|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
17 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 17

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Affaire Dutroux: Lettre de Jean-Denis Lejeune , papa de Julie. « Avis à la population ! ». « Droit de réponse suite à la sortie du livre de Dayez » -> ( avocat de Dutroux). Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 27/05/2018 11:41
Meurtre d’Angélique : David Ramault a écrit une lettre d'explication... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 27/05/2018 11:28
STOP MALTRAITANCE !Pour les victimes de Boko Haram, c'est sexe contre nourriture ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 13:59
VIDEO. Affaire Grégory : "Je m'en prendrai à ton mioche, ça te fera plus de mal", disait le corbeau à Jean-Marie Villemin plus d'un an avant le crime. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 12:03
Journée internationale des enfants disparus : : en France plus de 1.300 qualifiées d'inquiétantes en 2017... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 11:43
Journée internationale des enfants disparus : «Je n'abandonnerai pas», les bouleversants témoignages de parents d'enfants disparus ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 11:37
Affaire Magalie Méjean. Ses parents partent pour la Martinique. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 11:27
L’enquête sur la noyade de la petite Léa à Mairieux s’oriente vers la piste criminelle... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/05/2018 14:42
Tentatives d'enlèvements de mineurs : Un mandat d’arrêt européen va être lancé pour permettre à la justice française d’entendre Vivian Coçu. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/05/2018 13:14
Disparition inquiétante de Léa Petitgas, 20 ans. Cinq mois d’énigme… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 14:37

La prostitution de jeunes mineures, un phénomène très inquiétant !!!

Publié par Walda Colette Dubuisson le 11-11-2017 (912 lectures) Articles du même auteur
Malheureusement, ça ne se passe pas qu’en France !!! Et "on" se demande " Où sont nos jeunes fugueuses " ???

11/11/2017 : Des mineures enrôlées comme prostituées dans certaines banlieues françaises... Pour "Complément d'enquête", Rola Tarsissi a rencontré Lucille et Sophie, 17 et 16 ans. L'une est proxénète, l'autre prostituée. Dans cet extrait, la seconde confie ses impressions. ( vidéo)
"Complément d'enquête" sur les nouveaux trafics d'êtres humains, une jeune fille confie s'être prostituée jusqu'en janvier 2017 sur le site Vivastreet.
***********************************
02/12/2014 :Un secteur spécialement réservé à la prostitution des mineures a même vu le jour dans le quartier du Peuple-Belge, situé dans le centre de Lille

Prostituées mineures à Lille: les pouvoirs publics passent à l'attaque.
Vendredi, deux individus ont été arrêtés pour avoir prostitué neuf adolescentes âgées de 12 à 17 ans.



02/12/2014 :Un phénomène très inquiétant. La prostitution de jeunes mineures, parfois jusqu'à douze ans, ne cesse de croître à Lille. Depuis le début de l'année, les policiers ont déjà contrôlé 26 prostituées mineures, alors qu'elles étaient au nombre de 13 en 2013 et de seulement 4 en 2012.

Vendredi, deux individus ont été arrêtés pour avoir prostitué neuf adolescentes âgées de 12 à 17 ans. En août, une fille de douze ans avait été interpellée deux fois dans la même soirée. Un secteur spécialement réservé à la prostitution des mineures a même vu le jour dans le quartier du Peuple-Belge, situé dans le centre de Lille. Face à cette recrudescence, un protocole spécial a été mis en place chez les forces de l'ordre.

Des contacts sociaux et médicaux

"Il n'était pas prévu d'avoir des filles aussi jeunes, mais nous tombons de plus en plus sur ce type de profil, indique à metronews un porte-parole des policiers lillois. Nous prenons le temps de discuter avec elles et de leur donner des contacts sociaux et médicaux. En accord avec le parquet et en cas d'absence de parents, nous avons l'autorisation de les maintenir en garde à vue, afin d'attendre que leurs foyers n'ouvrent le matin. Nous ne voulons pas les remettre à la rue. Nous sommes des pères de famille, cela nous touche particulièrement."

De son côté, le parquet de Lille a accentué ses mesures dissuasives, avec une multiplication des comparutions immédiates pour les proxénètes, la présentation systématique devant un magistrat pour les clients et la saisie d’un juge pour enfants pour les prostituées mineures.

L’association de prévention Itinéraires a créé, elle, un service spécial baptisé Entr’Actes, qui reçoit souvent ces jeunes filles déboussolées. Selon Slimane Kadri, son directeur, il s'agit généralement d'adolescentes en fugue de leur domicile ou de leur foyer d'accueil. "Elles fuguent souvent en groupe et certaines leur donnent le mauvais exemple pour financer leur hôtel et leurs vêtements", témoigne-t-il.


MATHIEU PAGURA : http://www.metronews.fr/
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/11/2017 12:14  Mis à jour: 11/11/2017 12:31
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 3987
 VIDEO. Prostituée à 16 ans : "La première fois, c'était bizarre...".
Des mineures enrôlées comme prostituées dans certaines banlieues françaises... Pour "Complément d'enquête", Rola Tarsissi a rencontré Lucille et Sophie, 17 et 16 ans. L'une est proxénète, l'autre prostituée. Dans cet extrait, la seconde confie ses impressions.


Prostituée à 16 ans : "La première fois, c'était bizarre..."

En France, entre 5 000 et 8 000 mineures se prostitueraient, selon les estimations. Un fléau qui n'existait pas il y a encore cinq ans. Dans cet extrait d'un numéro de "Complément d'enquête" sur les nouveaux trafics d'êtres humains, une jeune fille confie s'être prostituée jusqu'en janvier 2017 sur le site Vivastreet.

"Je pouvais gagner jusqu'à 20 000 euros par mois", explique Sophie, 16 ans, qui dit avoir "fait ça pendant deux mois et demi, trois mois" – peut-être davantage, selon sa copine Lucille, qui jouait, elle, le rôle de la proxénète. Elle n'appelait pas ça de la prostitution, elle disait "je vais bosser".

"C'est des sous rapides, mais c'est pas facile"

Sophie ne semple pas avoir conscience de ses actes. Elle montre sans difficulté la photo aguicheuse qu'elle avait postée sur la Toile. La première fois qu'elle a "fait ça" pour de l'argent, qu'a-t-elle ressenti ? "Je sais pas comment décrire, en fait, sur l'instant… C'était bizarre… Genre tu te dis 'ah ouais… je me suis donnée pour de l'argent'. Après, tu vois les sous, tu te dis que c'est des sous rapides à se faire. Mais c'est pas facile. Parce que tu te donnes."

Extrait de "Dealers d'adolescentes", un reportage diffusé dans "Complément d'enquête" le 9 novembre 2017.

http://www.francetvinfo.fr/societe/pr ... tait-bizarre_2461020.html
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
9 - 3 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10