|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non résolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiĂ©s sur le site...
Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich : : revivez le neuvième jour du procès de Francis Heaulme. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/12/2018 12:33
Le père de la petite martyre de l'A10 restera en prison. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/12/2018 11:29
"Jeu et défis dangereux ":un jeune écrasé par un utilitaire lors d'un défi dangereux, le "keke challenge". Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/12/2018 15:57
Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich. Le 8° jour du procès de Francis Heaulme consacrée à deux protagonistes majeurs de cette affaire: Henri Leclaire et Jean-François Abgrall. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/12/2018 15:28
Petite martyre de l'A 10 :l'enquête accablerait la mère... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2018 18:12
Un animal n’est pas un cadeau de Noël !!! 13/12/2018 Le cadeau de Noël ne sera pas animal cette année en Allemagne. Interdit!!! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2018 15:09
L'attente d'un père. Cela fait un an que Léa Petitgas a disparu. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2018 12:34
Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich. Deux témoins affirment avoir vu Francis Heaulme en sang le soir des meurtres. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2018 12:27
Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich. 11/12/2018 : Direct. Procès Heaulme: " Il ne sortira pas de prison, ça sert à rien"..... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/12/2018 15:59
L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais ; «Je ne différenciais pas une femme d'une enfant» !!! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/12/2018 15:17

Le corps sans vie de Théo Hallez retrouvé.

Publié par Walda Colette Dubuisson le 27-11-2018 (3467 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée

France(Lens) -> proximité frontière Belge (Tournai) .

27/11/2018 : Une enquête ouverte pour homicide volontaire dans la mort de Théo Hallez.
**************************************
21/11/2018 : Mort de Théo Hallez à Lens : la “piste criminelle davantage envisagée'” par les enquêteurs.
Des résultats d'analyses consécutifs à l'autopsie du corps de Théo conduisent le parquet aujourd'hui à envisager "davantage" la piste du meurtre.
***********************************
14/11/2018 : Le résultat des analyses est tombé ce mardi. C’est, sans doute possible, le jeune Théo qui a été retrouvé sans vie le 2 novembre dans un bâtiment désaffecté de Lens.
Ces jours-ci, ses camarades du lycée Hennebique, où il était scolarisé, évoquaient son souvenir et les conditions de sa disparition. Théo, «c’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes, on rigolait bien avec lui»…
***********************************
10/11/2018 : Mort de Théo Hallez : son frère prend la parole contre ceux qui “mettent en cause l'honneur de sa famille”.
La famille se réserve le droit de porter plainte contre les auteurs de messages diffamatoires.

Nous soutenons la famille de Théo et sommes horrifiés des dégâts (à tous sujets) postés sur ces réseaux sociaux. Courage à toi Kévin et à tes parents.
**************************************
09/11/2018 : L'autopsie du corps de Théo Hallez a conclu à une "origine traumatique du décès". Le parquet n’exclut pour l’instant aucune piste: il pourrait aussi bien s’agir d’un acte criminel, d'un suicide ou d’une chute accidentelle.
************************************
07/11/2018 : Le corps découvert dans une ancienne boulangerie est bien celui de Théo Hallez, disparu depuis mai dernier, indique une source proche du dossier.
Nous présentons nos sincères condoléances à la famille et proches...
R.I.P Théo.
***************************************
06/11/2018 : Une information importante a filtré de source proche de l'enquête. Le téléphone de Théo et d'autres effets personnels ont été découverts près du corps, dans cet endroit clos, sans portes et abandonné depuis longtemps.
*********************************
03/11/2018 : Lens, Un corps découvert dans un bâtiment désaffecté, près du domicile du jeune Théo.
************************************
12/10/2018 : Lens, À propos de Théo, «Si vous savez quelque chose, parlez»

Le 27 mai, Théo, 14 ans, disparaissait dans les rues de Lens. Depuis, sa famille et la PJ de Lille n’ont de cesse de chercher la trace de l’adolescent. Isabelle, sa maman, témoigne du quotidien d’une mère de famille qui n’attend que le retour de son enfant...
**************************************
25/09/2018 : 4 mois après, où en est l'affaire de la disparition de Théo ?
*La famille relance un appel à témoin.
*Un avocat pour suivre l’enquête.
***************************************
04/09/2018 : La disparition de l'adolescent Théo Hallez est inquiétante Théo demeure introuvable. **VIDEO : Suivez en direct le reportage Crimes et Faits-divers sur la disparition de l’adolescent.
**********************************
27/08/2018 : Trois mois après la disparition de Théo, sa mère ne désespère pas...
***************************************
04/08/2018 : Demain Dimanche , la famille de Théo organise une nouvelle battue pour rechercher l’adolescent...
*****************************************
21/07/2018 : La famille de Théo, 14 ans, disparu à Lens, refuse de perdre espoir
Malgré les nombreuses auditions et gardes à vue effectuées, la police judiciaire de Lille n’a toujours aucune piste. Elle répète qu’elle privilégie la thèse criminelle, sans toutefois pouvoir écarter définitivement l’hypothèse de la fugue du garçon de 14 ans.
******************************************
17/07/2018 : La police judiciaire de Lille relance un appel à témoins, dans le cadre de son enquête sur la disparition inquiétante de Théo Hallez, 14 ans, qui n'a donné aucun signe de vie depuis le 27 mai dernier. Toutes les hypothèses restent envisagées.
*************************************************
24/06/2018 : Presque un mois après la disparition de Théo Hallez, 14 ans, à Lens, sa famille n'a toujours aucune nouvelle. Ils ont tenté de faire appel à un hypotiseur avec l'ami de Théo qui l'a vu pour la dernière fois, en vain.
"Aujourd'hui, on n'a plus du tout de nouvelles, même pas de la police, ils ne nous disent rien", regrette Kevin Hallez. Désespérée, la famille de Théo a dernièrement fait appel à un hypnotiseur. L'ami de Théo qui l'a vu pour la dernière fois a accepté la séance, au cas-où.

