. Si la justice pense disposer "d'indices graves et concordants" pour le mettre en cause dans ces deux affaires comme des éléments de téléphonie et de vidéosurveillance-, elle reste dans le flou quant à ses possibles mobiles. Pourquoi cibler une fillette rencontrée à un mariage et un jeune militaire adulte lors d'une soirée en discothèque?

D'après Le Monde, les enquêteurs n'ont retrouvé aucun élément de nature pédophile lors des exploitations informatiques. Si ce n'est "une conversation sur Facebook" datée de 2012 avec une adolescente de 14 ans au cours de laquelle il semble vouloir la séduire.

https://www.lexpress.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/02/2018 11:56  Mis à jour: 06/02/2018 13:36
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais : Ébauche d’un « profil de délinquant sexuel ».Les gendarmes enquêteraient sur sa bisexualité présumée.
Dans l’affaire du caporal Noyer, les enquêteurs sont convaincus qu’Arthur Noyer et Nordahl Lelandais se sont vus et ont même fait « chemin commun » lors de la tragique nuit.

Arthur Noyer serait monté à bord de l’Audi de l’ancien maître-chien, comme le suggère le bornage des téléphones. Or Nordahl Lelandais ne s’est jamais manifesté les jours suivants auprès des services de police ou de gendarmerie, malgré la diffusion d’un appel à témoin pour retrouver le caporal.

Une source judiciaire a confié au Dauphiné Libéré que : « le profil d’un prédateur sexuel semble s’ébaucher ». L’audition d’hier, dans le bureau des juges, a duré près de 10 heures.

Lelandais a-t-il parlé cette fois ?

Nordahl Lelandais, mis en examen pour les disparitions de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, était entendu lundi par les juges d'instruction de Chambéry enquêtant sur la mort du jeune militaire. C'est la première fois que l'ex-maître chien de l'armée de terre est entendu depuis sa mise en cause le 20 décembre dans l'assassinat d'Arthur Noyer.

L'avocat des parents du caporal Noyer, Me Bernard Boulloud a estimé que cette audition ne lui «paraissait pas anormale». «L'instruction suit son cours», a-t-il déclaré.

Cette audition se déroule le lendemain de la révélation, par «Le Dauphiné libéré», du témoignage d'un homme à qui Lelandais aurait fait des avances de façon insistante en discothèque.

******************************************


les gendarmes enquêteraient sur sa bisexualité présumée

Selon Le Dauphiné libéré et Le Parisien, les enquêteurs s'intéresseraient à l'orientation sexuelle de l'ancien militaire mis en examen pour les meurtres de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer. Les deux quotidiens affirment qu'il fréquentait des sites de rencontres homosexuelles.

Les enquêteurs chercheraient à identifier les hommes avec qui il a pu avoir rendez-vous, afin de mieux cerner sa personnalité. Ils disposeraient en outre du témoignage d'un homme que le suspect aurait suivi jusqu'à une aire d'autoroute après l'avoir abordé dans une boîte de nuit de Chambéry.

Fréquentation "très assidue" de sites de rencontres homosexuelles

Les gendarmes chargés de l'enquête cherchent à cerner la personnalité de Nordahl Lelandais. Selon Le Dauphiné libéré et Le Parisien, ils s'intéresseraient aux éventuelles rencontres qu'il aurait faites via des sites homosexuels. Ils éplucheraient minutieusement, dans ce but, son matériel informatique.

Alors que l'ex-militaire n'a officiellement fréquenté que des femmes, les deux quotidiens évoquent un homme affirmant avoir été abordé dans une discothèque de Chambéry par un Nordahl Lelandais insistant, qui l'aurait ensuite suivi jusqu'à une aire d'autoroute. Le Parisien affirme, le 3 février, que le suspect avait une fréquentation "très assidue" de sites de rencontres homosexuelles. Les enquêteurs plancheraient sur les listes "interminables" de ses contacts et échanges sur des forums. "Les gendarmes veulent savoir notamment si ces rencontres auraient pu déboucher sur des rendez-vous", explique le quotidien. "L'enquête doit établir si, parmi ces contacts, il n'y a pas aussi des personnes portées disparues".

Il aurait abordé et suivi un homme en boîte de nuit

Un témoignage intéresserait particulièrement les gendarmes. Celui d'un homme qui se serait récemment présenté dans une gendarmerie des Yvelines, selon Le Dauphiné libéré le 4 février. Ce témoin serait sûr de lui : il a reconnu en Nordahl Lelandais l'homme qui l'aurait abordé dans une boîte de nuit de Chambéry à une date non précisée. "Il confie qu'à plusieurs reprises il a refusé ses avances. Nordahl Lelandais l'aurait alors suivi en voiture jusque sur une aire de l'autoroute A43 où Nordahl Lelandais l'aurait relancé", révèle le journal régional. L'aire du Guiers est "connue pour être un lieu de rendez-vous sur des forums spécialisés, précise Le Parisien. Elle se trouve aussi à proximité immédiate de la sortie de l'autoroute pour rejoindre Domessin, où vivait Nordahl Lelandais", rappelle le quotidien. En outre, "ce scénario s'apparente au mode opératoire présumé de la disparition du caporal Noyer, sans doute pris en stop par son assassin à la sortie de la boîte de nuit en avril dernier", souligne Le Parisien.

Le suspect aurait toujours dissimulé son attirance pour les hommes à ses proches, expliquent les deux journaux. Le Parisien évoque même "un tabou cadenassé" par celui qui n'a affiché que des relations amoureuses avec des femmes.

Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 03/02/2018 20:15  Mis à jour: 04/02/2018 13:59
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Les penchants homosexuels de Nordahl Lelandais, un axe d’enquête pour la justice. Un homme affirme avoir été abordé par lui en boîte de nuit.
Mis en examen pour meurtre dans deux affaires, Nordahl Lelandais fait l’objet de vérifications dans quinze dossiers différents. L’homme de 34 ans fréquentait des sites de rencontres homosexuelles, ce qui intéresse la justice.
C’est sans doute la part la plus mystérieuse du profil de Nordahl Lelandais que les gendarmes sont en train d’examiner. Ils ont découvert, au fil de leurs investigations sur le meurtre et la disparition de la petite Maëlys, 9 ans, à Pont-de-Beauvoisin (Isère), et sur l’assassinat du caporal Arthur Noyer, 23 ans, à Chambéry (Savoie) en avril 2017, qu’il avait une fréquentation très assidue de sites de rencontres homosexuelles.

Un travail de titan pour les enquêteurs car il faut retrouver des listes interminables de contacts et des échanges de messages sur des forums. Les gendarmes veulent savoir notamment si ces rencontres auraient pu déboucher sur des rendez-vous.


L’objectif est clair : il s’agit d’identifier des partenaires éventuels de l’ex-maître-chien pour mieux cerner son profil et son comportement avec ces hommes. L’enquête doit établir si, parmi ces contacts, il n’y a pas aussi des personnes portées disparues depuis. Un travail de longue haleine.

Car la bisexualité de Nordahl est un tabou cadenassé qu’il n’aurait jamais avoué à ses proches. S’il a bien eu des aventures féminines, et dès son plus jeune âge comme avec Delphine qui le décrit comme « un garçon doux » et « gentil », « incapable de faire du mal », il a aussi approché des hommes plus tardivement pour des relations souvent furtives. Toute l’enquête technique sur les supports informatiques doit retracer la vie intime de l’ex-maître-chien.

Un homme affirme avoir été abordé par lui en boîte de nuit
Un élément troublant est venu récemment alimenter cet axe d’enquête. Un homme s’est présenté dans une brigade de gendarmerie en région parisienne, assurant avoir reconnu Nordahl Lelandais comme étant l’inconnu qui l’avait abordé dans un établissement de nuit à Chambéry. Il a décliné ses avances à plusieurs reprises avant de partir. Mais le même homme a eu la surprise de découvrir que celui qu’il désigne bien comme Nordahl Lelandais l’avait suivi en voiture pour le relancer sur une aire d’autoroute de la région où il s’était arrêté. Une aire d’autoroute identifiée comme celle du Guiers sur l’A 43, connue pour être un lieu de rendez-vous sur des forums spécialisés. Elle se trouve aussi à proximité immédiate de la sortie de l’autoroute pour rejoindre Domessin, où vivait Nordahl Lelandais.

Ce scénario s’apparente au mode opératoire présumé de la disparition du caporal Noyer, sans doute pris en stop par son assassin à la sortie de la boîte de nuit en avril dernier.

http://www.leparisien.fr

En étudiant minutieusement le passé du principal suspect dans l’affaire Maëlys, les enquêteurs ont fini par trouver des traces de son passage sur des forums et des sites de rencontres homosexuelles.

