|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Lucas, 5 ans, distribue des viennoiseries aux SDF à Amiens... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 14:44
Affaire Daval: Alexia a-t-elle été empoisonnée? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 14:13
Montpellier. Un homme soupçonné d’avoir prostitué des adolescentes qui avaient fugué. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 11:43
Disparition de Mathieu Caizergues : Une nouvelle piste envisagée. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 11:27
Muhammed Aytekin, responsable de la mort de la petite Merel, à nouveau devant la justice. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/12/2019 12:19
Affaire Grégory Villemin: Grégory (Netflix) : ce que Jean-Marie et Christine Villemin pensent du documentaire événement . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/12/2019 17:55
Cinq cents jours après la disparition de Tiphaine Véron au Japon, les proches de l'assistante scolaire de Poitiers restent très mobilisés. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/12/2019 17:39
Affaire Élodie Kulik : Willy Bardon, « réveillé », fait appel de sa condamnation... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/12/2019 12:39
Replay : Elodie Kulik , Le combat d'un père. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/12/2019 12:39
VIDEO. Le terrifiant appel d'Elodie Kulik aux pompiers : "On ne sort pas indemne de son écoute", témoigne un ex-gendarme Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/12/2019 11:24

Wintzenheim - Appel à témoin après la disparition d'Elisabeta, une fillette de 17 mois...

Publié par Walda Colette Dubuisson le 14-08-2019 (790 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée

France/ INTERNATIONAL
14/08/2019 : 5 jours après l'enlèvement d'une fillette âgé de 17 mois par sa mère, dans la commune de Logelbach-Wintzenheim, la procureure de la République de Colmar a décidé d'ouvrir une information judiciaire pour soustraction de mineur par ascendant et soustraction de mineur par un tiers.
!!!La fillette et ses ravisseurs pourraient se trouver à l'étranger!!!
**************************************
13/08/2019 : Information judiciaire ouverte ce mardi après l'enlèvement d'un bébé par sa mère (annonce le parquet de Colmar ce mardi.).
!!!Cette fillette, qui faisait l'objet d'un placement "dans le cadre d'une procédure d'assistance éducative, ouverte suite au constat d'une situation d'enfant en danger" !!!
*************************************
APPEL A TÉMOINS...
12/08/2019‼URGENT : N'intervenez pas vous-même, selon le conseil de la police .‼️

La petite Elisabeta, une mineure âgée de 17 mois, a été enlevée ce vendredi 16/08/2019 matin à 9h à Wintzenheim, près de Colmar, par un couple probablement "issu du milieu familial", a indiqué le groupement de gendarmerie du Haut-Rhin par voie de communiqué. Les individus ont "pris la fuite à bord d'un véhicule", identifié comme étant une Mercedes classe E immatriculée CA-641-TA.
Vidéo.


Les faits se sont déroulés au centre Résonance de Wintzenheim, qui vient an aide aux enfants et aux familles en difficulté.

Un appel à témoin a été lancé ce dimanche midi par la gendarmerie.

Voici la description de la fillette:

"Type caucasien, cheveux bruns noués en deux petites couettes sur le haut du crâne, yeux marrons, vêtue d’un haut blanc avec dentelles, d’une jupe rose-pâle, pieds-nus".

Le communiqué donne également des indications quant au couple: "La femme, type caucasien, corpulente, est porteuse d’un foulard clair et d’une longue robe blanche à fleurs. L’homme est de type caucasien, brun, porteur d’un short bleu et d’un t-shirt jaune."

Les forces de l'ordre invitent toute personne ayant des informations permettant la localisation de l'enfant, des protagonistes ou du véhicule utilisé à prendre contact avec les enquêteurs du 03.89.21.51.99 (CORDG GGD 68) et à ne pas intervenir d’elles-mêmes.

Ce dimanche en début de soirée, plusieurs appels avaient déjà été enregistrés. Les autorités ne souhaitaient pas donner davantage de détails sur les circonstances de l’enlèvement. Le parquet de Colmar devrait en dire plus ce lundi.


https://twitter.com/PoliceNat67/status/1160531235850133511

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 14/08/2019 14:31  Mis à jour: 14/08/2019 14:31
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4984
 Wintzenheim : enlèvement de la petite la petite Elisabeta : ouverture d'une information judiciaire...
On en sait plus sur les circonstances de la disparition vendredi 9 août, de la petite Elisabeta à Logelbach-Wintzenheim. Cette enfant, mineure née le 25 février 2018 en Belgique, fait l'objet "d'un placement par décision de justice depuis le 22 janvier 2019, à la direction de la solidarité du conseil départemental du Haut-Rhin. Elle a été soustraite par surprise aux soins des services qui en avaient la charge, sur la commune de Logelbach-Wintzenheim", indique le communiqué diffusé ce mardi 13 août par Catherine Sorita-Minard, procureure de la République près le Tribunal de Grande Instance de Colmar.

