|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non résolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
18 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 18

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans Ă  nous deux.
Depuis 22 ans nous portons Ă  bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Des patrouilles de police sur le net !

Publié par Walda Colette Dubuisson le 28-05-2015 (1421 lectures) Articles du même auteur
1) À l'avenir, les policiers belges pourront "patrouiller" sur le net. Actuellement, ils risquent de commettre une faute de procédure s'ils rassemblent des informations via un compte anonyme sur Facebook ou toute autre plateforme sur internet où un simple enregistrement est nécessaire. Mais le gouvernement veut créer un cadre légal clair pour que ce soit possible, rapportent jeudi L'Écho et De Tijd.

2)Sur son site internet, la police belge met en garde les utilisateurs de réseaux sociaux face à un nouveau danger. Les autorités insistent sur l’importance d’avoir un mot de passe sûr, car un nouveau type de fraude simple mais on ne peut plus efficace sévit en Belgique.( VIDÉO)




http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=847

L'avant-projet de loi des ministres de la Justice, Koen Geens (CD&V), et de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), a reçu un avis favorable de la commission de protection de la vie privée.

Il est urgent de régler le problème. En effet, la plupart des lois actuellement en vigueur datent d'avant l'apparition d'internet alors que la criminalité se développe considérablement sur la toile.

Les mesures envisagées visent à mettre un terme à ce flou artistique.


http://www.7sur7.be/

2) Sur son site internet, la police belge met en garde les utilisateurs de réseaux sociaux face à un nouveau danger. Les autorités insistent sur l’importance d’avoir un mot de passe sûr, car un nouveau type de fraude simple mais on ne peut plus efficace sévit en Belgique.

Le principe de ces fraudeurs est simple à partir du moment où ils ont découvert votre mot de passe. Ils s’adressent à vos amis et les mettent en confiance. Grâce notamment aux nombreuses informations disponibles sur votre profil, ils n’ont aucun mal à se faire passer pour vous. Ils font alors croire qu’ils ont une commande à passer mais que leur ordinateur connaît des problèmes techniques. Ils vous demandent alors de faire le virement pour eux : « Après quelques minutes de conversation », raconte Jeroen à VTM, « un ami commence à me parler d’une commande qu’il a faite sur Internet, mais ça ne marche pas chez lui, il n’arrive pas à conclure la transaction », ajoute-t-il.

« Il me demande alors de faire le virement pour lui, ce que je fais volontiers. Pour un total de 300 euros. Vendredi, lorsque j’ai eu de nouveau contact avec Stefaan ( NDLR : son ami en question, le vrai), il me dit qu’il ne m’a jamais demandé ça. Ce n’était pas lui non plus qui m’avait parlé », conclut-il.

Jeroen fait donc partie des nombreuses victimes belges qui ont déjà été touchées par ce nouveau type de fraude, simple mais de plus en plus présent chez nous. Ce mercredi, la police belge publiait sur son site internet un message de prévention afin que les utilisateurs de réseaux sociaux soient plus prudents que jamais avec leurs mots de passe.


Vie privée: est-ce que Facebook va trop loin?
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
DĂ©poser un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
0 + 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10