L’enquête commence à porter ses fruits et donne de nouvelles pistes aux enquêteurs. Après des mois de recherches dans le passé de Nordahl Lelandais, ex maître-chien de l’armée de Terre mis en examen pour la disparition de Maëlys et l’assassinat du caporal Arthur Noyer, les gendarmes en savent un peu plus sur sa personnalité et sa vie intime.

Comme le révèle ce dimanche Le Dauphiné Libéré et Le Parisien, un travail minutieux sur les téléphones portables et le matériel informatique du suspect a permis aux enquêteurs de la cellule spéciale de retrouver des passages de Nordahl Lelandais sur des forums et des sites de rencontres homosexuelles.

Cette découverte a, dans un premier temps, intrigué les enquêteurs. Nordahl Lelandais a eu plusieurs liaisons avec des jeunes femmes et aurait ainsi dissimulé à ses proches son attirance pour les hommes. En recoupant les différents pseudos utilisés par le suspect, les profils contactés et les messages échangés, les gendarmes cherchent à savoir si ces rencontres ont pu déboucher sur des rendez-vous. Et surtout, si parmi ces éventuels partenaires, des personnes sont portées disparues depuis.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/02/2018 12:23  Mis à jour: 01/02/2018 12:46
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Nordahl Lelandais : après Maëlys et Arthur Noyer, des liens avec onze autres affaires ?
Le Parisien a révélé que onze familles ayant un proche disparu allait se réunir à Lyon ce jeudi. L'objectif : faire pression sur la justice pour obtenir des vérifications quant à une éventuelle implication de Nordahl Lelandais.

L'ESSENTIEL
Déjà mis en examen pour "meurtre" et "assassinat" dans les affaires Maëlys et Arthur Noyer, Nordahl Lelandais pourrait se retrouver lié à d'autres histoires de disparition. Ce jeudi, onze familles se réunissent à Lyon afin d'échanger sur leur point commun : toutes ont un proche disparu dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le but étant de faire pression sur la justice pour que celle-ci examine s'il peut exister des liens entre la disparition de leur proche et Nordahl Lelandais, qui a longtemps résidé dans la région. Cette réunion intervient alors que la semaine dernière, une enquête a été ouverte pour la disparition d'un homme en 2012 dans la banlieue de Grenoble.

EN DIRECT
11:15 - Affaire Lelandais : un autre cas de disparition inexpliquée réexaminé
Depuis que Nordahl Lelandais a été mis en examen pour "assassinat" dans l'affaire Arthur Noyer, d'autres affaires de disparitions irrésolues ont été rouvertes. Parmi celles qui vont être réexaminées sous le prisme d'une possible implication de Nordahl Lelandais, on trouve désormais celle concernant Adrien Fiorello. Le parquet de Chambéry a accepter la requête des parents du jeune homme, disparu en 2010 alors qu'il avait 22 ans. Selon les informations de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, les enquêteurs ont déjà mis au jour un élément troublant qui leur permet d'envisager une connexion entre le suspect de l'affaire Maëlys et Adrien Fiorello : le téléphone du jeune homme a borné à 17h37 à Chambéry, à l'époque où se trouvait Nordahl Lelandais.

10:47 - Pourquoi les familles se réunissent
Les familles qui se réunissent ce jeudi à Lyon espèrent que la justice entendront leur message. Pour eux, Nordahl Lelandais peut potentiellement être lié à la disparition de leurs proches et il faut réexaminer ses positions géographiques. "En se regroupant, nous, familles de disparus, on veut faire bouger les choses. Il faut que l’on nous entende", explique Badra Boutvillain, la mère de Malik, disparu en 2012 près de Grenoble (Isère).

10:28 - "Beaucoup de questions sur Nordahl Lelandais"
Parmi les familles des disparus se réunissant à Lyon ce jeudi, il y a celle de Malik Boutvillain, cet homme de 32 ans disparu depuis six ans dans la banlieue de Grenoble (Isère). La mère de ce disparu, Badra Boutvillain, explique avoir des doutes quant à l'implication potentielle de Nordahl Lelandais dans la disparition de son fils. "Je me pose beaucoup de questions sur Nordahl Lelandais. Il y a une certaine proximité géographique. Il a très bien pu venir dans la région de Grenoble. Il faut examiner cette piste", explique-t-elle à BFMTV.

10:12 - 11 familles réunies pour évoquer leur proche disparu et Lelandais
Le Parisien annonce que onze familles se réunissent à Lyon ce jeudi avec pour sujet de discussion leur proche disparu et l'éventuelle possibilité que Nordahl Lelandais soit impliqué dans ces disparitions. L'ancien militaire de 34 ans a pour point commun avec ces disparus d'avoir été proche géographiquement lors de leurs disparitions et ces familles espèrent ainsi faire pression sur la justice pour établir avec plus de précision ces liens possibles.

31/01/18 - 23:23 - Nordahl Lelandais est-il lié à la disparition de Malik Boutvillain ? Une enquête ouverte
FIN DU DIRECT - Comme l'a annoncé lundi France Bleu, une enquête a été ouverte par le parquet de Grenoble mercredi 24 janvier dernier afin de déterminer s'il y a un potentiel lien entre Nordahl Lelandais et la disparition de Malik Boutvillain. Ce dernier a disparu le 6 mai 2012. Cet homme de 32 ans, lors de sa disparition, était revenu vivre chez sa mère, à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble, après une rupture amoureuse. Il n'est jamais revenu de son footing. À l'époque, comme le rapporte France Bleu, la police n'avait rien pu faire estimant que l'homme avait peut-être voulu changer de vie. "C’est un grand espoir ! Enfin, on s’intéresse à mon frère, à ce qui a pu lui arriver. On n'est plus seul ! On ne sait pas si cela a un rapport avec Lelandais, mais on va explorer cette piste !", a confié Dalila, la soeur de Malik Boutvillain, à France Bleu.

31/01/18 - 22:34 - Une réunion entre les familles de personnes disparues organisée ce jeudi
Comme le rapporte Le Parisien ce mercredi soir, 11 familles de personnes qui ont mystérieusement disparues ces dernières années dans la région Auvergne-Rhône-Alpes doivent se réunir ce jeudi à Lyon afin d'échanger des informations sur leur dossier et l'éventuel lien qu'il pourrait y avoir avec Nordahl Lelandais. Toutes espèrent trouver des réponses et voient en cette nouvelle piste un espoir, même si pour l'heure, rien ne prouve quoi que ce soit et que Nordahl Lelandais, déjà mis en examen dans l'affaire Maëlys et Arthur Noyer, bénéficie toujours de la présomption d'innocence. "Ces familles veulent se rencontrer pour échanger des informations sur leur dossier respectif. Et surtout demander des vérifications sur le parcours de Nordahl Lelandais afin de savoir s’il a pu croiser la route de leur proche disparu", explique au Parisien Bernard Valézy, président régional d’Assistance et recherches de personnes disparues (ARDP), à l’origine de cette réunion.

31/01/18 - 21:29 - Pourquoi il est difficile d'identifier un tueur en série
Depuis plusieurs semaines maintenant, Nordahl Lelandais est soupçonné dans d'autres affaires que celle de la disparition de Maëlys. Si la présomption d'innocence est toujours d'actualité, l'idée d'avoir affaire à un tueur en série a plusieurs fois été évoquée. Mais comme l'a récemment souligné Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble, il faut trois homicides pour pouvoir parler de tueur en série. Or Nordahl Lelandais est pour le moment mis en examen pour meurtre et assassinat dans deux affaires. Interrogé quelques jours après avoir proposé différentes mesures dont l'objectif est de mieux armer la justice face aux tueurs en série, Jean-Yves Coquillat est revenu à la mi-janvier pour LCI sur les difficultés d'identifier un tueur en série. "Pour identifier un tueur en série, encore faut-il avoir identifié ses victimes. Existe deux types de serial killer. Il y a d’abord ceux qui ne dissimulent pas les corps, mais dont il faut cerner le phénomène de série. Il y a ensuite, et là les affaires sont plus difficiles, les tueurs en série qui font disparaître les victimes par inhumation, crémation, anthropophagie... Il est très peu probable de retrouver un corps dissimulé, sauf si l'on sait où chercher. Parfois, cependant, le hasard permet la découverte d'une victime ou d'une partie de celle-ci. Mais cela reste difficile", a-t-il expliqué.

