|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
20 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 20

plus...

Luciano Marisa reçoit une balle en plein casque en partant travailler

Publié par Walda Colette Dubuisson le 07-04-2014 (1550 lectures) Articles du même auteur
Tentative de meurtre à Autreppe région de Mons BELGIQUE , proximité frontière Française ( Bavay) :
Ce lundi 07/04 matin, vers 5h30, Luciano Marisa quitte son domicile en scooter rue Tonin à Autreppe pour se rendre sur son lieu de travail. 200 mètres plus loin, cet habitant des Honnelles se faisait tirer dessus à deux reprises. Une balle se logeait dans l’épaule tandis qu’une autre lui explosait le casque. Ses jours ne sont plus en danger.
Si vous avez la moindre information pour aider la police , appelez le 101 ( Belgique)
Le 17 ( France)

Après un pare-brise explosé, des voitures incendiées et des coups de fusil tirés dans les vitres de la maison, Luciano Marisa a été victime d’une agression à l’arme à feu à quelques mètres de son domicile. C’est son casque qui lui a sauvé la vie. Transporté à l’hôpital de Warquignies, le Honnellois de 37 ans, père de famille, est hors de danger.

Au moment où la victime quittait son domicile de la rue Tonin à Autreppe, elle a été prise en chasse par un véhicule, d’où sont partis les tirs. On ignore s’il y avait une seule ou plusieurs personnes à bord. L’homme a été touché au bras et au cou.

Après avoir chuté de son deux-roues, la victime a réussi à se relever et à échapper à ses poursuivants à travers champs. L’homme s’est ensuite réfugié chez un riverain, d’où les secours ont été appelés.

Ses jours ne sont plus en danger

Le parquet de Mons a confirmé la tentative de meurtre, mais précisé que les jours de la victime n’étaient pas en danger. Le ou les auteurs sont quant à eux toujours en fuite et activement recherchés.

Selon le parquet de Mons, le mystère reste entier quant aux raisons et aux circonstances de l’agression, la victime n’étant pas connue des services de police et n’ayant selon ses dires aucun ennemi.

D’après plusieurs témoins dans le voisinage de la victime, celle-ci aurait néanmoins déjà été la cible d’un ou de plusieurs malfaiteurs qui ont causé des dégradations à la façade de sa maison et incendié son véhicule il y a quelques mois.
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
0 + 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10