|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
7 Personne(s) en ligne (5 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 7

plus...

Laura Llopis, 23 ans, décédée par arme à feu le 01/01/2020.

Publié par Walda Colette Dubuisson le 07-01-2021 (192 lectures) Articles du même auteur
FRANCE
07/07/2021: Réveillon sanglant à Montpellier : Un an après avoir tué Laura Llopis l’homme a été remis en liberté...
****************************
12/02/2020 : Lattes Laura Llopis, 23 ans, a été tuée d’une balle dans la tête le soir du réveillon du Nouvel An, alors qu’elle se trouvait dans une voiture rue Montels-église, non loin d’une boîte de nuit, à la frontière entre Lattes et Montpellier.
Les enquêteurs de la brigade des atteintes aux personnes de la sûreté départementale, à l'initiative du juge d'instruction chargé de l'affaire, lancent ce mardi 11 février un appel à témoins.

Ils cherchent des personnes qui auraient pu croiser la jeune femme durant cette soirée et apporter des éléments importants aux enquêteurs.

Ces derniers tentent notamment de récupérer une vidéo qui a circulé sur le réseau Snapchat, tournée après les faits et qui pourrait donner de précieux indices.

.












L’auteur des faits, une de ses connaissances, un Vauclusien âgé de 33 ans qui évoque un acte accidentel, a été mis en examen pour meurtre et écroué. Les enquêteurs de la brigade des atteintes aux personnes de la sûreté départementale, à l’initiative du juge d’instruction chargé de l’affaire, lancent ce mardi 11 février un appel à témoins. Ils cherchent ainsi à entendre des personnes qui auraient pu croiser la jeune femme pendant toute la soirée et apporter des éléments importants sur le contexte et le déroulé des faits ce soir-là. Il s’agit, par ailleurs, de récupérer une vidéo qui a circulé sur le réseau Snapchat, tournée après les faits et qui pourrait donner de précieux indices.


Pour tout renseignement utile à l’enquête, contacter la sûreté départementale au 04 99 13 52 17 et 04 99 13 52 37 ou via twitter sur @policenat34.
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 07/01/2021 16:35  Mis à jour: 07/01/2021 16:35
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5537
 Laura Llopis, 23 ans.
Un médecin légiste en Malaisie a estimé lundi 4 janvier 2020 que la mort de l'adolescente franco-britannique Nora Quoirin était très probablement une mésaventure qui n'impliquait pas d'autres personnes. Les équipes de secours avaient cherché pendant 10 jours en aout 2019 avant que son corps ne soit retrouvé au bord d'un ruisseau à un peu plus d'un mile et demi (2,5 km) de l'endroit où elle a été vue pour la dernière fois à l'éco-resort de Dusun, dans le sud de Negeri Sembilan.

Le légiste Maimoonah Aid a lu son verdict lors d'une audience virtuelle observée par les parents de Nora : "Après avoir entendu toutes les preuves pertinentes, j'estime que personne n'est impliqué dans la mort de Nora et qu'il est plus que probable qu'elle est morte par mésaventure, c'est-à-dire qu'elle est sortie de la maison par ses propres moyens et s'est ensuite perdue dans les plantations de palmiers à huile abandonnées.

Elle a déclaré que ce serait un manquement à son devoir de spéculer sur l'implication de tiers sans aucune preuve. Le verdict a laissé la famille de Nora "totalement déçue".

Ils ont déclaré : "Nous avons assisté à la présentation de 80 diapositives au tribunal aujourd'hui, dont aucune n'abordait la véritable identité de Nora - ni sa personnalité, ni ses capacités intellectuelles. Sa mère avait dit avoir entendu des "bruits de chuchotement" avant la disparition de Nora Quoirin.

Preuves physiques et mobilité physique
"Le verdict s'est concentré exclusivement sur les preuves physiques et la mobilité physique - ce qui, selon nous, présente une théorie très incomplète/sélectionnée sur la façon dont Nora est arrivée à sa mort." a affirmé cette dernière.

La police a précédemment déclaré à l'enquête qu'il n'y avait aucune preuve d'activité criminelle, suggérant que Nora avait escaladé une fenêtre et s'était éloignée. Meabh Quoirin a déclaré que sa fille était née avec l'holoprosencéphalie, un trouble qui affecte le développement du cerveau, laissant Nora avec des difficultés d'apprentissage et des problèmes d'équilibre et de coordination.

Elle a dit qu'il était presque impossible pour sa fille de pousser et de grimper par la fenêtre du cottage.

Disparue pendant neuf jours
Dans la déclaration, la famille a réitéré que Nora était "tout simplement incapable de se cacher dans les sous-bois, de sortir par la fenêtre et/ou de se frayer un chemin hors d'une station clôturée dans l'obscurité sans être habillée".

Un loquet cassé signifiait que la fenêtre n'était pas verrouillée.

Nora a disparu pendant neuf jours avant que son corps ne soit retrouvé près de l'endroit où la famille logeait.

Pendant la nuit, Meabh, qui est irlandaise, et Sébastien, le père français de Nora, ont tous deux déclaré avoir entendu des "chuchotements étouffés" à l'intérieur de la maison, mais ils étaient à moitié endormis et n'ont donc pas enquêté davantage.

Retrouvez ici le reportage de France 3 en vidéo.

Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
5 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10