|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
17 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 17

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

Disparition inquiétante Rebecca Reusch, 15 ans disparue à Berlin ( Allemagne).RAPPEL

Publié par Walda Colette Dubuisson le 17-02-2020 (1591 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée

Allemagne /International.
publié en Allemand et en Français + vidéos :
17/02/2020 : Berlin. Rebecca Reusch de Berlin est toujours portée disparue – depuis un an. Dernière vidéo de Rebecca juste avant sa disparition .
Rebecca Reusch vermisst: Bislang unbekannte Videos aufgetaucht – sie zeigen das Mädchen
*******************************
13/02/2020 : La tragédie se poursuit sans relâche pour la famille Rebecca. La fille a disparu sans laisser de trace il y a un an. La police présume un meurtre. Et ne veut pas abandonner.
*******************************
26/12/2019 :La mère de Rebecca pour Noël: "Nous tombons en panne régulièrement".
Mutter von Rebecca zu Weihnachten: „Wir brechen regelmäßig zusammen“.
*La police suppose maintenant qu'elle n'est plus en vie.
*Le mari de la sœur aînée de Rebecca - est toujours soupçonné d'être auteur du crime, mais a été remis en liberté peu de temps après.
*******************************
19/05/2019 : Le Cas de Rebecca (15 ans): la Police organise, encore et Toujours, des recherches avec des chiens dans la Forêt au Sud-est de Berlin et fouille les eaux avec Bateaux et Plongeurs dans le Lac.
La Police n’a trouvé aucune trace de Rebecca...
****************************************
11/04/2018 : Rebecca (15) disparue à Berlin: la Police est à nouveau à sa recherche , à l’aide de Chiens renifleurs autour du lac Herzberger dans le Brandebourg.
Depuis plus de sept Semaines, la police étudie vainement chaque piste…
********************************
17/03/2019 : Toujours aucune trace !A la recherche de Rebecca de Berlin, la Police bloque les sorties d'autoroute.
La Police de Berlin, fait une autre Tentative, Rebecca (15) qui est disparue , depuis près d'un Mois. En collaboration avec la Police de Brandebourg
***********************************
12/03/2019 : Rebecca (15) disparue: le Silence du beau-Frère à cause de Deal de Drogue? – Rebecca, 15 ans de Berlin (D) est absente depuis trois Semaines. Son beau-Frère, Florian R. (27) se trouve en Détention préventive et garde le silence
**********************************
08/03/2019: Disparition inquiétante Rebecca Reusch, 15 ans disparue à Berlin ( Allemagne)

- Urgent des indications demandées par la police.

-Un communiqué de presse publié
Il n'y a toujours aucune indication de la localisation actuelle de Rebecca R, disparue depuis le 18.02.2019 de Berlin à l’âge de 15 ans. Étant donné qu'il ne peut plus être exclu que la fille ait été victime d’un crime, la 3. E Brigade criminelle de Berlin a repris l'enquête.

Rebecca R. s’est rendue le 18 Février 2019 chez les membres de la famille du maçon à Berlin-Britz et aurait dû commencer son cours à 9.50 h à son école dans l'avenue Fritz-uniformisation. Mais elle n'y est pas arrivée.

Rebecca (15) vermisst –
**Chronologie eines spurlosen Verschwindens

** ** Weitere Ermittlungsanhalte - 3. Mordkommission bittet um Mithilfe bei der Suche nach Rebecca Reusch
Polizeimeldung vom 06.03.2019
Neukölln



S'il vous plaît, partagez-le avec vos amis et aidez-les à trouver et à troucher toute l'Allemagne. Merci beaucoup.
En cas d'informations , contactez :
La 3. E Brigade criminelle de Berlin de la police nationale, rue Keith 30 10787 Berlin au numéro suivant (030) 4664-911333 ou par e-mail lka113-hinweis@polizei.berlin.de ) ou tout autre poste de police .