31/01/18 - 20:22 - Un documentaire inédit diffusé ce mercredi soir sur l'affaire Maëlys
Dans quelques dizaines de minutes sera diffusée ce mercredi 31 janvier sur W9 l'émission Enquêtes criminelles. Ce soir, le programme propose un numéro "Spéciale Maëlys : et si le suspect était un tueur en série ?", tel est son intitulé exact. Comme le rapporte Le Dauphiné Libéré, suite à la diffusion de ce documentaire inédit, "les journalistes François Vignolle (directeur adjoint de la rédaction de M6) et Vincent Wales (Le Dauphiné Libéré), l’avocat Joseph Cohen-Sabban ainsi que Philippe Folletet, commissaire de police à la retraite investi dans l’association ARPD, Assistance et recherche de personnes disparues" seront les invités de Nathalie Renoux.

31/01/18 - 19:29 - Les dates de l'affaire Maëlys à retenir
L'affaire Maëlys a débuté le dimanche 27 août dernier. Ce jour-là, la petite fille de 9 ans, qui assistait à un mariage sur la commune de Pont-de-Beauvoisin, en Isère, avec ses parents et d'autres membres de sa famille, disparaît au cours de la soirée. Le jeudi 31 août 2017, Nordahl Lelandais, l'un des invités du mariage, toujours suspecté dans l'affaire de la disparition de Maëlys près de cinq mois après les faits, est placé en garde à vue. Le domicile de ses parents à Domessin (Savoie), où il réside, est, lui, perquisitionné. Le samedi 2 septembre 2017, Nordahl Lelandais est mis en examen pour "enlèvement et séquestration", notamment après que l'ADN de la petite fille a été découvert dans sa voiture. Enfin, jeudi 30 novembre 2017, Nordahl Lelandais a été mis en examen pour "meurtre". En cause : de nouveaux éléments, comme des images de vidéosurveillance sur lesquelles on aperçoit un véhicule qui pourrait être celui du principal suspect ou encore l'expertise du téléphone portable de ce dernier. À cela s'ajoute la mise en examen pour "assassinat" mercredi 20 décembre de Nordahl Lelandais dans une seconde affaire criminelle : celle d'Arthur Noyer.

31/01/18 - 17:48 - Maëlys : le point sur les dernières déclarations de l'avocat de Nordahl Lelandais (3)
Le Parisien indiquait la semaine dernière que la mère de Maëlys avait visionné, à plusieurs reprises, les images de la vidéosurveillance, prise à Pont-de-Beauvoin, la nuit de la disparition de sa fille. Elle aurait identifié Maëlys dans un véhicule passant à 2h47 devant un commerce, véhicule identifié par le procureur comme celui de Nordahl Lelandais. Pour Alain Jakubowicz, cette présentation des faits est erronée. Pour lui, qui a accès au dossier dans les détails, la mère de Maëlys a bien reconnu une silhouette blanche dans la voiture, mais n'a pas "formellement" identifié son enfant. Il indique à ce sujet que, selon lui, l'avocat des parents de Maëlys n'est lui-même pas d'accord avec la manière dont les choses ont été présentées.

31/01/18 - 17:45 - Maëlys : le point sur les dernières déclarations de l'avocat de Nordahl Lelandais (2)
Selon Alain Jakubovicz, les affirmations de BFM TV au sujet du témoignage du cousin de la mère de Maëlys ne remet pas en cause sa ligne de défense. Selon BFMTV, cet homme est revenu sur son témoignage, indiquant qu'il n'a pas vu Maëlys à 3h15, mais bien avant. "Cela est inexact. Ce témoin a été auditionné le lendemain du mariage. Il indique l'heure de 3h15 à ce moment-là. A l'occasion d'une troisième audition, il parle d'un autre horaire oubliant un peu ce qu'il avait dit plusieurs semaines avant. La synthèse des gendarmes est claire, ils disent que l'enfant a été vue après 3 heures", a martelé l'avocat sur RTL.

31/01/18 - 17:43 - Maëlys : le point sur les dernières déclarations de l'avocat de Nordahl Lelandais (1)
L'avocat de Nordhal Lelandais est intervenu sur RTL mercredi dernier. Selon lui, il existe d'autres suspects potentiels dans l'affaire Maëlys. "Lorsque je vous dis que cet enfant a disparu entre 3h15 et 3h30, malheureusement, l'enquête ne tient pas compte de cela. Parce que, où est-ce qu'on doit chercher ? On doit chercher parmi les gens qui étaient encore présents au mariage entre 3h15 et 3h30, mais on est tellement convaincus que c'est lui, qu'on néglige toute autre piste. Tout cela est simplement révoltant", a-t-il regretté sur la radio.

31/01/18 - 17:41 - Affaire Maëlys : la mère de la fillette s'exprime, la famille de Nordahl Lelandais ne parle plus
Alors que Nordahl Lelandais est toujours incarcéré, que sa demande de remise en liberté a été rejetée, seul son avocat a pris la parole dans les médias. La mère et le père du seul suspect dans l'affaire Maëlys - comme dans l'affaire Arthur Noyer - n'interviennent plus, alors qu'ils acceptaient encore il y a quelques semaines de répondre aux questions des journalistes. Selon les informations du JDD, ce sont les avocats de Nordahl Lelandais, à commencer par Me Alain Jakubowicz, qui ont recommandé à tous les proches du suspect de ne pas s'exprimer dans les médias. La mère de Maëlys, elle, a choisi de communiquer à partir de Facebook et a pris la liberté de dire ce qu'elle pensait de la responsabilité de Nordahl Lelandais dans la disparition de sa fille.

31/01/18 - 17:25 - Affaires Lelandais : ce que l'on sait sur la disparition d'Adrien Mourialmé
Parmi les dossiers de disparitions réexaminés par les enquêteurs, on trouve celui d'Adrien Mourialmé. Ce jeune Belge âgé de 24 ans s'est évaporé le 5 juillet dernier, dans la région du lac d'Annecy. Cuisinier saisonnier, il travaillait à l'époque dans un hôtel-restaurant de Talloires-Montmin, en Haute-Savoie. Le 5 juillet très précisément, il n'a plus donné signe de vie alors qu'il contactait sa mère tous les jours. "Il n'a pris que quelques vêtements, un petit sac à dos et une paire de baskets. Sa valise, ses chaussures de randonnée, sa mallette de cuisine sont restées dans sa chambre d'hôtel", a indiqué cette dernière au Parisien. Comme le rapportait franceinfo en décembre, "à ce stade, aucun lien n'est établi", mais selon la procureure d'Annecy, le fait que les disparitions de Maëlys et d'Adrien Mourialmé soient proches à la fois géographiquement et temporellement a suffi à justifier des vérifications.

31/01/18 - 17:22 - Nordahl Lelandais : deux disparitions réexaminées dans le Gard
C'est un nouveau choc dans ce qu'il faut appeler désormais l'affaire Nordahl Lelandais. Deux dossiers vont être réexaminés, selon BFMTV, à l'aune des dernières informations sur cet homme de 34 ans, déjà mis en examen pour meurtre dans deux disparitions, celle de la petite Maëlys et celle d'Arthur Noyer. Cette fois, c'est une autre disparition qui avait défrayé la chronique en 2015 qui est évoquée : celle de Lucas Tronche, à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard. Cet ado de 15 ans, mystérieusement volatilisé, n'a plus donné signe de vie depuis le 18 mars 2015. Les enquêteurs en charge de la disparition d'Antoine Zoia, 16 ans, le 1er mars 2016, à Clarensac, près de Nîmes, ont aussi demandé de nouvelles investigations. Pour l'instant peu de choses peuvent lier Nordahl Lelandais à ces deux cas, mais "la justice étudie toutes les hypothèses" selon la chaîne d'info.

LIRE PLUS -> http://www.linternaute.com/actualite/ ... vec-onze-autres-affaires/

Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 27/01/2018 15:57  Mis à jour: 27/01/2018 15:57
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Nordahl Lelandais : LA JUSTICE SE PENCHE DÉSORMAIS SUR LA DISPARITION D'ADRIEN FIORELLO...
Nordahl Lelandais, principal suspect dans les affaires Maelys et Noyer, est-il impliqué dans une autre disparition? C'est pour répondre à cette question que le parquet de Grenoble a ouvert une enquête préliminaire pour vérifier si l'ancien maître-chien est impliqué dans la disparition d’un étudiant disparu en 2010, Adrien Fiorello.

En effet, le jeune homme avait quitté son domicile de Firminy (Loire) le 6 octobre 2010 pour se rendre en cours de droit à Saint-Etienne et n’avait plus donné signe de vie. Son téléphone avait borné une dernière fois à Chambéry, en fin d'après-midi, avant qu'il ne cesse démettre.

Très vite, l’enquête officielle s'est orienté sur une disparition inquiétante. "Notre fils avait toujours pour habitude de nous prévenir. Toutefois, on a découvert sur son ordinateur, peu de temps après sa disparition qu’il s’intéressait à cette zone", ont fait savoir ses parents à l'époque.

