|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
11 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 11

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Seine-et-Marne (France) et ailleurs : les cas d’adolescentes prostituées explosent. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/02/2018 13:00
Elodie Kulik : Le destin maudit de Jacky Kulik, assoiffé de justice . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/02/2018 11:53
Meurtre d'Alexia Daval."Cynique et manipulateur", "Je pense qu'il pleurait de sa propre situation, il repensait à son acte": un profiler dresse le portrait cru de Jonathann Daval. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 14:00
L’armée nigériane sauve 76 écolières lors d’une attaque de Boko Haram. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:57
Assassinat Fanny Colmant, et David Dubois : : Valentin Devriese sera rejugé aux assises de Namur. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:38
Meurtre de Patricia Bouchon : Meurtre de la joggeuse de Bouloc : le suspect se pourvoit en cassation. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:35
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais refuse de répondre aux questions des juges d'instruction ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:16
Meurtre d'Alexia Daval. Le journaliste vedette Jean-Pierre Pernaut a asséné en direct des affirmations mal vérifiées…Il est accusé de mensonges ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 15:23
Autisme : un enfant qui ne réagit pas à son prénom, ce n’est pas normal . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 13:46
Affaire Maëlys: une cellule spéciale enquête sur le passé de Nordahl Lelandais. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 13:07

"Waaouww 1 an pour diffuser les photos": pourquoi les avis de recherche arrivent-ils si longtemps après les faits?

Publié par Walda Colette Dubuisson le 15-10-2014 (671 lectures) Articles du même auteur
BELGIQUE : "A la requête du parquet, la police nous demande de diffuser l'avis suivant": pratiquement tous les jours, des avis de recherche circulent pour retrouver des disparus ou des suspects. Parfois, les faits se sont produits il y a plusieurs mois, voire plusieurs années. Pourquoi cela-prend-t-il autant de temps?

Tout comme les autres médias, nous diffusons régulièrement des avis de recherche sur RTLinfo.be. La police fédérale en publie environ 300 par an, via son site internet et depuis quelques années en vidéo sur Youtube et sur son compte Twitter.

Ces avis concernent des disparitions, ou des suspects à identifier. Souvent, ils surviennent plusieurs mois après les faits. Lorsque nous les diffusons sur notre site, nous constatons systématiquement vos réactions étonnées: "Waaouww 1 an pour diffuser les photos! Ils ont eu le temps de changer de look, même de déménager", s’offusque Sandrine sur notre page Facebook. "Bravo la police ou la Justice. Près d'un an après les faits, cela s'appelle plus fort que du Roquefort...", exprime Jerry.



Pas une initiative de la police


Rassurez-vous, il ne s’agit pas d'une négligence de la part de la police. La publication de ces avis ne s'effectue pas à la légère: ceux-ci font partie de toute une enquête judiciaire, il s’agit d’ailleurs d'un outil d’enquête parmi d’autres. Ils n’émanent pas d’une initiative de la police mais d’une demande d’un parquet ou d’un juge d’instruction. "Ce sont eux qui prennent la décision de savoir si on envoie un avis de recherche et quand", nous explique Tine Hollevoet, la porte-parole de la police fédérale.



"Le juge peut estimer qu'il faut le faire tout de suite"

Il arrive que des avis soient publiés plusieurs mois après les faits, si on arrive à un point mort dans l’enquête. D’autres fois, c’est très rapide: "Le juge peut estimer, si c’est une disparition très inquiétante d’un mineur, par exemple, qu’il faut le faire tout de suite", ajoute la porte-parole. Il arrive aussi que dans certaines affaires, l’enquête nécessite une certaine discrétion, et que la publication d’un avis de recherche puisse, par exemple, perturber son bon déroulement.



Ces avis permettent de résoudre 1 dossier sur 3

D'après le site de la police fédérale," un dossier diffusé sur trois trouve une résolution grâce au témoignage d’un téléspectateur ou d’un lecteur". Des résultats qui pourraient s'améliorer encore grâce aux publications des forces de l'ordre sur les réseaux sociaux, qui connaissent un succès grandissant.

Source : http://www.rtl.be/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
5 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10