|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
18 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 18

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant. J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré. À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ : La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile : Problèmes majeurs Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site : Texte illisible, car trop petit Fenêtre d'affichage non configurée Éléments cliquables trop rapprochés Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google. Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
RAffaire Elodie Kulik : Willy Bardon condamné à trente ans de réclusion criminelle. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 06/12/2019 20:19
Elodie Kulik. Lors de la douzième journée du procès Bardon, Me Corinne Herrmann, avocate de la partie civile, a délivré une plaidoirie d'une grande force émotionnelle. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 06/12/2019 19:04
Elodie Kulik. Procès de Willy Bardon : les derniers mots pour emporter l'intime conviction des jurés Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 06/12/2019 19:02
Affaire Dutroux: Michel Lelièvre ne pourra rester que 6 mois maximum dans son centre pour SDF à Bruxelles: s’il ne trouve pas un autre logement, retour en prison! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 05/12/2019 16:39
Affaire Élodie Kulik : le témoignage bouleversant de son père à la barre. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 05/12/2019 12:41
Meurtre d’Elodie Kulik. « Je n’y étais pas » : Willy Bardon maintient sa version. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 05/12/2019 11:46
Affaire Narumi Kurosaki : Le Chili a reçu de la France une demande d'extradition du suspect. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 05/12/2019 11:43
Procès de Willy Bardon : la volte-face du “frère de lait” fragilise l'accusation Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 04/12/2019 13:33
Jean-Marc Reiser, l'assassin présumé de Sophie Le Tan, sera-t-il rattrapé par l’affaire Hohmann ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 04/12/2019 13:08
Dans l'enquête sur l'assassinat de deux policiers à leur domicile en juin 2016, un individu de 37 ans fiché S a été interpellé lundi. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 04/12/2019 12:45

"Waaouww 1 an pour diffuser les photos": pourquoi les avis de recherche arrivent-ils si longtemps après les faits?

Publié par Walda Colette Dubuisson le 15-10-2014 (1082 lectures) Articles du même auteur
BELGIQUE : "A la requête du parquet, la police nous demande de diffuser l'avis suivant": pratiquement tous les jours, des avis de recherche circulent pour retrouver des disparus ou des suspects. Parfois, les faits se sont produits il y a plusieurs mois, voire plusieurs années. Pourquoi cela-prend-t-il autant de temps?

Tout comme les autres médias, nous diffusons régulièrement des avis de recherche sur RTLinfo.be. La police fédérale en publie environ 300 par an, via son site internet et depuis quelques années en vidéo sur Youtube et sur son compte Twitter.

Ces avis concernent des disparitions, ou des suspects à identifier. Souvent, ils surviennent plusieurs mois après les faits. Lorsque nous les diffusons sur notre site, nous constatons systématiquement vos réactions étonnées: "Waaouww 1 an pour diffuser les photos! Ils ont eu le temps de changer de look, même de déménager", s’offusque Sandrine sur notre page Facebook. "Bravo la police ou la Justice. Près d'un an après les faits, cela s'appelle plus fort que du Roquefort...", exprime Jerry.



Pas une initiative de la police


Rassurez-vous, il ne s’agit pas d'une négligence de la part de la police. La publication de ces avis ne s'effectue pas à la légère: ceux-ci font partie de toute une enquête judiciaire, il s’agit d’ailleurs d'un outil d’enquête parmi d’autres. Ils n’émanent pas d’une initiative de la police mais d’une demande d’un parquet ou d’un juge d’instruction. "Ce sont eux qui prennent la décision de savoir si on envoie un avis de recherche et quand", nous explique Tine Hollevoet, la porte-parole de la police fédérale.



"Le juge peut estimer qu'il faut le faire tout de suite"

Il arrive que des avis soient publiés plusieurs mois après les faits, si on arrive à un point mort dans l’enquête. D’autres fois, c’est très rapide: "Le juge peut estimer, si c’est une disparition très inquiétante d’un mineur, par exemple, qu’il faut le faire tout de suite", ajoute la porte-parole. Il arrive aussi que dans certaines affaires, l’enquête nécessite une certaine discrétion, et que la publication d’un avis de recherche puisse, par exemple, perturber son bon déroulement.



Ces avis permettent de résoudre 1 dossier sur 3

D'après le site de la police fédérale," un dossier diffusé sur trois trouve une résolution grâce au témoignage d’un téléspectateur ou d’un lecteur". Des résultats qui pourraient s'améliorer encore grâce aux publications des forces de l'ordre sur les réseaux sociaux, qui connaissent un succès grandissant.

Source : http://www.rtl.be/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
9 - 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10