Depuis plus de deux Semaines, une Berlinoise de Rebecca (15) disparu sans laisser de trace. La Police cherche fiévreusement la jeune Fille, en dernier lieu, dans une zone Boisée, dans le Brandebourg, jusqu'ici sans Succès. Les Enquêteurs de l'Homicide, le suspect beau-Frère, Florian R. (27), de la depuis Lundi en Détention provisoire assis, silencieux.







La Polizei Berlin demande donc :

Qui a Rebecca R ? Vu le matin du 18. Février 2019 dans le domaine entre maçon chemin et Fritz-uniformisation avenue ?
Qui encore vu ou a été en contact avec Rebecca R après le 18 février 2019?
Signalement :

- 15-18 ans
- 170-180 cm grand
- forme mince
- cheveux bruns, épaules longs

Rebecca était habillée comme suit :

- veste en peluche rose
- Capuche blanc avec mention "Monster Monster"
- Jeans bleus avec genoux déchirés
- chaussures de sport noir / blanc de la marque "Vans"
- grand sac à main beige-Rose
- sac à dos rouge

Les images des vêtements et des objets sont disponibles sur les pages de la police de Berlin via le lien suivant : https://bit.ly/2TZJ9hA

Des indications sont données à la 3. E Brigade criminelle lors de la réception par téléphone (030) 4664-911333 ou par e-mail ou tout autre service de police.

S'il vous plaît, partagez-le avec vos amis et aidez-les à trouver et à trouver toute l'Allemagne. Merci beaucoup.


Seit 18. Februar ist Rebecca (15) spurlos verschwunden. Zuletzt wurde sie im Haus ihrer ältesten Schwester Jessica (27) und deren Mann Florian R. (27) am Maurerweg in Berlin-Neukölln lebend gesehen. Eine Chronologie ihres Verschwindens.-> https://www.bz-berlin.de/berlin/neukoe ... s-spurlosen-verschwindens

Weitere Ermittlungsanhalte - 3. Mordkommission bittet um Mithilfe bei der Suche nach Rebecca Reusch
Polizeimeldung vom 06.03.2019
Neukölln -> https://www.berlin.de/polizei/polizeim ... D3KTlNC0_CabB7-weTeSSfZSk

Une enquête plus poussée arrêt - la 3. E Brigade criminelle de Berlin demande de l'aide à trouver Rebecca Reusch

Communiqué de police du 03/06/2019
Neukölln


la police conjointe du message et les procureurs de Berlin
Nr. 0551

Le frère âgé de 27 ans , des disparus est maintenant en raison d'un mandat d'arrêt délivré pour homicide involontaire en détention.
Le véhicule utilisé par les suspects, une Renault Twingo framboise rouge avec plaque d'immatriculation de Berlin était le jour de la disparition de Rebecca suite à un système de surveillance de la circulation sur la route fédérale 12 entre Berlin et Francfort / Oder, le lundi 18 Février, 2019 au 10:47 et lejour suivant, le mardi 19 Février, 2019 au 22:39 trouvé. Sur la base de l'état actuel des enquêtes avait à cette époque que le suspect de 27 ans avait accès à ces voitures.

Dans ce contexte, les enquêteurs de la 3. E Brigade criminelle de Berlin avec la publication de photos de la voiture, le manque de couverture en laine polaire et le suspect ont les questions suivantes et demander au public de l'aide:
• Toute personne qui a vu la voiture du suspect le matin du 18 Février 2019 et / ou pendant la nuit du 19 le 20 Février?
• Qui peut fournir des informations sur le lieu des suspects à ces moments?
• Qui sait les suspects et peut désigner des points de référence de lui, compris entre Berlin et Francfort / Oder?
• Qui des informations sur les allées et venues de la photo de couverture en laine polaire (taille d'environ 150 x 200 cm) faire que sur depuis fait du budget des suspects?

