|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non résolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

On n'est JAMAIS trop prudent !!!

Publié par Walda Colette Dubuisson le 02-07-2014 (1167 lectures) Articles du même auteur
Attention aux réseaux sociaux !
L'auteur de l'article qui n'est autre que le commissaire Olivier Bogaert, connu pour ses émissions télé et radio consacrées à la prévention sur la toile, rappelle à ses collègues les risques liés aux réseaux sociaux.
« Récemment, Facebook a procédé à une mise à jour de son application pour les outils portables. À cette occasion, une petite fenêtre s’est ouverte qui vous montrait les nouveautés mises en place. Mais qui les a lues ? Et donc, si vous avez machinalement cliqué sur le bouton « Installer », vous avez désormais autorisé Facebook à lire le contenu des SMS présents sur votre smartphone », explique Olivier Bogaert. Eh oui, vous avez bien lu : Facebook a désormais accès à vos SMS.


Cyber Au hasard d'une recherche de chiffres sur le site d'information de la Police fédérale, on peut découvrir une lettre d'information interne (Infonouvelles n°2276) plutôt destinée... aux policiers, bien entendu. Le bulletin évoque les pensions, mais un petit article est aussi consacré à Facebook.

Une distraction pour ces lecteurs sérieux? Non, l'auteur de l'article qui n'est autre que le commissaire Olivier Bogaert, connu pour ses émissions télé et radio consacrées à la prévention sur la toile, rappelle à ses collègues les risques liés aux réseaux sociaux.

Plus fort, il explique que dans la nouvelle mouture de l'application Facebook destinée aux smartphones, de nouvelles fonctionnalités sont apparues, dont la possibilité pour le réseau social de jeter un coup d'oeil au contenu des SMS contenus dans ces machines.


Il suffit, explique Olivier Bogaert, d'avoir accepté sans les lire les propositions faites par l'app au cours de l'installation. Et de rappeler que Facebook entend en réalité faciliter la double authentification des utilisateurs mobiles.

C'est donc sans doute sans risque... Mais pas pour tout le monde, explique encore Olivier Bogaert.

"Si, professionnellement, vous utilisez fréquemment les sms pour échanger des informations avec vos collègues, lors d’une réunion par exemple ou dans les transports en commun parce que vous préférez la discrétion, désormais Facebook, lui, s’intercale dans le processus et en prend connaissance. Cela peut donc poser problème en terme de confidentialité si, de par votre profession, vous êtes tenu au secret professionnel".

source: http://www.lalibre.be/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
DĂ©poser un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
0 + 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10