"Notre avocate avait fait un courrier au juge d’instruction quand nous avons appris que la justice retraçait le parcours de Nordhal Lelandais. En 2010, il avait un élevage de chiens à Chambéry. La dernière trace que nous ayons de notre fils Adrien remonte au 6 octobre… À Chambéry", a expliqué la mère du disparu au journal Le Progrès.

Au sujet des autres affaires qui concernent Nordahl Lelandais, afin de retrouver la petite Maëlys, disparue depuis le 27 août dernier, les gendarmes auraient entamé de nouvelles recherches. Ceux-ci se sont concentrés mercredi 24 sur les environs du lieu où des ossements d'Arthur Noyer, que l'ancien militaire est aussi soupçonné d'avoir tué, ont été découverts vendredi 12.

De nouveaux plans d'eau comme le lac de La Thuile devraient aussi être sondés dans les prochains jours dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Maëlys.

http://www.francesoir.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/01/2018 12:20  Mis à jour: 13/01/2018 12:20
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Affaire Nordahl Lelandais : de nouveaux ossements découverts ( Vidéo)
Selon les informations du Dauphiné Libéré, de nouveaux ossements ont été découverts ce vendredi après-midi, à proximité des restes du crâne du caporal Noyer, sur les hauteurs de Montmélian (Savoie). Pendant deux heures, cet après-midi, un hélicoptère de la section aérienne de gendarmerie de Bron a survolé et filmé les lieux. Des ossements ont été alors repérés. Les lieux ont aussitôt été gelés. Pour l’heure, il est bien trop tôt pour affirmer que ces restes humains sont ceux du caporal.

Les restes du crâne du caporal Noyer avaient été découverts le 7 septembre dernier. Dans un premier temps, le crane "pouvait apparaître comme ancien", avait alors indiqué le procureur de la République de Chambéry, le 20 décembre dernier en conférence de presse. Une correspondance avec l'ADN d'Arthur Noyer avait été depuis établie. Nordahl Lelandais est depuis mis en examen pour l’assassinat du caporal, mais également pour l’enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys.

Toujours selon les informations du Dauphiné libéré, les enquêteurs sont bien en présence d’ossements humains. Des experts sont attendus sur place. « Leur décoloration est différente des autres débris découverts en septembre », précise ce soir une source proche de l’enquête.

Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/01/2018 14:54  Mis à jour: 11/01/2018 14:54
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Une équipe de gendarmes spécialisés va être créée la semaine prochaine pour fouiller le passé du suspect et chercher des liens avec des dossiers de disparitions non élucidés.
De mémoire de gendarme, c'est la première fois qu'une telle structure est mise en place pour un criminel présumé. Une cellule spéciale composée d'une dizaine d'enquêteurs du Service central du renseignement criminel (SCRC), rompus à l'analyse des dossiers difficiles, va passer au crible le parcours de vie de Nordahl Lelandais, mis en examen dans l'affaire Maëlys et Arthur Noyer. Cette équipe de coordination sera officiellement lancée la semaine prochaine, indique à L'Express une source proche du dossier, confirmant une information de RTL.

L'objectif pour ces gendarmes spécialisés est de regrouoper toutes les affaires de disparitions non élucidées en France puis de mener des vérifications sur une possible implication de l'ex-militaire de 34 ans. "Ils ont commencé à collecter des données et à répondre aux sollicitations des magistrats. Ils ne substitueront pas aux services d'enquête saisis dans ces dossiers mais formeront une structure unique d'assistance et de coordination", précise cette source, qui évoque un dispositif d'une ampleur inédite.

Établir où se trouvait Lelandais au moment des disparitions
Depuis la mise en cause de Nordahl Lelandais dans le meurtre d'Arthur Noyer en Savoie, quatre mois avant la disparition de Maëlys en Isère, la justice se demande si le suspect n'a pas sévi avant. La première tâche de cette équipe du SCRC sera de sélectionner les dossiers pertinents. "Est-ce que l'on ne prendra uniquement les affaires qui remontent au maximum à trois ou quatre ans? Ou bien plus anciens?", s'interroge la source proche du dossier.


A chaque fois, ces gendarmes devront établir à quels endroits se trouvaient Nordahl Lelandais au moment de la disparition de la victime. Certaines investigations seront simples: dans le dossier Estelle Mouzin, il a suffi aux enquêteurs d'interroger l'armée pour apprendre qu'il était en mission en Guyane au moment de la disparition de la fillette en 2003 en Seine-et-Marne. D'autres s'annoncent bien plus complexes.

Téléphonie, comptes bancaires, relations...
Comme l'explique RTL, la cellule devra éplucher la téléphonie du suspect, pour déterminer certains de ses déplacements, analyser ses comptes bancaires mais aussi sonder ses relations. Le passé du suspect devra être totalement retracé. Ces données seront ensuite intégrés au logiciel Anacrim. Cet outil permet de trier des masses entières d'informations pour ensuite définir des schémas relationnels, chronologiques ou encore de trouver d'éventuelles failles, trous dans l'emplois du temps ou contradictions.

C'est notamment l'utilisation d'Anacrim qui a permis à l'affaire Grégory de rebondir en juin dernier, 33 ans après les faits. Les gendarmes du SCRC ont repris l'ensemble du dossier, l'ont passé dans le logiciel et ont ensuite établi le scénario d'un crime collectif, avec une possible participation du grand-oncle et grand-tante de l'enfant, jamais suspectés jusqu'ici.

Plusieurs dossiers ont déjà été sélectionnés en vue d'un possible rapprochement avec Nordahl Lelandais: la disparition de Lucas Tronche dans le Gard en 2015, celle d'un cuisinier belge à Annecy à l'été 2017 et celles de deux hommes à la sortie d'un festival de musique en Savoie en 2011 et 2012.

https://www.lexpress.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/01/2018 13:35  Mis à jour: 11/01/2018 13:37
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 L'affaire Maëlys prend une autre tournure: Nordahl Lelandais, le suspect du meurtre pourrait être un serial killer. Déjà écarté de deux cas.
En France, la police s'intéresse de très près à Nordahl Lelandais, l'homme inculpé de l'enlèvement et du meurtre de la petite Maëlys et du meurtre du caporal Arthur Noyer Les enquêteurs sont convaincus d'être en face d'un tueur en série.

Depuis le mois de décembre, une petite dizaine d'enquêteurs s'attaquent à une tâche colossale: retracer le parcours de Nordahl Lelandais ces quinze dernières années, rapporte notre confrère Guillaume Chièze, pour RTL France. En quelque sorte, ils doivent recréer un agenda du suspect. Pour cela, les gendarmes français du service central du renseignement criminel disposent de nombreuses sources d'informations: les différentes adresses du suspect, les véhicules qu'il a utilisés, ses téléphones portables, comptes bancaires ou encore les emplois qu'il a pu occuper.


Déjà écarté de deux cas

Ce parcours pourra alors être comparé à la dizaine de cas de disparition signalés dans la région. L'objectif est de savoir si Lelandais aurait pu croiser le chemin d'une victime. Le travail a permis d'écarter le suspect de tous soupçons dans deux affaires: celle de la disparition d'Estelle Mouzin et de la tuerie de Chevaline, une piste qualifiée de fantaisiste par les enquêteurs.

https://www.rtl.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 07/01/2018 12:20  Mis à jour: 07/01/2018 12:20
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Des disparitions au pays de Lelandais, avant Maëlys.
Pour lire l'article et voir les photos, cliquez sur ce lien .
DEPUIS LE CHANGEMENT INTERNET DU HTTP EN HTTPS, il m'est TRÈS DIFFICILE de publier , surtout que les photos de cet article sont importantes.

https://www.parisdepeches.fr/65536-Fai ... 2C_avant_Ma%C3%ABlys.html
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/01/2018 17:31  Mis à jour: 01/01/2018 17:31
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais: les sites de rencontre et de pornographie ( sur lequel il postait des vidéos) étudiés par les enquêteurs
Dans le cadre de l'enquête sur Nordahl Lelandais, déjà impliqué dans la disparition de Maëlys et du caporal Noyer, la section de recherche de Grenoble et de Chambéry a découvert que l’homme de 34 ans consultait régulièrement des sites de rencontres et de pornographie.

Sur les sites de rencontres, les enquêteurs sont en train de vérifier que les personnes entrées en contact avec le suspect ne sont pas des personnes portées disparues.

D'autre part, les gendarmes ont appris que l'ancien militaire était inscrit sur un site de pornographie amateur connu, sur lequel il postait des vidéos.

Dans ces films, il se serait mis en scène avec plusieurs jeunes femmes.