"On s'est dit qu'il y avait peut-être des éléments dont il ne se souvenait pas." Mais la séance n'a rien donné et le garçon n'a fait que répéter ce qu'il avait dit aux enquêteurs.
******************************************
10/06/2018 : Disparition inquiétante de Théo : toujours aucune nouvelle, d’autres cas dans la région inquiètent la police judiciaire. (vidéo).
*******************************************
07/06/2018 :Les parents de Théo témoignent … ( Vidéo)
L’hypothèse de l’enlèvement criminel…


Une battue organisée, plusieurs dizaines de policiers ont mené des recherches, mercredi après-midi, autour du domicile de l'adolescent porté disparu depuis 10 jours. Toujours aucune trace du jeune Théo …
********************************************
05/06/2018 : Théo Hallez, 14 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le dimanche 27 mai au matin. La police judiciaire de Lille a lancé une enquête.
L’inquiétude est grande chez les proches de Théo Hallez, disparu ce dimanche 27 mai au matin, alors qu’il rentrait de la boite de nuit « Le Purple », située à Loison-sous-Lens (Pas-de-Calais).
VOIR VIDÉO…


Des affiches ont été affichées dans la ville pour signaler la disparition de Théo et demander de l'aide; une récompense est même promise.

"J'ai contacté immédiatement les hôpitaux de Lens, Liévin, j'ai été questionné tous les voisins, sans nouvelles de Théo. Donc, on est partis au commissariat de Lens pour signaler sa disparition, qui pour moi n'était pas naturelle, car Théo c'est un enfant qui bouge mais qui ne reste jamais sans donner de nouvelles", souffle sa maman.

Disparu en rentrant de discothèque

Théo a disparu dimanche dernier, au retour de la discothèque "Le Purple", située à Loison-sous-Lens. "J'ai entendu des bruits. La fenêtre étant ouverte je me suis penchée. J'ai aperçu mon fils Théo qui rentrait avec son ami. Je lui ai dit : "Allez Théo il est l'heure, tu rentres". "Attends maman, je ramène [mon ami] devant chez lui." [...] En quelques minutes il n'y avait plus personne et plus de nouvellesdepuis une semaine", explique sa mère.

Depuis, son portable est coupé. "Il y a des motifs légitimes d'inquiétude, donc nous avons décidé de mettre plus de moyens pour travailler sur cette disparition en saisissant la police judiciaire", expliquait le parquet de Béthune jeudi, en précisant que l'hypothèse de la fugue n'était pas la plus privilégiée à ce stade de l'enquête.

"Pour moi c'est pas une fugue. Une mauvaise rencontre ? Est-ce qu'il est rentré ou est-ce qu'on l'a emmené quelque part ?", s'interroge sa maman. "Je ne comprends pas qu'il n'ait pas essayé de m'appeler, parce que quelque fois il me téléphone 10 à 15 fois par jour, même sur mon lieu de travail."

Théo mesure 1m80, ses cheveux sont châtains frisés sur le dessus. De type européen, il est mince. Le jour de sa disparition, il portait un jeans anthracite, un tee-shirt noir, des baskets Nike verte et blanche.

TĂ©moignages
Si vous disposez d’informations permettant de retrouver Théo Hallez, veuillez prendre contact avec l’hôtel de Police de Lens ( France)->(03.21.13.51.31 ou 03.21.13.52.47, ou au 03.21.13.50.83 en dehors des heures ouvrables).

Numéro de police Européen : 112




***************************************

Les parents de Théo témoignent …

les parents du jeune homme et ses frères poursuivent également leurs recherches : « On a tout retourné. On continue de chercher, raconte Éric, son père. On s’imagine des choses qu’on ne devrait pas, mais ça commence à faire long. ». Quant à sa mère, elle en a profité pour passer un message à son fils : « On t’aime très fort, tu nous manques énormément. Quoi que tu aies fait, reviens-nous vite. »

L’hypothèse de l’enlèvement criminel
Après avoir envisagé les pistes de fugue et d’accident, la police judiciaire lilloise, « qui travaille d’arrache pied sur cette enquête », n’écarte pas celle d’un enlèvement criminel, mais continue d’envisager de nombreuses autres pistes. Mais après onze jours sans nouvelle, de la part d’un ado de 14ans, « il est évident que c’est très inquiétant », explique-t-on à la PJ.

VIDEO : --->http://www.lavoixdunord.fr/392803/art ... 231-1564902381.1528442231

*******************************************
10/06/2018 :
Disparition inquiétante de Théo : toujours aucune nouvelle, d’autres cas dans la région inquiètent la police judiciaire.




L'adolescent étant parti sans carte d'identité ni argent pour accompagner un ami au retour d'une soirée en boîte de nuit, ses parents ne croient pas à l'hypothèse d'une fugue.
Les cas semblables, qui se multiplient dans la région, inquiètent la police judiciaire.
Notons que les fugues représentent 48 000 cas sur 49 500 signalements en 2017, dont 30% concernent des moins de 15 ans.
Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 08/06/2018 présenté par Jacques Legros sur TF1.


Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 27/11/2018 13:39  Mis Ă  jour: 27/11/2018 13:41
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 Une enquĂŞte ouverte pour homicide volontaire dans la mort de ThĂ©o Hallez.
La justice enquête pour homicide volontaire dans l’affaire du jeune Théo Hallez disparu en mai et dont le corps a été retrouvé en novembre, à Lens

« Le fait de saisir un juge d’instruction sur la base d’un homicide volontaire permet de disposer de davantage de prérogatives légales, d’un pouvoir de coercition », a expliqué le procureur de la République de Béthune.
Selon une source proche du dossier, d’importantes fractures ont été relevées notamment sur son crâne, compatibles à la fois avec une chute et des coups.
L’adolescent de 14 ans avait été retrouvé mort, début novembre. La justice enquête désormais pour homicide volontaire dans l’affaire du jeune Théo Hallez, a-t-on appris, ce lundi, auprès du parquet de Béthune. Cinq mois après sa disparition, l’ado avait été découvert dans un local industriel désaffecté, à Lens, dans le Pas-de-Calais.

