|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
11 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 11

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Elle a donné de faux espoirs aux parents de David Collin… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 13:17
Deuxième peine de réclusion à perpétuité pour Michel Fourniret.20 ans pour Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 11:59
Affaire Grégory Villemin : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 12:51
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? A son procès, Fourniret parle par énigmes et nargue les parties civiles... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:24
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? «Je ne sais pas s’il y a d’autres victimes», répète Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:22
EN DIRECT - Fourniret à son procès ( 3° jour) : «La raison pour laquelle j'ai tué Farida est abjecte : une question d'argent»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 18:33
La malédiction de la Vologne, la série documentaire inédite sur l’affaire Grégory, les 05 et 06/12/18 à 21h sur France 3. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 14:20
Annonce sur TMC : Non élucidé, l'enquête continue : L'affaire Patricia Bouchon . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 12:39
Théo Hallez ,, «c’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes, on rigolait bien avec lui»… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 14:13
Affaire Grégory Villemin: un ex-enquêteur dénonce des «mensonges» dans le livre de Murielle Bolle... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 11:33

France : Inquiétantes disparitions dans le Grand Sud

Publié par Walda Colette Dubuisson le 03-05-2014 (2022 lectures) Articles du même auteur
Ces dernières semaines, plusieurs cas de disparitions ont été signalés dans le Grand Sud. Après l'affaire de Perpignan, ces «absences» sont toujours inquiétantes.

Où est Missao ? Cette jeune prof d'anglais du lycée Bellevue à Toulouse s'est volatilisée du côté du Prat-d'Albis en Ariège.

La Toulousaine amnésique : Le 22 avril, dans les Landes, Roxane, 26 ans, partait dans les bois avec son chien. Elle n'en est jamais revenue. On l'a retrouvée trois jours plus tard. Morte. Un suicide, sans doute, après la mort accidentelle de son grand frère.
Et tous les autres ???


Ces dernières semaines, plusieurs cas de disparitions ont été signalés dans le Grand Sud. Après l'affaire de Perpignan, ces «absences» sont toujours inquiétantes. Chaque année, 55 000 personnes disparaissent. Dans 10 % des cas, cela débouche sur un drame.

Où est Missao ? Cette jeune prof d'anglais du lycée Bellevue à Toulouse s'est volatilisée du côté du Prat-d'Albis en Ariège. Elle était partie pour une randonnée. Mortelle ? Depuis le 14 mars, ses proches sont dans l'angoisse. Tous les scénarios restent possibles : un accident fatal dans ce secteur plutôt escarpé, un malaise brutal, une mauvaise rencontre…

La Toulousaine amnésique
Le 22 avril, dans les Landes, Roxane, 26 ans, partait dans les bois avec son chien. Elle n'en est jamais revenue. On l'a retrouvée trois jours plus tard. Morte. Un suicide, sans doute, après la mort accidentelle de son grand frère.

Parfois, les issues sont moins tragiques. La semaine dernière, on s'est beaucoup inquiété pour un architecte toulousain, dont on était sans nouvelles. On l'a retrouvé. Sain et sauf. Après un passage à vide.

Autre histoire étrange : cette jeune Toulousaine disparue à Toulouse le 11 février dernier. Sa photo a été diffusée à tous les services de police européens. Et on a fini par la retrouver sur une plage des Asturies, près de Gijon, en Espagne. Elle était amnésique… Amnésique aussi , ce marin ariégeois qui s'était évaporé au mois d'août 2001, au cours d'une fête à Toulon, dans le Var. Tout le monde le croyait au fond du port, mais on l'a retrouvé un an et demi plus tard, à Rome, en février 2003 : il ne savait plus non plus qui il était. Et puis, il y a des disparitions qui deviennent inévitables, lorsque certains perdent l'espoir pour eux-mêmes. Sans aller jusqu'au suicide, ils se fondent dans la masse anonyme des SDF, se programment ainsi une sorte de mort sociale. C'est ce qui était arrivé à cet ancien médecin, qui vivait sous une tente à Toulouse et que sa fille recherchait depuis quinze ans.