Notes prend la 3. E Brigade criminelle de Berlin dans la police nationale, rue Keith 30 10787 Berlin au numéro suivant (030) 4664-911333 ou par e-mail lka113-hinweis@polizei.berlin.de ) ou tout autre poste de police contre.


la police conjointe du message et les procureurs de Berlin n ° 0533 du 4 Mars 2019. mandat d'arrêt dans le cas de Rebecca Reusch
Après le procureur de Berlin avait déposé un recours contre la libération du beau - frère des disparus Rebecca, maintenant le juge d' instruction a donné les enquêtes conjointes menées par les procureurs et la police conformément à Berlin avec l'application le mandat d' arrêt émis pour la forte suspicion d'homicide involontaire contre l'accusé.

Sur la base du mandat d'arrêt la commission d'enquêteurs ont pris le jeune de maintenant 27 ans fermement en début de soirée à Berlin.

Les enquêtes sont en cours.

La police conjointe du message et les procureurs de Berlin n ° 0511 du 1 Mars 2019. De nouvelles découvertes dans le cas de Rebecca Reusch

Après midi hier les enquêteurs de la troisième commission du frère âgé de 27 ans du résultat Rebecca manque de nouvelles informations, surtout pas les contradictions actuellement aufzuklärender entre ses déclarations et les derniers résultats de l' enquête, provisoirement arrêtés, l'accusé a été porté aujourd'hui devant le juge d' instruction.

Comme il n'y a toujours pas de signe de vie des disparus, est maintenant supposé que Rebecca a été victime d'un homicide. Elle n'a pu être trouvée à ce jour.

Toutefois, le juge d'instruction n'a pas pu déterminer une forte suspicion et a ordonné la libération de l'accusé. L'enquête sur les homicides et les procureurs continuera à pleine vitesse.

Conjointe de la police et les procureurs de message Berlin n ° 0503 du 28 Février 2019.

Arrestation dans le cas des personnes disparues
dans le cas de la disparue, âgée de 15 ans , Rebecca Reusch enquêtes approfondies par la troisième commission ont confirmé le soupçon d'un crime. A cet égard, une personne a été arrêté aujourd'hui. Les interrogatoires et les investigations se poursuivent.
.
Les témoins appellent n ° 0461 du 23 Février 2019 étudiante toujours portée disparue –
Police Homicide prend en charge l'enquête
Comme précédemment, il n'y a aucune preuve pour l'emplacement actuel de 15 ans , Rebecca Reusch. Comme il ne peut être exclu que la jeune fille un crime a été victime, a le troisième homicide de l'Office a adopté hier la police nationale l'enquête.
Rebecca Reusch est resté le 18 Février, 2019 membres de la famille Maurerweg à Berlin-Britz et aurait dû commencer à leur école dans le Fritz-Erler-Allee leurs cours à 09h50. Là, ils ne sont pas arrivés.

Par conséquent, la 3. E Brigade criminelle de Berlin demande:
• Qui Rebecca Reusch vu le matin du 18 Février 2019 compris entre Maurerweg et de l'avenue Fritz-Erler?
• Qui n'a pas vu après le 18 Février, 2019 ou ont été en contact avec elle?
Personnes Description:
• 15 -18 années
• 170 -180 cm
• silhouette élancée
• brun, cheveux mi-longs
Rebecca était habillée comme suit:
• Veste en peluche rose
• sweat à capuche blanc avec l' inscription « RAP MONSTER »
• blue jeans avec les genoux déchirés
• chaussures de sport noir / blanc marque « VANS »
• grand sac à main beige-rose
• sac à dos rouge
Notes prend la 3. E Brigade criminelle de Berlin à la police nationale, rue Keith 30 10787 Berlin au numéro suivant (030) 4664-911333 ou par e-mail ou tout autre poste de police contre.



Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 17/02/2020 09:50  Mis à jour: 17/02/2020 09:50
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5157
 Berlin. Rebecca Reusch de Berlin est toujours portée disparue – depuis un an. Dernière vidéo de Rebecca juste avant sa disparition .
Image redimensionnée

Vidéo -> https://www.derwesten.de/panorama/verm ... ei-video-id228421479.html
Berlin. Rebecca Reusch de Berlin est toujours portée disparue - pendant presque exactement un an.
Le cas déroutant continue de surprendre les enquêteurs. Depuis le 18 février 2019, aucune trace de la jeune fille de 15 ans n'a disparu. Mais même un an plus tard, ses parents n'ont pas abandonné l'espoir que sa fille leur revienne.

Comme le rapporte RTL, les enquêteurs tentent maintenant de prendre une mesure très spéciale. En coopération avec la famille de Rebecca Reusch , un expert en technologie aurait pu créer une sauvegarde du téléphone portable de l'élève. La police espère que cela fournira des informations précieuses sur le lieu où se trouve la fille.

Rebecca Reusch manque: la sauvegarde du téléphone portable aide-t-elle à la recherche?

Le dernier signe de vie de Rebecca Reusch était un message Whatsapp qu'elle avait envoyé de la maison de sa sœur le matin du 18 février 2019. Parmi les données non publiées de la sauvegarde du téléphone portable, selon RTL, il y a également des vidéos que Rebecca a enregistrées deux jours seulement avant sa mystérieuse disparition.

Il devrait s'agir de l'application populaire "TikTok". Cela offre aux utilisateurs la possibilité d'enregistrer de courts clips vidéo avec des mouvements de lèvre et de danse pour certaines chansons et de les partager en ligne. Sur les vidéos saisies, Rebecca Reusch peut voir comment elle danse sur la chanson "Wannabe" des "Spice Girls".

**************************************************************************

Berlin. Rebecca Reusch aus Berlin wird noch immer vermisst - seit fast genau einem Jahr.
Der rätselhafte Fall gibt den Ermittlern weiterhin Rätsel auf. Seit dem 18. Februar 2019 fehlt von dem damals 15-jährigen Mädchen jede Spur. Doch auch ein Jahr später haben ihre Eltern die Hoffnung nicht aufgegeben, dass ihre Tochter wieder zu ihnen zurückkehrt.
Wie RTL berichtet, versuchen es die Ermittler nun mit einer ganz besonderen Maßnahme. In Zusammenarbeit mit der Familie von Rebecca Reusch soll es einem Technikexperten gelungen sein, ein Back-up des Handys der Schülerin zu erstellen. Die Polizei erhofft sich davon wertvolle Hinweise auf den Aufenthaltsort des Mädchens.
Rebecca Reusch vermisst: Hilft das Handy-Back-up bei der Suche?
Das letzte Lebenszeichen von Rebecca Reusch war eine Whatsapp-Nachricht, die sie am Morgen des 18. Februar 2019 vom Haus ihrer Schwester aus verschickt hatte. Unter den bisher unveröffentlichten Daten aus dem Handy-Back-up gibt es laut RTL auch Videos, die Rebecca nur zwei Tage vor ihrem mysteriösen Verschwinden aufgezeichnet hat.
Dabei soll es um die beliebte App „TikTok“ gehen. Diese bietet Nutzern die Möglichkeit, kurze Videoclips mit Lippen- und Tanzbewegungen zu bestimmten Songs aufzunehmen und online zu teilen. Auf den sichergestellten Videos ist Rebecca Reusch zu sehen, wie sie zu dem Lied „Wannabe“ von den „Spice Girls“ tanzt.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/02/2020 10:33  Mis à jour: 13/02/2020 10:33
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5157
 Rebecca Reusch, 15 ans a disparu il y a un an !.
La tragédie se poursuit sans relâche pour la famille Rebecca. La fille a disparu sans laisser de trace il y a un an. La police présume un meurtre. Et ne veut pas abandonner.