Des vérifications sont également effectuées sur ce point.

https://www.faitsdivers.org/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 27/12/2017 12:56  Mis à jour: 27/12/2017 12:56
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Nordahl Lelandais: les autres affaires qui intéressent la justice ( en Vidéo).
Les enquêteurs travaillent sur plusieurs affaires de disparitions signalées ces dernières années mais jamais résolues…

Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/12/2017 10:41  Mis à jour: 22/12/2017 10:41
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais.Serial killer qui es-tu ? L’éclairage de Stéphane Bourgoin.
21/12/17 – France.
Mis en examen dans l’affaire Maëlys et celle de la disparition d’Arthur Noyer, Nordahl Lelandais intrigue de plus en plus les enquêteurs. Le terme de “serial killer” est même déjà évoqué. Mais en a-t-il le profil ? Les précisions de Stéphane Bourgoin, spécialiste en criminologie.

LND : Une première question toute simple, quelle est la définition exacte d’un serial killer ?
Stéphane Bourgoin : Le terme de serial killer ou de tueur en série n’existe pas dans le code pénal français, mais selon la définition utilisée dans les pays anglo-saxon ou encore par le FBI, un serial killer est quelqu’un qui a tué au moins trois personnes avec un intervalle de temps entre chaque crime. J’ajoute également que le tueur en série a, en général, un mobile d’ordre psychologique, ce n’est pas forcément des motivations sexuelles.
Ce sont des menteurs et des manipulateurs

Quel est le parcours de vie d’un serial killer ?
On le devient en franchissant en général un certain nombre d’étapes dans la délinquance : des actes de cruauté sur des animaux, de la pyromanie… Pour Nordahl Lelandais, qui reste bien évidemment présumé innocent, on sait qu’il s’est montré violent vis à vis d’une ex-compagne, qu’il a eu des troubles du comportement qui ont fait qu’il a été renvoyé de l’armée. Il aussi sombré dans la délinquance. Après, il n’y a pas de profil type du tueur en série. Pour en avoir interrogé beaucoup, ils sont tous très différents. Toutefois dans 98 % des cas, ils sont reconnus comme totalement responsables de leurs actes et sont psychopathes, ils ont un trouble du comportement, n’ont aucune empathie, ce sont des menteurs et des manipulateurs.

Ils peuvent manipuler la police par exemple…
Oui, ils sont habitués à mentir depuis leur tendre enfance, ils sont capables de mentir à leur avocats, pendant les interrogatoires, cela peut aller dans la négation des crimes qu’ils ont commis. Parfois, ils avouent même des crimes qu’ils n’ont pas commis pour se glorifier. Certains criminels peuvent être animés par des sentiments de frustration, de colère, car pour eux, ils ne sont pas reconnus à leur juste valeur.
Dans le cas de Nordahl Lelandais, ce ne serait pas atypique de passer d’un adulte à une fillette

Et concernant le choix des victimes, elles ont souvent le même profil non ?
Dans environ 75 % des cas, le tueur va s’attaquer à un type spécifique, toujours des personnes qui sont en position de faiblesse par rapport à eux-même. Mais il y a le tueur qui va aussi bien tuer des fillettes, des hommes que des personnes âgées. C’était le cas de Francis Heaulme ou encore de Michel Fourniret. Ce n’est pas aussi rare qu’on le pense. Et dans le cas de Nordahl Lelandais, ce ne serait pas atypique de passer d’un adulte à une fillette…. Le mobile du crime peut être à chaque fois totalement différent. Car les tueurs en série sont en recherche permanente d’excitation, une envie d’adrénaline de plus en plus forte. Ils sont toujours dans ce désir de toute puissance…

https://www.lenouveaudetective.com/ser ... airage-stephane-bourgoin/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/12/2017 10:24  Mis à jour: 22/12/2017 10:24
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Affaire Nordahl Lelandais : comment les enquêteurs travaillent sur des affaires très anciennes ?
ENTRETIEN - Corinne Herrmann, avocate, spécialisée dans les "cold case", ces fameux cas d'affaires non résolus, répond aux questions de France Bleu Pays de Savoie.



Savoie, France

Aprés la double mise en examen de Nordahl Lelandais dans les dossiers Maëlys et Arthur Noyer, une question se pose : le suspect numéro un du meurtre de la fillette et de l'assassinat d'un jeune militaire à Chambéry pourrait il être impliqué dans d'autres disparitions inquiétantes dans la région ? Serait il un tueur en série ?

Les parquets de Chambéry et d'Annecy confirment que plusieurs dossiers vont être réexaminés : la disparition inexpliquée d'un jeune belge, Adrien Mourialmé, en juillet dernier à Talloires, ou encore celles de Jean-Christophe Morin lors d'un festival electro à Tamié en 2011, et celle d'Ahmed Hamadou au même endroit l'année suivante.

Comment les enquêteurs travaillent sur ces pistes plus ou moins anciennes ? La réponse de Corinne Herrmann, avocate spécialisée dans les "cold case", ces fameuses affaires irrésolues, et notamment les affaires de disparitions*. Elle défendait notamment les familles de victimes dans l'affaire Emile Louis des disparus de l'Yonne.
Comment font les enquêteurs pour travailler sur des affaires anciennes ?

Il peut y avoir beaucoup d'éléments qui nous ramènent vers un suspect. En reprenant un dossier, on peut trouver un scellé à analyser sur lequel on peut retrouver de l'ADN, on peut trouver des traces de sang qui sont analysées, on peut trouver des vidéos, de la téléphonie... On peut trouver toutes sortes d'éléments d'enquête qui sont à réactualiser et réanalyser à la vue du suspect sur lequel les enquêteurs travaillent.
En matière de téléphonie, les enquêteurs peuvent-ils remonter sur plusieurs années ? Par exemple les deux disparitions de Tamié en Savoie remontent à 2011 et 2012.

On peut remonter en matière de téléphonie si on a déjà fixé un certain nombre d'éléments dans la procédure initiale. Si en 2011 on a vérifié la téléphonie et le bornage autour de leurs disparitions et de leurs lieux de disparition, on va avoir des listes de numéros de téléphones qui pourront être comparés avec le ou les téléphones que pourraient avoir le suspect (Nordhal Landais NDRL) ou ses proches. On peut donc le faire si on a fixé des informations dès le départ.

Sinon, remonter ensuite, c'est plus compliqué si on n'a pas gelé les informations au moment des faits.
Le temps ne joue pas forcément en défaveur de la justice ?

Au contraire. Nous qui travaillons sur des dossiers qui ont 15,20 ou 30 ans, on voit que le temps peut nous aider à avoir un regard différent sur une enquête qui a été faite à chaud et où on n'a pas tout traité. Le temps nous permet de revenir sur des choses qui n'ont pas été analysées jusqu'au bout et au contraire, le temps est peut-être un atout parce qu'on a pris du recul par rapport à une affaire et on a de nouvelles techniques d'exploitation en matière de police technique.

On peut aussi avoir des suspects qui le temps passant sont de plus en plus stressés par les actes qu'ils ont commis et le fait qu'on les interroge. Donc, le temps peut être un atout et on aime travailler sur ces dossiers anciens et tout reprendre à zéro.
Selon vous, sommes-nous au début d'une affaire hors-normes ?

En matière de presse c'est déjà une affaire hors-normes. En matière judiciaire il faut être prudent et attendre d'avoir des éléments complémentaires. Mais oui, on peut être en présence d'une affaire de tueur en série, pas forcément hors-normes, mais classique.

https://www.francebleu.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/12/2017 09:51  Mis à jour: 22/12/2017 09:51
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Les investigations autour de cas de disparitions non résolues en Savoie en 2011 et 2012 sont relancées, après la découvertes d'élements troublants concernant celle du caporal Noyer.
Dans la Loire, une famille demande que le cas de leur fils, disparu en 2010 soit examiné.

Par Christian Conxicoeur
https://france3-regions.francetvinfo.fr/

Nordahl Lelandais, déjà soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys en août en Isère, a été mis en examen mercredi pour l'assassinat du caporal
Arthur Noyer, disparu en Savoie en avril. Depuis, deux autres disparition en 2011 et 2012 dans le même département intéressent les enquêteurs.

A la lumière de cet événement, de nombreux "cold cases" ressurgissent, des affaires non élucidées que les familles aimeraient voir réexaminées pour savoir si Nordhal Lelandais pourrait y avoir joué un rôle.

Dans ce cas, il y a notamment la famille d'Adrien Fiorello, étudiant de 22 ans disparu le 6 octobre 2010, alors qu'il se rendait à l'université. Parti à 9h de Firminy (Loire), son téléphone bornait à 17h37 à ... Chambéry, d'où le lien possible avec Nordhal Lelandais que les parents du disparu aimeraient voir exploré par les enquêteurs. Et les disparitions non résolues sont nombreuses.



Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 17:10  Mis à jour: 21/12/2017 17:10
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Ces affaires dans lesquelles le nom de Nordahl Lelandais est évoqué.
Outre les disparitions de la petite Maëlys et du militaire Arthur Noyer en 2017, pour lesquelles il est mis en examen, cet ancien maître-chien pourrait être impliqué dans d'autres affaires irrésolues.

L'affaire Maëlys s'est muée en affaires Nordahl Lelandais. Le suspect numéro un dans l'enlèvement et le meurtre de cette fillette, disparue lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère) en août dernier, est désormais mis en examen dans une autre affaire : l'assassinat d'un militaire, Arthur Noyer, qui n'a plus donné signe de vie depuis la nuit du 11 au 12 avril. Si le corps de l'enfant n'a toujours pas été retrouvé, l'ADN du caporal a été identifié sur un crâne découvert début septembre par un promeneur à Montmélian (Savoie).

Au-delà de ces deux dossiers, le nom de cet ancien maître-chien de 34 ans est désormais cité dans plusieurs cold case. Rien d'étonnant à cela, selon la procureure d'Annecy, Véronique Denizot. "Dans l'hypothèse où Nordahl Lelandais est un criminel réitérant, tous les rapprochements possibles avec d'autres affaires irrésolues, dans un même secteur géographique, vont être faits", explique la magistrate à franceinfo. Voici, à ce stade, les affaires dans lesquelles Nordahl Lelandais est mis en cause et celles qui vont être réétudiées, à la recherche d'un éventuel lien avec l'ex-militaire.

Maëlys, 9 ans, disparue à Pont-de-Beauvoisin en août 2017

Les faits. Il est 2h45, selon le procureur de Grenoble, lorsque la petite Maëlys, 9 ans, se volatilise de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Savoie), où un mariage est célébré. Elle n'a jamais réapparu depuis la nuit du 26 au 27 août. Nordahl Lelandais figure parmi les invités et a été vu à plusieurs reprises en train de discuter avec la fillette, lui montrant des photos de ses chiens sur son portable.

Le lien avec Nordahl Lelandais. Il est mis en examen pour "enlèvement et séquestration" suivi de "meurtre". A "2h46 et 12 secondes", l'ancien militaire met son téléphone en "mode avion", selon le procureur de Grenoble. A 2h47, une voiture correspondant à son Audi A3 est filmée dans le centre-ville de Pont-de-Beauvoisin. D'après l'accusation, les caméras de surveillance permettent de distinguer "sur le siège passager avant (...) une silhouette frêle, de petite taille, vêtue d'une robe blanche". "A 3h24 et 29 secondes, le véhicule est de nouveau filmé en sens inverse. Le conducteur est alors seul dans la voiture", poursuit le procureur.

Parmi les autres éléments à charge qui pèsent sur l'ex-militaire, la présence de l'ADN de l'enfant sur le tableau de bord de la voiture et le nettoyage méticuleux du véhicule le lendemain de la fête. Pourtant, Nordahl Lelandais nie en bloc. Son avocat, Alain Jakubowicz, conteste formellement la chronologie du procureur : "Nous savons avec une quasi-certitude qu'avant 3h30 personne ne s'inquiète de la disparition de Maëlys", plaide-t-il. Or "toute l'accusation du procureur repose sur le postulat selon lequel l'enfant a disparu à 2h45". Selon lui, la silhouette à l'avant de la voiture n'est pas celle d'un enfant mais d'une femme.
Arthur Noyer, 23 ans, disparu en avril 2017 à Chambéry

Les faits. Ce jeune caporal est vu pour la dernière fois vers 4 heures du matin, dans la nuit du 11 au 12 avril, alors qu'il fait du stop à Chambéry (Savoie). Il tente de rejoindre sa caserne située à Barby, à quelques kilomètres, après avoir passé la soirée dans une discothèque d'un quartier animé de la ville. Pendant des mois, sa famille remue ciel et terre pour tenter de le retrouver. Des tests menés en décembre sur les "restes d'un crâne humain", découvert par un promeneur sur un chemin de randonnée début septembre à Montmélian, à 16 km de Chambéry, réduisent à néant leurs espoirs. Son ADN est identifié.

Le lien avec Nordahl Lelandais. Il est mis en examen pour assassinat. Le procureur de Chambéry, Thierry Dran, a pointé des "indices graves et concordants". Premier élément troublant : les téléphones de l'ancien maître-chien et du militaire ont "borné" au même endroit et au même moment entre 23h48 et 3h41. Puis, le portable d'Arthur Noyer s'est éteint en fin de nuit, approximativement vers 5 heures du matin. Selon Le Parisien, un témoin aurait vu Nordahl Lelandais dans la discothèque où a été aperçu le militaire pour la dernière fois. Une de ses ex-petites amies affirme également qu'il était un habitué de l'établissement. Autre point clé de l’instruction : "Les images de vidéosurveillance ont démontré que le véhicule de Lelandais [une Audi A3 noire] se trouvait à 2h58 à Chambéry, puis à 3h08 sur la commune de Saint-Baldoph", a précisé le procureur.

Le suspect conteste "l'ensemble des faits tout en admettant s'être trouvé à Chambéry et Saint-Baldoph" en même temps que le caporal la nuit de sa disparition. De nouvelles recherches vont être menées sur les lieux de la découverte des ossements. Sollicité par franceinfo, l'avocat Alain Jakubowicz n'a pas souhaité commenter cette nouvelle affaire.
Adrien Mourialmé, 24 ans, disparu en juillet 2017 au bord du lac d'Annecy

Les faits. Le 5 juillet, Adrien Mourialmé, un jeune cuisinier belge employé dans un hôtel-restaurant de Talloires-Montmin (Haute-Savoie), sur les bords du lac d’Annecy, ne se présente pas à son travail. Originaire de Namur, le jeune homme de 24 ans, ancien employé d'un candidat de l’émission "Top Chef", vient de décrocher ce travail au mois de juin, afin de mettre de l’argent de côté pour ouvrir sa propre affaire. Dans Le Parisien, sa mère Patricia explique que sa dernière conversation téléphonique avec son fils remonte au 4 juillet. Ce jour-là, cet amateur de randonnée assure qu’il a pris "des super photos de la région". Après, c'est le silence radio.

Adrien Mourialmé semble s’être volatilisé sans emporter ses affaires avec lui. "Il n’a pris que quelques vêtements, un petit sac à dos et une paire de baskets. Sa valise, ses chaussures de randonnée, sa mallette de cuisine sont restées dans sa chambre d’hôtel", explique sa mère dans le journal francilien. Par ailleurs, ni son téléphone, ni son compte bancaire n’ont connu de mouvements depuis. Le parquet d’Annecy ouvre une information judiciaire le 8 juillet. Depuis, la famille du cuisinier n’a eu aucun élément nouveau.

Le lien avec Nordahl Lelandais. La proximité géographique et temporelle avec les disparitions de la petite Maëlys et du militaire de 23 ans Arthur Noyer justifient des vérifications, a indiqué la procureure d'Annecy à franceinfo. Mais à ce stade, aucun lien n'est établi.
Ahmed Hamadou, 45 ans, disparu en septembre 2012 au Fort de Tamié

Les faits. Il est 5 heures du matin, dans la nuit du 7 au 8 septembre, en contrebas du Fort de Tamié, à une dizaine kilomètres d’Albertville (Savoie), quand Ahmed Hamadou est vu pour la dernière fois. Ce soir-là, les rythmes électro résonnent dans ces fortifications du XIXe au siècle au cœur des Alpes. C’est la troisième édition du festival Elements. Ahmed Hamadou est accompagné d’un autre homme, Yan Kersuzan.

"Ils faisaient des dérapages sur le parking et avaient un comportement agressif. La sécurité ne les a pas laissés rentrer sur le site et a même prévenu la gendarmerie locale. Ils ne sont jamais venus à la soirée", explique David de Sousa, l'organisateur de festival, au Dauphiné libéré. Après cette dispute et dans ces circonstances floues, Yan et Ahmed se séparent. Au petit matin, Yan retourne avec sa voiture chez un ami commun à Chambéry, rapporte Le Dauphiné libéré. Ahmed, lui, s’évanouit dans la nature.

Sa famille est très inquiète. Car un an plus tôt, Jean-Christophe Morin, un jeune homme de 23 ans, a disparu au même endroit durant la deuxième édition du festival. Les recherches ont dû être abandonnées. Les deux affaires, instruites par deux gendarmeries différentes, celles de Sallanches et d'Albertville, n'ont jamais été rapprochées, faute d'éléments concordants.