Une enquĂŞte pour rechercher les causes de la mort
« Le fait de saisir un juge d’instruction sur la base d’un homicide volontaire – qui reste encore à démontrer totalement mais vers lequel on s’oriente à l’heure actuelle – permet de disposer de davantage de prérogatives légales, d’un pouvoir de coercition », a déclaré, à l’AFP, le procureur de la République de Béthune, Philippe Peyroux.

« Le juge [d’instruction] et la police judiciaire pourront ordonner le placement en garde à vue de personnes dès qu’on aura des éléments complémentaires », a-t-il ajouté. Le juge était jusqu’alors saisi d’enlèvement et séquestration et, parallèlement, la police judiciaire menait une enquête pour rechercher les causes de la mort, a rappelé le magistrat.

Des analyses ont eu lieu, « certaines n’ont rien donné, d’autres n’ont pas pu être conduites et il en reste en cours ».

Un hommage au stade Bollaert
« La piste criminelle est l’hypothèse sur laquelle on travaille de manière forte », a ajouté cette source, ajoutant que le téléphone portable et le portefeuille de l’adolescent avaient été retrouvés « éloignés de plusieurs mètres du corps ».

Si beaucoup de personnes avaient été entendues librement pendant les cinq mois de disparition de Théo, il n’y a « pas eu de garde à vue depuis la découverte du corps ».

Samedi, le stade Bollaert-Delelis avait rendu hommage à l’adolescent lors du match entre le RC Lens et Grenoble. Devant la boulangerie désaffectée où son corps a été retrouvé, des fleurs et des petits mots de ses amis ont été déposés.



https://www.20minutes.fr/

Aucune garde à vue à ce stade. Selon une source proche du dossier à l'AFP, d'importantes fractures ont été relevées notamment sur son crâne, compatibles à la fois avec une chute et des coups. "La piste criminelle est l'hypothèse sur laquelle on travaille de manière forte", a ajouté cette source, ajoutant que le téléphone portable et le portefeuille de l'adolescent avaient été retrouvés "éloignés de plusieurs mètres du corps". Si beaucoup de personnes avaient été entendues librement pendant les cinq mois de disparition de Théo, il n'y a "pas eu de garde à vue depuis la découverte du corps". Devant la boulangerie désaffectée où son corps a été retrouvé, des fleurs et des petits mots de ses amis ont été déposés.
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 21/11/2018 13:19  Mis Ă  jour: 21/11/2018 13:19
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 Mort de ThĂ©o Hallez Ă  Lens : la “piste criminelle davantage envisagĂ©e'” par les enquĂŞteurs.
e parquet de Béthune va demander au juge d'instruction chargé du dossier Théo Hallez, adolescent lensois dont le corps a été découvert le 2 novembre, 5 mois après sa disparition, d'élargir l'information judiciaire à la qualification d'homicide volontaire.

Par Thomas Millot :https://france3-regions.francetvinfo.fr/

C'est un tournant dans l'enquête sur la mort de Théo Hallez, 14 ans, dont le corps a été découvert le 2 novembre dernier dans un bâtiment désaffecté non-loin de chez lui à Lens. L'adolescent était porté disparu depuis le 27 mai dernier, après avoir passé une nuit en discothèque à Loison-sous-Lens.

Des résultats d'analyses consécutifs à l'autopsie du corps de Théo conduisent le parquet aujourd'hui à envisager "davantage" la piste du meurtre.

"On a reçu en fin de semaine dernière des résultats partiels qui nous invitent à approfondir encore les recherches", nous a confié le procureur de la république de Béthune Philippe Peyroux. "Si on pensait que, peut-être, le décès pouvait être dû à une chute, l'approfondissement des recherches médico-légales nous laissent à penser que la cause accidentelle est moins certaine, et qu'elle pourrait être criminelle. Il semblerait que la chute ne soit pas la cause du décès", a ajouté le magistrat.

Le corps de Théo Hallez avait été découvert en état de décomposition avancé dans une boulangerie désaffectée, par des jeunes pratiquant l'urbex. Un entrepôt avec un trou dans le toit, qui avait laissé penser aux enquêteurs que l'adolescent y avait pu faire une lourde chute de 4 à 6 mètres, sur le dos, à l'intérieur du bâtiment.

L'ancienne boulangerie est fermée côté rue, mais il y aurait un accès par un soupirail qui se situe à l'arrière.

Réquisitoire supplétif

Au vu des dernières "précisions médico-légales", le parquet de Béthune va dans les prochains jours demander au juge d'instruction en charge du dossier un réquisitoire supplétif du chef d'homicide volontaire, "pour avoir un maximum de possibilités légales pour enquêter sur cette affaire. Le juge aura tous les moyens pour enquêter".

L'information judiciaire avait jusqu'à présent les qualifications d'enlèvement et séquestration. "On était à 90% sur la chute accidentelle, on est aujourd'hui plus à 50/50, mais nous attendons les résultats des dernières expertises. On s'oriente davantage sur une possibilité de meurtre", explique prudemment le parquet.

Des fractures à l'arrière du crâne, des côtes et du sternum ont notamment été constatées lors de l'autopsie du corps de Théo Hallez. "Si ce n'est pas une chute ce sont des coups, selon le procureur. Ça pourrait être la conséquences de coups, nous avons des doutes mais aucune certitude".

