|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non résolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
24 Personne(s) en ligne (20 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 24

plus...

Esclavage et Coronavirus : des millions d'enfants seront contraints de travailler .

Publié par Walda Colette Dubuisson le 20-06-2020 (399 lectures) Articles du même auteur
20/06/2020 : La pandémie pourrait accroître la pauvreté et de plus en plus de familles se retrouveraient obligées de recourir à tous les moyens pour survivre.
Le combat pour mettre fin à l'esclavage moderne se poursuit. Nous pouvons et devons faire plus.( Vidéo)

Aux États-Unis, l'abolition de l'esclavage est commémorée le 19 juin. Cette Proclamation de l’Émancipation devait libérer tous les esclaves Afro-Américain de la Confédération grâce à deux amendements à la Constitution américaine.

Le débat sur la responsabilité des États colonisateurs en matière d'esclavage resurgit, notamment en Belgique.

En Asie, l'Afghanistan, le Pakistan, l'Ouzbékistan, le Bangladesh, le Cambodge et l'Iran sont parmi les mauvais élèves. Rien qu'en Inde, près de 8 millions de personnes sont contraintes au travail forcé.




Aux Etats-Unis, l'abolition de l'esclavage est commémorée le 19 juin : cette journée est appelée le "Juneteenth" (contraction de "juin" et de "19" en anglais). Cette date a été choisie parce que, le 19 juin 1865, le général Gordon Granger des forces de l'Union a annoncé la fin de la guerre civile et a lu la Proclamation de l’Émancipation à des esclaves afro-américains au Texas, le dernier Etat confédéré à avoir libéré les esclaves après la fin de la Guerre de Sécession. Cette Proclamation de l’Émancipation devait libérer tous les esclaves Afro-Américain de la Confédération grâce à deux amendements à la Constitution américaine.

La problématique de l'esclavage est revenue dans l'actualité aux Etats-Unis et dans le monde, notamment après le déboulonnage de statues de personnages emblématiques.

Le débat sur la responsabilité des Etats colonisateurs en matière d'esclavage resurgit, notamment en Belgique. Mais tout cela ne doit pas occulter le fait que, actuellement, l'esclavage existe toujours dans de nombreuses régions du monde. Des dizaines de millions de personnes sont forcées de travailler. Et, en ce qui concerne le travail des enfants, la situation va empirer suite à la crise du Covid-19.

La plus récente étude réalisée par l’OIT (Organisation internationale du travail), l’OIM (Organisation internationale pour les migrations de l’ONU) et l’ONG Walk Free a été publiée en 2017. Elle révélait que la traite des êtres humains touchait 40 millions de personnes dans le monde, et que 25 millions de personnes étaient victimes de travail forcé.

La Corée du Nord tient la première place de ce classement de 167 pays. Plus de 2,6 millions de personnes y sont soumises au travail forcé. Mais l'esclavage moderne est le plus répandu sur le continent africain. Parmi les pays les plus touchés, il y a l’Érythrée, la République Centrafricaine, la Mauritanie et le Sud-Soudan. L'OIM a dénoncé l'existence de véritables "marchés d'esclaves" en Libye, où les migrants sont vendus entre 200 et 500 dollars. Ces personnes sont notamment vendues sur des places publiques ou dans des garages. Les trafiquants s'emparent de ces migrants, les femmes deviennent des esclaves sexuelles.

En Asie, l'Afghanistan, le Pakistan, l'Ouzbékistan, le Bangladesh, le Cambodge et l'Iran sont parmi les mauvais élèves. Rien qu'en Inde, près de 8 millions de personnes sont contraintes au travail forcé.




https://www.rtbf.be/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
DĂ©poser un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
5 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10