Le lien avec Nordahl Lelandais. Un cousin d’Ahmed Hamadou, Abdallah Hamadou, assure à France 3 que Nordahl et Ahmed "se connaissaient de vue". Les deux hommes habitaient à quelques kilomètres l’un de l’autre. Farida Hamadou, la sœur d'Ahmed, attend beaucoup des nouvelles vérifications entamées, selon France 2, par les gendarmes pour établir ou non un lien avec l'ancien maître-chien.
Jean-Christophe Morin, 23 ans, disparu en septembre 2011 au Fort de Tamié

Les faits. Il est environ 3 heures du matin, dans la nuit du 9 au 10 septembre, lorsqu'un dernier témoin aperçoit Jean-Christophe Morin en train de quitter la deuxième édition du festival Elements, au Fort de Tamié (Savoie). Ce jeune homme de 23 ans, qui habite Sallanches, était venu avec des amis. Selon France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, il est, semble-t-il, inquiet au moment de son départ. Trois jours plus tard, sa petite amie et sa grande sœur, sans nouvelles, signalent sa disparition. Les recherches menées quelques jours plus tard ne donnent rien. Les chiens ratissent la zone, en vain. Seul son sac à dos est retrouvé fin septembre près d'un container.

En octobre, les gendarmes survolent la zone en hélicoptère, puis poursuivent l'exploration avec l'aide d'une équipe cynophile. Des bénévoles participent aux recherches. En vain. Les investigations menées par la gendarmerie d'Albertville s'interrompent mais l'enquête reste ouverte à la brigade de Sallanches. "Dans les semaines qui ont suivi la disparition de Jean-Christophe Morin, tout a été mis en œuvre dans les moindres détails, jusqu'à récupérer sa trace ADN", précise un enquêteur au Dauphiné Libéré. "Nous espérions que les chasseurs trouveraient de nouveaux éléments, mais rien. Aujourd'hui, il reste inscrit au fichier des personnes recherchées", assure un autre gendarme au quotidien local.

En 2013, la famille de Jean-Christophe Morin a parcouru 600 km depuis l'Essonne pour revenir sur ses derniers pas. Sa sœur Adeline a remué "ciel et terre", distribué des tracts, collé des affiches, créé une page sur Facebook... Sans résultat.

Le lien avec Nordahl Lelandais. Selon France 2, les investigations vont être relancées au vu de la proximité géographique de cette disparition avec les lieux fréquentés par Nordahl Lelandais. "Je suis sidéré", réagit au téléphone le père de Jean-Christophe Morin, contacté par franceinfo. Daniel Morin n'avait pas encore été informé par les gendarmes, mercredi 20 décembre, de cet éventuel rapprochement. "S'ils rouvrent le dossier, c'est déjà un grand pas", estime-t-il.
D'autres affaires irrésolues, dont la tuerie de Chevaline, en septembre 2012

Le travail de recoupement des enquêteurs avec d'autres cold case ne devrait pas s'arrêter là. Une éventuelle implication de Nordahl Lelandais dans la tuerie de Chevaline (Haute-Savoie) est même envisagée par les enquêteurs. Quelques jours avant la disparition d'Ahmed Hamadou, la famille britannique Al-Hilli est en vacances sur les bords du lac d'Annecy. Le 5 septembre 2012, sur une route forestière, le père, la mère et la grand-mère sont retrouvés tués par balles dans leur voiture. Un cycliste français qui passait par là figure aussi parmi les victimes. Après cinq ans d'enquête, le meurtrier n'a toujours pas été identifié. La piste d'un ancien militaire avait été évoquée par les gendarmes à l'époque car l'arme du crime, un Luger P06 de calibre 7,65, est un pistolet qui a équipé l’armée suisse.

"On tient un individu suspecté d'avoir enlevé et tué une fillette et un militaire dans le même le secteur. Ça ne m'étonne pas qu'on aille vérifier s'il n'est pas lié à Chevaline", souligne une source judiciaire auprès de franceinfo. "On va évidemment se pencher sur la question", confirme la procureure d'Annecy Véronique Denizot. Et d'ajouter : "Mais il y a d'autres dossiers prioritaires, qui correspondant davantage à un même mode opératoire, avec une disparition la nuit." "S'il était derrière Chevaline, il serait vraiment multi-cartes", abonde un autre magistrat, dubitatif. Après les deux disparitions inexpliquées au Fort de Tamié, les enquêteurs de la tuerie de Chevaline avaient déjà rapproché les trois affaires pour voir si, au-delà la géographie proche et la concordance des dates, rien d'autre ne pouvait les lier. Mais comme le signale le journal local Le Messager, cette piste n'avait rien donné.

Au-delà de la Savoie et de la Haute-Savoie, les gendarmes devraient également passer au crible les dossiers non résolus dans le secteur de la Marne. Nordahl Lelandais a en effet été en poste à Suippes, au sein du 132e bataillon cynophile de l'armée de terre, entre 2002 et 2007. "Quand on a repris le parcours de Michel Fourniret, on a fait la France entière", commente Véronique Denizot. Une seule et même cellule d'enquête, mobilisant les gendarmes de différentes unités géographiques, pourrait alors être consacrée à Nordahl Lelandais, comme cela avait été fait pour Francis Heaulme, surnommé le "routard du crime".

https://www.francetvinfo.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 15:14  Mis à jour: 21/12/2017 15:14
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Nordahl Lelandais, une personnalité ambivalente qui glace les enquêteurs .
L’ancien maître-chien est le principal suspect de deux affaires de disparition, celle d’un militaire en avril et celle de la petite Maëlys en août.

Un cliché posté sur Facebook par son frère Sven le montre torse nu sur une plage, un tigre en peluche brandi fièrement à bout de bras. L’ovale de son visage est cerclé par des cheveux courts et une barbe naissante. « Avec Nono », mentionne sobrement la légende. C’est ainsi que ses proches surnomment Nordahl Lelandais, 34 ans, principal suspect des deux plus mystérieuses enquêtes judiciaires ayant défrayé la chronique ces derniers mois dans les Alpes. Il a été mis en examen, mercredi, pour l’assassinat d’un jeune militaire.
Lire aussi : Nordahl Lelandais mis en examen pour l’assassinat d’un militaire disparu

Depuis sa première garde à vue dans l’affaire de la disparition de Maëlys, 9 ans, le 31 août, le profil de l’ancien maître-chien et militaire domicilié en Savoie, à Domessin, intrigue par son ambivalence. La sérénité affichée lors des interrogatoires par le trentenaire et son sang-froid à se jouer de ses interlocuteurs ont glacé les enquêteurs. « Sa personnalité nous intéresse grandement. Il est peu de dire qu’elle est au cœur de l’enquête », rapporte un bon connaisseur du dossier de la petite Maëlys.



Pour sa famille, Nordahl Lelandais est ce « tonton » sensible et souriant, un peu bagarreur mais « inoffensif », comme le soulignera un ami dans la presse. D’autres, comme ses ex-compagnes ou d’anciens employeurs, dépeignent au contraire un portrait autrement plus ombrageux de cet adepte de vitesse et de sports de combats, capable de « manipulations », « d’intimidations » et de « violences ».

« Comportement psychologique instable »
Elevé dans un milieu modeste par ses parents aujourd’hui retraités, Nordahl Lelandais intègre les rangs de l’armée de terre en 2002, alors qu’il a 19 ans. L’adolescent, « un peu marginal » et rompu à l’échec, est passionné de chiens et de dressage. Mais après cinq ans passés au 132e bataillon cynophile de Suippes, dans la Marne, il est réformé pour « comportement psychologique instable ». Son addiction aux stupéfiants, qu’il continuera à « dealer » jusqu’à son incarcération, signe également son renvoi.



De retour en Savoie, il lance sans succès une société d’élevage canin, puis apparaît dans les radars de la justice pour l’incendie volontaire d’un restaurant en Isère en octobre 2008. Il écope d’un an de prison ferme, une peine aménagée qu’il purgera avec un bracelet électronique.

Avant qu’il ne soit arrêté et mis en examen, Nordahl Lelandais avait été contraint de regagner le domicile de ses parents dans un village savoyard en raison d’une double hernie discale, apparue après une série de petits boulots en intérim grâce auxquels il s’était « rangé ». C’est là, le 3 septembre, qu’il a été appréhendé par les gendarmes.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/ ... .html#0ib8z10qAhVVhcK2.99
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 14:30  Mis à jour: 21/12/2017 14:30
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Harcèlement, menaces physiques et verbales, les témoignages des ex compagnes de Nordahl Lelandais font froid dans le dos.
C'est un portrait inquiétant que dressent plusieurs jeunes femmes qui ont fréquenté le principal suspect dans l’affaire de la disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Isère.

Auditionnées par les enquêteurs, les ex de ce savoyard de 34 ans originaire de Domessin ont toutes décrit un homme qui les harcelait.