Les enquêteurs de la brigade criminelle de la PJ de Lille attendent d'autres résultats d'analyses qui permettront peut-être de préciser, voire confirmer les causes de la mort de Théo. "De gros moyens continuent à être investis sur cette affaire, la famille est informée des avancées de l'enquête", souligne M. Peyroux. "Si la thèse de l'homicide se confirme, nous aurons donc à rechercher et à trouver le ou les auteurs", a conclu le procureur.
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 14/11/2018 14:13  Mis Ă  jour: 14/11/2018 14:13
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 ThĂ©o Hallez ,, «c’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes, on rigolait bien avec lui»…
Le résultat des analyses est tombé ce mardi. C’est, sans doute possible, le jeune Théo qui a été retrouvé sans vie le 2 novembre dans un bâtiment désaffecté de Lens. Ces jours-ci, ses camarades du lycée Hennebique, où il était scolarisé, évoquaient son souvenir et les conditions de sa disparition.

Midi quinze, au lycée professionnel François-Hennebique de Liévin, la chantante sonnerie marquant la fin des cours de la matinée retentit. Sous un ciel gris et quelques gouttes de pluie, plusieurs grappes d’élèves poussent les portes de l’établissement, traversent la cour, sortent par le portail. Tous semblent avoir connu Théo Hallez qui, à 14 ans l’année dernière, était scolarisé dans le lycée en troisième prépa pro.

Pourtant plus âgés de quelques années, deux jeunes en TBORGO (technicien du bâtiment, organisation et réalisation de gros œuvre), disent avoir côtoyé le garçon dans les couloirs de l’établissement avant sa disparition, à la fin du mois de mai. « On se serrait la main le matin, témoigne l’un des lycéens qui, comme son camarade, ne souhaite pas donner son nom. On se voyait en perm, on se parlait un peu. C’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes. On rigolait bien avec lui. »

À côté de lui, son copain abonde et définit Théo d’une simple formule teintée d’affection émue : « Un petit clown ». Alors que les deux garçons s’éloignent, derrière eux, attendant l’autocar, un petit groupe d’une dizaine d’autres lycéens discute. Parmi eux, Jason, 18 ans. Il connaissait très bien le garçon dont le corps a été retrouvé le 2 novembre dans l’entrepôt désaffecté d’une boulangerie, rue Étienne-Dolet, à Lens. Et pour cause, la sœur de ce jeune majeur est la compagne de Kévin, le grand frère de Théo.
Un garçon bien, calme, avec lequel on plaisantait

À ses côtés, Bradley, un garçon plus volubile que les autres sous sa casquette blanche, engoncé dans un haut de survêtement jaune, se veut énigmatique, disant « savoir des choses ». Pour Jason, Théo n’avait pas de problèmes à la maison. « Il était bien avec sa mère », ce qui lui fait dire que « soit il avait été enlevé, soit il était mort ».

Après s’être perdus en conjectures, tous finissent par se rappeler de Théo comme d’un garçon bien, calme, avec lequel on plaisantait facilement et qui aimait faire la fête. « Il parlait à beaucoup de personnes, ajoute Bradley, en bac pro technicien du froid et du conditionnement d’air (TFCA), surtout avec des filles... », précise-t-il dans un sourire.

Son autocar arrive, le 1500 reliant Liévin à Lens. Bradley s’y engouffre avec Jason et une dizaine de leurs camarades. Le trajet de retour bruissera sans doute des conversations autour des causes et des conditions de la mort de Théo.

http://lavdn.lavoixdunord.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 10/11/2018 13:45  Mis Ă  jour: 10/11/2018 13:45
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 Mort de ThĂ©o Hallez : son frère prend la parole contre ceux qui “mettent en cause l'honneur de sa famille”.
La famille se réserve le droit de porter plainte contre les auteurs de messages diffamatoires.

Par MD https://france3-regions.francetvinfo.fr/
Publié le 10/11/2018

Le corps de Théo Hallez, l'adolescent de 14 ans qui avait disparu depuis plusieurs mois à Lens, a été retrouvé il y a quelques semaines dans une boulangerie désaffectée près de son domicile. Il avait disparu dans la nuit du 26 au 27 mai alors qu'il rentrait d'une discothèque.

L'affaire a été largement relayée par les médias, et la famille du jeune garçon n'a pas souhaité s'exprimer publiquement. Mais récemment, le frère de la victime, Kévin Hallez, a publié un message sur Facebook pour faire taire certaines rumeurs.

Citation :
app-facebook
Kevin Kevin Hallez
jeudi
????D’après les informations dont nous disposons, et dont la presse se fait l’echo, « les constatations des médecins légistes et des enquêteurs peuvent laisser envisager l'hypothèse d'une chute de hauteur, sans que l'origine n'en soit à ce jour déterminée

Il reste donc dorénavant aux enquêteurs, et seulement à eux, de déterminer les circonstances exactes qui ont entouré ce drame.

Nous tenons à remercier l’ensemble des personnes présentes en ces moments difficiles, pour leur soutien et leurs mots adressés à notre fils et frère.

Merci de toutes les initiatives prises pour honorer la mémoire de notre THEO.

Pour autant, nous sommes extrêmement choqués de voir fleurir sur les réseaux sociaux depuis vendredi les thèses les plus ubuesques sur les circonstances du décès de THEO, thèses mettant en cause l’honneur et l’intégrité de la famille.

‼️Dans ces conditions, la famille se réserve le droit d’engager toute procédure judiciaire à l’encontre des personnes qui se rendraient auteurs de diffamation


Il y explique que "les constatations des médecins légistes et des enquêteurs peuvent laisser envisager l'hypothèse d'une chute de hauteur, sans que l'origine n'en soit à ce jour déterminée".

