|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Valentin VERMEESCH déjà malmené par le passé ! Alexandre Hart aurait aussi racketté un sexagénaire ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/05/2019 18:21
Traite d’êtres humains .Union européenne : la traite des êtres humains est en constante évolution. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/05/2019 12:25
Les grands-parents et l’oncle de Valentin lancent un appel au calme: «Les menaces envers les parents des accusés doivent cesser»! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/05/2019 10:14
Procès Valentin: Alexandre Hart est un PSYCHOPATHE selon les experts. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/05/2019 14:57
Re : Le corps sans vie de Valentin VERMEESCH, 18 ans repê... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/05/2019 13:28
Affaire Sophie Le Tan : les recherches pour retrouver la jeune fille sont suspendues... La famille sous le choc! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/05/2019 13:18
Huit mois après sa disparition en Corse, les proches de Kevin Vanneste ne veulent pas se résigner Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/05/2019 12:41
Meurtres des «disparues de l'A6». 16/05/2019 : "Disparues de l'A6" : la justice annule un non-lieu dans l'affaire Sylvie Aubert... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/05/2019 12:25
Affaire Sophie Le Tan : les enquêteurs suspendent leurs recherches... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/05/2019 19:37
Meurtres des «disparues de l'A6» : Le meurtre de Sylvie Aubert n'a jamais été résolu. Elle fait partie de la douzaine de victimes surnommées "les disparues de l'A6". Son dossier pourrait être clos. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/05/2019 11:21

Un ancien soldat nazi, a créé son propre paradis pédophile au Chili

Publié par Walda Colette Dubuisson le 21-02-2014 (4241 lectures) Articles du même auteur
Paul Schafer, un ancien soldat nazi, s’est enfui à la fin de la Seconde Guerre mondiale au Chili et y a emmené de nombreux fidèles. Il y a créé la Villa Baviera, un mélange entre un camp de concentration et un paradis pour pédophile.

Trois hommes soupçonnés d'être d 'anciens gardiens d'Auschwitz sont arrêtés en Allemagne ... dont un de 94 ans qui dit s'être délecté de la cruauté envers les Juifs



L’ancien soldat borgne Nazi, Paul Schafer, s’est réinventé en tant que pasteur Charismatique après la fin de la Seconde Guerre mondiale et s’est enfui au Chili. Ses fidèles l’y ont suivi et il a créé la Villa Baviera, une colonie allemande dévouée à l’utopie aryenne , raconte le journaliste Ben Judah sur le site anglais DailyMail.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L'ARTICLE EN ANGLAIS : grrrr !!!!!

230 esclaves allemands

Mais Schafer s’est révélé être bien loin du "gentil oncle" qu’il avait laissé croire à sa congrégation. C’était un pédophile qui a rendu les 230 Allemands qui avaient voyagé avec lui en esclaves. Les familles ont été séparées pendant le voyage jusqu’au Chili. Quand ils sont arrivés, les enfants blonds ont été logés dans une maison pour enfant séparée. Schafer y avait un appartement privé.

Les journaux, l'argent et les conversations privées bannies

Les femmes et hommes aux yeux bleus vivaient dans leurs propres dortoirs. Ils étaient habillés comme des paysans allemands et ils labouraient la terre en chantant. Des fils barbelés les tenaient écartés du monde. Schafer avait banni les journaux, l’argent et les conversations privées. Il empêchait ses fidèles d’avoir des relations sexuelles. Il a transformé la Villa Baviera en camp de concentration et son propre paradis pour pédophile.

Il droguait les enfants pour abuser d'eux

Schafer avait sa propre chambre et chaque soir il y emmenait ses garçons. Ses hommes de main alcoolisaient les jus de fruits des maisons des enfants pour mettre ses victimes sous sédation. Il lui arrivait d’en violer plus d’un par nuit, il en faisait alors rappeler. Il a même envoyé des hommes de mains chercher des enfants dans des villes et des villages proches de la colonie.


Ils recevaient les premières décharges électriques sur la tête, ensuite sur les parties génitales et la colonne vertébrale

À la villa Baviera, la surveillance était totale. Des caméras étaient cachées dans des pierres. Les bois abritaient des chambres de torture. Quand des esclaves aryens de Schafer tentaient de s’échapper, on les emmenait à l’hôpital. Ils y étaient torturés. Ils recevaient les premières décharges électriques sur la tête, ensuite sur les parties génitales et la colonne vertébrale. Les fugitifs étaient obligés d’avaler 20 calmants par jour pour les affaiblir et les empêcher de s’enfuir à nouveau.


