|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
11 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 11

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Affaire Dieterich : la mère de la victime raconte son fils Stéphane, sa "lumière"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/01/2019 16:43
S'ABONNER La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse vient de rejeter la demande de Maître Simon Cohen de «démise en examen» de son client Guerric Jehanno. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/01/2019 12:22
Estelle Mouzin: , la plainte du père contre l’État jugée recevable. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/01/2019 12:05
Affaire Narumi : la demande d'entraide internationale entre la France et le Chili en cours de traduction. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/01/2019 10:13
Affaire Fiona : les pourvois en cassation de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf renvoyés au 20 février. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/01/2019 10:05
Retour de la peine de mort pour les MONSTRES qui tuent des enfants Les nouvelles Visiteurs 09/01/2019 17:35
Eric Mouzin , papa d’Estelle s’exprime « Il y a un manque de volonté politique, de prise en compte de l’intérêt public ». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/01/2019 17:23
STOP MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS INNOCENTS : Maltraitance de l’enfant: des répercussions sur la santé mentale et physique à l’âge adulte. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/01/2019 12:46
disparition Luca Tacchetto et Édith Blais : Bobo-Dioulasso, une région déconseillée aux voyageurs Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/01/2019 11:16
Procès de l'assassin présumé de Stéphane Dieterich : “Cela fait 24 ans qu'on attend d'être en face de lui”... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/01/2019 11:07

Des jeunes de 6 à 13 ans soupçonnés de viol sur deux fillettes à Boussu !!!

Publié par Walda Colette Dubuisson le 07-07-2015 (1409 lectures) Articles du même auteur
BELGIQUE : voici un fait réel qui laisse perplexe !

Les auteurs sont de jeunes garçons, âgés de 6 à 13 ans. Leurs victimes sont deux filles de 8 et 9 ans...
La police est intervenue. Les gamines ont été emmenées à l’hôpital suite à plusieurs contusions. Des examens ont été réalisés. Et selon nos informations, l’une des fillettes présentait des lésions qui pourraient être consécutives à un viol.

Une fillette de 8 ans agressée sexuellement par 4 garçons au quartier de l'Alliance à Boussu: «Ils lui ont arraché son legging et sa culotte», témoigne la marraine de la victime



http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=893

C’est un fait divers sordide qui se serait joué samedi en fin d’après-midi dans le quartier de l’Alliance à Boussu, dans la région de Mons. Peu d’informations ont filtré jusqu’à présent mais il semblerait que, dans un premier temps, les forces d’intervention aient été appelées pour des agressions sur deux fillettes.

Les auteurs de ces faits de violence sont deux jeunes garçons, apparemment âgés de 6 et 11 ans. Leurs victimes sont deux filles de 8 et 9 ans.

Transportées à l’hôpital d’Hornu pour les coups reçus, les deux fillettes ont subi divers examens, dont un examen gynécologique. Il s’est alors avéré que l’une d’elles souffrait de lésions consécutives à un viol. Les deux agresseurs potentiels ont été interpellés par la police. C’est cependant le parquet de Mons qui aurait repris l’affaire.

À l’heure actuelle et étant donné le très jeune âge des garçons, ils seraient rentrés chez eux et devraient être entendus prochainement en présence de leurs parents. Il est actuellement difficile d’en apprendre davantage à leur sujet tant la situation est délicate.

Contacté par téléphone , le bourgmestre de Boussu, Jean-Claude Debiève, a confirmé les faits et l’interpellation des deux jeunes garçons. "La police m’a en effet informé de cela samedi après midi mais je ne dispose que de peu de renseignements. Dans ce genre de situation, il est normal que tout le monde mette des gants pour en parler", a-t-il expliqué hier.

"Il est incroyable, abominable d’apprendre ce genre de choses. Nous en savons très peu, nous ne connaissons pas les circonstances exactes des faits", a-t-il encore précisé. Le jeune âge des victimes comme des agresseurs supposés laisse évidemment le bourgmestre sous le choc. Hier après midi, il a confirmé que tous étaient originaires de la commune de Boussu. Le parquet n’a pas souhaité confirmer l’information.


07/07/2015:

Boussu: plusieurs enfants soupçonnés d'attouchements sur deux fillettes ? "Depuis deux ans, c’est l’enfer ici !"