Et si les hommages ont été nombreux, certains ont commenté l'affaire, mettant en cause la famille de la victime. "Nous sommes extrêmement choqués de voir fleurir sur les réseaux sociaux depuis vendredi les thèses les plus ubuesques sur les circonstances du décès de Théo, mettant en cause l’honneur et l’intégrité de la famille", poursuit Kévin Hallez qui prévient les auteurs de ces messages que la famille pourrait porter plainte pour diffamation.

Après la découverte du corps, de nombreuses questions se posent toujours. Théo n'a pas encore été formellement identifié par les analyses ADN et l'enquête doit encore déterminer les circonstances de la mort qui restent, pour l'heure, bien troubles.
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 09/11/2018 13:36  Mis Ă  jour: 09/11/2018 13:36
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 Mort de ThĂ©o Hallez: l'autopsie livre un Ă©lĂ©ment capital.
L'autopsie du corps de Théo Hallez a conclu à une "origine traumatique du décès". Le parquet n’exclut pour l’instant aucune piste: il pourrait aussi bien s’agir d’un acte criminel, d'un suicide ou d’une chute accidentelle.

C'est un élément important pour expliquer les circonstances de la mort du jeune Théo Hallez, 14 ans, disparu à Lens en mai dernier, qu'a livré l'autopsie du corps de l'adolescent. En effet, cette dernière a conclu à une "origine traumatique du décès". Les légistes n'ont toutefois pas pu déterminer avec exactitude les circonstances de la mort du jeune homme.

Le cadavre de la vicitme a été découvert vendredi 2 au soir à Lens dans une boulangerie désaffectée depuis plusieurs années par deux jeunes qui faisaient de l'exploration urbaine. La pièce où se trouvait le corps était fermé à clé. Toutefois, les enquêteurs ont repéré un trou dans la toiture d'où le jeune adolescent a pu chuter.

"Les constatations des médecins légistes et des enquêteurs peuvent laisser envisager l’hypothèse d’une chute de hauteur, sans que l’origine n’en soit à ce jour déterminée", a ainsi indiqué le parquet de Béthune. Un drone a survolé la zone mardi, a indiqué La Voix du Nord. Pour l'heure, plusieurs hypothèse sont explorées par les enquêteurs qui ne veulent négliger aucune piste: celle du suicide de Théo, celle du crime et enfin la thèse accidentelle.

http://www.francesoir.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 07/11/2018 10:17  Mis Ă  jour: 07/11/2018 13:08
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 Lens : le corps dĂ©couvert dans une ancienne boulangerie est bien celui de ThĂ©o Hallez, disparu depuis mai dernier
Le corps retrouvé vendredi dans une boulangerie désaffectée de Lens est celui de Théo Hallez, 14 ans. Ce jeune garçon avait disparu dans la nuit du 26 au 27 mai alors qu'il rentrait d'une discothèque.

Une autopsie a eu lieu mardi. Des tests ADN sont en cours mais "le corps est celui de Théo", selon une source proche du dossier. L'état de "décomposition avancée" du corps montre que le décès remonte à plusieurs mois.

Près du corps, ont également été retrouvés des effets personnels du jeune homme : clés, téléphone portable, vêtements...

Hypothèses

L'ancienne boulangerie se trouve à une cinquantaine de mètre du domicile de la famille de Théo Hallez. Mais les recherches, appels à témoins et autres battues menés ces derniers mois n'ont jamais permis d'explorer cet endroit.

La nuit où le garçon avait disparu, il était revenu chez lui vers 5h30 après une soirée dans une boîte de nuit puis avait raccompagné un de ses amis jusqu'à son domicile. Il n'est ensuite jamais rentré chez lui.

Comment Théo est-il mort ? Accident ? Suicide ? Crime ? Selon une source proche de l'enquête, aucune de ces hypothèses n'est écartée. Les investigations vont se poursuivre.


De source proche de l'enquête, une piste va être explorée autour de la boulangerie. Le lieu, inoccupé depuis 10 ans, où a été retrouvé Théo est fermé. Il ne s'ouvre normalement qu'avec des clés. Comment Théo y est entré ? Etait-il seul ? Pourquoi s'est-il rendu là ?

Théo pourrait-il être tombé du toit de la boulangerie désaffectée ? Un trou dans le toit est toujours visible aujourd'hui. La chute peut-elle être une cause de la mort ? L'autopsie n'a pas permis d'éclaircir les circonstances du décès.

Des enquêteurs de la police scientifique se sont de nouveau rendus sur place pour faire des constatations et prélévements. Selon La Voix du Nord, un drone a survolé la zone ce mardi après-midi.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/

Image redimensionnée
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 06/11/2018 11:49  Mis Ă  jour: 06/11/2018 11:49
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 Le tĂ©lĂ©phone de ThĂ©o Ă©tait près du corps dĂ©couvert dans une ancienne boulangerie…Suicide ? Accident ? Crime ? Aucune piste n'est Ă©cartĂ©e.
Une information importante a filtré de source proche de l'enquête. Le téléphone de Théo et d'autres effets personnels ont été découverts près du corps, dans cet endroit clos, sans portes et abandonné depuis longtemps.

Depuis la découverte du cadavre par deux jeunes faisant de l'exploration urbaine, un faisceau d'indices laisse penser qu'il pourrait s'agir du garçon de 14 ans disparu dans la nuit du 26 au 27 mai alors qu'il rentrait d'une discothèque.

Tout d'abord, la proximité géographique du lieu – 96 rue Étienne-Dollet – avec le domicile de la mère de Théo. Mais également "l'état de dégradation avancé" du corps qui laissait entendre que celui-ci s'y trouvait depuis plusieurs mois. Et enfin l'information, confirmée par la PJ samedi après-midi, selon laquelle le corps découvert était de sexe masculin.