Berlin L'un des cas de disparition les plus spectaculaires en Allemagne ces dernières années a commencé avec un rapport de police discret. Sous l'intitulé "15 ans porté disparu", il était écrit: "Avec la publication d'une photo, la police de Berlin attend des informations de la population. Rebecca, 15 ans (...) de Berlin-Britz, est portée disparue depuis le matin du 18 février 2019. «La dernière fois qu'elle était avec des membres de sa famille n'était pas à l'école.

La police a également fourni une photo d'une jeune fille blonde avec une moue, qui sera vue presque quotidiennement dans les journaux, à la télévision et sur Internet dans les mois suivants. C'était le 21 février, trois jours après la disparition de Rebecca.

De nombreuses personnes sont portées disparues chaque jour dans une grande ville comme Berlin. La plupart d'entre eux se retrouvent rapidement. Parce qu'il n'y avait aucune preuve d'une plongée volontaire à Rebecca, la fille n'a pas répondu et le téléphone portable de Rebecca est resté silencieux, l'affaire s'est retrouvée avec la police criminelle.

Une commission d'homicide enquête
Le 23 février, il est également devenu public que quelque chose de grave était en jeu: "Une écolière est toujours portée disparue - une commission d'homicide reprend l'enquête", a écrit la police dans sa deuxième communication. On ne peut plus exclure que "la jeune fille ait été victime d'un crime".

Le 25 mars, la police et les procureurs ont publié sept communications concernant Rebecca. Malgré des enquêtes approfondies, une solution à l'affaire n'est toujours pas en vue.

L'homicide trouve rapidement le mari de 27 ans de la sœur aînée de Rebecca, qui était la dernière dans la maison avec Rebecca. Selon lui, le jeune de 15 ans aurait dû quitter la maison. La police ne peut pas déterminer cela à partir des données du téléphone portable. Le 28 février, dix jours après la disparition, la police a arrêté le beau-frère soupçonné de meurtre. Un jour plus tard, il est relâché, arrêté de nouveau le 4 mars et placé en garde à vue.

En même temps, des médecins légistes examinent la maison de la sœur. La police parcourt la zone. Des chiens et un hélicoptère sont utilisés. La famille de Rebecca publie des appels à l'aide sur Internet.

Il ne s'agit en aucun cas d'une affaire froide, car des enquêtes sont toujours en cours et des informations sont toujours en cours de traitement.

Martin Steltner, procureur de Berlin

Le 6 mars, la police a rendu public des photos de l'homme et de la voiture familiale qui avaient été capturés le jour de la disparition de Rebecca sur l'autoroute Berlin-Pologne. L'équipe d'homicide recherche des témoins à la télévision. Plus d'un millier d'indices arrivent rapidement.

Dans les semaines qui suivent, le Kripo offre presque tout ce qui est possible: dans le Brandebourg peu peuplé, à 50 kilomètres au sud-est de Berlin, des centaines de policiers fouillent les forêts. Les traqueurs de cadavres reniflent les sous-bois, les chiens mantrailer sont guidés le long de l'autoroute. Les plongeurs descendent des bateaux dans les lacs.

Le mandat d'arrêt du beau-frère a été levé
Rebecca est toujours portée disparue, aucun corps n'a été retrouvé. Le 22 mars, le mandat d'arrêt contre le beau-frère est levé et il est libéré du centre de détention. Néanmoins, le procureur a souligné: "Il est toujours le suspect dans le procès." Les faits indiquent en outre que Rebecca n'a pas quitté la maison du beau-frère en vie.

Ce qui manque, c'est des preuves. La police fouille à nouveau dans le Brandebourg en avril et mai, de nouveau en septembre. Le nombre de références dépasse depuis longtemps 2 300. L'astuce chaude n'est toujours pas incluse.