Dès son arrivée on l’a fait se doucher et Schafer est entré dans la douche avec lui et l’a touché


Paul Schafer n’a été arrêté qu’en 2005. Sur son chemin pour la Villa Bavière, le journaliste Ben Judah a rencontré Franz, un enfant chilien amené dans la colonie et torturé par Schafer. Il lui a expliqué que "les Allemands venaient parader dans nos villages pour y trouver des enfants. Ils jouaient des cymbales, de la trompette, de la batterie et je les adorais. Tout ce que je voulais c’était aller vivre dans la colonie." Contre l’avis de sa mère, il y est allé et a très vite déchanté. Dès son arrivée on l’a fait se doucher et Schafer est entré dans la douche avec lui et l’a touché.


L’un des autres tortionnaires vit toujours dans la colonie


Franz a tenté de s’enfuir, mais il a été rattrapé et battu. "Ils m’ont battu avec des câbles. Ils m’ont battu jusqu’à ce que le sang gicle. Ils m’ont frappé sur la tête, sur mon dos, sur mes bras, sur mon cou." Franz a enduré ses supplices pendant plus de 30 ans. Il vit aujourd’hui dans la pauvreté et il espère pouvoir trouver la justice.

Malheureusement l’homme qui s’occupait de l’hôpital de la torture à la Villa Baviera s’est enfui en Espagne. L’un des autres tortionnaires vit toujours dans la colonie et est souvent poursuivi.

Tous d'anciens SS?

Les huit hommes "sont soupçonnés d'être impliqués dans la mort de personnes déportées ou détenues dans le camp d'Auschwitz", en Pologne, alors occupée par les troupes hitlériennes, explique le communiqué. Ils seraient tous d'anciens membres de la SS, la force armée du Troisième Reich particulièrement chargée de la mise en oeuvre de l'extermination de juifs en Europe.

Un des suspects dément sa participation aux crimes


Lors des perquisitions, qui se sont toutes déroulées mercredi, "des documents écrits et des photographies ont été saisis, mais ils doivent encore être étudiés par les enquêteurs", ont souligné les autorités judiciaires de Hesse dans leur communiqué.

Seul un des huit suspects s'est exprimé sur les faits qui lui sont reprochés. Cet homme de 88 ans, vivant dans le Bade-Wurtemberg, a reconnu avoir été à Auschwitz mais il a démenti toute participation active aux crimes perpétrés sur place. Une défense qui risque de ne pas suffire, au vu de l'attitude récente de la justice allemande sur ces dossiers.

Le terme de "complicité de meurtre" élargi

Dans l'après-guerre, seuls les accusés contre lesquels des preuves directes ou des témoignages les impliquant dans les crimes nazis, menaient à des poursuites et à des condamnations contre les exécutants.

Mais depuis la condamnation de l'apatride d'origine ukrainienne John Demjanjuk à Munich en mai 2011, les tribunaux allemands ont élargi la qualification de complicité de meurtre à des personnes ayant eu des postes même subalternes et sans implication directe.

" La vieillesse ne doit pas les protéger"

En septembre dernier, l'Office central d'enquête sur les crimes du national-socialisme, basé à Ludwigsburg (ouest), avait annoncé le transfert du dossier de 30 gardes présumés d'Auschwitz aux parquets régionaux, à charge pour eux de mener les enquêtes contre les suspects de leur zone.

Dans son communiqué, le Centre Simon Wiesenthal qui traque les anciens criminels nazis a martelé: "la vieillesse ne devrait pas protéger ceux qui ont aidé à conduire le plus grand camp de la mort de l'histoire de l'humanité".

******************************************************
Image redimensionnée


Image redimensionnée


Le bureau allemand a enquêté sur les crimes de guerre nazis l'an dernier et a identifié 30 anciens membres du personnel d'Auschwitz avec une recommandation de porter des accusations contre eux
•Les hommes, âgés de 88, 92 et 94, ont été arrêtés dans le Bade-Wurtemberg

•Les procureurs soupçonnent qu'ils ont participé à des meurtres au camp de la mort notoire
•Environ 1,1 millions de Juifs ont été exterminés avant la libération d'Auschwitz

Lire l'article et voir photos en cliquant ICI


Par Allan Hall à Berlin

PUBLICATION: 18h44 GMT, le 20 Février 2014




Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
8 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10