Suicide ? Accident ? Crime ? Aucune piste n'est écartée. Le parquet de Béthune est chargé de l'affaire.


https://france3-regions.francetvinfo.fr
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 03/11/2018 13:13  Mis Ă  jour: 03/11/2018 13:13
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 Lens : Un corps dĂ©couvert dans un bâtiment dĂ©saffectĂ©, près du domicile du jeune ThĂ©o.
Depuis 18 h 15 ce vendredi soir, la rue Étienne-Dolet est interdite d’accès. Des équipes de la police judiciaire de Lille et de la police technique et scientifique inspectent un ancien entrepôt de boulangerie où un corps a été découvert par deux jeunes plus tôt dans la journée.

Le déploiement de forces de police a débuté en milieu d’après-midi. Puis, en début de soirée, cette rue, perpendiculaire à la route Lannoy, a été barrée à ses extrémités par des rubans rouge et blanc. Les fouilles sont concentrées dans un ancien entrepôt de boulangerie fermé depuis plus d’une dizaine d’années.


Une source policière a confirmé qu’un corps avait été retrouvé un peu plus tôt dans la journée par des jeunes qui exploraient le bâtiment. Le parquet de Béthune indique par voie de communiqué que « l’état de dégradation avancé de ce corps n’a en l’état pas permis d’identifier la personne décédée ».

La famille de Théo présente
Évidemment, tout le monde pense et redoute qu’il ne s’agisse de Théo, l’adolescent de 14 ans dont la trace s’est perdue dimanche 27 mai, au petit matin. On entend murmurer son prénom. La scène se déroule à 50 m du domicile de la maman du jeune disparu. Rapidement, elle et une partie de la famille sont arrivées sur place, comme figées, guettant la moindre information qui pourrait venir des policiers qui s’agitent derrière les rubans. En vain. Personne ne passe : périmètre de sécurité.

Certains se rappellent cette scène de juin, quand le quartier où vivait l’adolescent avait été passé au peigne fin. Des agents de la Police judiciaire, accompagnés par une brigade cynophile des pompiers, étaient revenus sillonner les alentours du domicile de la mère de l’adolescent.

L’enquête a été confiée à la Police judiciaire de Lille. Une autopsie va être pratiquée pour déterminer l’identité de la personne décédée et les circonstances de sa mort.

Plus d’informations à venir.

http://www.lavoixdunord.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 12/10/2018 12:43  Mis Ă  jour: 12/10/2018 12:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ. Ă€ propos de ThĂ©o, «Si vous savez quelque chose, parlez»...
Le 27 mai, Théo, 14 ans, disparaissait dans les rues de Lens. Depuis, sa famille et la PJ de Lille n’ont de cesse de chercher la trace de l’adolescent. Isabelle, sa maman, témoigne du quotidien d’une mère de famille qui n’attend que le retour de son enfant.

C’est avec beaucoup d’émotion qu’Isabelle évoque son quotidien depuis la disparition de son fils, Théo. Le 27 mai dernier, vers 5 h 30 du matin, le jeune homme de 14 ans a été aperçu pour la dernière fois dans le centre de Lens.

« C’est un gamin gentil, il n’a jamais posé de problème. Un courageux, toujours prêt à aider. Les seuls conflits que j’avais avec lui, c’était au sujet de l’école car il n’aimait pas ça. Jamais il n’a découché sans me prévenir », insiste la maman.

Depuis cette nuit-là, la vie de la famille s’est comme arrêtée. « Je ne dors plus, je ne fais plus à manger… Les premières semaines, je dormais habillée sur mon canapé. Je me disais que si on venait me chercher, il fallait que je sois prête. Dès que je suis hors de chez moi, j’ai peur qu’il essaie de revenir ou de louper un appel. »

Bouleversée mais digne, elle tente tant bien que mal de garder la tête haute, pour ses deux autres fils Anthony et Kévin. Mais tous les matins, au réveil, elle compose le numéro de Théo et écoute sa voix sur son répondeur.

L’enquête se poursuit. « La priorité, c’est de retrouver Théo. Chercher mon fils. Si quelqu’un sait quelque chose, qu’il parle. »
Toute personne détenant des informations sur cette disparition est priée de contacter la PJ de Lille au 03 20 30 37 25.

http://lavdn.lavoixdunord.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 25/09/2018 12:07  Mis Ă  jour: 25/09/2018 12:07
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 4 mois après sa disparition , oĂą en est l'affaire de la disparition de ThĂ©o ?
La famille relance un appel à témoin.

4 mois après la disparition de Théo Hallez, sa famille ne lâche rien. L’adolescent, âgé de 14 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le 27 mai alors qu’il raccompagnait un ami chez lui après une soirée en discothèque à Loison-sous-Lens vers 5h30. De nombreuses battues ont été organisées dans la région les jours et les semaines après sa disparition mais elles n’ont rien donné. « Nous recevons beaucoup de messages de soutien sur Facebook mais nous sommes fatigués et énervés de ne pas savoir ce qu’il s’est passé, confie Kévin Hallez, l’un des grands frères de Théo. Les battues se sont arrêtées car nous ne savons plus où chercher. Désormais, nous sommes dans l’attente. »

Un avocat pour suivre l’enquête

La famille a fait appel à un avocat depuis la mi-août comme l’affirme Kévin Hallez. « Il va étudier le dossier et suivre l’enquête afin d’explorer toutes les pistes. » Pour le moment, l’enquête semble être au point mort. « Nous attendons que la police trouve des pistes, on les laisse enquêter. Ils nous appellent dès qu’ils ont du nouveau. » De leur côté, les membres de la famille de Théo relancent un appel à témoin et appellent l’ensemble des personnes à se mobiliser. « Je ne veux pas qu’on oublie Théo, celui qui aurait une information ne doit pas hésiter à nous contacter ou appeler la police judiciaire de Lille. Quelqu’un doit bien savoir quelque chose concernant Théo... »

La police judiciaire de Lille est joignable au 03-20-30-37-25( France)
De l'étranger +33 3-20-30-37-25. Vous pouvez également joindre Kévin Hallez et Anthony Hallez, les frères de Théo, sur Facebook.

http://www.horizonradio.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 04/09/2018 10:25  Mis Ă  jour: 04/09/2018 10:25
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ - ThĂ©o Hallez : Suivez en direct le reportage Crimes et Faits-divers sur la disparition de l’adolescent.
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 27/08/2018 10:40  Mis Ă  jour: 27/08/2018 10:40
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ Trois mois après la disparition de ThĂ©o, sa mère ne dĂ©sespère pas...
Théo Hallez reste introuvable, malgré les recherches de ses proches et l’enquête de la police judiciaire. L’adolescent a disparu depuis le dimanche 27 mai, vers 5 h 30.