"Elles ont très peur de lui" confie une source proche de l’enquête.

Après les ruptures, toutes auraient en effet été suivies, menacées verbalement et même physiquement.

Un portrait bien éloigné de la version de la famille de cet ancien militaire toujours en détention provisoire au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier en Isère.

Par ailleurs, l’individu aurait semble-t-il posté sur internet des vidéos de ses ébats avec ses compagnes.

Celles-ci se seraient rapprochées de l’avocat de cet homme pour que les documents soient retirés du web.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 14:18  Mis à jour: 21/12/2017 14:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 Nordahl Lelandais->Affaires Maëlys et Noyer : «Faire disparaître un corps suppose un sang-froid singulier».
Pour le psychiatre et criminologue Roland Coutanceau, des éléments du passé de Nordahl Lelandais "suggèrent l'existence de troubles de la personnalité" et peuvent être "la marque d'un psychopathe, ou le signe d'un caractère paranoïaque et mégalomaniaque".

« Nous sommes dans l'hypothèse », souligne en préambule le psychiatre Roland Coutanceau*. Criminologue réputé, ce coutumier des cours d'assises décrit, au regard de son expérience, ce que lui inspire le comportement de Nordahl Lelandais, suspect n o 1 dans l'affaire de la petite Maëlys et désormais mis en examen pour l'assassinat d'un jeune militaire de 23 ans. S'appuyant sur des éléments du dossier rendus publics et sur ce que l'on sait de son parcours, il suggère des pistes d'analyse de la personnalité et du profil criminologique de cet ancien maître-chien militaire de 34 ans qui, rappelons-le, nie les faits et reste présumé innocent.

Deux disparitions, deux victimes présumées aux profils très différents : qu'en dites-vous ?
Roland Coutanceau. Si les faits étaient avérés, on aurait en effet un sujet responsable de deux disparitions très différentes -un jeune homme, une petite fille- et, donc, une forme de rareté criminologique. Les homicides en récidive ne sont déjà pas communs, mais quand un individu tue deux fois, il y a souvent quelque chose d'identique : deux joggeuses, deux garçons... Cela dit, il se peut que les logiques criminelles soient différentes, c'est-à-dire que la motivation sous-tendant la violence à l'encontre du jeune homme, chronologiquement antérieure, soit différente de celle à l'encontre de la fillette. Un conflit a pu naître entre les deux hommes et dégénérer. Une connotation sexuelle de type pédophilie occasionnelle a pu jouer pour l'enfant. La sexualité est toujours à explorer. S'il n'y a pas de connotation sexuelle, la seule hypothèse est celle du serial killer en herbe, qui se fiche de qui il tue.

Que vous inspire le parcours de Nordahl Lelandais ?
Des éléments du passé de cet homme suggèrent l'existence de troubles de la personnalité. Son passage dans l'armée, par exemple : le fait qu'il y soit resté cinq ans montre une capacité de contrôle. Mais il en aurait été réformé « en raison d'un comportement psychologique instable ». Il a été condamné pour un incendie, d'anciennes compagnes témoignent d'une violence relationnelle... Ces petites choses « banales » signent des troubles de la personnalité. La marque d'un psychopathe, ou le signe d'un caractère paranoïaque et mégalomaniaque.

Et son attitude « imperturbable » face aux enquêteurs ?
S'ils sont avérés, ce calme, cette façon de ne rien concéder, de nier et de contre-argumenter montrent une attitude contrôlée, structurée et organisée. Une forme d'intelligence à mettre en échec celui qui attaque. Ce comportement traduit des personnalités égocentrées -avec traits de paranoïa et de mégalomanie. La plupart des criminels laissent place à l'émotion. D'autres jouent la partie comme un jeu d'échecs, avec une défense stratégique froide. Cela montre une personnalité forte, indépendante et solitaire assumée.

Ne peut-elle être, à l'inverse, la marque de son innocence ?
Oui, il existe des cas de gens accablés par une enquête et par la société qui n'avaient rien commis. Aux assises, la question est pertinente : « Docteur, s'il était innocent, comment se défendrait-il ? » Mais, statistiquement, un innocent ne se contentera pas d'être dans une logique tactique. Il sera dans le registre de l'émotion.

Que signifie la disparition d'un corps ?
Sur cent homicides, la disparition totale d'un corps reste rare. Le meurtrier désorganisé, conscient que sa vie a basculé, laisse le corps sur la scène de crime. Le « bricoleur » va tenter de le cacher pour retarder un peu l'enquête. Organiser la disparition d'un corps, soit priver l'enquête de ce qui peut relier la victime au criminel, suppose un sang-froid singulier.

* « Violences ordinaires et hors normes », Roland Coutanceau, Samuel Lemitre, Ed. Dunod, juin 2017.

http://www.leparisien.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/12/2017 14:05  Mis à jour: 21/12/2017 14:05
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3693
 La France face à un tueur en série? Nordahl Lelandais interrogé sur la disparition d'un Belge et la tuerie de Chevaline...
Après la petite Maëlys en Isère, Nordahl Lelandais est désormais soupçonné d'avoir assassiné le caporal Arthur Noyer en Savoie. Une accusation qui conduit les enquêteurs à rouvrir les dossiers des disparitions non élucidées dans la région.

C'est une découverte inquiétante qui a poussé les enquêteurs à étendre leurs investigations. Ce mercredi, Nordahl Lelandais, principal suspect dans l'enquête sur la disparition de Maëlys, a été mis en examen dans le cadre d'une seconde affaire. L'ex-militaire est désormais également suspecté de l'assassinat du caporal Arthur Noyer, disparu en Savoie, en avril dernier. Son ADN a pu être identifié lundi 18 décembre, sur un crâne retrouvé le 7 septembre sur un chemin de randonnée par un promeneur.

Les enquêteurs s'appuient sur des "indices graves et concordants" fournis par le bornage du téléphone du suspect et la présence de son véhicule sur les lieux de la disparition du militaire, a précisé le procureur lors d'une conférence de presse. Là encore, Nordahl Lelandais ne cesse de clamer son innocence, bien qu'il ait admis sa présence sur les lieux.

Pour les enquêteurs, il devient essentiel de considérer la piste selon laquelle Nordahl Lelandais pourrait être un tueur en série. Ils vont donc désormais s'intéresser aux disparitions inquiétantes dans la région et déterminer l'éventuelle implication de l'ex-militaire dans celles-ci. Pour l'heure, aucun élément ne prouve que Nordahl Lelandais soit responsable de ces disparitions, les enquêteurs vont procéder à des vérifications.


Adrien Mourialmé, un belge de 24 ans, disparu en juillet

Selon des informations communiquées par Le Parisien, les forces de l'ordre vont désormais s'intéresser à la disparition d'Adrien Mourialmé, un jeune Namurois de 24 ans, aperçu pour la dernière fois cet été, dans la région du Lac d'Annecy. Le jeune homme était employé dans un restaurant de la région pour la saison estivale. Alors qu'il était en contact permanent avec ses proches, Adrien Mourialmé n'a plus donné de signes de vie depuis le 5 juillet dernier. Aucun mouvement sur son compte bancaire, des affaires restées dans sa chambre d'hôtel. Tout porte à croire que le jeune belge n'a pas choisi de disparaître. La proximité de son lieu de disparition avec le lieu de résidence de Nordahl Lelandais a incité les enquêteurs à réexaminer le dossier.


Nouveau rebondissement dans la tuerie de Chevaline ?

L'enquête sur la tuerie de Chevaline va-t-elle connaître un nouveau rebondissement ? En septembre 2012, une famille résidant au Royaume-Uni et en vacances en Haute-Savoie avait été tuée de plusieurs balles. Un cycliste avait également été retrouvé mort, à proximité des lieux du drame. Ce dernier avait été considéré jusqu'alors comme 'une victime collatérale" par le parquet d'Annecy.


Deux disparitions lors d'un festival près d'Albertville

Selon France Info, les enquêtes concernant la disparition de deux hommes en Haute-Savoie, en 2011 puis 2012, ont également été réouvertes par les enquêteurs. Des vérifications vont, là aussi, être effectuées. En 2011, Jean-Christophe Morin avait disparu après avoir participé au festival de musique électronique "Elements", près d'Albertville. Un an plus tard, c'est Ahmed Hamadou qui ne donne plus de signe de vie après s'être rendu à ce même événement.

Nordahl Lelandais reste le principal suspect dans l'affaire sur la disparition de la petite Maëlys. La fillette, âgée de 9 ans, avait disparu le 26 août dernier lors d'un mariage dans la commune de Pont-de-Beauvoisin. Bien que de nombreux éléments semblent l'accabler, l'ex-militaire ne cesse de nier toute implication dans cette disparition.

http://www.rtl.be/
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
1 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10