|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
22 Personne(s) en ligne (21 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 22

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Affaire Grégory Villemin: un ex-enquêteur dénonce des «mensonges» dans le livre de Murielle Bolle... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 11:33
Les familles des «disparus du fort de Tamié» veulent obtenir «des réponses»... ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 11:24
Michel Fourniret devant les assises de Versailles : "C'est peut-être l'un des derniers moments pour le faire parler"!!! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/11/2018 15:46
Alicia Allemeersch, 12 ans de disparition ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/11/2018 11:56
Un assassinat pour s’emparer du magot des «postiches»: le crime à part de Fourniret. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2018 17:08
Affaire Fourniret : des ADN inexploités depuis 15 ans Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2018 14:24
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan. des tracts diffusés en Allemagne. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2018 13:01
VIDEO. 11-Novembre : "On criait, on sautait, on gesticulait comme des fous" : l'armistice raconté par un soldat du front. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/11/2018 16:16
Mort de Théo Hallez : son frère prend la parole contre ceux qui “mettent en cause l'honneur de sa famille”. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/11/2018 13:45
Nordahl Lelandais a de nouveau été entendu , pour une troisième fois, pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer , il maintient sa version . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/11/2018 13:13

Un tueur en série espagnol a passé la frontière et se trouve en France Ou ????

Publié par Walda Colette Dubuisson le 18-12-2013 (2492 lectures) Articles du même auteur
L'Espagne met la population en garde !

Libéré en Espagne, un violeur et assassin condamné à 170 ans de prison aurait traversé la frontière Espagnole


C'est l'un de sujets les plus brûlants en Espagne ces dernières semaines : la sortie anticipée de prison de violeurs et/ou d'assassins condamnés à de longues peines (jusqu'à plus de 170 ans...).

Ces libérations sont la conséquence d'une décision de la Cour européenne des droits de l'Homme de Strasbourg. Ce tribunal avait, le 21 octobre, jugé illégale la détention prolongée d'une militante du groupe basque ETA, Ines del Rio Prada, en application de la "doctrine Parot", un système de remise de peine défavorable aux détenus sous le coup de condamnations multiples, et avait ordonné sa libération.

Depuis, la justice espagnole a libéré des dizaines de détenus, en majorité des prisonniers de l'ETA mais aussi plusieurs violeurs et assassins, estimant que la décision de Strasbourg pouvait aussi leur être appliquée.

Là où le bât blesse c'est que plusieurs d'entre-eux sont considérés comme potentiellement récidivistes n'ayant pas été soignés durant leur séjour en prison.

Parmi ces hommes libres mais potentiellement dangereux, figure Miguel Ricart, violeur et assassin de trois jeunes filles de 14 et 15 ans à Alcasser, dans la région de Valence, en 1992. Il a été condamné en 1997 à 170 ans de prison. Il ne devait pas pouvoir sortir de prison avant 2023.

Dans son cas, "il n'existe pas de pronostic favorable pour une réinsertion", a expliqué dernièrement le directeur général des Institutions pénitentiaires, Angel Yuste. Cette annonce a provoqué "un sentiment de rage, d'indignation, d'impuissance et de tristesse", raconte Luisa Ramon, avocate de la famille d'une des jeunes filles assassinées. "Il s'agit d'un homme en liberté qui pourra récidiver. C'est un danger et un risque social".

Et ce qui indigne de l'autre côté de la frontière risque d'être contagieux puisque le Diari de Girona, annonce que Miguel Ricart a passé la frontière ce jeudi et qu'il se trouverait en ce moment en France.

Le quotidien de Gérone affirme que Miguel Ricart, surveillé de près par la police catalane depuis sa sortie de prison, est arrivé à Barcelone jeudi dernier. Après avoir passé deux jours dans la capitale catalane, il s'est déplacée d'abord dans la région du Maresme puis de Gérone. Ces derniers jours, Ricart aurait erré dans la province de Gérone où il a séjourné dans des auberges et mangé dans des soupes populaires. C'est de là que, ce jeudi, il aurait traversé la frontière à un endroit et pour une destination inconnus.

Les autorités espagnoles, confrontées à un vide juridique, disposent d'une marge de manoeuvre limitée. "Ces hommes ont purgé leurs peine et il n'est pas possible de faire grand'chose dans le cadre de la loi. C'est pourquoi le Parquet a demandé à la police d'exercer une surveillance discrète", expliquait un porte-parole du Parquet de Barcelone.

Le nouveau Code pénal en préparation en Espagne devrait fixer un cadre à la surveillance des délinquants présentant un risque élevé de récidive. "Mais ce système n'est pas encore appliqué", remarque Luisa Ramon. "Nous essayons de voir ce qu'il est possible de faire, mais c'est très compliqué, parce que nous manquons de recours légaux".

La vidéo de la sortie de prison de Miguel Ricart










Más vídeos en Antena3


Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
0 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10