Sa mère l’a aperçu pour la dernière fois à Lens, le 27 mai, à 5h30 du matin. Depuis trois mois, elle ne sait pas où est son fils, Théo Hallez. Le garçon de 14 ans venait de rentrer à pied d’une soirée au Purple, une boîte de nuit de Loison-sous-Lens. Il avait ensuite accompagné son ami et voisin jusqu’à chez lui. Il n’est jamais revenu. Son téléphone portable a été détecté pour la dernière fois à 6 h 28 à Vendin-le-Veil.


Trois mois après la disparition de Théo, sa famille ne désespère pas. « J’espère toujours qu’il va rentrer. Je sors très peu car je sais que c’est ici qu’il rentrera en premier », affirme Isabelle, sa maman. Elle explique qu’elle ne croit pas en l’hypothèse d’une fugue. « On pense au pire, à plein de choses ».

Résignée, Isabelle préfère ne plus organiser de battues : « C ela ne donne rien et la police a déjà fouillé dans tous les endroits possibles. » Son espoir est désormais entre les mains de la police judiciaire de Lille, chargée de l’enquête. « J’ai confiance en eux, je sais qu’ils travaillent jour et nuit pour le retrouver. »

http://lavdn.lavoixdunord.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 04/08/2018 12:25  Mis Ă  jour: 04/08/2018 12:25
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ - La famille de ThĂ©o organise une nouvelle battue, dimanche, pour rechercher l’adolescent.
Disparu depuis le dimanche 27 mai au petit matin, Théo est toujours activement recherché par la PJ de Lille en charge de l’enquête, mais également par ses proches. Dimanche après-midi, sa famille organise une nouvelle battue au départ de Harnes.

Plus de deux mois après la disparition de Théo, ado lensois recherché depuis le dimanche 27 mai à 5 h 30, heure à laquelle il s’est volatilisé après être revenu à pied dans le centre-ville de Lens depuis la boîte de nuit Le Purple de Loison-sous-Lens, sa famille reste mobilisée pour tenter de retrouver sa trace. Depuis le signalement de la disparition de Théo, de nombreuses battues ont été organisées, que ce soit par la police judiciaire de Lille, en charge de l’enquête, par la famille, ou par de simples anonymes.
Rendez-vous Ă  13 h 30

De nombreuses zones boisées du secteur ont été fouillées à la recherche du moindre indice, mais en vain. Ce dimanche, la famille du jeune homme organise une nouvelle battue et invite toute personne souhaitant y participer à la rejoindre à 13 h 30 sur la place de l’Église de Harnes. Les recherches devraient cette fois s’orienter vers le canal d’Annay. « On reste soudés. On ne lâchera pas, on ne s’arrêtera pas là », assurait Kévin, le grand frère de Théo, à la veille des deux mois de disparition de son frère.

http://www.lavoixdunord.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 21/07/2018 10:15  Mis Ă  jour: 21/07/2018 10:15
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 La famille de ThĂ©o, 14 ans, disparu Ă  Lens, refuse de perdre espoir.
Cet adolescent a disparu subitement le 27 mai à Lens (Pas-de-Calais). Alors que les investigations restent infructueuses, les parents de Théo refusent de se décourager.

Le nouvel appel à témoins lancé mercredi 18 juillet par la police judiciaire de Lille (Nord) résonne comme une mauvaise nouvelle pour Isabelle Hallez, la mère de Théo, introuvable depuis le 27 mai. Elle ouvre l’article de France 3 Hauts-de-France et le lit à voix haute : « La brigade criminelle travaille notamment l’hypothèse d’un enlèvement, d’une séquestration, voire pire. »

Malgré les nombreuses auditions et gardes à vue effectuées, la police judiciaire de Lille n’a toujours aucune piste. Elle répète qu’elle privilégie la thèse criminelle, sans toutefois pouvoir écarter définitivement l’hypothèse de la fugue du garçon de 14 ans.

Disparition devant la maison familiale

Pourtant, Eric et Isabelle, les parents de Théo, et leurs deux autres garçons Kevin et Anthony, ne perdent pas espoir. Cela fait bientôt deux mois qu’ils recherchent leur fils sans relâche. « Dès qu’on croise un groupe de jeunes, on le cherche des yeux, on ne pense qu’à ça », confie sa mère. « On espère le revoir au plus vite, on l’aime très fort, il nous manque », ajoute Isabelle.

Théo a disparu brutalement, sans laisser de trace. Quand le jeune adolescent rentre de la boîte de nuit « Le Purple », à Loison-sous-Lens, dimanche 27 mai entre 5 heures et 5h30 du matin, Isabelle Hallez l’aperçoit par la fenêtre avec son ami et voisin de 25 ans.