"L'essentiel, c'est qu'il n'y a rien de nouveau", a déclaré le porte-parole du parquet de Berlin, Martin Steltner. "C'est loin d'être une affaire froide, car des enquêtes sont toujours en cours ici, et des indices sont toujours en cours de traitement." Mais les preuves sont très difficiles. Les cas froids sont littéralement des cas qui sont mis en dossier pour le moment.

Aucune trace d'ADN
Le plus gros problème pour la police est le corps disparu. La cause du décès ne peut pas être déterminée de cette manière et il n'y a aucune trace d'ADN. Si le corps se trouve quelque part dans une forêt ou un lac, la situation s'aggrave de mois en mois. Après un an, il ne reste souvent que des restes.

La tragédie ne concerne pas seulement la police et la famille choquée de Rebecca, qui décrit l'incertitude comme "extrêmement oppressive". Dans la recherche générale de Google sur Internet, le nom de la fille était en première place en Allemagne en 2019.

La police ne veut pas encore abandonner. "Bien sûr, la même quantité de personnel n'a plus été utilisée pour déterminer l'heure", explique Steltner. "Mais dès que de nouveaux indices émergeront, nous recommencerons avec les dépenses de personnel antérieures pour clarifier le sort de Rebecca."
****************************************

Berliner Schülerin seit einem Jahr verschwunden

Für die Familie von Rebecca hält die Tragödie unvermindert an. Das Mädchen verschwand vor einem Jahr spurlos. Die Polizei geht von einem Mord aus. Und will nicht aufgeben.

erlinEiner der spektakulärsten Vermisstenfälle der vergangenen Jahre in Deutschland begann mit einer unauffälligen Polizeimitteilung. Unter der Überschrift „15-Jährige vermisst“ hieß es: „Mit der Veröffentlichung eines Fotos erhofft sich die Polizei Berlin Hinweise aus der Bevölkerung. Seit den Morgenstunden des 18. Februar 2019 wird die 15-jährige Rebecca (...) aus Berlin-Britz vermisst.“ Sie habe sich zuletzt bei Familienangehörigen aufgehalten und sei nicht zur Schule gekommen.

Dazu stellte die Polizei das Foto eines blonden Mädchens mit Schmollmund, das in den folgenden Monaten fast täglich in Zeitungen, im Fernsehen und Internet zu sehen sein wird. Das war am 21. Februar, drei Tage nach dem Verschwinden Rebeccas.

Zahlreiche Menschen werden jeden Tag in einer Großstadt wie Berlin als vermisst gemeldet. Die allermeisten werden schnell gefunden. Weil es bei Rebecca keine Hinweise auf ein freiwilliges Abtauchen gab, das Mädchen sich nicht meldete und Rebeccas Handy stumm blieb, landete der Fall bei der Kriminalpolizei.

Eine Mordkommission ermittelt
Am 23. Februar wird dann auch öffentlich klar, dass es um etwas Ernstes geht: „Schülerin weiterhin vermisst - Mordkommission übernimmt die Ermittlungen“, schreibt die Polizei in ihrer zweiten Mitteilung. Es könne nicht mehr ausgeschlossen werden, „dass das Mädchen einer Straftat zum Opfer gefallen ist“.

Bis zum 25. März geben Polizei und Staatsanwaltschaft sieben Mitteilungen zu Rebecca heraus. Trotz intensiver Ermittlungen ist eine Lösung des Falls bis heute nicht in Sicht.

Schnell stößt die Mordkommission auf den 27-jährigen Mann von Rebeccas älterer Schwester, der zuletzt mit Rebecca im Haus war. Nach seiner Aussage soll die 15-Jährige das Haus verlassen haben. Das kann die Polizei anhand der Handydaten aber nicht feststellen. Am 28. Februar, zehn Tage nach dem Verschwinden, nimmt die Polizei den Schwager wegen Mordverdachts fest. Einen Tag später wird er wieder freigelassen, am 4. März erneut verhaftet und in Untersuchungshaft gebracht.