C.Ti. Publié le lundi 06 juillet 2015 à 19h36 - Mis à jour le mardi 07 juillet 2015 à 08h03



L’ambiance était électrique dans le quartier de l’Alliance, à Boussu, lundi, alors que des faits atroces d’attouchements de mineurs sur mineurs étaient révélés au grand jour. Sur place, les langues ne se déliaient pas non plus. La peur des représailles ? "Oui, ici, c’est de pire en pire. Depuis deux ans, c’est l’enfer", confie une riveraine sous couvert d’anonymat.

Les soucis entre voisins sont coutumiers : tapages nocturnes, dépôts sauvages, réprimandes, querelles,… Et ce n’est pas la présence des caméras de surveillance qui semble rassurer. "La police vient régulièrement mais on ne peut pas dire que c’est un quartier paisible. Avant, les enfants jouaient au foot dans la cité. Maintenant, ils se disputent ou se batten t. Les gens n’en peuvent plus."

Personne ne sait exactement le drame qu’il s’est produit, samedi après-midi, entre deux jeunes garçons âgés de 6 et 11 ans et deux fillettes âgées de 8 et 9 ans. Certains estiment d’ailleurs que plusieurs enfants seraient impliqués. "Je crois que les garçons jouaient à cache-cache dans le quartier. Je me souviens que les filles sont arrivées. Ils ont été dans l’espèce de bois derrière. Mais on n’a rien entendu. Il y avait beaucoup de bruit; mais ça, c’est habituel."

La police est intervenue. Les gamines ont été emmenées à l’hôpital suite à plusieurs contusions. Des examens ont été réalisés. Et selon nos informations, l’une des fillettes présentait des lésions qui pourraient être consécutives à un viol. La machine policière s’est alors mise en branle. Parmi les suspects, deux jeunes garçons de la cité boussutoise ont été interpellés. Ils seront entendus dans les prochains jours par les services de police en compagnie de leurs parents. D’autres enfants pourraient également être interrogés.

En raison du jeune âge des victimes et des présumés auteurs, l’enquête s’annonce délicate. Du côté du parquet de Mons, aucune information ne filtre. Et du côté des parents des enfants impliqués, ils ne souhaitent faire aucun commentaire tant que leurs enfants n’ont pas été entendus.

http://www.dhnet.be/actu/faits/boussu ... -559abca83570e4598cc881f4

Une fillette de 8 ans agressée sexuellement par 4 garçons au quartier de l'Alliance à Boussu: «Ils lui ont arraché son legging et sa culotte», témoigne la marraine de la victime

Les parents de la victime ont déposé plainte auprès de la police boraine. Pour eux, il ne fait aucun doute que cet acte était prémédité.

Les faits se sont produits ce samedi peu après 19h30. Afin de préserver l’anonymat des victimes, nous aurons ici recours à des noms d’emprunt. La jeune Lucie, 8 ans, jouait avec son amie Amélie, 10 ans, dans le quartier de l’Alliance.

Quand le papa de la petite fille de huit ans est rentré quelques instants dans la maison, les fillettes en ont profité pour s’éloigner vers les champs voisins.« Amélie a proposé à ma filleule d’aller faire un tour dans la cité, » lance Marie, la marraine de la victime.

C’est alors que l’inimaginable se produit : quatre jeunes garçons âgés de 11 à 13 ans surgissent des buissons où ils étaient cachés. « Pour nous, tout était préparé ! Ils ont attrapé Lucie par les bras et les pieds pour l’immobiliser. Ils lui ont arraché son legging et sa culotte », raconte la marraine, encore incrédule. « C’est une petite fille nerveuse, elle s’est débattue et a reçu des coups. Elle a des bleus partout. »

Suite à cette agression, un examen gynécologie a été réalisé. D’après les dires de la marraine, la gamine souffrirait de lésions sérieuses aux parties intimes.

Les agresseurs présumés sont apparemment connus dans le quartier. La famille de la victime les décrit comme « les caïds de la cité ». Cependant, jamais les quatre garçons n’étaient allés aussi loin.

De son côté, le parquet de Mons s’est limité à confirmer qu’une plainte avait bien été déposée. Il n’a pas souhaité faire davantage de commentaires

http://www.laprovince.be/1326554/arti ... _action_types=og.comments
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
2 + 3 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10