|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
8 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 8

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

L'éducateur se faisait passer pour une jeune fille sur le web: 39 ados piégés, nus devant leur webcam

Publié par Walda Colette Dubuisson le 19-06-2014 (1712 lectures) Articles du même auteur
Combien de fois faudra-t-il le dire : INTERNET --> DANGER !!!
Pas moins de 39 victimes ont été dénombrées alors que le pervers a tenté de s’en prendre à une centaine d’ados ou jeunes de son âge.


Celui que nous appellerons Stéphane, 25 ans, et qui est en aveux demandait à ses «proies» de se déshabiller et de se masturber devant lui… via Skype. Il se basait sur un réseau de connaissances pour mettre en confiance ses victimes qu’il menaçait par la suite d’une diffusion sur le net!

Le dossier devrait bientôt être soumis au tribunal correctionnel. Pas moins de 39 victimes ont été dénombrées alors que le pervers a tenté de s’en prendre à une centaine d’ados ou jeunes de son âge.

Le pot aux roses a pu être découvert grâce à une sœur attentive. Alors que ses parents étaient absents, celle-ci est tombée sur son frère en train de se masturber devant son ordinateur.

Vigilante, la jeune fille a prévenu ses parents qui ont contacté la police. L’enquête de la brigade des mœurs a alors débuté.

Les parents d’une victime, un ado, nous racontent… «Nous avons été appelés à la police en septembre 2013. On nous y a expliqué ce qui s’était passé, disant qu’il s’agissait d’un jeune que nous connaissions bien. Jamais, nous n’aurions cru que c’était lui…»

Par Johanne Tinck http://www.sudinfo.be/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Visiteurs
Posté le: 17/05/2015 10:45  Mis à jour: 17/05/2015 11:25
 honteux les webcam sexe
C'est honteux de faire des webcam sexe devant les enfants :(
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/09/2014 19:55  Mis à jour: 12/09/2014 19:55
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 5227
 Des jeunes filles belges piégées sur Facebook, envoient des photos d'elles nues à un pirate !
Grâce à des piratages de comptes Facebook, un homme a réussi à obtenir de jeunes filles belges un peu trop naïves des photos d'elles nues.

L'histoire révélée par RTL.be commence par un piratage. Un homme réussit à prendre le contrôle du compte Facebook de la fille d'un photographe de mode très connu. A partir de là, une mécanique complexe se met en place. Sylvie (prénom modifié) reçoit sur son profil un message qu'elle croit venir de Stéphanie, une de ses meilleures amies (en fait son compte a été piraté aussi). "Ça t'intéresse un casting pour G-Star (NDLR : marque de vêtements à la mode) ? J'ai a eu le tuyau par une connaissance sur Facebook, Pauline, la fille d'un photographe connu dans la région. Mais elle ne pourra pas y aller, alors j'ai pensé à toi. T'es intéressée ?" Et la (fausse) amie précise : "C'est payé 400 euros la journée."

Les arguments sont convaincants, l'idée est tentante et tout cela vient d'une personne de confiance. Sylvie plonge. Elle est recontactée par la fausse Pauline qui, de fil en aiguille, va l'amener à aller plus loin. Le "pirate-Pauline" demande des photos de Sylvie habillées puis en sous-vêtements, et même carrément nues. Pour la convaincre, il affirme qu'un logiciel va tester les vêtements en virtuel avant de faire la vraie séance photos. L'argument semble léger mais la mécanique est bien huilée (la victime est mise en confiance par celle qu'elle croit être sa vraie amie, Stéphanie) et la naïveté de Sylvie fait le reste, comme le raconte ce photographe belge qui a découvert l'arnaque. "Pour les nus, Sylvie se rend chez un photographe, explique RTL.be. Un professionnel à qui elle explique la raison de sa demande. Ce dernier suspecte l'arnaque et invite la jeune fille à tout arrêter immédiatement."


Des jeunes filles belges abusées sur Facebook

Des jeunes filles belges abusées sur Facebook

Le pirate a ainsi réussi à piéger plusieurs jeunes filles belges, dont certaines mineures. Le plus grave, raconte RTL.be, c'est que les photos serviraient également ensuite à "faire chanter" des jeunes Ivoiriens en les poussant à "exhiber leur sexe voire se masturber devant leur webcam". La vidéo publiée sur Youtube n'est alors retirée par le pirate qu'après le versement d'une rançon.

Une histoire qui rappelle évidemment les dangers liés à une utilisation peu prudente des réseaux sociaux. RTL a d'ailleurs consacré une émission à cette question. La voici en vidéo :



RTL+: les dangers d'Internet pour les jeunes.
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
1 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10