Gleichzeitig untersuchen Kriminaltechniker das Haus der Schwester. Die Polizei durchkämmt die Umgebung. Hunde und ein Hubschrauber werden eingesetzt. Rebeccas Familie postet im Internet Hilferufe.

Es ist bei weitem kein Cold Case, denn hier laufen noch Ermittlungen, es werden noch Hinweise abgearbeitet.

Martin Steltner, Berliner Staatsanwaltschaft

Am 6. März veröffentlicht die Polizei Fotos des Mannes und des Familienautos, das am Tag von Rebeccas Verschwinden auf der Autobahn zwischen Berlin und Polen erfasst wurde. Über das Fernsehen sucht die Mordkommission Zeugen. Schnell gehen mehr als tausend Hinweise ein.

In den folgenden Wochen bietet die Kripo fast alles auf, was möglich ist: Im dünn besiedelten Brandenburg 50 Kilometer südöstlich von Berlin durchsuchen Hunderte Polizisten Wälder. Leichenspürhunde schnüffeln im Unterholz, Mantrailer-Hunde werden an der Autobahn entlang geführt. Taucher steigen von Booten in Seen.

Haftbefehl gegen Schwager wurde aufgehoben
Rebecca bleibt verschwunden, eine Leiche wird nicht gefunden. Am 22. März wird der Haftbefehl gegen den Schwager aufgehoben, er wird aus dem Untersuchungsgefängnis entlassen. Gleichwohl betont die Staatsanwaltschaft: „Er ist weiterhin Beschuldigter des Verfahrens.“ Die Fakten deuteten weiter darauf hin, dass Rebecca das Haus des Schwagers nicht lebend verlassen habe.

Was fehlt, sind Beweise. Die Polizei sucht im April und Mai erneut in Brandenburg, ein weiteres Mal im September. Die Zahl der Hinweise liegt da längst über 2300. Der heiße Tipp ist bis heute nicht dabei.

„Unter dem Strich gibt es nichts Neues“, sagt der Sprecher der Berliner Staatsanwaltschaft, Martin Steltner. „Es ist bei weitem kein Cold Case, denn hier laufen noch Ermittlungen, es werden noch Hinweise abgearbeitet.“ Aber die Beweislage sei eben sehr schwierig. Als Cold Case (wörtlich: kalter Fall) werden Fälle bezeichnet, die vorerst zu den Akten gelegt werden.

Keine DNA-Spuren
Das größte Problem der Polizei ist die fehlende Leiche. Eine Todesursache lässt sich so nicht feststellen, und es gibt keine DNA-Spuren. Sollte die Leiche irgendwo in einem Wald oder See liegen, verschlechtert sich die Situation von Monat zu Monat. Nach einem Jahr sind oft nur noch Überreste vorhanden.

Die Tragödie beschäftigt bis heute nicht nur die Polizei und die schockierte Familie von Rebecca, die die Ungewissheit als „extrem beklemmend“ beschreibt. Bei der allgemeinen Google-Suche im Internet lag der Name des Mädchens in Deutschland 2019 auf dem ersten Platz.

Die Polizei will noch nicht aufgeben. „Natürlich wird nicht mehr mit dem gleichen personellen Aufwand ermittelt wie damals“, sagt Steltner. „Aber sobald sich neue Hinweise ergeben, werden wir wieder mit dem früheren Personalaufwand einsteigen, um das Schicksal von Rebecca aufzuklären.“

