|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
16 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 16

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Internet : zoom sur les chasseurs de pédophile... Piégés sur sur les réseaux sociaux!

Publié par Walda Colette Dubuisson le 15-02-2020 (620 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée

15/02/2020 :
Piégé sur Internet, un homme soupçonné de pédophilie en garde à vue dans les Landes ( FRANCE)

Un couple a créé à la fin de janvier un faux profil d’adolescente de 12 ans sur le réseau social Facebook. En à peine quarante-huit heures, il a précisé avoir reçu plus de 400 demandes d’amis.
*********************************
01/07/2019 : Avec la recrudescence des actes de pédophilie sur internet, des internautes de la société civile partent en guerre contre ces pervers sexuels. Ils sont appelés les "chasseurs de pédophile".

La vidéo de la rencontre massivement diffusée sur le web a permis l'arrestation du monsieur au short orange. Depuis quatre mois, Steven Moore fait de la lutte contre la pédophilie son combat. Il a créé un faux compte de petite fille de 12 ans sur Facebook sous le pseudonyme d'Alicia.( Voir vidéo dans l’article).
Les groupes de chasseurs de pédophiles sont implantés dans de nombreux pays, comme au Canada, aux États-Unis ou au Royaume-Uni.


-C'est interdit pour le commun des mortels. Il n'y a que certains policiers extrêmement spécialisés qui ont accès à cette possibilité et à cette technique d'enquête.

Citation :
"On a voulu montrer l'ampleur du phénomène de la pédocriminalité sur les réseaux sociaux."

Commentez, PARTAGEZ, ouvrez l’information …





"Vous n'avez pas rendez-vous à midi avec une fille de 12 ans devant la pharmacie ?", déclare un jeune homme en direction d'un vieux monsieur sorti de sa voiture, en mai 2019 à La Réunion.

Il lui montre ensuite des feuilles sur lesquelles figurent des détails intimes de l'anatomie du monsieur.
L'homme a été piégé par un "chasseur de pédophiles" sur les réseaux sociaux.

La vidéo de la rencontre massivement diffusée sur le web a permis l'arrestation du monsieur au short orange.

Depuis quatre mois, Steven Moore fait de la lutte contre la pédophilie son combat.
Il a créé un faux compte de petite fille de 12 ans sur Facebook sous le pseudonyme d'Alicia. Il a souhaité garder l'anonymat.
Citation :

"On a voulu montrer l'ampleur du phénomène de la pédocriminalité sur les réseaux sociaux.
Je suis père de famille et c'est pour ça que je fais ça. Les prédateurs sont déjà dans la poche de vos enfants. Notre objectif est clairement d'aider la justice, de protéger les enfants", détaille le justicier masqué.


Peu de cyber-patrouilleurs en France


Les groupes de chasseurs de pédophiles sont implantés dans de nombreux pays, comme au Canada, aux États-Unis ou au Royaume-Uni.

Traquer les pédophiles sur internet est un métier et le phénomène inquiète les autorités.

"C'est interdit pour le commun des mortels. Il n'y a que certains policiers extrêmement spécialisés qui ont accès à cette possibilité et à cette technique d'enquête.
Ce qui n'est pas le cas de monsieur et madame tout le monde qui se déclarent chasseurs de pédophiles. Il peut se mettre en danger lui-même quand il se rend à des rendez-vous comme ça.


On ne sait jamais sur qui on peut tomber", détaille Véronique Béchut de la DCPJ-Groupe central des mineurs victimes.

La France manque de moyens humains et financiers. Le pays ne compte que 20 cyber-patrouilleurs habilités, contre 250 au Royaume-Uni.

https://www.francetvinfo.fr/internet/s ... es-chasseurs-de-pedophile
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 15/02/2020 15:28  Mis à jour: 15/02/2020 15:28
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5411
 Piégé sur Internet, un homme soupçonné de pédophilie en garde à vue dans les Landes.
Un couple a créé à la fin de janvier un faux profil d’adolescente de 12 ans sur le réseau social Facebook. En à peine quarante-huit heures, il a précisé avoir reçu plus de 400 demandes d’amis.

Le Monde avec AFP

Un homme, âgé de 48 ans, s’est présenté, vendredi 14 février, au commissariat de Mont-de-Marsan (Landes) après avoir été piégé sur Internet par un couple de Montois, qui avait créé un faux profil Facebook et se faisait passer pour une jeune adolescente, a-t-on appris de sources concordantes. « Il a été placé en garde à vue », a déclaré Olivier Janson, le procureur de la République de Mont-de-Marsan, qui a appris cette affaire après sa diffusion sur les réseaux sociaux.

Le couple avait créé à la fin de janvier un faux profil : « Une jeune fille de 12 ans, ignorante, fan de Matt Pokora, en classe de cinquième », a détaillé le piégeur dans une vidéo intitulée « On piège un pédophile » et diffusée sur son compte Facebook.

En à peine quarante-huit heures, il a précisé avoir reçu plus de 400 demandes d’amis après la création du faux profil, des demandes provenant principalement d’Afrique du Nord, d’Amérique du Sud, des Etats-Unis et de France. « Après avoir fait le tour de certains profils, a-t-il commenté dans sa vidéo, on a accepté certains individus et très vite ils sont passés à l’attaque. Au cours des discussions avec certaines personnes, une ambiance malsaine se faisait sentir. »

Propos salaces et photos dénudées

Le pédophile présumé, piégé dans la vidéo, avait rapidement pris contact avec la fausse jeune fille sur Facebook. « Nous avons eu le choc de tomber sur quelqu’un de notre entourage », a détaillé la complice du piégeur sur la vidéo.

https://www.lemonde.fr
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
1 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10