Elle enjoint son fils de rentrer car il est tard, mais celui-ci lui répond qu’il ramène d’abord son camarade (chez lui, à une cinquantaine de mètres de l’appartement des Hallez). Isabelle Hallez se retourne pour préparer un café, allume une cigarette, puis repasse la tête par la fenêtre : l’ami est rentré, Théo s’est volatilisé.
Son ami n’a aucun souvenir

Depuis, les Hallez sont sans nouvelles de leur fils. Son téléphone portable a borné pour la dernière fois le même jour vers 7 heures et demie du matin, à Vendin-le-Vieil, à 5 km de chez lui, mais ne s’est jamais rallumé selon Isabelle : « On continue d’appeler, on a toujours espoir qu’il décroche. »

De ce silence, la police comme les Hallez en déduisent un acte criminel. De toute façon, le couple ne croit pas une seconde à une disparition volontaire. « Jamais il n’a fugué, jamais il n’a passé une journée sans m’appeler. Et puis il n’avait rien dans les poches. Juste son portable et ses clés », témoigne Isabelle Hallez.

Quant à son ami, il ne se souvient de rien. Ni de la soirée, ni du retour chez lui. Celui-ci a même accepté d’avoir recours à l’hypnose afin de retrouver la mémoire. « On s’est dit qu’il y avait peut-être des éléments dont il ne se souvenait pas », avait alors confié Kevin Hallez à France 3.

Mais la tentative s’est révélée infructueuse, et le jeune homme a répété ce qu’il avait déjà dit aux enquêteurs. Une déception de plus pour les époux Hallez.
Des « voyantes » enquêtent

Alors ils cherchent. Partout. Un peu à l’aveugle : « On a fouillé tous les entrepôts désaffectés, les maisons abandonnées, les squats autour de Lens », relate le père de Théo. « On a fait trois ou quatre mille kilomètres pour essayer de le trouver », estime-t-il.

Même en plein milieu de la nuit, dès que Théo est signalé quelque part, Eric Hallez ou les frères de Théo sautent dans leur voiture. Malheureusement aucune piste ne s’avère sérieuse. Pire, des personnes mal intentionnées profitent de leur détresse.

« Au début, on suivait les indications des gens sur Facebook, raconte Éric. Et puis des voyantes, des médiums se sont mis à nous contacter : Théo est ici, Théo est là… L’une d’entre elles nous a dit qu’elle avait aidé à trouver la petite Maëlys. C’est des conneries, mais on se raccroche à tout, pour 20 conneries on peut toujours tomber sur une bonne piste. On en a même contacté deux nous-mêmes. »

Sur conseils de « médiums », les Hallez sont allés chercher leur fils jusqu’à Bruxelles et Anvers, en Belgique, ou encore à Sarcelles (Val-d’Oise)…
Battues dans tous les parcs de Lens

Lorsque des Lensois ont commencé à organiser des battues (notamment dans le parc de la Glissoire à Avion, dont le lac avait été sondé par la police), des médiums s’en sont mêlés pour les guider. Sur leurs consignes, ces citoyens compatissants ont fouillé tous les parcs de la ville, scruté les cours d’eau, les champs avoisinant le Purple, et sont même allés jusqu’à fouiller une ancienne mine, non loin du centre-ville.

Les recherches officielles, elles, se poursuivent. La police (en témoigne le nouvel appel à témoins) fait tout son possible. La famille de Théo et les habitants de Lens continuent de chercher jour après jour le jeune disparu même si l’affaire semble un peu tombée dans l’oubli.

« On ne parle plus de lui nulle part. Donc les gens pensent qu’on a abandonné », observe le père. Mais à Lens, personne n’a baissé les bras.

http://www.leparisien.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 17/07/2018 17:18  Mis Ă  jour: 17/07/2018 17:18
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZToujours aucun signe de l'adolescent, la PJ relance un appel Ă  tĂ©moins.
Cela fait près de deux mois que Théo Hallez, adolescent lensois de 14 ans, n'a donné aucun signe de vie. Le jeune homme s'est volatilisé à l'aube du dimanche 27 mai, après une nuit passée dans la discothèque "Le Purple" à Loison-sous-Lens. Ce matin-là, Théo a été vu pour la dernière fois au pied de l'appartement de sa mère à Lens, accompagné d'un ami. Ce dernier est rentré chez lui, puis Théo a subitement disparu.

La brigade criminelle de la police judiciaire (PJ) de Lille, saisie de cette enquête quelques jours après la disparition de l'adolescent, lance ce mardi un nouvel appel à témoins avec une ligne téléphonique ouverte (03.20.30.37.25).

VOIR SUR TWITTER :

https://twitter.com/PoliceNat62/status/1019162976954314753

Toutes les hypothèses envisagées
Depuis le 27 mai dernier, le téléphone de Théo n'a émis aucun signal, ses réseaux sociaux sont à l'arrêt... le jeune homme est invisible. Autant de "mauvais signes" selon les enquêteurs, qui "n'évacuent pas non plus la possibilité qu'il (Théo) soit sur une fugue qui dure".

"La brigade criminelle travaille, il y a beaucoup d'investigations en cours avec des recherches techniques, téléphoniques", explique-t-on à la PJ, qui continuent de procéder à de nombreuses auditions dans ce dossier.

Des étangs ont été sondés, des recherches ont été effectuées sur le terrain, et des battues ont par ailleurs été organisées par des proches et anonymes dans l'agglomération lensoise. Sans résultat. "Nous n'avons pas de nouvelles de ce garçon", déplorent les enquêteurs qui envisagent toutes les pistes.

La brigade criminelle travaille notamment l'hypothèse d'un enlèvement, d'une séquestration, "voire pire". Plusieurs personnes ont été déjà été placées en garde à vue dans cette affaire, toutes ont été mises hors de cause jusqu'à présent.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/
RĂ©pondre
Walda Colette Dubuisson
PostĂ© le: 08/06/2018 15:33  Mis Ă  jour: 08/06/2018 15:34
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4351
 Disparition de ThĂ©o Ă  Lens : le directeur de la PJ revient sur les avancĂ©es de l'enquĂŞte ( VidĂ©o)
RĂ©pondre
DĂ©poser un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
9 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10