"La fillette, suivie par un juge des enfants de Mulhouse, dans le cadre d'une procédure d'assistance éducative ouverte suite au constat d'une situation d'enfant en danger, avait été placée en famille d'accueil, avant de rejoindre la pouponnière C.Binder située à Logelbach-Wintzenheim en mai 2019. Le 9 août, sa mère, née en Roumanie et de nationalité roumaine, domiciliée à Mulhouse, est venue exercer son droit de visite de l'enfant. Elle s'est emparée de la fillette et a pris la fuite dans un véhicule Mercedes Classe E grise immatriculée CA-641-TA, conduit par un tiers", précise le communiqué.
La fillette et ses ravisseurs pourraient se trouver à l'étranger
La brigade des recherches de la gendarmerie de Colmar et la section de recherches de la gendarmerie de Strasbourg ont été chargées des investigations, dans le cadre d'une enquête pénale ouverte par le parquet de Colmar. Un appel à témoins a également été lancé. Il a permis de recueillir "des témoignages intéressants".

La procureure explique que la procédure d'alerte enlèvement "n'est pas apparue adaptée", rappelant qu'elle ne peut être déclenchée"que si quatre critères sont cumulativement réunis : la victime est mineure, il s'agit d'un enlèvement avéré, la vie ou l'intégrité physique de la victime est en danger, le procureur est en possession d'éléments d'informations dont la diffusion peut permettre de localiser l'enfant ou ses ravisseurs". Elle indique par ailleurs que des mandats de recherches ont été "rapidement diffusés afin de tenter de procéder aux interpellations des ravisseurs présumés. Ceux-ci sont désormais susceptibles d'avoir fuit dans un pays limitrophe".
Des peines de 3 à 5 ans de prison encourues
Dans le but "de faciliter les investigations", Catherine Sorita-Minard a ouvert ce mardi 13 août une information judiciaire en visant les infractions suivantes : soustraction de mineur par ascendant avec la circonstance qu'il est retenu hors du territoire national (peine encourue : 3 ans d'emprisonnement) et soustraction de mineur par un tiers (peine encourue : 5 ans d'emprisonnement).

La procureure annonce qu'un magistrat instructeur sera "en charge de l'enquête et de la coopération internationale à mener éventuellement avec nos homologues étrangers pour retrouver la fillette et ses ravisseurs".

https://france3-regions.francetvinfo.f ... n-judiciaire-1710124.html
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/08/2019 13:50  Mis à jour: 13/08/2019 13:50
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4984
 Information judiciaire ouverte ce mardi après l'enlèvement d'un bébé par sa mère (annonce le parquet de Colmar ce mardi).
ne fillette de 16 mois placée dans une pouponnière de Logelbach-Wintzenheim, dans le Haut-Rhin, a été enlevée par sa mère ce vendredi dernier. Une information judiciaire a été ouverte, annonce le parquet de Colmar ce mardi.

Une information judiciaire a été ouverte ce mardi après la soustraction par sa mère vendredi d'une fillette de 16 mois à une pouponnière de Logelbach-Wintzenheim (Haut-Rhin) où l'enfant avait été placée, a annoncé le parquet de Colmar.

Cette fillette, qui faisait l'objet d'un placement "dans le cadre d'une procédure d'assistance éducative, ouverte suite au constat d'une situation d'enfant en danger", avait d'abord été confiée à une famille d'accueil avant de rejoindre cette pouponnière, a précisé la procureure de la République, Catherine Sorita-Minard, dans un communiqué.

Au cours d'une visite, la mère de l'enfant, de nationalité roumaine, "s'est emparée de la fillette et a pris la fuite dans un véhicule Mercedes classe E grise" conduit par un tiers, indique le communiqué.

La procédure "alerte enlèvement" n'a toutefois pas été déclenchée, le parquet estimant qu'elle n'était "pas adaptée à la situation". Pour mettre en branle cette procédure, il faut que les faits d'enlèvement d'une personne mineure soient avérés et que la vie ou l'intégrité physique de la victime soit menacée.
Un appel à témoins a été lancé

Un appel à témoins a en revanche été lancé pour tenter de déterminer la direction de fuite des ravisseurs et les identifier, puis des mandats de recherches ont été diffusés, alors que les ravisseurs sont susceptibles d'avoir "fui dans un pays limitrophe".

Un magistrat instructeur a été chargé de mener l'enquête et de l'éventuelle coopération internationale. Les deux personnes recherchées encourent respectivement 3 et 5 ans de prison pour soustraction de mineur par ascendant ou par un tiers, avec la circonstance aggravante qu'il est retenu hors du territoire national.
Alexandra Jaegy avec AFP

https://www.bfmtv.com/police-justice/a ... par-sa-mere-1748237.html?
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
5 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10