|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
13 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 13

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Le destin incertain de Yasmine, une fillette bruxelloise, toujours en Syrie (vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/08/2018 18:49
Disparition de Mathieu Caizergues: Sa mère Delphine lance un appel aux habitants de Roche-Plate Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/08/2018 07:00
DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ - La famille de Théo organise une nouvelle battue, dimanche, pour rechercher l’adolescent. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 04/08/2018 12:25
Un nouvel espoir dans le traitement de la maladie d'Alzheimer... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 30/07/2018 14:17
Migrants: Des enfants sont obligés de se prostituer pour passer la frontière franco-italienne, affirme une ONG... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 29/07/2018 16:46
Il y a dix ans, Valentin Crémault était assassiné de 40 coups de couteau dans l'Ain.Sa maman, Véronique Crémault s’exprime… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 28/07/2018 11:05
La famille de Théo, 14 ans, disparu à Lens, refuse de perdre espoir. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/07/2018 10:15
Disparus de Mirepoix (Célia et Christophe Orsaz): les doutes et les questions de la famille. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/07/2018 11:04
DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZToujours aucun signe de l'adolescent, la PJ relance un appel à témoins. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/07/2018 17:18
Assassinat de Sofie Muylle - Le suspect Alexandru C. aussi arrêté pour viol et torture... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/07/2018 14:05

"Waaouww 1 an pour diffuser les photos": pourquoi les avis de recherche arrivent-ils si longtemps après les faits?

Publié par Walda Colette Dubuisson le 15-10-2014 (805 lectures) Articles du même auteur
BELGIQUE : "A la requête du parquet, la police nous demande de diffuser l'avis suivant": pratiquement tous les jours, des avis de recherche circulent pour retrouver des disparus ou des suspects. Parfois, les faits se sont produits il y a plusieurs mois, voire plusieurs années. Pourquoi cela-prend-t-il autant de temps?

Tout comme les autres médias, nous diffusons régulièrement des avis de recherche sur RTLinfo.be. La police fédérale en publie environ 300 par an, via son site internet et depuis quelques années en vidéo sur Youtube et sur son compte Twitter.

Ces avis concernent des disparitions, ou des suspects à identifier. Souvent, ils surviennent plusieurs mois après les faits. Lorsque nous les diffusons sur notre site, nous constatons systématiquement vos réactions étonnées: "Waaouww 1 an pour diffuser les photos! Ils ont eu le temps de changer de look, même de déménager", s’offusque Sandrine sur notre page Facebook. "Bravo la police ou la Justice. Près d'un an après les faits, cela s'appelle plus fort que du Roquefort...", exprime Jerry.



Pas une initiative de la police


Rassurez-vous, il ne s’agit pas d'une négligence de la part de la police. La publication de ces avis ne s'effectue pas à la légère: ceux-ci font partie de toute une enquête judiciaire, il s’agit d’ailleurs d'un outil d’enquête parmi d’autres. Ils n’émanent pas d’une initiative de la police mais d’une demande d’un parquet ou d’un juge d’instruction. "Ce sont eux qui prennent la décision de savoir si on envoie un avis de recherche et quand", nous explique Tine Hollevoet, la porte-parole de la police fédérale.



"Le juge peut estimer qu'il faut le faire tout de suite"

Il arrive que des avis soient publiés plusieurs mois après les faits, si on arrive à un point mort dans l’enquête. D’autres fois, c’est très rapide: "Le juge peut estimer, si c’est une disparition très inquiétante d’un mineur, par exemple, qu’il faut le faire tout de suite", ajoute la porte-parole. Il arrive aussi que dans certaines affaires, l’enquête nécessite une certaine discrétion, et que la publication d’un avis de recherche puisse, par exemple, perturber son bon déroulement.



Ces avis permettent de résoudre 1 dossier sur 3

D'après le site de la police fédérale," un dossier diffusé sur trois trouve une résolution grâce au témoignage d’un téléspectateur ou d’un lecteur". Des résultats qui pourraient s'améliorer encore grâce aux publications des forces de l'ordre sur les réseaux sociaux, qui connaissent un succès grandissant.

Source : http://www.rtl.be/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
6 - 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10