https://www.berliner-zeitung.de/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 26/12/2019 14:50  Mis à jour: 26/12/2019 14:50
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5157
 La mère de Rebecca pour Noël: "Nous tombons en panne régulièrement".Mutter von Rebecca zu Weihnachten: „Wir brechen regelmäßig zusammen“.
• *Rebecca, 15 ans, est portée disparue depuis une dizaine de mois.
• *La police suppose maintenant qu'elle n'est plus en vie.
• *La famille de la fille disparue a dû fêter le premier Noël sans son enfant.
• *Depuis le 18 février de cette année, Rebecca, 15 ans, de Berlin, a disparu - la police a enquêté sur diverses traces, mais aucune n'a mené à la disparition de la jeune fille. La police et les procureurs supposent maintenant que Rebecca est morte, son beau-frère - le mari de la sœur aînée de Rebecca - est toujours soupçonné d'être un crime, mais a été remis en liberté peu de temps après.
• *La mère de Rebecca, Brigitte Reusch, est perdue pour Noël en conversation avec le «Bunten» - elle semble penser que sa fille est peut-être encore en vie. «Becki est dans nos pensées à chaque minute de la journée. L'incertitude est extrêmement oppressante », dit-elle. «Ça devient vraiment mauvais quand on essaie d'imaginer ce qu'elle doit vivre. C’est vraiment mauvais. Nous tombons régulièrement en panne complètement. "
• **Les parents ne font pas de thérapie
• *Néanmoins, les parents ne donneraient pas de thérapie, car ils se rapportent au "Bunt". "Nous parlons de tout", explique Reusch. Son mari Bernd et eux sont en couple depuis 38 ans. Le mariage et la famille étaient intacts avant la disparition, et ils le sont maintenant. "Nous pouvons le faire ensemble. Dès qu'on pleure, tout le monde pleure. C'est le pire. »Mais elle se sent laissée seule par la police: selon elle, ce serait un avantage s'il y avait des gens qui s'occupaient des parents des enfants disparus.
*******************************************************
Mutter von Rebecca zu Weihnachten: „Wir brechen regelmäßig zusammen“
• Die 15-jährige Rebecca wird seit rund zehn Monaten vermisst.
• Die Polizei geht mittlerweile davon aus, dass sie nicht mehr lebt.
• Die Familie des verschwundenen Mädchens musste nun das erste Weihnachten ohne ihr Kind feiern.
• Seit dem 18. Februar dieses Jahres wird die 15-jährige Rebecca aus Berlin vermisst – die Polizei ist den verschiedensten Spuren nachgegangen, doch keine führte zu dem verschwundenen Mädchen. Polizei und Staatsanwaltschaft gehen mittlerweile davon aus, dass Rebecca tot ist, ihr Schwager – der Mann von Rebeccas älterer Schwester – wird weiterhin für tatverdächtig gehalten, wurde aber nach kurzer Zeit aus der Untersuchungshaft entlassen.
• Die Mutter von Rebecca, Brigitte Reusch, zeigt sich zu Weihnachten im Gespräch mit der „Bunten“ ratlos – sie scheint zu glauben, dass ihre Tochter noch am Leben sein könnte. „Becki ist in jeder Minute des Tages in unseren Gedanken. Die Ungewissheit ist extrem beklemmend“, sagt sie. „Ganz schlimm wird es, wenn wir versuchen, uns auszumalen, was sie durchmachen muss. Das ist ganz schlimm. Da brechen wir regelmäßig komplett zusammen.“

• Eltern machen keine Therapie
• Eine Therapie würden die Eltern trotzdem nicht machen, wie sie der „Bunten“ berichten. „Wir reden über alles“, sagt Reusch. Ihr Mann Bernd und sie seien seit 38 Jahren ein Paar. Ehe und Familie seien vor dem Verschwinden intakt gewesen und seien es auch jetzt. „Wir schaffen das gemeinsam. Sobald einer weint, weinen alle. Das ist am schlimmsten.“ Alleingelassen fühlt sie sich aber vonseiten der Polizei: Es wäre ihrer Meinung nach von Vorteil, wenn es dort Personen geben würde, die sich um die Eltern vermisster Kinder kümmerten.

https://www.rnd.de/panorama/mutter-von ... E5L5HB7LPSUCRXMFLOPM.html
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
7 - 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10