Toujours pas d'explications
Certaines disparitions n'ont, elles, aucune explication. Et restent des années durant, insolubles. Plongeant les familles dans une infinie douleur quotidienne.

Ainsi, 18 ans après, on ignore totalement ce qu'est devenue la petite Marion Wagon, disparue à Agen.


Dans le Tarn, le mystère reste total depuis maintenant onze mois. Qu'est devenue Amandine ? Sa maison était ouverte, et on a retrouvé par terre une boucle d'oreilles

Inquiétant . On n'a jamais eu de nouvelle d'Emmanuelle Sanchez, la coiffeuse de Colomiers. Et tandis que son mari Jacques Viguier a été définitivement acquitté en 2012, on ne comprend toujours pas ce qui a pu arriver à Suzy Viguier depuis 2000.


Les services de police recensent environ 50 000 disparitions chaque année. Les neuf dixièmes sont des fugues d'adolescents qui se terminent bien. Les policiers prennent au sérieux même ces escapades, car les enfants peuvent tomber sur la mauvaise personne au mauvais moment.

Beaucoup de ces «fugues» sont aussi le fait de malades d'Alzheimer et leur échappée n'est pas toujours belle.

Enfin, il faut aussi comptabiliser ces enlèvements entre deux parents qui se déchirent la garde des enfants.


Reste un petit nombre de disparitions sur lesquelles plane définitivement un angoissant point d'interrogation.

Comment les enquêteurs se sont adaptés à la réalité
Par définition, les disparitions sont mystérieuses. Et les histoires qu'elles cachent recouvrent des réalités bien différentes.

La loi distingue d'abord les disparitions d'enfants (ou de personnes fragiles, handicapés, vieillards…), des disparitions d'adultes. Police et justice se mobilisent en général assez vite lorsque ce sont des enfants qui disparaissent, quand les circonstances de la disparition sont inquiétantes : ainsi depuis quelques années, la justice peut déclencher l'alerte enlèvement, qui a souvent prouvé son efficacité. De la même manière, on sera très attentif quand «s'absentent» des personnes âgées dont les facultés mentales sont altérées, ou des personnes suicidaires.

Lorsque la disparition a lieu à l'occasion d'une catastrophe (accident d'avion, par exemple) même si le corps n'est pas retrouvé, la personne peut être déclarée comme morte.

Les disparitions d'adolescents sont prises avec plus de recul : il s'agit souvent de fugues, et dans l'immense majorité des cas, les fugueurs sont retrouvés. Le hic, c'est que parfois, ces enfants font de mauvaises rencontres… Enfin, rien n'empêche un adulte de «disparaître», quitter sa vie, son travail, son conjoint, ses enfants…

Autrefois, il était quasiment impossible de lancer des recherches sur des personnes disparues. C'est ainsi que l'affaire Agnès Le Roux a traîné pendant des mois, avant que la justice ne s'y intéresse. On ne pouvait lancer qu'une «recherche dans l'intérêt des familles» (RIF), qui n'avait aucune valeur de contrainte. Simplement, quand les policiers avaient un contact avec cette personne, ils devaient l'informer du désir de la famille de la revoir. Mais il n'y avait pas d'obligation pour le «disparu» de se manifester.

Voilà qui ne permettait pas de mener des enquêtes : ainsi, dans la région toulousaine, il y a encore des disparitions qui n'ont jamais été élucidées. En 1995, la loi a changé et désormais le procureur peut lancer une enquête lorsque les circonstances de cette disparition sont «inquiétantes». «Mais en fait, observe l'avocate Agnès Casero, qui fut le conseil de l'association «Stop à l'oubli» les procureurs ont une grande latitude, et donc, les enquêtes sont loin d'être systématiques.

Très souvent, ce sont les familles, les proches du disparu qui font eux-mêmes des recherches et finissent par faire bouger les choses.»


Source D.D. http://www.ladepeche.fr/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
5 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10